Jump to content

Comment devenir méchant ou un grand connard


chone

Recommended Posts

  • Administrators

salam,

 

Comment devenir méchant ou un grand connard

 

Publié par Tom Zaoui  sur son Blog, donc merci à lui pour ces conseils :nono:

 

 

Théorème numéro 1 :  Ne jamais éprouver la moindre compassion.

 

Ceci est un axiome essentiel pour devenir un vrai connard. Si vous ignorez ce premier fondement vous serez condamné à être gentil et attentionné par conséquent vous finirez vos jours avec une femme moche et un boulot de merde que vous aurez acceptés par défaut.

Ce n'est pas ce que vous voulez n'est-ce pas ?

Alors commençons par l'analyse du problème :

Compassion (nom féminin) : sentiment par lequel on est porté à percevoir ou ressentir la souffrance des autres, et poussé à y remédier. Première chose, on ne remédie pas à la souffrance des autres, on y contribue.

 

Maintenant que vous savez ça, voici le premier travail pratique... Prenez un feutre indélébile et tous les dictionnaires que vous possédez et rayez les mots compassion et sentiment. Ce sera déjà un très bon début.

 

Enfin il y'a des choses qu'il va falloir vous efforcer d'oublier, à savoir : le politiquement correct, l'honneur et le fair-play. Ce que je veux dire par là, c'est que si vous écrasez au tennis un gamin tétraplégique et déficient mentalement : Foutez vous de sa gueule. (Dans tous les cas il ne peut pas se suicider, c'est tout bénef' !)

 

En effet, ce n'est pas le tout de savoir que nous sommes cons et méchants si on ne sait pas quel type de méchant on est . Évidemment il existe un "tronc commun" à tous les types de connards, à savoir un manque total de savoir vivre, d'altruisme et de compassion.

 

Mais penchons-nous maintenant sur les différences. Pour mieux illustrer le concept nous allons choisir une mise en situation de la vie quotidienne : l'appel de la connasse qui veut vous venddre ses aspirateurs.

 

Exemple premier : Le connard mesquin.

 

" Bien le bonjour monsieur ! J'espère que je ne vous dérange pas ?! "

" Vous espérez mal. Mais continuez... "

" Figurez-vous que je vends de superbes aspirateurs en inox !"

" Donc, si je fais le bilan, en plus d'avoir une voix hautement désagréable, vous avez un métier de merde ? "

" ... "

" La question était trop dure peut être ? Pardon j'suis con j'oubliais que vous n'avez pas fait d'études !"

 

Et le tour est joué ! Le connard mesquin est blessant et froid, mais il n'est pas le plus efficace dans ce genre de situations. En revanche c'est pour les rapports prolongés (exemple : collègues, amis, copine) que le connard mesquin prend toute son ampleur. Il permet d'être odieux tout en conservant une vie sociale.

 

Exemple second : Le connard grossier.

 

" Bien le bonjour monsieur ! J'espère que je ne vous dérange pas ?! "

" Mais quoi merde ..."

" Euh...Figurez-vous que je vends de superbes aspirateurs en inox !"

" Et ben figures toi que j'm’en branle de ton aspirapute salope, t'auras plus de chances de te le carrer entier dans l'cul que d'en vendre un seul avant la fin de ta putain de journée !"

 

Généralement elle raccroche avant la fin de la phrase. Contre ce genre de nuisance, être un connard grossier s'avère très expéditif. En revanche une telle attitude ne conviens pas à un entretien d'embauche par exemple... Le connard grossier doit aussi savoir se retenir !

 

Voilà en gros les deux voies principales du méchant (il existe bien sûr des tas de variantes) Maintenant c'est à vous de voir vers quelle voie vous voulez vous orienter.

 

Peut-être même arriverez-vous à être les deux à la fois ?... Entraînez-vous !

 

 

Théorème numéro 2 : Ne jamais se laisser influencer.

 

Dans votre entourage, vous tomberez de toutes façons un jour ou l'autre sur quelqu'un de "bien attentionné " qui va vouloir vous "mettre en garde" pour "votre bien" ...

Ces gens là sont nuisibles, ils veulent vous empêcher d'agir car ils sont jaloux. Ils voient qu'être un connard vous réussi , alors forcément , eux qui sont vendeurs de clous chez Castorama ou Carrefour... , ont tout plein de conseils à vous donner ...

 

" Tu sais je pense que tu devrais arrêter d'être aussi négatif "

" Tu devrais être plus ouvert au dialogue ! "

" Tu as vu comme tu as insulté ce pauvre enfant roumain unijambiste? Tu es vraiment vilain."

 

Voilà le genre de phrases qu'ils risquent de débiter. Vous l'aurez compris, les écouter est la dernière des choses à faire. Dans un premier temps, ignorez les complètement. Généralement ils se rendent compte de leur inutilité au bout de quelques jours .

