serdam

Animateurs
  • Compteur de contenus

    9 263
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    228
My Favorite Songs

serdam a gagné pour la dernière fois le 22 juillet

serdam a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

22 465 Excellent

À propos de serdam

Profile Information

  • Pays
  • Ville
    VIC-FEZENSAC
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    Larashare

Visiteurs récents du profil

7 003 visualisations du profil
  1. Chemsex : la pratique sexuelle dangereuse qui se répand en France On va peut-être vous parler bientôt de "chemsex". Cette pratique sexuelle venue du Royaume-Uni se développe en Europe, dont la France, et est hautement dangereuse. Son nom venant de "chemicals" pour "drogues chimiques" en anglais et "sex" désigne le fait d'avoir des rapports sexuels en étant sous l'emprise de produits psychoactifs -principalement des stimulants- tels que la méthamphétamine, la méphédrone, la kétamine, la cocaine ou le GBL. Le but : avoir plus de plaisir, être totalement désinhibé et plus performant, notamment les hommes. Les applis de rencontres dangereuses sur le plan sanitaire Particulièrement prisée de la communauté homosexuelle, le chemsex suscite de vives inquiétudes quant à la transmission de virus sexuels dont celui du Sida. " Chaque jour, une trentaine de personnes viennent nous voir pour avoir été potentiellement exposées au VIH lors de relations sexuelles sans préservatif ou pour avoir partagé des aiguilles" a témoigné David Stuart, jeune Londonien à la tête d'un programme d'aide aux amateurs de chemsex, à l'AFP. Un constat partagé par la sociologue Maitena Milhet : " Il y a une augmentation des signaux sanitaires autour de ce phénomène, de la part des services de soins pour des maladies infectieuses ou des services d'addictologie." Et avec la multiplication des applications de rencontres, le phénomène prend des proportions : "Avec les smartphones, vous pouvez tout faire depuis votre canapé: commander de la drogue et trouver des partenaires sexuels" argue ainsi Fred Bladou, de l'association française Aides qui a mis en place un numéro d'urgence sur le chemsex. "Des effets dramatiques sur la vie" Outre la dépendance à la drogue et le risque de maladies sexuelles, la pratique du chemsex désocialise : "Le chemsex, c'est super quand tu planes complètement et que six ou sept mecs nus essaient de t'entraîner dans un coin de la pièce, mais les phases de descente peuvent avoir des effets dramatiques sur ta vie", raconte ainsi James Wharton, un trentenaire anglais. Une conférence internationale sur le chemsex sera organisée à Paris du 23 au 26 juillet prochain.
  2. L'avenir de Neymar se précise, celui de Verratti en dépend Neymar serait une nouvelle fois proche de Paris Neymar est toujours entre Paris et Barcelone. Les voyants pour le départs du Brésilien passent du vert au rouge sans interruption... Pourtant, les dernières informations semblent toutes corroborer la thèse du transfert de l'ailier de 25 ans. Neymar au PSG, ça n'en finit plus. Annoncé partant, annoncé restant au FC Barcelone, le Brésilien a montré que son mercato n'entachait en rien son talent footballistique en marquant deux buts pour offrir la victoire aux siens contre la Juventus Turin (2-1), ce samedi. Cela étant, personne ne sait où le futur du joueur de 25 ans s'écrira, lui-même semble plus qu'indécis. La radio catalane RAC1 annonçait hier que le capitaine de la Seleçao avait décidé de poursuivre l'aventure barcelonaise, le même média avance aujourd'hui par l'intermédiaire de Gerard Romero qu'il jouera probablement sous les couleurs parisiennes la saison prochaine. Neymar et son père auraient en effet rencontré les dirigeants blaugrana après le match d'International Champion's Cup. L'entrevue s'est apparemment mal passée, suffisamment mal pour que les mots de Lionel Messi ou Luis Suarez ne pèsent plus suffisamment dans la balance : l'ailier veut