Aller au contenu
IceCream

SFR dit avoir récupéré le nombre d’abonnés perdu ces trois dernières années

Messages recommandés

Patrick Drahi annonce que SFR a récupéré depuis le début de l’année autant de clients qu’il en a perdus ces 3 dernières années. Un regain d’énergie salvateur offert par le foot à la veille du déploiement de la 5G.

Ces dernières années, la guerre des opérateurs fait rage et chacun tente de tirer la couverture de son côté à grand renfort de promotions ou d’annonces grandiloquentes sur son réseau ou celui de ses concurrents. Dans l’histoire, SFR est l’un des principaux perdants avec des pertes d’abonnés régulières ces trois dernières années. Il semblerait néanmoins que 2018 ait été une année bien moins difficile pour l’opérateur au carré rouge qui annonce avoir regagné tous les clients perdus.

Au cours d’une soirée organisée par Altice-SFR pour l’organisation de son nouveau campus dans le quinzième arrondissement de Paris, Patrick Drahi a pris la parole pour annoncer les bonnes nouvelles devant près de 300 personnes : « j’avais fixé un objectif : regagner d’ici la fin de l’année tous nos clients perdus. Eh bien, c’est fait », rapporte Les Échos.

Entre 700 000 et 2,7 millions de clients perdus.
Le compte du nombre de clients perdus par SFR sur la période varie autant que le nombre de manifestants dans un défilé selon les comptes des syndicats et de la police. Certains annoncent en effet une perte d’environ 2,7 millions de clients, mais le chiffre serait bien moins important.

« En trois ans, SFR a perdu environ 2,7 millions de clients en B2C et 500 000 contrats mobiles en B2B, calcule Nicolas Didio, analyste chez Berenberg. Si on exclut les abonnements prépayés qui ne rapportent pas grand-chose et le B2B, nous en sommes à une perte d’environ 750 000 abonnés à fin juin depuis la fusion en 2014. »

Le foot comme moteur.
L’un des principaux moteurs de cette reconquête a été le foot à en croire les dires de Patrick Drahi. La convergence des télécoms et des médias aura été bénéfique pour Altice qui détient l’exclusivité des droits de la Premier League et de la Ligue des Champions.

« On a fait des centaines de milliers d’abonnés grâce à la Ligue des champions, environ 300 000 à ce stade » assure Patrick Drahi. « En juin, on gagnait 400 clients par jour, puis 2.000 début août et la semaine avant le début de la Ligue des champions 5 000, reprend le dirigeant d’Altice, cité plus haut. Le système a explosé quand on a commencé à faire 40.000 par heure ! » Et tant pis si cette affluence a eu un impact négatif sur la qualité du service.

Le sourire revient.
Pour Patrick Drahi, les clients de son opérateur sont de nouveau heureux. « Nous avons su moderniser SFR et nos clients reviennent massivement, a encore indiqué Patrick Drahi. Ils commencent à avoir le sourire, parce que c’est vrai qu’ils ont souffert. Ceux qui sont restés, je les remercie. »

Cette modernisation est cependant passée par des plans de licenciement qui ont laissé quelques traces.

Source : Les Échos

Partager ce message


Lien à poster

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×