Aller au contenu

IceCream

Animateur
  • Compteur de contenus

    2 441
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

6 084 Excellent

1 abonné

À propos de IceCream

  • Rang
    J'y suis j'y reste
  • Date de naissance 2 avril

Profile Information

  • Pays
  • Ville
    A l'ouest
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    Informatique-TV/Son-Musique

Visiteurs récents du profil

1 339 visualisations du profil
  1. Les testeurs inscrits au programme Insider de Microsoft ont désormais accès à la build 17713 de la Redstone 5, une préversion qui devrait leur permettre de se focaliser davantage sur la stabilisation du système d’exploitation et d’aborder la phase de finalisation de la prochaine itération majeure de Windows 10. Signalons au passage que la version finale de Windows 10 Redstone 5 est attendue à l’automne prochain. L’éditeur de Windows a publié cette build 17713 via les canaux Rapide et Skip Ahead en précisant que le canal Skip Ahead sera prochainement réinitialisé. Par conséquent, les utilisateurs de ce canal devraient être automatiquement transférés vers le canal Rapide en attendant sa remise en service ultérieure. En ce qui concerne les nouveautés proposées dans cette préversion proprement dite, on peut citer la mise à jour de l’application Notepad (Bloc-Notes) de Windows qui se caractérise par l’ajout ou l’amélioration de fonctionnalités liées au zoom, à la recherche ou au remplacement. Microsoft se targue même d’avoir « considérablement amélioré l’expérience de recherche/remplacement » dans l’éditeur de textes par défaut de cette nouvelle build. Le nouveau Bloc-Notes intégré à Windows disposerait désormais d’une fonction pour zoomer et d’un compteur pour les lignes et colonnes. Il aurait la capacité de mémoriser les données précédemment saisies ainsi que l’état des cases à cocher. Suite à une sélection dans l’éditeur et à l’activation de la fonction « recherche », la boite de dialogue remplit automatiquement le champ « recherche » avec le texte sélectionné. En outre, la fonction rechercher/remplacer dispose désormais d’une option permettant d’effectuer une boucle pendant l’opération afin de revenir au début une fois à la fin du texte atteint. Cette build 17713 propose, d’autre part, plusieurs améliorations pour le navigateur Microsoft Edge ainsi que la prise en charge de Windows Hello pour l’authentification vers une session de bureau à distance et la connexion Web à Windows 10. Edge a été enrichi avec des options pour contrôler les autorisations de lecture automatique par site dans la section « Autorisation du site Web » du volet Identification du site. Il dispose maintenant d’une fonction dictionnaire qui renseigne sur la définition d’un mot lors de sa sélection dans le texte d’une page Web ou d’un document PDF. Sa barre d’outils a été retravaillée et peut désormais être épinglée ou détachée. Microsoft a confié avoir également terminé le développement de plusieurs améliorations affectant son application Windows Defender. « Les utilisateurs peuvent désormais installer et configurer leurs paramètres Windows Defender Application Guard dans Windows Security sans avoir à modifier les paramètres de la clé de Registre. En outre, les utilisateurs qui sont gérés par les stratégies d’entreprise pourront vérifier leurs paramètres pour voir ce que leurs administrateurs ont configuré pour leurs machines afin de mieux comprendre le comportement de Windows Defender Application Guard », a révélé l’entreprise technologique américaine. Comme à l’accoutumée, plusieurs autres modifications, améliorations et correctifs ont été intégrés à cette préversion. Vous pourrez en apprendre davantage en consultant les notes de version relatives à cette build 17713 sur le site officiel de Microsoft. Source : Blog Windows
