Aller au contenu

James13

V.I.P
  • Compteur de contenus

    2 677
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

7 980 Excellent

5 abonnés

À propos de James13

  • Rang
    Membre de Legende
  • Date de naissance 19/08/1961

Profile Information

  • Pays
  • Ville
    MARSEILLE
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    Foot, Télé, tous les sports , pétanque etc

Visiteurs récents du profil

2 396 visualisations du profil
  1. Bonjour, encore impossible, pourtant j'y suis presque lol, mais Messages pour le web ». Sélectionnez-le, n'y est pas.
  2. Facebook : vous devrez bientôt payer pour accéder à certains groupes Le réseau social va tester un nouvel outil permettant aux administrateurs de groupes de se rémunérer. Ces derniers pourront, s’ils le souhaitent, proposer des groupes payants avec un abonnement mensuel. Par Karyl AIT KACI ALI jeudi 21 juin 2018 à 13:16 Administrer un groupe Facebook pourrait bientôt devenir une activité lucrative. Le réseau social vient d’annoncer dans un post de blog le test auprès de quelques membres d’un nouvel outil permettant aux administrateurs de groupes de monétiser leur contenu. Ce faisant, Facebook répond à une demande récurrente de la part de ces derniers. Les administrateurs pourront proposer des « sous-groupes » payants, dont l’accès se fera exclusivement sur abonnement. Ils pourront ainsi facturer de 4,99 dollars à 29,99 dollars par mois à leurs membres. Selon The Verge, Facebook ne prendra pas de commission sur les recettes des administrateurs, mais Google et Apple le feront si l’inscription du client passe par un appareil Android ou iOS, conformément aux politiques de leurs magasins d’applications respectifs. Encourager la production de contenus exclusifs Grâce à l’argent généré, Facebook espère que les administrateurs pourront proposer de meilleurs contenus et des contenus exclusifs. Sarah Muller par exemple, qui gère Declutter My Home, un groupe offrant des conseils de rangement, lancera un « sous-groupe » payant (14,99$/mois) baptisé Organize My Home dans lequel elle proposera des vidéos live ou des tutoriels. Certains administrateurs proposaient déjà des groupes payants mais la manœuvre n’était pas pratique : il fallait créer un groupe privé et utiliser des outils tierces pour proposer des solutions de paiement externes. Ce sera beaucoup plus simple pour les administrateurs et les utilisateurs désormais. Il pourrait donc y avoir plus de groupes payants sur le réseau social de Mark Zuckerberg à l’avenir, mais cela pourrait aussi faire fuir certains utilisateurs. N’oubliez pas cependant qu’il s’agit pour l’instant d’un essai limité à une poignée d’utilisateurs, et le nouvel outil de paiement ne sera déployé dans le monde que si les tests à échelle réduite sont un succès.
  3. L'intelligence artificielle de Google serait capable de prédire lorsqu'un patient va mourir En se basant sur le "deep-learning" et l'analyse "Big data", l'IA de Google est maintenant capable d’effectuer des diagnostics efficaces. Par L'équipe CNET France @cnetfrance jeudi 21 juin 2018 à 14:30 Mis à jour jeudi 21 juin 2018 à 14:30 Après s’être formé avec 46 milliards de données électroniques sur la santé des patients, l'IA de Google est maintenant capable d’effectuer des diagnostics efficaces. Des chercheurs de Google Brain et de l'Université Stanford ont récemment publié dans le magasine "Nature" un article détaillant leurs travaux sur le « big-data » et des méthodes de « deep-learning » pour prédire le sort des patients hospitalisés. Prédire des résultats avec le deep-learning Les chercheurs ont utilisé des algorithmes pour prédire des résultats, comme la mort ; les réadmissions (pour mesurer la qualité des soins) ; la durée du séjour d'un patient (pour mesurer l'utilisation des ressources) ; et même une prédiction sur le diagnostic d'un patient afin de comprendre comment les médecins analysaient les problèmes de santé. L'équipe a adopté une approche différente. L’objectif était de construire un modèle statistique qui donne une "représentation générale" de l’état de santé d’un patient en se basant sur l’ensemble des dossiers médicaux, y compris les notes cliniques. 