Jump to content

Xbox One : l'acheter maintenant, plus tard ou jamais ?


monaj

Recommended Posts

Bonjour;

Le lundi 09 Décembre 2013 à 09:10 par Mathieu M. | Source : Forbes

 

 

 

xbox-one-vignette_0096006401405892.jpg&key=10bb67c95f20d0132976f5c9138755060c9b34e196ef3edfca63a3bb2c078dd0Avec les tablettes, smartphones, ou PC portables, il semblerait que les nouvelles consoles de jeux vidéo soient de rigueur cette fin d'année sous le sapin... à condition d'en trouver. Mais là encore, faut il acheter une Xbox One maintenant, plus tard, ou jamais ?

 

La nouvelle génération de consoles de jeux vidéo aura été aussi attendue qu'elle est déjà critiquée. Si les problèmes divers qui touchent la PS4 et la Xbox One dès leur sortie y sont pour quelque chose, le gros du problème se situe dans le fossé technique avec les précédentes consoles, pourtant âgées de 8 ans, et qui ne permet pas vraiment de crier à la révolution technologique ni aux graphismes "qui en jettent".

xbox-one-vue-eclatee_00FA000001504852.jpg&key=3b58c12a45456df3403d2a477454fdf006e70e91c1620b5411918690026a69ea Pour autant, faut-il condamner la Xbox One ? Vaut-il mieux attendre avant de se lancer et débourser presque 400 euros pour se l'offrir ? Ou finalement abandonner l'idée purement et simplement ? Petite analyse point par point de la situation.

Le design

Vous l'aurez remarqué, la Xbox One fait comme sa grande soeur et ne joue pas vraiment dans la finesse. Son boitier est relativement imposant comparé aux autres dispositifs que l'on peut trouver dans un salon. Aspect secondaire pour certains, il sera capital pour d'autres : comptez de l'espace pour la console, mais aussi pour son bloc d'alimentation dans votre meuble TV.

La Xbox One est 60% plus grosse que la PlayStation 4, 35% plus imposante que la Xbox 360 Slim, et cela s'explique tout simplement : Microsoft a souhaité miser sur le refroidissement et la ventilation au sein de sa console pour éviter les RROD.

Prenez aussi en compte qu'elle n'est pas rétrocompatible ( comme la PS4 d'ailleurs), et pensez donc que dans l'immédiat, il vous faudra la place pour conserver les 2 générations de console sous votre téléviseur, tant que les titres Xbox 360 ne seront pas tous disponibles en version dématérialisée du moins.

xbox-one-ryse_00FA000001503322.jpg&key=b03f319e7d0a7ddae5e56b0ef513f6195f4e577c9ea976e5f995720c2e981bf4 Des jeux plus beaux

C'est l'atout principal de ces nouvelles consoles de salon, plus de puissance permet de proposer des jeux plus beaux, dans des définitions plus élevées, avec plus de détails... Techniquement, si le fossé avec la précédente génération n'est pas aussi important que l'on pourrait l'espérer, la multiplication des petits ajouts rend les jeux plus réalistes sur les nouvelles consoles.

En multipliant les effets et les détails, l'oeil du joueur est sans cesse stimulé et se dégage rapidement une impression de réalisme et une meilleure immersion dans les titres.

Gardons à l'esprit que les titres sortis avec la console, tout comme c'est le cas pour chaque line-up de chaque console, représentent davantage des premiers jets, des aperçus des capacités de la machine, et que les titres gagneront en profondeur et en spectacle à mesure que les développeurs apprendront à maitriser la puissance des plateformes. On peut d'ailleurs en juge avec les titres déjà annoncés pour 2014 comme The Watch dogs ou The Division.

xbox-one-jeux_00FA000001503392.png&key=5ba3517d702994dbf97a7fc3e5c191f0d7be405bd8796bdaa535884c591f1f93 La quantité de jeux disponibles.

Malheureusement pour la Xbox One, seuls 22 jeux sont disponibles pour l'instant. À titre de comparaison, il y en a 100 fois plus sur Xbox 360 et PlayStation 3.