  2. Apple a annoncé un rafraîchissement de sa gamme MacBook Pro. Dans un billet de blog, l’entreprise explique que « Les nouveaux modèles MacBook Pro avec Touch Bar sont équipés de processeurs Intel Core de 8e génération, avec un processeur 6 cœurs sur le modèle 15 pouces pour des performances jusqu'à 70% plus rapides et un processeur quadricœur sur le modèle 13 pouces pour des performances jusqu'à deux fois plus rapides - idéal pour la manipulation de grands ensembles de données, la réalisation de simulations complexes, la création de projets audio multipistes ou le traitement d'images avancé ou l'édition de films ». Parmi les mises à jour supplémentaires, Apple évoque une prise en charge de mémoire DDR4 pouvant aller jusqu'à 32 Go, un affichage True Tone et un clavier amélioré de troisième génération pour une saisie plus silencieuse. « La dernière génération de MacBook Pro est le portable le plus rapide et le plus puissant que nous ayons jamais conçu », a déclaré Philip Schiller, vice-président senior du marketing mondial d'Apple. « Maintenant avec des processeurs 6-core de 8ème génération, jusqu'à 32Go de mémoire système, jusqu'à 4 To de stockage SSD super rapide, la nouvelle technologie True Tone dans son écran Retina et Touch Bar, la puce Apple T2 pour une sécurité renforcée et un troisième un clavier plus silencieux de génération emballé dans son design en aluminium mince et léger avec la vie de la batterie pouvant durer toute la journée, c'est le meilleur notebook pour les utilisateurs pro ». Points forts du MacBook Pro 15 pouces Processeurs Intel Core i7 et Core i9 à 6 cœurs jusqu'à 2,9 GHz avec Turbo Boost jusqu'à 4,8 GHz Jusqu'à 32 Go de mémoire DDR4 Graphismes discrets Radeon Pro puissants avec 4 Go de mémoire vidéo dans toutes les configurations Jusqu'à 4 To de stockage SSD2 Technologie d'affichage True Tone Puce Apple T2 Touch Bar et Touch ID Points forts du MacBook Pro 13 pouces Processeurs quadricœurs Intel Core i5 et i7 jusqu'à 2,7 GHz avec Turbo Boost jusqu'à 4,5 GHz et double l'eDRAM Intel Iris Plus intégré graphique 655 avec 128 Mo d'eDRAM Jusqu'à 2 To de stockage SSD2 Technologie d'affichage True Tone Puce Apple T2 Touch Bar et Touch ID Le nouveau MacBook Pro fait également partie de la promotion Retour à l'école d'Apple et est disponible pour les étudiants, leurs parents, les professeurs et le personnel via le magasin Apple Education. La promotion comprend une paire d'écouteurs Beats admissibles à l'achat de tout Mac ou iPad Pro admissible pour le collège, ainsi que des prix d'éducation sur Mac, iPad Pro, AppleCare, sélectionnez des accessoires et plus encore. Les contre Avoir seulement des ports USB-C peut être un problème. Le clavier peut être problématique pour ceux qui pensent que cela ne vaut pas la peine de débourser une coquette somme pour le Touch Bar. Si vous vous attendez à un MacBook Pro réinventé radicalement, la version 2018 risque de vous décevoir. Prix et disponibilité Vendus à partir de 1 799 $ (1542 €) et 2 399 $ (2056 €) respectivement, les modèles MacBook Pro 13 pouces avec barre tactile et MacBook Pro 15 pouces avec barre tactile mis à jour sont disponibles dès aujourd'hui sur apple.com et seront disponibles dans certains magasins Apple et revendeurs agréés Apple plus tard cette semaine. Source : Apple
  3. Depuis janvier dernier, Free a multiplié par deux ses débits mesurés par l'outil de Netflix. Il y a six mois, l'opérateur signait sa plus mauvaise performance. Depuis septembre 2014, sa courbe n'avait cessé de piquer du nez pour atteindre une mesure moyenne de 1,7 Mbps là où ses concurrents frôlaient ou dépassaient les 3 Mbps. L'évolution des débits, constatés par Netflix, chez ses abonnés Il n'était pas le seul, SFR a connu un coup de mou au premier semestre 2017 mais il s'est rattrapé depuis. Aujourd'hui, Free reste derrière tout le monde mais avec 2,7 Mbps sur mai et juin il est revenu dans le peloton. Ce sont toujours les abonnés à la fibre chez SFR qui sont le mieux lotis (3,88 Mbps en juin), suivis par les clients Bouygues (3,43 Mbps) puis Orange (3,29 Mbps), SFR à nouveau (3,05 Mbps) et enfin Free. On remarque d'ailleurs qu'Orange, Bouygues et Free semblent avoir atteint un plateau ces tout derniers mois, leurs courbes baissent même un peu alors que celles de SFR (re)montent mois après mois. Mi-juin, les dirigeants de Free expliquaient que les discussions étaient toujours « viriles » avec Netflix et que cela s'améliorait, même si du chemin restait à parcourir pour se rapprocher des autres opérateurs. Aujourd'hui il est devenu impossible de ne pas intégrer correctement Netflix dans son offre de contenus. Au printemps, l'américain était bien parti pour atteindre les 3,5 millions d'abonnés en France.
