Aller au contenu
mk78

Netflix, Canal+... vos contenus bientôt accessibles partout en Europe

Messages recommandés

Netflix, Canal+... vos contenus bientôt accessibles partout en Europe

L'UE a voté l'abolition des limitations géographiques des contenus

Alors que les frais de roaming seront abolis à partir du 15 juin, le Parlement européen vient d’adopter une nouvelle législation permettant aux citoyens européens de profiter de leurs abonnements dans n’importe quel pays de l'UE.

Si vous avez déjà essayé de vous connecter à un service de streaming depuis l’étranger, vous avez sûrement constaté des différences avec le catalogue français. Et si le contenu diffère en fonction de chaque pays pour certains services (Netflix, Amazon Prime Video, etc.), d’autres sont tout simplement introuvables à l’étranger. C’est le cas de myCanal ou Molotov, inaccessibles pour un abonné qui quitte la France pendant plusieurs jours.
Une restriction qui appartiendra bientôt au passé ! En effet, l’Union européenne

Vous n'êtes pas autorisé à voir ce contenu caché
l’abolition des limitations géographiques concernant l'accès aux contenus.

Obligatoire pour les services payants

Lorsque cette mesure sera en place, les fournisseurs de contenus en ligne devront inévitablement identifier leurs abonnés comme citoyens d’un pays en particulier. Carte d’identité, informations fiscales publiques, attestation de domicile… Différents documents pourront être demandés à un futur abonné pour qu'il soit identifié comme citoyen français, par exemple. Les services de streaming payants auront alors l’obligation de supprimer les restrictions actuelles. Résultat : un abonnement payant à myCanal ou à Netflix devra fournir à un abonné français le même contenu, partout en Europe.

Facultatif pour les services gratuits

Petit bémol dans cette législation : les services de vidéo à la demande ou de streaming gratuits n’ont aucune obligation d’abolition des restrictions géographiques. L’Europe précise qu’elle leur laissera la possibilité de le faire avec les mêmes règles mais tout dépendra de la volonté du service. Par exemple, pour Molotov, la loi s’appliquera automatiquement pour ses abonnés payants mais pas forcément pour ses utilisateurs gratuits. On ignore encore si des services comme myTF1 ou france.tv suivront la tendance ou conserveront les restrictions actuelles.

Cette législation doit encore être adoptée par le Conseil des ministres avant d’entrer en vigueur. Une fois votée, les Etats membres disposeront d’un délai de neuf mois pour imposer les nouvelles règles. En attendant, ce sont les fournisseurs de VPN qui continuent de se frotter les mains.

Partager ce message


Lien à poster

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×