Jump to content

Le Mac Pro 2019 d'Apple pourrait coûter au moins 35 000 $ dans sa configuration la plus avancée


IceCream

Recommended Posts

La marque à la pomme a profité du WWDC 2019 pour présenter son nouveau Mac Pro, une station de travail dédiée à macOS repensée pour les besoins des professionnels les plus exigeants, et dévoilé un nouveau moniteur censé accompagner son dernier Mac Pro, le Pro Display XDR, qu’elle a présenté comme « le meilleur écran professionnel du monde ».

 

Avec son nouveau Mac Pro (Édition 2019), la firme de Cupertino souhaite probablement mettre un terme aux nombreuses critiques qui désapprouvaient les choix d’Apple sur le modèle précèdent, un modèle se démarquant surtout par l’absence totale de possibilité d’extensions et des problèmes de compatibilités et de refroidissement. Apple affirme d’ailleurs que son nouveau Mac Pro a été conçu pour des performances, une expansion et une configurabilité / évolutivité maximales. Le châssis est construit autour d’un châssis en acier inoxydable avec un tour de poignée sur le dessus.

 

a

 

Le tout nouveau Mac Pro est un système monosocket (1 S) compatible avec les processeurs serveur de la famille W-3200 appartenant à la génération Cascade Lake SP d’Intel, y compris le nouveau CPU XEON W-3275M (TDP de 205 W, 28 cœurs/56 threads, fréquence de base 2,5 GHz - fréquence boost 4,4 GHz, pris en charge de la mémoire DDR4-2933 et de six canaux mémoire jusqu’à 2 To) toujours gravé en 14 nm. Au vu des performances des derniers Ryzen ThreadRipper d’AMD et des multiples vulnérabilités qui affectent les processeurs d’Intel, ce choix parait-il pertinent ?

 

Le Mac Pro Édition 2019 peut supporter jusqu’à 1,5 To de mémoire vive DDR4 EEC avec douze slots disponibles, 32 Go de RAM étant disponibles dans la configuration minimale. Deux logements sont prévus pour la mémoire de stockage, avec 256 Go en SSD proposés par défaut et jusqu’à quatre To en configuration avancée. Il dispose, en outre, de huit slots PCIe standard sur lesquels il est possible d’installer jusqu’à quatre cartes graphiques en configuration Quad SLI ou Quad CrossFireX. Avec ce nouveau modèle, Apple introduit un nouveau connecteur MPX interne sur la carte mère. Il combine un port PCIe standard avec un second connecteur intégrant la technologie Thunderbolt pour fournir des capacités accrues en termes de bande passante et de puissance électrique (jusqu’à 500 W).

 

a

 

Le système d’expansion graphique révolutionnaire mis en place par Apple a été conçu sur mesure pour accueillir, probablement en exclusivité, ce qui s’apparente au GPU le plus puissant du marché à l’heure actuelle : la Radeon Pro Vega II Duo d’AMD (8192 processeurs de flux, jusqu’à 28,4 Tflops de puissance de calcul en mode FP32, fréquence de 1,7 GHz, 64 Go de mémoire HBM2 avec 1 To/s de bande passante mémoire). Cette carte embarque deux die Vega 20 épaulés par 32 Go de mémoire HBM2 chacun sur le même PCB. Elle dispose, en outre, d’une liaison InfinityFabric de 84,5 Go/s entre les deux GPU. Le Mac Pro Édition 2019 peut accueillir deux modules MPX afin que les clients puissent utiliser deux Vega II Duo (ou quatre Radeon Vega II). La firme de Cupertino semble avoir privilégié le refroidissement passif pour sa nouvelle station de travail.

 

a

 

Le Pro Display XDR d’Apple, pour sa part, est un écran Retina de 32 pouces avec un pic de luminosité à 1600 nits, un niveau de contraste annoncé de 1 000 000 : 1, une définition 6K (6016 x 3384 pixels) et d’une profondeur de couleur 10 bits (HDR). Il est vendu seul, sans son pied, à 4999 $ ou à 1000 $ de plus avec en option une dalle qui utilise une nouvelle technique « nano-texturée ». Le pied de l’écran baptisé Pro Stand, le pied d’écran le plus cher de tous les temps, est vendu séparément à 999 $ et un adaptateur mural VESA est aussi disponible à 199 $. La société n’a pas expliqué pourquoi le Pro Stand est si cher. Elle a simplement indiqué qu’il exploite son système de montage propriétaire pour connecter le Pro Stand et la monture VESA au Pro Display XDR.

 

Apple a annoncé que son nouveau Mac Pro est accessible dans sa configuration minimale à partir de 6000 $ avec un processeur Xeon de huit cœurs, 32 Go de RAM, un GPU AMD Radeon Pro 580X et un SSD de 256 Go. Mais l’entreprise a oublié de mentionner combien coûtera le modèle haut de gamme qui bénéficiera de la configuration la plus avancée. Partant de la configuration de base, vous pourriez rajouter environ 18 000 $ pour l’achat des douze barrettes de RAM ECC de 128 Go, 2400 $ pour 4 To de mémoire de stockage (deux SSD), 7500 $ pour le XEON W-3275M, au moins 12 000 $ pour les deux Radeon Vega Pro Duo qui se logent dans les deux modules MDX, 6000 $ pour le Pro Display XDR sachant que le nouveau Mac Pro peut gérer jusqu’à six de ces écrans et 230 $ pour une souris et un clavier signés Apple.

 

Il s’avère que 35 000 $ est une estimation réaliste du montant minimum qu’il faudra débourser (sans tenir compte du prix des cartes graphiques) pour s’offrir la nouvelle station d’Apple dans sa meilleure configuration. Mais vous pouvez rapidement vous retrouver avec une station de travail de 50 000 $ voir plus en mode extrême (six moniteurs Pro Display XDR avec deux Radeon Pro Vega II Duo). N’est-ce pas cher payé pour une station de travail de ce calibre ?

 

Source : Apple 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...