  4. En ces périodes estivales, on profite de la chaleur du soleil etc. Mais quoi pour nous aider en cas de coups de soleil? Ces remèdes sont utilisés pour soulager, mais ne réduisent pas les temps de guérison. Le plus important est de se reposer à l’ombre, l’inflammation et la rougeur sont des mécanismes de défense du corps qui cherchent à réparer les dommages cutanés. L’aloe vera: Le jus dense ou le gel de la plante d’aloe vera peut soulager les douleurs et les rougeurs dues à un léger coup de soleil. L’aloe vera provoque la constriction des vaisseaux sanguins. Il faut simplement : Inciser les larges feuilles de la plante d’aloe ; Étaler le gel directement sur la brûlure. L’appliquer 5 à 6 fois par jour pendant plusieurs jours. Si l’on ne possède pas de plante d’aloe à la maison, on peut acheter un flacon de gel d’aloe vera en pharmacie. Le laisser refroidir au réfrigérateur et l’appliquer ensuite sur la peau. L’application d’aliments sur un léger coup de soleil Certains ingrédients de cuisine peuvent aider en cas de brûlures. il est possible de les utilser comme application fraîche qui aide la peau brûlée La farine d’avoine Il faut envelopper de la farine d’avoine sèche dans une gaze ou dans une serviette. Il faut ensuite la tremper dans un récipient d’eau froide, retirer la serviette et appliquer la farine d’avoine sur la peau. L’application doit être rététée toutes les 2 à 4 heures. Le lait écrémé Mélanger 1 tasse de lait écrémé et 4 tasses d’eau, puis ajouter quelques glaçons. Il faut ensuite appliquer ce mélange sur la zone brûlée pendant 15 à 20 minutes. Rincer puis répéter ce geste toutes les 2 à 4 heures. La fécule de maïs (ou amidon de maïs) Il faut ajouter suffisamment d’eau pour former une pâte de fécule de maïs. Il faut ensuite l’appliquer directement sur la peau brûlée. La laitue Faire bouillir des feuilles de laitue. Les égoutter et les laisser refroidir plusieurs heures au réfrigérateur. Tremper ensuite quelques petites boules de coton dans le liquide et enfin, presser doucement sur la peau irritée. Le yaourt Appliquer du yaourt sur toutes les zones brûlées par le soleil. Rincer sous une douche froide, puis masser doucement la peau sèche. Le sachet de thé Si les paupières sont brûlées, appliquer un sachet de thé trempé dans de l’eau froide pour réduire le gonflement et soulager la douleur. Le thé contient de l’acide tannique qui semble soulager la douleur due aux coups de soleil. La crème pour le traitement des coups de soleil légers Les compresses font du bien et soulagent temporairement. Toutefois, si l’on n’applique pas de crème hydratante sur la peau immédiatement après celles-ci, elles peuvent assécher la peau. Il est possible d’appliquer une crème ou une lotion (par exemple la crème hydratante Eucerin). Un conseil : conserver la crème hydratante au réfrigérateur pour obtenir un plus grand soulagement. Appliquer de l’huile de menthe poivrée sur la peau brûlée jusqu’à ce que les ampoules disparaissent. Pour rafraîchir un coup de soleil, verser une infusion de menthe poivrée dans un bain d’eau tiède. Pour soulager un coup de soleil, utiliser du vinaigre de cidre pur ou dilué. Un remède efficace est l’huile d’olive qui stimule la guérison. Toutefois, il ne faut pas l’appliquer immédiatement après la brûlure pour éviter toute aggravation. Il faut dissoudre des sels d’Epsom ou du bicarbonate de soude dans de l’eau et appliquer un chiffon propre ou linge sur la peau affectée. Il faut mouiller la brûlure en utilisant une infusion fraîche de camomille ou de calendula. Les pommes de terre L’effet anti-brûlure. Les composants riches en amidon de pommes de terre aident à soulager la douleur des coups de soleil. Le traitement pour les coups de soleil consiste à : Prendre une pomme de terre crue, La couper en petites rondelles, Frotter un morceau sur les parties les plus douloureuses. Pour un traitement plus intensif, il faut : Râper une pomme de terre crue et froide, L’appliquer sur la peau. Sur ce, bon été à tous et toutes et surtout profitez! Tous les autres conseils sont les bienvenus!
