Jump to content

Tcp / udp : quelles différences ?


dgidgir

Recommended Posts

  • Administrators

Le protocole UDP

 

UDP est un protocole orienté "non connexion". Pour faire simple, lorsqu'une machine A envoie des paquets à destination d'une machine B, ce flux est unidirectionnel. En effet, la transmission des données se fait sans prévenir le destinataire (la machine B), et le destinataire reçoit les données sans effectuer d'accusé de réception vers l'émetteur (la machine A). Ceci est dû au fait que l'encapsulation des données envoyées par le protocole UDP ne permet pas de transmettre les informations concernant l'émetteur. De ce fait, le destinataire ne connait pas l'émetteur des données hormis son IP.

 

Le protocole TCP

 

Contrairement à l'UDP, le TCP est orienté "connexion". Lorsqu'une machine A envoie des données vers une machine B, la machine B est prévenue de l'arrivée des données, et témoigne de la bonne réception de ces données par un accusé de réception. Ici, intervient le contrôle CRC des données. Celui-ci repose sur une équation mathématique, permettant de vérifier l'intégrité des données transmises. Ainsi, si les données reçues sont corrompues, le protocole TCP permet aux destinataires de demander à l'émetteur de renvoyer les données corrompues

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • Administrators

Bonjour,

 

L'utilité des ports

 

De nombreux programmes TCP/IP peuvent être exécutés simultanément sur Internet (vous pouvez par exemple ouvrir plusieurs navigateurs simultanément ou bien naviguer sur des pages HTML tout en téléchargeant un fichier parFTP). Chacun de ces programmes travaille avec unprotocole, toutefois l'ordinateur doit pouvoir distinguer les différentes sources de données.

 

Ainsi, pour faciliter ce processus, chacune de ces applications se voit attribuer une adresse unique sur la machine, codée sur 16 bits: un port (la combinaison adresse IP + port est alors une adresse unique au monde, elle est appelée socket).

 

L'adresse IP sert donc à identifier de façon unique un ordinateur sur le réseau tandis que le numéro de port indique l'application à laquelle les données sont destinées. De cette manière, lorsque l'ordinateur reçoit des informations destinées à un port, les données sont envoyées vers l'application correspondante. S'il s'agit d'une requête à destination de l'application, l'application est appelée applicationserveur. S'il s'agit d'une réponse, on parle alors d'application cliente.

 

La fonction de multiplexage

 

Le processus qui consiste à pouvoir faire transiter sur une connexion des informations provenant de diverses applications s'appelle le multiplexage. De la même façon le fait d'arriver à mettre en parallèle (donc répartir sur les diverses applications) le flux de données s'appelle ledémultiplexage.

 

internet-images-mux.gif&key=6b3344887a22986aab044045f0c47fce17904d02587e834b3f8183b8290772ca

 

Ces opérations sont réalisées grâce au port, c'est-à-dire un numéro associé à un type d'application, qui, combiné à une adresse IP, permet de déterminer de façon unique une application qui tourne sur une machine donnée.

 

Assignations par défaut

 

Il existe des milliers de ports (ceux-ci sont codés sur 16 bits, il y a donc 65536 possibilités), c'est pourquoi une assignation standard a été mise au point par l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority), afin d'aider à la configuration des réseaux.

 


  •  
  • Les ports 0 à 1023 sont les «ports reconnus» ou réservés («Well Known Ports»). Ils sont, de manière générale, réservés aux processus système (démons) ou aux programmes exécutés par des utilisateurs privilégiés. Un administrateur réseau peut néanmoins lier des services aux ports de son choix.
     
     
  • Les ports 1024 à 49151 sont appelés «ports enregistrés» («Registered Ports»).
     
     
  • Les ports 49152 à 65535 sont les «ports dynamiques et/ou privés» («Dynamic and/or Private Ports»).
     
     

 

 

 

 

 

 

Voici certains des ports reconnus les plus couramment utilisés :

 

PortService ou Application

 

21 FTP

 

23 Telnet

 

25 SMTP

 

53 Domain Name System

 

63 Whois

 

70 Gopher

 

79 Finger

 

80 HTTP

 

110 POP3

 

119 NNTP

 

Ainsi, un serveur (un ordinateur que l'on contacte et qui propose des services tels que FTP, Telnet, ...) possède des numéros de port fixes auxquels l'administrateur réseau a associé des services. Ainsi, les ports d'un serveur sont généralement compris entre 0 et 1023 (fourchette de valeurs associées à des services connus).

 

Du côté du client, le port est choisi aléatoirement parmi ceux disponibles par le système d'exploitation. Ainsi, les ports du client ne seront jamais compris entre 0 et 1023 car cet intervalle de valeurs représente lesports connus.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...