changer d'air. D'autant plus qu'il est fortement désiré à Paris. Après les négociations avortées de la saison passée, le PSG avait quelque peu abandonné l'idée de faire du Brésilien sa figure de proue, même si Nasser Al-Khelaïfi avait gardé d'étroits contacts avec l'entourage de la star. D'après Le Journal du Dimanche, c'est donc le Barcelonais lui-même qui aurait repris l'initiative des discussions. Maxwell, Thiago Silva, Marquinhos et maintenant Dani Alves : l'Auriverde ne manquait pas d'intermédiaires pour intimer à Nasser Al-Kheaïfi de retenter le coup. Le président, lui, s'est vraisemblablement servi des négociations avec l'un des piliers du FC Barcelone pour retenir Marco Verratti et lui montrer que les ambitions parisiennes étaient toujours plus fortes. L'avenir de l'Italien semble intimement lié à celui du Brésilien. Au final, l'arrivée de Neymar au PSG semble arranger les deux parties, et ne laisserait pas le Barça exsangue avec 222 millions d'euros à dépenser. Mais le dossier n'en est plus à son premier rebondissement, il faudra semble-t-il attendre le retour des deux écuries de l'ICC américaine pour que le sort du Brésilien ne se dessine réellement. Los jugadores lo tenían convencido, llegó el padre y se vuelve a GIRAR la situación. De nuevo, más cerca de Paris que de quedarse #Neymar — Gerard Romero (@gerardromero) 23 juillet 2017
  3. Verratti envisage une nouvelle destination Un départ au Barça ne serait plus la seule piste explorée par Marco Verratti, qui souhaiterait toujours quitter le PSG cet été. "Laissez-moi partir à Barcelone ." C’est ce que Marco Verratti aurait dit aux dirigeants du PSG, mi-juin, à l’heure où son nom circulait avec insistance en Catalogne et son ancien agent multipliait les sorties musclées dans les médias. Un mois plus tard, la situation semble rentrée dans l’ordre, le milieu de terrain italien (24 ans) ayant changé de représentant (Donato Di Campli a été remplacé par Mino Raiola) et présenté ses excuses au club de la capitale. Pourtant, l’international transalpin n’aurait pas complètement abandonné l’idée d’un départ. Selon The Mirror, il aimerait ainsi toujours changer d’air avant la fin du mercato estival. Et si sa priorité resterait le Barça, il ne serait pas contre un transfert à… Manchester United. Les Red Devils, qui ciblaient plutôt Nemanja Matic(Chlelsea) et Eric Dier (Totthenam ) pour renforcer leur entrejeu, se seraient penchés sur le cas d’"Il Gufetto". Un intérêt apparemment réciproque. Le quotidien britannique évoque des contacts entre Mino Raiola, qui gère les intérêts de plusieurs Mancuniens (Paul Pogba, Henrikh Mkhitaryan, Romelu Lukaku), et Ed Woodward, le vice-président du MUFC. Une offre de 60 millions de livres sterling (environ 67 millions d’euros) aurait même déjà été formulée pour l’ancien joueur de Pescara, mais les Parisiens auraient posé une condition à toute négociation: qu’Antony Martial soit inclus dans la transaction.
  4. Neymar va rester, convaincu par Messi et Suarez L'opération séduction continue au FC Barcelone pour tenter de convaincre Neymar de rester. Si le PSG fait toujours le forcing pour l'enrôler, l'attaquant brésilien aurait pris une décision ferme et définitive dans la nuit de vendredi à samedi, depuis les Etats-Unis, suite à une discussion avec les autres membres de la MSN. La MSN amputée de sa dernière lettre, ça ne ressemblerait plus à grand-chose. Pourtant, depuis quelques jours, l'hypothèse de voir Neymar quitter le FC Barcelone est bien concrète, les dirigeants du Paris Saint-Germain faisant le maximum pour convaincre le principal intéressé de tenter l'aventure. Et si les pourparlers semblaient en bonne voie avant le week-end, certains médias faisant même état d'un deal considéré comme acté, tout aurait changé dans les dernières heures. De l'autre côté des Pyrénées, après la RAC1 samedi, qui annonçait le souhait du taulier de la Seleçao de rester chez les Blaugranas, c'est