  5. Réorganiser l'accueil de son iPhone ou iPad icône par icône, ça n'est pas très pratique. Heureusement, une astuce permet de déplacer plusieurs applications à la fois pour gagner un temps précieux. L'écran d'accueil de l'iPhone peine à se réinventer. On pensait que iOS 12 apporterait enfin plus de souplesse dans la gestion des icônes, mais il faudra sans doute patienter encore une version ou deux avant d'assister à une vraie refonte. En attendant, il faut se contenter de ce que l'on a, c'est-à-dire une grille d'icônes qui se réorganisent automatiquement jusqu'à remplissage de l'écran. Contrairement à Android, on ne peut pas agencer librement ses applications en laissant des espaces. On peut tout de même accélérer le processus par une petite astuce de glisser/déposer, qui nécessite que votre iPhone, iPad ou iPod Touch exécute au moins iOS 11. L'écran d'accueil iOS permet de sélectionner plusieurs apps simultanément. Une manipulation simple... avec deux mains ! Effectuez un appui long sur une icône pour entrer dans le mode de réagencement (vos icônes doivent s'agiter et des petites croix s'afficher dans le coin des applications). Sélectionnez une icône en appuyant de nouveau longuement sur celle-ci, jusqu'à ce qu'elle puisse se déplacer. Maintenez votre doigt appuyé. Maintenant avec l'autre main, tapotez sur les autres icônes que vous souhaitez déplacer. Vous verrez une pile d'icônes se former sous la première, et le compteur augmenter au fur et à mesure. Pour finir, déplacez la pile ou vous le souhaitez : sur un autre écran d'accueil, ou dans un dossier. Rappelons que pour créer un dossier, il faut sélectionner au moins une application et la glisser/déposer sur l'icône d'une autre.
  6. Les aéroports passent bien souvent à tort pour des bastions inviolables de la sécurité numérique. Cette idée a eu le temps de s’ancrer dans l’inconscient collectif de l’humanité et aujourd’hui, nous avons du mal à nous en défaire. Pourtant, ce ne sont pas les cas de failles dans les systèmes de sécurité informatique des aéroports qui manquent. Des chercheurs en sécurité ont révélé que, pour le prix ridiculement bas de 10 USD, on pouvait se procurer les informations permettant d’accéder aux systèmes d’un aéroport dont ils ont préféré taire le nom. En effet, des chercheurs de la firme éditrice de logiciels McAfee ont révélé une sombre escroquerie prenant pour cible un aéroport. Les criminels auteurs du forfait vendraient l’accès à des équipements aéroportuaires piratés via des boutiques RDP (Remote Desktop Protocol) sur le dark web. Précisons à toutes fins utiles que le Remote Desktop Protocol est un protocole propriétaire développé par Microsoft qui permet aux utilisateurs d'accéder à un autre ordinateur que le leur, par le biais d’une interface graphique. Ces criminels effectueraient un balayage sur Internet afin de repérer les systèmes ouverts aux connexions RDP. Une fois ces systèmes identifiés, les pirates lanceraient leurs attaques en se servant d’outils connus. Les chercheurs de McAfee ont rapporté qu’ils avaient découvert en vente dans une boutique RDP « un accès lié aux systèmes de sécurité et d'automatisation des bâtiments d'un grand aéroport international ». Ils reconnaissent ne pas savoir précisément de quelle manière ces informations sont tombées entre les mains des pirates, mais ils soulignent qu’elles auraient pu être obtenues par le biais d’attaques par force brute. N’importe qui pouvant acheter cet accès, les risques d’attaques sont démultipliés. De simples vols de données à des types d’attaques autrement plus dévastateurs, les possibilités d’utilisation néfaste de ces données sont quasi illimitées. Ce nouvel épisode dans la saga des données piratées vient nous rappeler à quel point un seul maillon dans un système de sécurité peut mettre en péril toute une organisation. L’aéroport en question, dont le nom n’a pas été communiqué, aurait déjà pris les mesures nécessaires pour sécuriser son système et le rendre moins vulnérable à ce genre d’attaques, selon ce que les chercheurs ont rapporté. Les transports aériens ne sont cependant pas le seul secteur sensible dont la sécurité laisse à désirer. Les chercheurs déclarent avoir vu de grandes quantités de données de systèmes gouvernementaux – dont des données du secteur ultrasensible des soins de santé - mises en vente à travers le monde. Et c’est plus qu’inquiétant que les données de secteurs aussi vitaux ne soient pas mieux protégées. En guise de conclusion, les chercheurs informent que l’utilisation de mots de passe complexes et d’une authentification à deux facteurs pourrait considérablement réduire la vulnérabilité des systèmes aux attaques RDP. Source : McAfee - wccftech
