Aller au contenu
IceCream

Firefox tombe en dessous des 9 % de parts de marché sur desktop

Messages recommandés

Fin mai 2018, le baromètre Net Applications a créé la surprise en annonçant que Firefox est tombé en dessous des 10 % de parts sur le marché des navigateurs Web de bureau. Si Firefox recule depuis des années, on s'attendait au moins à ce que le navigateur de Mozilla renoue avec la croissance surtout avec la sortie de Firefox Quantum, qui pour de nombreux utilisateurs, n'a rien à envier à Google Chrome.

Faut-il encore le rappeler ? Avec Firefox Quantum, sorti en novembre 2017, on a vu un tout nouveau Firefox qui a été immédiatement considéré comme l'égal sinon bien meilleur que Google Chrome, au niveau de la performance et en ce qui concerne l'utilisation de la mémoire. Des tests ont en effet montré que Firefox était plus rapide que Chrome. D'autres tests ont également montré qu'avec l'architecture multiprocessus, Firefox consommait 30 % moins de RAM que le navigateur de Google. Ces performances ont été rendues possibles grâce à un tout nouveau moteur de rendu, conçu pour tirer pleinement parti de la puissance de traitement dans les appareils modernes.

Outre le côté performance, l’interface utilisateur a été reconstruite dans Firefox Quantum grâce au projet Photon. L’UI de Firefox est devenue plus claire et plus moderne. À tout cela, s'ajoutent des fonctionnalités de confidentialité sans cesse améliorées par lesquelles Mozilla a toujours voulu de distinguer de la concurrence. Malheureusement pour Mozilla, Chrome est devenu le symbole d'Internet, comme l'était autrefois Internet Explorer de Microsoft, au point d'écraser sans pitié ses concurrents.

Les statistiques de fin novembre de Net Applications montrent en effet que Chrome a presque mis la main sur les deux tiers de parts de marché, avec ses 65,57 % de parts. Face à cela, les concurrents n'ont pas d'autre option que de reculer. C'est ainsi qu'on voit Firefox descendre en dessous des 9 %, à la 3e place. Internet Explorer, qui occupe la deuxième place, se trouve également sous la barre des 10 % (avec 9,64 % de parts de marché). Aux 4e et 5e places viennent respectivement Microsoft Edge (4,22 %) et Safari d'Apple (3,74 %).

netapp201811.PNG

Dans la communauté des développeurs et IT Pro developpez.com, Firefox a beaucoup plus de succès. Le navigateur de Mozilla, qui occupe la deuxième place, enregistre en effet une part de marché de 25 % au cours du mois de novembre. Google Chrome reste le leader avec ses 56 %. Après Firefox viennent Internet Explorer (8 %), Edge (5 %) et Safari (4 %). Vous pouvez le voir sur le graphique suivant basé sur les données de Google Analytics.

netapp201811-dvp.PNG

Parts de marché des principaux navigateurs web de bureau en novembre 2018, basées sur les données de Google Analytics

Y a-t-il de place encore pour un autre navigateur ?

C'est en mai 2016 que le baromètre Net Applications a annoncé que Google Chrome était le nouveau leader du marché des navigateurs de bureau. Chrome a surtout reçu un coup de pouce involontaire de la part de Microsoft quand la firme de Redmond a décidé de remplacer Internet Explorer par Microsoft Edge. Depuis lors, le navigateur de Google continue de creuser l'écart, une mission qu'il réussit bien puisqu'il détient les deux tiers des parts de marché aujourd'hui.

Mais après l'échec de Microsoft Edge, le géant de Redmond essaierait de se relancer sur le marché des navigateurs Web. Selon des rumeurs, Microsoft serait en effet en train de construire un nouveau navigateur basé sur Chromium pour remplacer Edge sous Windows 10. Ce nouveau navigateur pourrait être présenté pendant le cycle de développement de Windows 10 19H1, que les insiders du Fast Ring testent actuellement. Mais vu que tout le travail réalisé dans Firefox Quantum n'a pas permis au navigateur de Mozilla de regagner du terrain, y a-t-il encore de la place pour un autre navigateur ? Mozilla et Microsoft sont-ils capables de contrecarrer Google Chrome ?

Source : NetMarketShare

Partager ce message


Lien à poster

Faudrait voir si l'etude est vraiment indépendante.Autrefois je disais à toutes mes connaissances d'utiliser firefox de préference à google,maintenant partout ou je me rends tout le monde a Firefox (francais allemands suisses anglais etc...)).Donc j'ai des gros doutes par rapport à l'article ci-dessus.

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour

il y a 10 minutes, arnaud a dit :

Faudrait voir si l'etude est vraiment indépendante.Autrefois je disais à toutes mes connaissances d'utiliser firefox de préference à google,maintenant partout ou je me rends tout le monde a Firefox (francais allemands suisses anglais etc...)).Donc j'ai des gros doutes par rapport à l'article ci-dessus.

moi suis du mème avis , je dis a tous mes collègues de prendre firefox

A plus

Partager ce message


Lien à poster

Bonsoir,

Firefox est un peu plus permissif que Chrome. 
Le couple Firefox - Qwant permet de s'affranchir de la mainmise sur nos données par Google !!

Partager ce message


Lien à poster

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×