Jump to content

Le premier BlackBerry sous Android, Priv, est officiellement annoncé


dav59

Recommended Posts

bonjour a tous 

 

 

 

 

 

 

blackberry.gif&key=ca88522ff4a5938539f5962b26c248cd814a3e645c5125e59506ce0c9a88ccd4Il n’y avait finalement pas de fumée sans feu. Lors de la présentation des résultats trimestriels de BlackBerry, John Chen a officiellement annoncé le développement du Priv, son premier smartphone sous Android qui sortira avant la fin 2015.

Hier, nous abordions encore le sujet au conditionnel. Mais c’est désormais fini : BlackBerry développe bien un smartphone sous Android dont le lancement commercial devrait avoir lieu avant la fin de l’année, approximativement un an après la sortie du Passport. John Chen l’a officiellement annoncé lors de la conférence financière de vendredi 25 septembre consacrée aux résultats du second trimestre de son exercice fiscal 2016.

 

Et comme les rumeurs de ces derniers jours l’annonçaient, il s’agit bien du Priv, un smartphone dont les visuels fuitent depuis quelques semaines déjà sous son nom de code, Venice. Autant dire que le secret était éventé depuis longtemps. Mais c’est quand le nom commercial du smartphone, Priv, a été dévoilé que le BlackBerry a pris la décision d’officialiser l’information.

 

blackberry-priv-leak-crackberry.jpg&key=a7b748a4bcb0512b7d3ca2f33b8fd96ddd3329fa0b865ce51a9466086e3161b5

Parce que même BlackBerry aura besoin de sécurité !

 

Pourquoi ? Certainement parce que BlackBerry n’a pas su garder l’information privée. Comme nous le supposions hier, le nom de Priv est censé est une contraction du mot « Privacy ». Et évidemment, cela ne le fait pas quand, justement, le positionnement du smartphone et de toute l’offre de service BlackBerry s’appuie sur la sécurité et la protection des informations, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. Mais l’entreprise ne s’en offusque pas. Mieux elle en joue pour mieux retomber sur ses pattes : sur une page du site officiel qui annonce l’arrivée du Priv pour bientôt, le constructeur explique que cette brèche dans ses propres rangs légitime totalement son discours sur la protection des informations.

 

Le Priv sera donc le premier représentant d’une nouvelle génération de smartphones BlackBerry dont les outils seront naturellement plus portés sur la protection des données. Un segment de marché sur lequel d’autres acteurs ont également choisi de se concentrer, à commencer par Silent Circle avec le BlackPhone, Turing Robotic avec le Turing Phone, Boeing avec le Black Smartphone ou encore feue Boss Phone. Quatre mobiles. Quatre Android. Heureusement, John Chen peut se targuer d’être le seul à proposer une solution de bout en bout, avec les outils de sécurité (avec Knox de Samsung), les serveurs (BES), les logiciels (avec Good Technologies notamment) et les terminaux.

 

blackberry-priv-teaser.png&key=2d1438ad4ba73777ddb003e9b07c684e356a96f5edd206b9dd45c965874a7bd2

Bye Bye BlackBerry OS ?

 

En fin de message, BlackBerry remercie sa communauté de développeurs pour l’avoir suivi jusqu’ici. Comme si c’était évidemment terminé. Hier, nous nous posions la question au sujet de l’avenir de BlackBerry OS au sein de l’écosystème du fabricant. La réponse est désormais simple : il n’y en a pas. Ce dont nous nous doutions depuis plusieurs mois et qui a été confirmé par les propos d’un analyste financier, relayés dans nos colonnes, c’est que l’aventure BlackBerry OS s’arrêtera certainement là.

 

Évidemment, tout dépendra de l’accueil des consommateurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Ces derniers auront certainement leur mot à dire, notamment les nombreux membres de gouvernement et managers d’entreprises sensibles. Cependant, il faudra qu’eux aussi se fassent à l’idée, même si Android ne les satisfait qu’à moitié : l’avenir de BlackBerry est désormais lié à Google, la plus grande entreprise publicitaire du monde. La cohabitation ne sera pas simple.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...