Là encore, l'absence de rétrocompatibilité entache quelque peu cette nouvelle génération de console, les joueurs devront donc se montrer patients et attendre les sorties en nombre. Pour autant, le line-up de sortie couvre une grande sélection de genres et chacun devrait y trouver son compte. Il faudra néanmoins plusieurs années pour disposer d'un catalogue suffisant de titres.

C'est sans doute le point qui peut handicaper le plus la Xbox One et la PlayStation 4 à ce stade. Sans jeux pour occuper les joueurs, ces derniers se tourneront vers d'autres plateformes. Microsoft et Sony ont donc tout intérêt à s'assurer de la sortie rapide de grosses franchises et de maintenir un flux régulier de sorties.

publicite-xbox-one-nfl_00FA000001467072.jpg&key=c420255ae44cdc9cb6a3373f6db2dc906e59fec24d22d0838ed6d760edeff3e0 Le contrôle TV

Microsoft a dépensé des fortunes dans la télévision ces dernières années, entre la Microsoft TV, Mediaroom ou Windows Media Center, la firme affine sa technologie de longue date. La Xbox One est ainsi capable de prendre le contrôle du téléviseur, de proposer guides, programme et de changer les chaines de télévision, au contrôleur ou à la voix.

Sans en faire un argument principal de vente, c'est un plus qui oriente la Xbox One vers une solution multimédia unique capable de contrôler l'ensemble des sources du salon vers le téléviseur, ou c'est du moins ce que Microsoft souhaiterait.

xbox-one-bundle_00FA000001457352.jpg&key=ec6edac2c748a3a0e6ae9b54a22e84089ba94f6c5830c298462c4aa6ebd962e2 Le contrôle vocal

Pas de Xbox One vendue sans Kinect, Microsoft a été claire ) ce sujet. Kinect ayant fait ses armes avec la Xbox 360, c'est une version revisitée qui s'installe sur Xbox One pour présenter la console comme un assistant vocal comparable à Siri.

Malheureusement pour l'instant, Kinect 2 a du mal de se démarquer concrètement de la précédente génération. Tant que les jeux n'exploiteront pas les diverses nouveautés apportées par le module, il restera un accessoire ayant un arrière-gout de "déjà vu"

Le prix

Il faudra avoir le portefeuille bien préparé pour profiter de la Xbox One, soit 499 € pour la console et une manette. Un prix auquel il faudra ajouter entre 50 et 70 euros pour les jeux, 60 euros pour une manette supplémentaires... Et le tout à condition de trouver des stocks disponibles qui ne profitent pas des ruptures pour faire gonfler un peu plus la facture.

Ainsi, si l'on peut voir quelques sites affichant un retour des stocks à partir du 13 décembre prochain en France, d'autres n'hésitent pas à facturer les consoles neuves aux alentours des 800 euros. Certains utilisateurs proposent même des consoles sur les sites d'annonces pour des prix hallucinants de 1500 euros, et les arnaques ne se sont pas fait attendre.

Conclusion : j'achète maintenant, j'attends, je passe ?

Tout dépend de sa façon de jouer, mais dans tous les cas, la raison imposera l'attente. Une attente jusqu'à ce que les stocks se reconstituent pour les plus impatients qui seront prêts à investir dans une console ne proposant pas énormément de jeux, et d'une qualité qui ne représente pas le plein potentiel de la machine. Ou attendre quelques mois, jusqu'à la mi 2014 pour voir ce que donneront les grosses franchises et le début de la seconde génération de jeux ( qui pourrait toutefois ne pas intervenir avant fin 2014).

Quant aux joueurs disposant déjà d'un bon PC et simplement intrigués par ces nouvelles générations de consoles, nous conseillons de simplement passer leur tour, d'autant que les joueurs PC devraient finalement sortir gagnants de cette bataille entre PlayStation 4 et Xbox One, puisqu'ils devraient profiter d'une grande partie des titres disponibles sur les 2 machines, du fait du rapprochement de leur architecture avec celle du PC.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...