  7. Lorsqu'on saisit le mot « Taiwan » iOS 11.4.1 est disponible depuis peu. La nouvelle mouture du système d’exploitation pour les dispositifs mobiles conçus par Apple est principalement connue pour sa prise en charge d’un mode USB restreint qui empêche les forces de l’ordre de procéder au déverrouillage des iPhone. Dans un billet de blog paru il y a peu, le chercheur en sécurité Patrick Wardle met un autre correctif en lumière. Certains utilisateurs ont rapporté que le fait de saisir le mot « Taiwan » ou de recevoir un message contenant un drapeau taïwanais provoque un déni de service de l’appareil. Apple a passé l’éponge sur cette tâche. La manœuvre est reproductible avec un iPhone 7 ou 9 équipé d’iOS 11.3 en faisant usage d’applications de messagerie comme iMessage, Facebook Messenger, WhatsApp, etc. En d’autres termes, il est possible d’activer le bogue à distance sur un dispositif non débridé. C’est une utilisatrice chinoise qui a remonté la situation à Patrick Wardle – un chercheur en sécurité auteur de plusieurs publications sur les failles dans iOS. Après analyse du code de la version d’iOS mentionnée, Wardle a publié des portions qui illustrent plus ou moins quel est le fond du problème. Le fait est qu’iOS (11.3) intègre une fonction de comparaison de chaînes de caractères – CFStringCompare() – qu’Apple a dédiée à la gestion de la zone géographique telle que configurée par le possesseur de l’appareil. Sous certaines conditions (la lumière totale reste à faire jaillir à ce sujet), la fonction est invoquée avec un pointeur NULL, ce qui mène à un plantage. Le constructeur de la marque à la pomme lui-même fait une précision à ce sujet en écrivant que « sous certaines conditions, si les paramètres de régionalisation sont mal configurés, le pointeur NULL peut être renvoyé. » //call CFStringCompare() // first parameter is NULL, and thus crashes // second parameter is @"CN" r0 = loc_182922ec4(r19, 0x1add1ad38, 0x0); Wardle propose un remède qui ne nécessite pas d’effectuer une mise à jour vers iOS 11.4.1 : faire passer la zone géographique de Chine vers USA puis revenir sur USA. « Je ne sais pas l’expliquer à 100 %, mais je suppose que la manœuvre permet que CFStringCompare soit appelé avec des paramètres valides », écrit-il. Autre solution proposée par le chercheur : procéder à l’introduction de tests au sein du code conformément au modèle publié. CFLocaleRef locale = CFLocaleCopyCurrent(); CFStringRef countryCode = CFLocaleGetValue (locale, kCFLocaleCountryCode); //fix! // make sure to check this!! if(NULL!= countryCode) { CFStringCompare(countryCode, @"CN", 0x0); } //otherwise handle case where `countryCode` is NULL else { .... } Il faut noter qu’Apple n’a pas fait dans le détail quant au stratagème utilisé pour monter le correctif de la faille référencée CVE-2018-4290. À côté du flou qui entoure la technique autour du bogue, il y a quand même une certitude : il s’agit de code qu’Apple a mis en place pour satisfaire à des desiderata particuliers du gouvernement de l’empire du Milieu. En Chine, les applications de messagerie n’affichent pas le drapeau taïwanais inséré dans des messages. Lorsque il y a un bogue ce sont les consommateurs qui souffrent. Source : billet Wardle
