Jump to content

Expression des sentiments


chone

Recommended Posts

  • Administrators

salam,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était une fois, une ile où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris.

 

Un jour on annonca aux sentiments que l'ile allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment.

 

Quand l'ile fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.

 

La Richesse passait à coté de l'Amour dans un luxueux bateau.

 

L'Amour lui dit, "Richesse, peux-tu m'emmener?"

 

"Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi."

 

 

 

 

 

L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, "Orgueil, aide moi je t'en prie ! "

 

"Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau."

 

 

 

 

 

La Tristesse étant à coté, l'Amour lui demanda, "Tristesse, laisse-moi venir avec toi. ".

 

"Ooh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'etre seule !"

 

 

 

 

 

Le Bonheur passa aussi à coté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler !

 

 

 

 

 

Soudain, une voix dit, " Viens Amour, je te prends avec moi. "

 

C'était un vieillard qui avait parlé.

 

 

 

 

 

L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard.

 

Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla.

 

 

 

 

 

L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir

 

"Qui m'a aidé ?" "C'était le Temps" répondit le Savoir.

 

"Le Temps ?" s'interrogea l'Amour.

 

"Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ?"

 

 

 

 

 

Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit :

 

 

 

 

 

"C'est parce que seul le Temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie."

 

Link to comment
Share on other sites

salam

 

 

Deux amis étaient perdus dans un désert aride, sous un soleil brûlant, en n’ayant qu’une très faible quantité d’eau.

 

Au bout d’un moment, la chaleur est telle,qu’ils en viennent à se disputer les dernières gouttes

 

L'un des deux donna une gifle à l'autreCe dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable

 

 

 

« Aujourd’hui, mon ami m’a frappé»

 

 

 

Etonné, son ami ne rétorqua pourtant rien; il s’excusa, et tous deux continuèrent leur chemin.

 

Le lendemain, ils arrivèrent à une oasis Aussitôt arrivé Ils allèrent se baigner dans un point d’eau. Mais, celui qui avait écrit sur le sable, perdit connaissance et se noya. Son ami plongea alors, et le ramena sur la terre ferme. Après avoir repris son souffle, celui-ci prit une pierre et y grava ces mots :

 

 

 

*****************************************

 

«Aujourd’hui, mon ami m’a sauvé la vie»

 

*****************************************

 

 

 

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :

 

« Quand je t'ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant tu

 

as écrit sur la pierre. Pourquoi ? » Il lui répondit alors

 

« Quand quelqu'un nous blesse,

 

nous devons l'écrire dans le sable, où les vents du pardon peuvent l'effacer. Mais, quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous nous devons le graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l'effacer »

 

Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre Prends-toi du temps pour vivre...

 

 

 

:)

Link to comment
Share on other sites

bonsoir

 

Ce message est tellement profond que je voudrais le partager avec vous. Je crois que chacun de nous en tirera une leçon.

 

Allez-y tout doucement... pour vous imprégner de ce texte.. :

 

Une fille aveugle se détestait tellement à cause de son handicap. Elle haïssait tout le monde sauf un garçon qui était son ami.

 

Il était toujours là pour elle.

 

Un jour, elle lui dit « Si seulement je pouvais voir le monde, je me marierais avec toi. »

 

Un jour, quelqu'un lui a fait don de ses yeux, un donneur anonyme. Quand les bandages furent enlevés, elle pouvait tout voir, ainsi que son ami.

 

Il lui dit, «Maintenant que tu peux voir le monde, veux-tu m'épouser?»

 

La fille le regarda et vit qu'il était aveugle. La vue de ses paupières fermées la bouleversa. Elle ne s'attendait pas à ça. La pensée de le voir ainsi pour le reste de sa vie ne lui plut pas et elle refusa de l'épouser. Son ami la quitta en pleurs.

 

Quelques jours plus tard, il lui fit parvenir une note qui disait :

 

«Prends bien soin de tes yeux, ma chérie, car avant qu'ils deviennent les tiens, ils étaient miens.»

 

Moralité ?????

 

Très peu de personnes se rappellent de leur passé et des gens de leur entourage familial ou amical qui

 

les ont soutenus dans les situations les plus difficiles et douloureuses.

 

à méditer...

Link to comment
Share on other sites

salam

 

En Inde, on raconte l'histoire d'un homme bienveillant et paisible qui allait prier chaque matin dans le Gange.

 

Un jour, une fois sa prière terminée, il remarqua une araignée venimeuse en train de se débattre dans l'eau et la recueillit dans le creux de sa main pour la transporter vers la rive.

 

Alors qu'il la déposait par terre, celle-ci le piqua.

 

Sans qu'il le sache, toutes ses prières diluèrent le poison.

 

Le jour suivant, la même chose se produisit.

 

Le troisième jour, le bienveillant homme était de nouveau dans l'eau jusqu'aux genoux. Et bien entendu, l'araignée était là aussi, nageant frénétiquement.

 

Alors que l'homme s'apprêtait de nouveau à la sortir de l'eau, l'araignée dit :

 

"Pourquoi t'obstines-tu à vouloir me sauver? Tu ne vois pas que je te pique chaque fois? Je suis ainsi faite."

 

L'homme recueillit tout de même l'araignée dans sa main en lui répondant :

 

"Parce que c'est ainsi que je suis fait."

 

Il y a bien des raisons à la bienveillance, mais celle qui nous y pousse naturellement le plus est peut-être le fait spirituel que c'est ainsi que nous sommes faits.

 

C'est comme ça que le coeur de l'être humain continue de battre.

 

Les araignées piquent.

 

Les loups hurlent.

 

Les fourmis construisent des fourmilières que personne ne voit.

 

Et les humains s'entraident, peu importe les conséquences.

 

Même lorsque les autres piquent....

 

Extrait de l'ouvrage "Le Livre de l'Eveil" de Mark Nepo

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...