le quotidien Sport qui abonde dans le même sens. Après s'être interrogé sur son avenir et avoir envisagé sérieusement de rallier la capitale française, Neymar aurait finalement décidé de décliner la proposition, aussi attractive et lucrative soit-elle. Au cours de la nuit de vendredi à samedi, aux Etats-Unis, où le Barça participe actuellement à l'International Champions Cup, Lionel Messi et Luis Suarez seraient intervenus. L'Argentin et l'Uruguayen se seraient entretenus avec leur cadet pour lui demander de rester en Catalogne. Et Neymar aurait finalement été convaincu, assurant à ses partenaires que sa décision était désormais prise, et qu'il allait donc mettre fin au rêve du PSG. C'est donc dans une chambre de l'hôtel Sheraton Parsippany du New Jersey que tout se serait joué. Mais, dans ce dossier brûlant, rien ne sera véritablement avéré tant que l'ancien prodige du Santos FC n'aura pas ouvertement communiqué sur la question. Ou que le transfert soit officialisé...
  5. FEUILLETON : Son confident déclare "qu'en ce moment, Neymar a mal au crâne" André, le confident de Neymar, a fait quelques confidences à L'Equipe concernant le possible transfert du numéro 10 de la Seleçao vers le Paris Saint-Germain. André, joueur de Sport Recife et confident de Neymar (ils ont joué ensemble à Santos), s'est confié au journal L'Equipe. L'ami de la star brésilienne affirme alors que Neymar est en pleine réflexion en ce moment, même si au fond, il connait relativement l'issue finale : "Je ne peux pas parler à sa place… c’est une négociation compliquée et il y a beaucoup d’argent en jeu dans une histoire comme celle-là. En tout cas, Paris est une grande ville, et s’il y va, il va aimer, c’est certain. Je sais qu’en ce moment, il a mal au crâne. Ce n’est pas facile de choisir. À Paris, il va être entouré par ses potes. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’est pas à l’aise au Barça, au contraire, il se sent très bien là-bas aussi. C’est aussi pour ça que le choix est difficile. Comment ça va se terminer ? J’ai ma petite idée mais sincèrement, dans le football moderne, tu ne peux jamais être certain à 100 %. Et là, on parle d’une négociation historique, avec des sommes énormes, donc on ne peut pas encore en prévoir l'issue. Et, moi, je ne peux rien dire, je ne peux pas parler à sa place. C’est à Neymar d’annoncer s’il y va ou pas." Intéressante ITW d'André dans l'Equipe, l'un des meilleurs amis de Neymar, qui confirme que le joueur hésite #PSG — Guillaume L. (@GuillaumL_) 22 juillet 2017 Des confidences qui donnent toujours de l'espoir aux supporters parisiens.
  6. "Neymarmania" : Les joueurs du PSG evasifs sur le dossier Neymar Depuis plusieurs jours, Neymar est sur toutes les lèvres. Annoncé au Paris Saint-Germain, Unaï Emery et ses joueurs ne parlent pas beaucoup sur le sujet. Le dossier Neymar est compliqué. Certains médias annoncent qu'il va s'engager avec le PSG. D'autres médias ne sont pas aussi catégoriques. Interrogé au sortir de la défaite du club de la capitale face à Tottenham (2-4, International Champions Cup), Unai Emery a préféré ne pas trop parler du sujet alors que deux questions sur le dossier ont été posées en conférence de presse : "Pour nous, aujourd’hui, et en vue du premier match officiel, la semaine prochaine (Trophée des Champions contre Monaco), les joueurs qui sont ici sont les plus importants pour moi. Après, le club travaille pour obtenir le recrutement que nous voulons, qui peut nous aider à nous améliorer, mais l’équipe et moi sommes très concentrés sur le match contre Monaco et par la suite de la préparation avec le match face à la Juventus Turin mercredi. Je ne peux pas dévier mon attention du travail quotidien, le club travaille. Le plus important pour moi, ce sont les joueurs qui sont ici." Si vous pensiez qu'on allait avoir 1 semaine penard et Emery qui dit "Oui Neymar viendra" comme si on signait Xavier Zamboubou vous deliriez — L'Imperatore™ (@Sao__Tao) 22 juillet 2017 L’entraîneur affirme alors que la direction et Antero Henrique travaillent sur le recrutement mais n'en dit pas beaucoup plus. Du côté des joueurs, personne n'en sait ou n'en dit plus. À l'image de Thiago Motta : "Est-ce qu’on parle de Neymar entre nous ? On parle de tout dans le vestiaire ! Ce sont des rumeurs qui reviennent tous les ans. Un peu plus cette année, parce qu’on parle d’un excellent joueur, un des meilleurs joueurs du monde. Mais nous, joueurs, pouvons commenter autant que nous le voulons, nous ne décidons pas qui va venir ou qui va partir. Nous espérons simplement être au top pour le début de la saisons, en Ligue 1 et en Ligue des Champions." Thiago Motta - Neymar au prochain classique français les marseillais vont péter un câble — Klrs Mercato (@Klarans__) 21 juillet 2017 Même discours pour Edinson Cavani : "Neymar ? Honnêtement, je pense à mes coéquipiers. Le jour où viendra un nouveau partenaire, je pourrai vous répondre. Aujourd’hui (samedi), je pense à notre équipe, je pense à mes partenaires et si un jour, la question se pose concrètement, on verra." Y'a d'autres gens qui n'arrivent pas à s'endormir en pensant à une attaque Neymar/Cavani/Sanchez? — Super Julien Cazarre (@SuperCazarre) 20 juillet 2017 Marquinhos, Lucas et Dani Alves, les proches de Neymar, ont refusé de s'arrêter en zone mixte. Patience, patience.
  7. Papaye Papaye : Intérêt nutritionnel Idéale dans un régime. La papaye est un fruit peu calorique et peu sucré. Elle est ainsi parfaite dans le cadre d'une alimentation diététique. Riche en vitamine C, la papaye renforce les défenses de l'organisme. Il peut ainsi être bon de la consommer en cas de fatigue et en prévention des affections hivernales (grippe, rhume...). Source intéressante de vitamine A,B5, B9 et E, la papaye est un fruit antioxydant qui lutte contre le vieillissement prématuré des cellules. Digeste. Les fibres de la papaye sont douces et donc non irritantes pour les intestins sensibles. Papaye : Son histoire Le papayer (arbre dont est extrait la papaye) est originaire d'Amérique-du-Sud. Sa culture s'est ensuite étendue dans les Antilles, en Afrique et en Asie. Les indiens et les peuples d'Amérique-du-Sud utilisaient ses feuilles et sa pulpe pour attendrir les viandes. Elle arriva en Europe aux alentours du XVIe siècle. Aujourd'hui, la papaye est un fruit peu consommé en France. Famille Caricacées. Papaye : Sa production Plusieurs variétés de papaye sont connuEs, mais seulement quelques-unes sont commercialisées comme la "Solo" juteuse et sucrée, la "Sunrise" qui est rouge, et la "Waimanolo" beaucoup plus grosse que les autres. Environ 9 millions de papayes sont produites dans le monde, essentiellement par l'Inde, le Brésil et le Nigéria. Saison Automne. Conseils d'achats et d'utilisation A l'achat, la peau de la papaye doit être lisse, orangée ou verte, avec des traces de jaune, mais sans brunissure. Le fruit doit être souple à la pression du doigt. Les grains noirs trouvés en son centre ne sont pas comestibles. La papaye peut se conserver 3 à 4 jours à température ambiante. Précautions La papaye ne doit pas être consommée simultanément à la prise de traitements anticoagulants. En cas d'allergie au latex, mieux vaut faire un test avant de consommer de la papaye, car il existe un risque d'allergie croisée.
  8. Camomille (bouton de fièvre) Camomille (bouton de fièvre) : Indications La camomille calme, détend, apaise. L'herpès labial est souvent associé au stress. L'utilisation de la fleur pourrait ainsi favoriser la guérison des boutons de fièvre et prévenir leur réapparition. Camomille (bouton de fièvre) : Ingrédients Des fleurs de camomille séchées De l'eau Camomille (bouton de fièvre) : Préparation Préparer un cataplasme de camomille : couper les fleurs en petits morceaux puis les faire chauffer dans une casserole d'eau chaude. Mélanger le tout jusqu'à obtenir une pâte veloutée puis laisser refroidir. Camomille (bouton de fièvre) : Posologie Appliquer la préparation sur le bouton de fièvre plusieurs fois jusqu'à ce qu'il disparaisse.