  8. Permettant à nouveau aux utilisateurs de Windows 10 d'avoir un véritable menu Démarrer. En décembre 2017, nous vous rapportions que Classic Shell, l’une des applications tierces les plus populaires de Windows, a été abandonnée par son auteur. Le développeur a annoncé toutefois que le code source a été publié afin que la communauté puisse continuer son développement. Pour rappel, avec l’inauguration de Windows 8, Microsoft avait décidé de supprimer le bouton démarrer, une décision des plus déconcertantes pour les habitués des systèmes Windows, par la suite, ils avaient décidé tout simplement de ne pas adopter l’OS et ont continué à utiliser Windows 7. Parmi les utilisateurs de Windows 8, un bon nombre d’entre eux se sont tournés vers des solutions tierces pour restaurer le bouton démarrer. Classic Shell a été indéniablement l’un des meilleurs outils, offrant aux utilisateurs des menus de différents styles ainsi que d’autres options pour personnaliser plusieurs éléments du système selon leur gré. Malheureusement, vers la fin de 2017, l’auteur de Classic Shell a décidé de mettre un terme au développement de l’application. Il a cité surtout le manque de temps et l’évolution rapide de Windows, comme les principales raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision. Toutefois, il a pris le soin de publier le code source sur SourceForge dans l’espoir que quelqu’un allait continuer le travail dans le futur. Et c’est chose faite, Classic Shell est de retour, seulement l’outil s’appelle désormais Classic Start. La nouvelle version n’est pas différente de Classic Shell pour le moment et offre les mêmes fonctionnalités qu’auparavant. Actuellement, Windows 10 offre un menu Démarrer, mais pour les nostalgiques, il reste incomplet, ce qui fait que les outils comme Classic Start sont une nécessité pour eux. Pour les autres, ils pensent qu’il s’agit d’une perte de temps et de ressources de continuer de développer ces outils alors qu’il est possible d’épingler au menu Démarrer n’importe quel programme. Bien que Microsoft a rétabli le menu Démarrer dans Windows 10, beaucoup d’utilisateurs continuent de recourir à Classic Shell pour personnaliser un peu plus Windows. Si vous faites partie de cette catégorie d’utilisateurs, vous pouvez télécharger Classic Start sur GitHub (compatible avec Windows 10 et les anciennes versions de Windows). Source : GitHub
  9. Avec sa dernière mise à jour iOS 11.4.1, Apple est allé dans le sens de ses utilisateurs en leur offrant la possibilité de verrouiller encore plus leurs données… et donc leur vie privée. L’utilisateur a les cartes en main Avant de susciter un grand intérêt à l’automne prochain avec la sortie de son iOS 12, Apple a voulu marquer le coup avec sa mise à jour 11.4.1, en proposant quelques correctifs et améliorations notamment pour la fonction Find My AirPods, ainsi que pour la synchronisation avec les comptes Exchange. Si l’on s’intéresse aux chiffres on se rend compte qu’il s’agit déjà de la quinzième mise à jour depuis la sortie d’iOS 11 en septembre dernier. Elle est disponible sur les mêmes appareils qu’iOS 11.4 à savoir à partir de l’iPhone 5S, de l’iPad Air, de l’iPad Mini 2, et de l’iPod touch 2015. Mais la seule nouvelle (et importante) fonctionnalité, permet aux utilisateurs de mieux protéger leurs données qu’auparavant. Cette nouvelle fonctionnalité protège davantage le téléphone puisqu’elle permet à l’utilisateur de verrouiller ou non le port USB de son iPhone. En effet, nombreuses sont les fois où les forces de l’ordre et autres entreprises privées se connectent via connecteurs (lightning) pour déchiffrer le mot de passe d’un iPhone et échapper aux mesures habituelles d’Apple en matière de cryptage. Le procédé est très simple, pour en profiter, il faut aller dans le menu « Face ID & Passcode » et activer l’option « Autoriser l’accès lorsqu’ils sont verrouillés ». Si cette fonction est activée, les ports USB se connecteront normalement, or, si le client Apple désactive celle-ci, aucun appareil ayant été verrouillé pendant plus d’une heure d’affilée ne pourra recevoir de « connexions câblées ». Mal vu par les autorités Ce mode « USB restricted » et sécurisé pourra à nouveau mettre l’entreprise en désaccord avec les forces de l’ordre et les autorités qui veulent accéder aux informations stockées sur les iPhones récupérés ou confisqués. En 2016 Apple avait subi les foudres du FBI en ne voulant pas dévoiler l’entier contenu du téléphone lié à l’attaque terroriste de San Bernardino. La firme évoquait « une porte dérobée » qui pourrait être utilisée à des fins malveillantes et mettre en péril les données de millions d’utilisateurs. Finalement le FBI avait abandonné sa plainte en mars 2017 justifiant qu’il avait pu accéder aux données du téléphone en question, par d’autres moyens. Combien de temps avant qu’un hacker trouve la faille ?