80 % de l'effort de création de ce type de modèle consiste à utiliser des données fiables et pertinentes. Ils ont également mis au point un système qui montre aux cliniciens quelles données exactes sont analysées par l’IA pour réaliser un modèle. Cette technique permet aux cliniciens de vérifier si une prédiction est basée sur des faits crédibles ou s’il s’agit d’une mauvaise déduction. Des experts médicaux impressionnés par la capacité de l'IA Google a commencé à travailler sur le projet avec l'UC San Francisco, l'Université de médecine de Chicago et Stanford Médicine, ils ont ainsi pu accéder à un vaste ensemble de dossiers médicaux dépersonnalisés afin de valider des modèles d'apprentissage. Au total, ils ont eu accès aux dossiers médicaux de 216 221 patients adultes hospitalisés pendant 24 heures ou plus, ce qui a produit plus de 46 milliards de points de données. "Nous démontrons que les méthodes d'apprentissage en deep learning utilisant sont capables de prédire avec précision des événements médicaux multiples provenant de plusieurs centres sans harmonisation des données propres à chaque site", notent les chercheurs. Médecine du futur : comment le crowdsourcing bouleverse les diagnostics Les experts médicaux ont été impressionnés par la capacité de Google à extraire des données à partir de notes sur des PDF ou de notes manuscrites sur d'anciennes cartes, qu'il était auparavant difficile d'intégrer dans des modèles prédictifs. Le système de Google est à la fois plus rapide et plus précis que les techniques précédentes. Accéder au marché lucratif des soins de santé ? L'étude a suscité l'enthousiasme chez Google. Elle pourrait ouvrir une nouvelle porte sur le lucratif marché des soins de santé. La recherche a montré que les modèles de Google sont meilleurs pour prédire une gamme de résultats et de mesures pour les patients que les méthodes traditionnelles. En ce qui concerne la mortalité des patients hospitalisés, par exemple, elle a obtenu 0,95 sur un score parfait de 1,0 par rapport aux méthodes traditionnelles, qui ont obtenu un score de 0,86. Dans un article, Google a minimisé l'idée que son IA remplacerait le rôle des médecins humains pour le diagnostic des patients. "Nous insistons sur le fait que le modèle ne diagnostique pas les patients - il capte les signaux concernant le patient, leurs traitements et les notes écrites par leurs cliniciens, de sorte que le modèle ressemble plus à un bon auditeur qu'à un maître diagnosticien", précisent les chercheurs.
  4. Salut gringo , peut-être? Moi aussi par contre pour l'instant et l'idée est excellente, on verra rapidement.
  5. Android Messages : comment envoyer des SMS depuis un PC ou un Mac Google vient de lancer une version web de son application Android Messages grâce à laquelle on peut envoyer des SMS depuis un PC ou un Mac. Voici comment procéder. Par Marc Zaffagni avec CNET.com mardi 19 juin 2018 à 10:49 Si vous jalousiez iMessage chez Apple pour la possibilité d’envoyer des SMS depuis un ordinateur, votre désarroi va prendre fin. Android Messages propose désormais cette option. Google vient de lancer la version web de son service avec laquelle on peut envoyer des SMS depuis un PC ou un Mac. L’option est en cours de déploiement, y compris en France. Pour en bénéficier, il faut installer sur son smartphone la dernière version d’Android Messages puis suivre la procédure ci-dessous : Depuis votre ordinateur, connectez-vous sur la page messages.android.com ; Sur votre mobile, ouvrez Android Messages puis allez dans le menu des options (les trois points verticaux) et sélectionnez « Messages pour le Web » ; Utilisez l’appareil photo du téléphone pour scanner le code QR affiché sur la page du navigateur sur l’ordinateur. Il se peut que l’option ne soit pas encore présente dans Android Messages, auquel cas il vous faudra patienter le temps qu’elle soit activée. Cette passerelle entre Android et les ordinateurs était attendue de longue date. Apple le propose depuis plusieurs années sur iMessages, mais il faut posséder un iPhone et un Mac pour en profiter. L’ajout de cette fonction sur Android est donc une très bonne nouvelle. Google a annoncé d’autres évolutions pour Messages : Possibilité de chercher et d’envoyer des GIF ; Prévisualisation des liens dans les conversations ; Copier-coller des mots de passe et codes de vérification simplifié.
  6. Bonjour , perso, d'entée j'ai désactivé cortana, au moins c'est réglé en attendant le patch... Sinon notre ami google pour les bons. http://www.phonandroid.com/windows-10-microsoft-corrige-une-faille-beante-de-cortana-qui-permet-a-nimporte-qui-de-pirater-votre-pc.html https://www.techdegeek.com/Le-logiciel-Cortana-pourrait-aider.html