  9. Phytothérapie : la rhubarbe contre la constipation L'alimentation comme traitement de la constipation Si l'alimentation industrielle, déséquilibrée ou pauvre en fibres, peut favoriser la constipation, adopter de nouvelles habitudes alimentaires permet souvent d'y remédier. En cas de constipation passagère ou chronique, il devient donc indispensable de cuisiner maison et de s'interdire fast-food, plats tout prêts, gâteaux et biscuits industriels, sucrés ou salés. Il est également conseillé de limiter sa consommation de viande, de charcuterie, de beurre, de fromage, de céréales blanches et de carottes. Et ce, pour privilégier une alimentation riche en poisson, huile d'olive, céréales complètes, légumes verts et fruits frais ou secs. La rhubarbe, un remède naturel contre la constipation La phytothérapie est d'une grande aide lors des épisodes de constipation passagère ou chronique. De nombreuses plantes laxatives, comme le boldo, le fenouil et l'anis, permettent en effet de relancer le transit intestinal et de se débarrasser des manifestations désagréables que sont les crampes, les ballonnements et les flatulences. Sous forme de tisane (racines) ou de gélules, la rhubarbe est, elle aussi, une solution naturelle très efficace contre la lenteur intestinale puisqu'elle accélère le transit, en particulier au niveau du gros intestin. Ce sont notamment ses fibres qui lui confèrent ses propriétés laxatives puisqu'elles sont présentes à hauteur de 2 g pour 100 g de plante.
  10. Quiche aux brocolis et au saumon Ingrédients pour Quiche aux brocolis et au saumon 1 pâte brisée 350 g de brocolis 200 g de tomates fraîches 100 g de saumon fumé 4 oeufs 10 cl de lait écrémé 10 cl de crème liquide allégé Quelques brins de thym Quelques feuilles de basilic Sel, poivre Muscade râpée Préparation pour Quiche aux brocolis et au saumon Cuire les bouquets de brocolis lavés et séchés 5 min dans l'eau bouillante salée. Egoutter. Mettre les oeufs dans le robot mixeur. Ajouter le lait, la crème, le thym, le basilic, poivre et muscade. Mixer. Vous pouvez aussi mélanger le tout à l'aide d'un fouet. Placer la pâte brisée dans un moule préalablement beurré (pas nécessaire si moule en silicone). Couper les tomates en rondelles et les placer dans le fond de tarte. Ajouter les brocolis. Couper le saumon en cubes. Parsemer sur toute la surface de la quiche. Verser l'appareil aux oeufs et au lait par-dessus. Enfourner dans un four préchauffé à 200° (th. 6-7) pendant 1 heure. Servir tiède ou froid.
  11. Bacca à l’OM, ça chauffe ! Un accord aurait été trouvé entre l’AC Milan et l’Olympique de Marseille pour le transfert de Carlos Bacca. Alors que l’OM disputait samedi après-midi à Glasgow son septième et dernier match amical de pré-saison, face aux Rangers (1-1), ses dirigeants ont semble-t-il avancé dans la quête du grand attaquant tant recherché. Selon le journal Le Parisien, qui s’appuie sur "des sources italiennes", Marseilla et l’AC Milan auraient enfin trouvé un accord pour le transfert de Carlos Bacca. Son arrivée devrait être officialisée dans les jours qui viennent puisque, d’après les informations de beIN Sports, sa visite médicale serait programmée pour la semaine prochaine. L’attaquant international colombien (30 ans), auteur de 13 buts en 32 matches de Serie A avec les Rossoneri la saison passée, était l’une des premières pistes explorées par l’état-major olympien. Non aligné par Vincenzo Montella face au Bayern Munich (4-0) lors de l’International Champions Cup, alors qu’il avait joué et marqué quatre jours plus tôt contre Dortmund, l’ancien Sévillan "ne jouera pas non plus en Ligue Europa en raison du mercato", a expliqué l’entraîneur lombard, précisant que son futur ex-joueur est "en forme physiquement". Et bientôt au Vélodrome ?