Jump to content

Les apps pouvant remplacer Safari et Mail seront validées par Apple dans iOS 14.


IceCream

Recommended Posts

Parmi les nombreuses nouveautés d'iOS 14, il y en a une qui était attendue depuis très longtemps : pouvoir changer les applications par défaut. Apple va enfin permettre ce changement, mais pour deux applications seulement : Mail et Safari.

 

Au podcasteur Marques Brownlee qui lui fait part de son envie de remplacer Plans par une autre app, Craig Federighi déclare qu'Apple commence par répondre aux deux changements les plus demandés par les utilisateurs. Sans fermer la porte à d'éventuels remplacements supplémentaires, le responsable d'iOS explique vouloir y aller prudemment afin d'éviter le « chaos » dans le système.

 

Les navigateurs web et clients mails voulant remplacer Safari et Mail comme apps par défaut devront recevoir une autorisation de la part d'Apple. Il s'agit d'éviter les abus, comme un jeu intégrant une simple vue web qui voudrait remplacer Safari pour gagner en visibilité, justifie Craig Federighi.

 

Les navigateurs à « usage général » recevront sans aucun problème le feu vert, ajoute-t-il. On pourra donc remplacer Safari par Chrome, Firefox ou Opera comme navigateur par défaut dans iOS 14 (ce n'est pas encore possible dans la bêta, faute de validation supplémentaire pour le moment). Il faudra voir comment Apple traite les navigateurs spécialisés, comme ceux qui bloquent les pubs par défaut, même si a priori ils devraient être acceptés également.

 

Le choix du client mail par défaut dans iOS 14 va corriger une anomalie qui perdure depuis iOS 10. Depuis cette version, vous pouvez supprimer Mail, mais pas sélectionner une autre app à la place, ce qui donne cette situation ubuesque : quand vous touchez un lien dans une app pour envoyer un email, c'est une fenêtre de Mail/iOS qui s'ouvre… et qui ne vous permet pas d'envoyer de courrier, puisque votre compte email a été supprimé en même temps que Mail.

 

De plus en plus scrutée pour ses pratiques en matière de concurrence, Apple avait défendu fin 2019 devant des représentants américains l'impossibilité de changer les apps par défaut dans iOS. L'entreprise soutenait alors que « retirer ou remplacer n'importe laquelle de ces applications systèmes [safari en fait partie, ndr] détruirait ou dégraderait sévèrement les fonctionnalités de l'appareil. » Apple a finalement trouvé un compromis avec ce système de double validation pour les candidats au remplacement des apps indispensables.

 

Source.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...