  7. Minority Report pour de vrai : cette IA peut prédire vos actions Des chercheurs de l’université de Bonn ont entrainé un algorithme à prédire le déroulement d’une recette de cuisine sans en avoir une connaissance préalable. Bien qu’encore très imparfait, le programme s’est montré capable d’anticiper les actions sur plusieurs minutes. Voilà des décennies que nous rêvons d’un robot majordome capable de savoir ce dont nous avons besoin et à quel moment. Pour le moment, il faut se contenter de pense-bêtes numériques qui nous rappellent un rendez-vous ou nous proposent des réponses automatiques pour nos courriels. Mais des chercheurs de l’université de Bonn en Allemagne disent avoir franchi la première étape vers la création d’un programme auto apprenant capable d’anticiper nos actions, pour le moment dans la cuisine. Deux réseaux neuronaux ont été nourris avec quatre heures de vidéos montrant des humains en train de préparer différentes salades. Ces données ont servi à entrainer un algorithme sur la vingtaine d’actions nécessaires à la préparation de chaque salade, le début et la durée de la recette. Une prédiction qui tombe juste 4 fois sur 10 Les chercheurs ont ensuite testé le processus d’apprentissage de leur IA en lui soumettant des vidéos qu’elle n’avait jamais vues. Pour l’aider, une seule vidéo de préparation de salade fut décrite sur environ 30% de sa durée. Le programme devait ensuite prédire ce qui se passerait dans le reste du clip. Résultat ? L’algorithme a su prédire les actions suivantes avec une précision de 40%. Ce n’est évidemment pas une performance exceptionnelle, mais c’est une première avancée notable. Algorithmes de prédiction : votre enfant deviendra-t-il un criminel ? Pour muscler les assistants vocaux et le robots « Nos méthodes sont les premières à prédire le contenu d’une vidéo sur une durée de plusieurs minutes », peut-on lire dans l’article scientifique qui décrit ce projet qui sera présenté lors de la conférence Computer Vision and Pattern Recognition à Salt Lake City (Etats-Unis) la semaine prochaine. La précision du système prédictif diminue à mesure que l’action est éloignée du point de départ, mais elle se maintient tout de même à 15% pour des activités à plus de trois minutes dans le futur. Outre les salades, l’IA a aussi été entrainée avec des vidéos de personnes préparant d’autres plats avec un succès similaire. Une fois cette technologie aboutie, elle pourrait contribuer à améliorer les interactions avec les assistants virtuels et les robots. « Nous voulons pouvoir prédire le moment et la durée des activités des minutes et même des heures avant qu’elles ne se produisent », explique l’un des chercheurs. Si cela devient un jour une réalité, nous pourrions vivre dans des maisons intelligentes capables de préparer les ingrédients et de préchauffer le four avant que l’on arrive affamé après une journée de travail
  8. Cortana a été victime d’une grosse faille de sécurité (courez faire la mise à jour) Le correctif figure au sein du Patch Tuesday de ce mois. Il corrige la faille CVE-2018-8140 et met l’utilisateur à l’abri d’une éventuelle attaque. Installer cette mise à jour est donc prioritaire, surtout si on veut continuer à profiter des services offerts par Cortana. Car cette faille peut exploiter les vulnérabilités de l’assistant numérique pour récupérer des informations confidentielles, se connecter à un dispositif verrouillé ou même exécuter un code à partir de l’écran de verrouillage. Cortana est trop serviable Les chercheurs de McAfee ont réalisé une découverte étonnante. Selon eux, l’assistant numérique de Microsoft est "trop utile". Le fait qu’il s’appuie sur l’indexation pour répondre à ses requêtes pourrait causer certains problèmes. Par exemple, si un utilisateur effectue une recherche avec le terme "pas", Cortana publierait dans les résultats plusieurs mots de passe, précisant aussi le chemin complet vers l’emplacement, voire le contenu du fichier. Une augmentation des privilèges constitue aussi un risque. Dans cette configuration, l’assistant ne tiendrait plus compte du statut de l’utilisateur durant leur échange. Plus de détails sur les menaces relatives à cette faille sont disponibles dans cette vidéo. Heureusement, elle n’était pas exploitable à distance, le pirate devant accéder physiquement au système pour perpétrer ses méfaits. >>> Google révèle une faille dans Windows 10 S