  10. Le navigateur Opera essaie de se distinguer en embrassant les crypto-monnaies et la blockchain. Le navigateur Opera est connu pour ses fonctionnalités natives un peu particulières, comme le VPN intégré ou le bloqueur de publicités. Et aujourd’hui, il surfe sur la vague des crypto-monnaies et de la Blockchain. En effet, Opera vient d’annoncer la création d’un « Crypto Wallet » intégré directement à son navigateur sur Android. « Opera prend désormais en charge les paiements en ligne avec des crypto-monnaies, quand cela est supporté par les marchands », annonce l’entreprise. « Les utilisateurs qui choisissent de payer leurs commandes en utilisant une crypto-monnaie sur les marchands qui ont activé Coinbase Commerce recevront une boîte de dialogue de demande de paiement leur demandant de signer. Le paiement sera alors signé et transmis directement depuis le navigateur ». Avec ce portefeuille, Opera entend rendre ces transactions plus simples. Et contrairement aux portefeuilles standards qui nécessitent l’utilisation d’un mot de passe, celui d’Opera se base sur le système de verrouillage d’Android, ce qui signifie que « les utilisateurs n’ont pas besoin d’apprendre de nouveaux codes pour utiliser le portefeuille ». Support d’Ethereum Web3 API Outre la possibilité d’utiliser le navigateur comme un portefeuille de crypto, la version Android d’Opera supporte également les applications décentralisées d’Ethereum (Dapps). Avec ce support, l’entreprise espère apporter le « web 3.0 » au grand public. Si ces nouvelles technologies intéressent de plus en plus de développeurs, Opera estime qu’il existe « de nombreux défis pour parvenir à une adoption plus large. Ces obstacles vont de la compréhension par les utilisateurs de la nouvelle terminologie, aux difficultés d’acquisition de crypto-monnaies et aux procédures d’installation compliquées ». Mais l’entreprise espère que les gens seront plus enclins à utiliser ces nouveaux outils si les interfaces sont simplifiées et familières. Et c’est aussi ce qu’Opera essaie d’accomplir avec les nouvelles fonctionnalités annoncées aujourd’hui. « Nous espérons qu’en intégrant Web 3.0 à côté du Web actuel, la technologie deviendra plus courante », explique l’entreprise. Actuellement, ces nouvelles fonctionnalités sont disponibles en beta privée. Pour pouvez demander un accès ici. On notera que si Opera est le premier navigateur à intégrer un portefeuille de crypto-monnaies, il est aussi le premier navigateur à se doter d’une fonctionnalité contre le minage de cryptos.
  11. Mauvais template ou erreur humaine ? PayPal envoie une lettre à l’adresse d’une cliente décédée pour lui informer que son décès enfreint les conditions d’utilisation. Méfiez-vous des systèmes automatisés qui génèrent des lettres ou des notifications, afin d’éviter de commettre la même bourde que PayPal. Récemment, la société a envoyé une lettre à Lindsay Durdle, une cliente morte d’un cancer au Royaume-Uni, afin de notifier que son décès est une violation du règlement du service de paiement. « Vous violez la condition 15.4(c) de votre accord avec PayPal Credit étant donné que nous avons reçu un avis de votre décès », lit-on dans la lettre, qui a été partagée sur Twitter par le veuf en colère. « En conformité avec la condition 15.4(c), nous sommes habilités à fermer votre compte, terminer votre contrat et demander le remboursement du montant arriéré ». Au moment où j’écris cet article, PayPal a déjà reconnu son erreur et s’est excusé. « Nous nous excusons sans réserve envers M. Durdle pour la détresse compréhensible que cette lettre a causée », lit-on dans un communiqué. « Dès que nous avons pris conscience de cette erreur, nous avons contacté M. Durdle directement pour offrir notre soutien, nous avons liquidé la dette et clôturé le compte de sa femme comme il le demandait. Nous examinons d’urgence nos processus internes pour nous assurer que cela ne se reproduise plus ». D’après la BBC, Howard Durdle a cité trois causes possibles, évoquées par PayPal : un bug, un mauvais modèle de lettre ou bien une erreur humaine. « J’espère juste que plus d’organisations peuvent appliquer l’empathie et le bon sens pour éviter de blesser les personnes récemment endeuillées », a-t-il expliqué dans un autre tweet. Source
×