Jump to content

L'iPhone 5S plante deux fois plus que les autres iPhone


monaj

Recommended Posts

Bonjour,

 

[h=1][/h]Le lundi 14 Octobre 2013 à 08:10 par Mathieu M. | gnt

 

iphone-5s-5c_0096006401483162.jpg&key=1a45f3894317eac9f68963a029ea29e721aa8cfc5458649aa5d6d76574d2bbf7Plus puissant, plus sécurisé, plus rapide, plus fiable... Autant d’arguments annoncés par Apple pour vendre son iPhone 5S qui tombent à plat un peu plus chaque jour.

 

À chaque sortie d’un nouvel OS, il est fréquent de constater des défaillances au niveau de la sécurité et quelques problèmes de compatibilité avec les applications.

 

iphone-bsod_00FA000001483872.jpg&key=587e94c33cc5d48125805292c8ec2649e63e7b43af3ffe4fc186a718400069b5 Ce qu’il est aujourd’hui intéressant de noter chez Apple, c’est que la transition vers iOS 7 ne se fait pas dans la même douleur pour tous les utilisateurs.

 

Ainsi, il apparait d’après plusieurs rapports appuyés de témoignages que les applications plantent deux fois plus sur iPhone 5S que sur iPhone 5C ou iPhone 5.

 

La firme Crittercism a ainsi analysé plusieurs centaines de millions de lancements d’applications depuis le lancement des nouveaux iPhone et indique que 2% des applications crashaient sur iPhone 5S alors que

 

iphone-comparatif_00FA000001477642.jpg&key=490ed05c07bbf17e3951c0eb9e6094efe21f9eb2bdc90ad4dd1756f3b4db2fa8 seulement 1% posait problème sous iPhone 5C et 5.

 

"On rencontre ce type de difficultés à chaque fois que sort un nouveau logiciel ou matériel" indique Andrew Levy, le PDG de Crittercism, " Inévitablement, avec le temps, ces problèmes sont corrigés."

 

Andrew indique également que la situation particulière de l’iPhone 5S pourrait provenir de son architecture et de la procédure imposée par Apple. Ainsi, si les développeurs ont pu tester leurs applications sous iOS 7 en Béta pendant plusieurs semaines, la fiche matérielle du nouvel iPhone 5S n’était pas disponible. L’iPhone 5S embarque un processeur A7 64-bit et un coprocesseur M7 tandis que l’iPhone 5C est identique à l’iPhone 5.

 

Dans ces conditions il serait logique que sans base permettant de tester et de corriger leurs applications, les éditeurs se retrouvent avec des logiciels partiellement incompatibles avec l’iPhone 5S.

 

Si aujourd’hui ces plantages sont critiqués, Andrew Levy voit au contraire un remarquable effort de la part d’Apple. Pour lui, la firme a véritablement réussi un exploit en effectuant une transition vers une architecture 64-bit presque transparente pour l’utilisateur. On se rappellera ainsi que l’univers PC n’aura ainsi pas gouté aussi facilement à ce basculement.

 

" La bonne nouvelle est qu’Apple est certainement consciente des problèmes." " Ils ont déjà sorti deux mises à jour pour iOS 7... Apple produit un très bon travail en corrigeant ces problèmes dès qu’ils arrivent."

 

Reste qu’actuellement la liste des corrections à apporter à IOS 7 en impose... Entre BSOD, failles de l’écran de déverrouillage, perte d’autonomie et crash d’applications, Apple pourrait attendre un peu et regrouper l’ensemble des correctifs pour sortir directement iOS 7.1. Il n’y a plus qu’à espérer qu’Apple ne fera pas attendre ses clients jusqu’au 22 octobre et sa prochaine Keynote pour déployer ses correctifs.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...