  9. Les groupes France Télévisions, TF1 et M6 s'allient pour lancer Salto, une plateforme vidéo commune en ligne Cette plateforme, qui fonctionnera sur abonnement et sans engagement, a pour ambition de concurrencer les géants américains Netflix et Amazon. France Télévisions, TF1 et M6 contre-attaquent face aux géants américains Netflix et Amazon. Les trois groupes ont annoncé, vendredi 15 juin, qu'ils allaient unir leurs forces et créer une plateforme vidéo en ligne commune, baptisée Salto. Cette plateforme dite OTT – c'est-à-dire accessible via internet, sur ordinateur, tablette ou smartphone, ou sur certains téléviseurs, tout comme Netflix ou Prime Video d'Amazon – fonctionnera sur abonnement et sans engagement. Elle "permettra de retrouver tous les meilleurs programmes de télévision (le direct et le rattrapage), mais aussi de découvrir des programmes inédits", indique le communiqué des trois entreprises. Une alliance public-privé Salto "proposera plusieurs formules d'abonnement pour tenir compte des besoins de chacun" et "s'articulera de la meilleure manière avec les plateformes gratuites existantes : MYTF1, 6Play et France.tv". La date de lancement et les tarifs n'ont pas été précisés. France Télévisions, TF1 et M6 vont créer une société à parts égales pour ce projet. De telles alliances ont déjà été constituées aux Etats-Unis (Hulu) et au Royaume-Uni (Freeview). En novembre, la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, avait relancé l'idée et plaidé pour l'émergence d'une "équipe de France de l'audiovisuel", capable de "devenir un champion européen qui pèse[rait] sur la scène mondiale".
  10. Ces vacances dans l'espace vous coûteront 55 millions de dollars La société Axiom Space veut proposer des séjours d’une semaine à bord de la Station spatiale internationale à partir de 2020. Le billet est à 55 millions de dollars. Par La Rédaction jeudi 14 juin 2018 à 18:00 Mis à jour jeudi 14 juin 2018 à 18:00 Fatigué du lac de Côme ? Las de vos croisières autour du monde sur le Queen Elizabeth ? Voilà une nouvelle qui devrait susciter votre intérêt. Axiom Space vient d’annoncer qu’elle allait proposer des séjours de 7 à 10 jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS) et cela à partir de 2020. Mais attendez un peu avant de sortir la carte bancaire. Car, selon le New-York Times qui relate l’information, il faudra débourser pas moins de 55 millions de dollars par personne pour espérer admirer la Terre depuis votre chambre en orbite. Dès 2022, Axiom Space espère connecter à l’ISS son propre module d’habitation dessiné par Philip Starck. Depuis le premier voyage d’un touriste dans l’espace, l’américain Dennis Tito, à bord d’une fusée russe en 2001, les voyages dans l’espace n’ont cessé de susciter l’intérêt. Plusieurs entreprises se sont lancées dans des projets proposant des vols en orbite basse moyennant des millions de dollars. C’est le notamment du projet d’hôtel spatial Aurora Station d’Orion Span qui est censé ouvrir en 2022. Le milliardaire Richard Branson espère lui être le premier à lancer une compagnie de vols spatiaux. Le billet coutera 250.000 dollars par passager. Voyage dans l’espace : bientôt une réalité, mais à quel prix ? Fondée par Michael Suffredini, ancien directeur du programme ISS de la Nasa, Axiom n’a pas encore livré de détails sur son fonctionnement. Mais il est probable que l’entreprise fasse appel à SpaceX ou Boeing pour transporter ses clients. Le module tel que présenté comprend des quartiers pour l’équipage, une salle à manger et une cuisine. Axiom assurera une formation de 15 semaines aux futurs touristes de l’espace. Étant donné que l’ISS est censée être mise hors service en 2024, Axiom a prévu de pouvoir séparer son module et de créer sa propre station spatiale. L’entreprise se dit également ouverte aux chercheurs et entrepreneurs intéressés par l’installation d’équipements en orbite. @rhinoc, tu m'invites avec 2 copines, t'es sympa et t'as les moyens.
  11. Merci et bonjour à tout le monde , mais à serdam surtout, bien sûr. Inconnu au bataillon et comme on cuisine sans cesse à la plancha maintenant, génial, je vais essayer. A bientôt et n'hésite pas pour les recettes pour la plancha, on en fera pour l'équipe de France
  12. Hello, un bon manzeone qui pensait être ainsi : ou ainsi : Ah satanées images artificielles ou virtuelles plutôt, car voilà une réalité bien ainsi, même s'il le sait bien et tant mieux pour lui : Il avait beau s'entraîner... Rien n'y faisait, donc il fi appel à un super entraineur et voilà qu'il devint heureux J'en suis très heureux, puis il conduisit si vite qu'il se retrouva très peu de temps... Ensuite en sortant, il finit par comprendre Mais ne suis pas ainsi, je l'invite comme chaque année pas loin de chez moi... Afin qu'il profite du BBQ aussi A bientôt pour la suite
×