Jump to content

Hi-Tech: YotaPhone, le premier smartphone russe


monaj

Recommended Posts

Bonjour,

fr.ria.ru/presse_russe

Hi-Tech: YotaPhone, le premier smartphone russe199943438.jpg&key=dfbdd56c20a41a05fc5e70093304fa7fbe8e8f4b972e6a33b9aca9c0dc0a3ac0Vedomosti

© Photo YotaPhone

 

 

]12:38 05/12/2013

 

MOSCOU, 5 décembre – RIA Novosti

 

Yota Devices a annoncé hier le lancement de son smartphone YotaPhone, qui utilise le système d’exploitation Android. Il est le premier téléphone du genre à disposer de deux écrans, écrit jeudi le quotidien Vedomosti.

Le YotaPhone arrive bientôt dans les points de vente en Russie et il sera également vendu en Allemagne, en France, en Espagne et en Autriche. D'ici le Nouvel an les acheteurs d'autres pays d'Europe et du Moyen-Orient devraient également y avoir accès. Le YotaPhone coûtera 19 999 roubles en Russie et 499 euros à l'étranger.

" Aujourd’hui l'écran d'un smartphone classique reste en veille la plupart du temps : pour obtenir des informations il faut prendre l’appareil, l'allumer, regarder l'écran et lancer l'application voulue – les utilisateurs le font en moyenne 150 fois par jour", déclare Vlad Martynov, directeur général de Yota Devices. Le YotaPhone, lui, possède un second écran à l'arrière qui fonctionne en permanence et affiche les messages, les mises à jour des statuts, etc.

Cet écran a été fabriqué avec la technologie d'encre numérique e-Ink, qui économise la charge de la batterie. L'énergie est consommée uniquement en cas de changement d'image et une image statique ne consomme rien. Au final, il est donc possible de lire des livres numériques jusqu'à 50 heures sans recharger la batterie du YotaPhone, et jusqu'à 70 heures en déconnectant les données cellulaires, explique Vlad Martynov. Si un utilisateur affiche sur le second écran un billet d'avion électronique, l’image y restera même en éteignant le téléphone.

Le premier ministre Dmitri Medvedev a reçu le premier YotaPhone, qui lui a été offert hier par Sergueï Tchemezov, directeur général de la compagnie publique Rostekh (copropriétaire de Yota Devices). Le ministre russe des Télécommunications Nikolaï Nikiforov a promis d'acheter un YotaPhone dès que possible.

Selon une source proche de Yota Devices, les investissements dans le projet s'élèvent à plusieurs millions de dollars. D'après Vlad Martynov, près de 10 000 YotaPhone ont déjà été précommandés (précommande disponible depuis 27 novembre). Il n'a pas voulu prédire hier les ventes du YotaPhone mais dans une conversation avec les journalistes du Wall Street Journal il les a estimées à 500 000 exemplaires, dont la moitié en Russie.

 

 

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...