 

Mais parfois ... il y'a les tenaces. Non content de vous faire perdre 37 secondes par jour à vous prodiguer des conseils à la con, les tenaces veulent vous intégrer dans leurs vies nulles . Ils s'y prennent généralement comme ceci:

 

" Hey je me disais , si jamais tu fais rien Samedi , ça te dis de venir dîner chez Giselle et Moi ? On se détendra devant la télé avec de bons petits plats tu verras ce sera chouette ! "

 

Si on le traduit en fait-réel , on obtient :

 

" Hey Samedi ça te dit on se fait chier devant 'question pour un champion' avec ma grosse femme moche ? Après on mangera des saloperies micro-ondables cancérigènes que je ferais semblant d'avoir cuisiné moi même ! "

 

Je ne vous le cache pas : l'heure est grave. Il faut couper les ponts, vite et pour toujours. Pour cela commencez par mimer une maladie. Ensuite appelez son patron, accusez le tenace d'attouchements sexuels sur mineurs et courrez prévenir son voisinage qu'il est un violeur en série récidiviste junkie et voleur de voitures.

 

Ça y est la menace est éliminée, il ne vous parlera plus jamais, ni à vous, ni à personne de la ville dans laquelle vous habitez. En plus on vous remerciera d'avoir été un sacré connard. Vous avez gagné . Bravo !

 

 

Théorème numéro 3 : En aucun cas il ne faut être reconnaissant.

 

La reconnaissance c'est cet espèce de sentiment débile qu'on peut parfois voir à la télé, lors de remises de prix diverses . Exemple:

 

" Ouah ! Merci, Merci pour cet award ! Je le dédie à ma famille, mes amis mais surtout, surtout à toute l'équipe sans qui je n'aurais rien pu faire ... Vous êtes tous géniaux ! A bientôt ! "

 

Admirez tout le surplus d'informations que contiennent ces quelques phrases. Dans un premier temps le but sera d'arriver à ce résultat là :

" Ouah ! Un award ! A bientôt !"

 

Vous en êtes arrivés à la première étape : Ne remerciez personne, si c'est votre heure de gloire et pas celle de Jacob c'est parce que Jacob est moche et sans talent et pas vous !

 

Dites vous bien que tous les gens qui vous applaudissent vous sont inférieurs. Ils sont faibles mais perfides, ils se disent que si ils applaudissent assez fort vous aurez assez pitié d'eux pour les mentionner brièvement. Et bien non !

 

Cependant, je pense que gagner un award n'arrive pas tous les jeudis, ainsi je vais prendre un exemple plus concret : Dans le cadre d'un quelconque projet collectif.

 

Tout d'abord, prenez un soin tout particulier à ne pas remercier les autres pour le travail qu'ils fournissent. Veillez à ne mentionner leurs noms nulle part. Et si jamais votre patron vous demande ou en est le travail : Adoptez la première personne du singulier

 

"Oh et bien depuis que j'ai eu l'idée de mettre les bouchées doubles, j'avance beaucoup plus vite et je pense que d'ici peu je vais vous rendre un projet digne de ce nom ! "

 

Vous êtes peu à peu entrain de glisser vers l'étape 2 du processus : Zapper complètement l'existence de ceux qui vous entourent.

 

Vous y êtes. Maintenant vous pouvez en retirer toute la gloire, et vous la péter pour du travail que vous n'avez même pas fait. Certaines personnes vous voudront surement du mal après ça, mais rassurez vous d'ici quelque jours je posterais un article sur " Comment mettre en prison les gens qui nous veulent du mal " vous aurez donc de quoi les contrer!!!

 

En étant un enfoiré, vous œuvrez pour la communauté.

 

 

Théorème numéro 4 : Pas de fausse modestie.

 

Voilà, si vous avez poursuivi la lecture jusqu'ici vous avez atteint un niveau de quasi-connard. Du moins en théorie, peut être qu'en pratique vous aidez encore les gens dans le besoin et toutes ces conneries... Mais je vais vous faire confiance.

 

Si vous en êtes arrivés à ce stade donc, vous êtes par définition mieux que les autres. Il ne faut surtout pas hésiter à le montrer ! Soyez cruel, montrez aux gens que vous n'aimez pas ( aux gens quoi ) que leur vie est inintéressante et plate comme un triple décimètre.

 

Pour ce faire, invitez un de ces couples de quidams lambdas que vous haïssez particulièrement à venir prendre l'apéritif chez vous. ( ATTENTION, il ne faut surtout pas que cet acte passe pour de l'amitié! Trouvez un contexte spécial qui vous forcerais à le faire. En cas d'échec reportez vous au Théorème numéro 2 au chapitre des tenaces. )

De là le but sera de comparer vos vies. En quelques minutes montrez leurs que vous êtes moins laid, moins gros et plus jeunes qu'eux. Que votre belle maison bien décorée ( que vous obtenue avec un salaire non mérité mais supérieur à celui de vos invités ) vaut bien mieux que leur HLM pourrave. Pour bien finir, éclatez les à un jeu de société genre Trivial Pursuit pour étaler votre culture qu'ils n'ont pas.

 

Si tout va bien en 2 heures grand maximum ils seront repartis vaquer à leurs occupations nulles et ils se seront sentis très mal.

Si vous obtenez un suicide, venez m'en faire part, vous serez félicités! Grand Connard!!!!

 

fin de citation :rtfm:

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...