Jump to content

Lettre de réclamation suite à un excès de vitesse


Guest pidje

Recommended Posts

Cher Trésor Public,

 

Dernièrement, en me rendant comme à l’accoutumée sur le lieu où je vaque à des occupations à caractère lucratif dont vous êtes l’un des principaux bénéficiaires, c’est fou comme les coutumes ont la vie dure car j’aurais tout aussi bien pu me rendre sur mon lieu de vacances ou sur les lieux du crime, j’ai eu comme une illumination.

 

Pas une simple vision des cieux, d’une banalité désolante sur une nationale débordante de véhicules à quatre roues, mais une lumière éclatante qui le temps d’un éclair m’a métamorphosé en Bernadette Subaru.

 

« Quel beau halo ! », m’écriais-je, en pensant au fils de son père qui avait installé sur mon chemin cette somptueuse boîte à lumière délicatement zébrée de jaune. Son dessin en forme de caisse noire, bien que ne débordant pas au-delà du raisonnable les limites de l’avant-gardisme, se marie très bien avec le design des bornes téléphoniques parsemant le paysage environnant, l’appel de fonds se substituant à l’appel de secours.

 

Vous vous doutez bien, mon cher Trésor Public, que je ne vous ai pas écrit cette lettre dans le seul but de vous entretenir, si j’ose dire, de l’esthétisme raffiné de vos chambres noires.

 

Je suis malheureusement aux regrets de vous informer que je suis dans l’obligation de vous retourner la gentille carte que vous m’avez adressée postérieurement à mon illumination, carte me proposant aimablement de m’acquitter de la somme dérisoire de 90 euros pour un dépassement de la vitesse autorisée ramené à 1 Km/h. Je ne conteste en aucune façon la réalité et la gravité du délit commis, la honte me montant encore aux joues quand j’y repense. Mais je tiens à vous préciser que mon contrat d’exclusivité avec le magasine Paris-Match m’interdit de me faire photographier par un tiers, fut-il payant ou prévisionnel.

 

Et franchement, au vu de la qualité de vos photos et à ce prix-là, je peux vous dire que vous êtes loin d’être concurrentiel. Mais vous le faites exprès aussi : prendre une photo à cette vitesse et sans faire poser le modèle, on frise l’amateurisme dans le domaine.

 

Pour me faire pardonner, je vous joins une photo dédicacée de moi et de mon chien Radar, que j’ai appelé ainsi car il saute sur tout ce qui bouge.

 

En espérant que mon défaut de paiement ne vous fera pas défaut, je vous prie d’agréer, mon cher Trésor Public, l’expression de mes sentiments les plus éclatants.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...