Jump to content

La sieste


Recommended Posts

Adossés à un olivier, deux Corses font la sieste dans un champ, en contrebas de la route.

 

Arrive à plus de cent à l’heure un camion de la Brink’s qui, emporté par la vitesse, manque le virage, dévale le talus et vient s’écraser à l’autre extrémité du champ.

 

Le camion est disloqué, les deux convoyeurs sont inanimés, et les sacs de fonds éventrés laissent échapper une montagne de billets.

 

Alors un des deux Corses se redresse légèrement et dit à son copain :

 

– Oh! Doumé ! Si le vent se lève, on est milliardaires …

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...