Aller au contenu

serdam

Animateurs
  • Compteur de contenus

    12 929
  • Inscription

  • Dernière visite

My Favorite Songs

Réputation sur la communauté

29 651 Excellent

À propos de serdam

  • Rang
    serdam
  • Date de naissance 10/03/1965

Profile Information

  • Pays
  • Ville
    VIC-FEZENSAC
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    Larashare

Visiteurs récents du profil

7 949 visualisations du profil
  1. Pour sa toute première grande interview télévisée depuis son élection, Emmanuel Macron a reçu des journalistes à l’Elysée. Un exercice retranscrit en direct sur TF1 et LCI et dont le président a profité pour dresser un premier bilan de ses cinq mois au pouvoir. Mais alors que sa cote de popularité ne cesse du chuter, force est de constater que ce grand oral n’a pas aidé à redorer son blason. En effet, selon un sondage Harris Interactive* réalisé pour RMC, plus de six Français sur dix (61%) déclarent ne pas avoir été convaincus par son intervention. Et seules 39% partagent un avis contraire. Par ailleurs, 24% des personnes interrogées vont jusqu’à dire qu’elles ne sont "pas du tout convaincues", tandis que 37% se disent "plutôt pas convaincues". De l’autre côté, elles sont seulement 7% à affirmer être "tout à fait convaincues". 50% des sondés convaincus par sa vision des sujets internationaux Mais si le score n’est pas réjouissant concernant l’impression globale qu’ont eu les Français de l’interview d’Emmanuel Macron, dans le détail on note cependant que 50% des sondés disent avoir été convaincus par les propos du président Emmanuel Macron sur les sujets internationaux tandis que 40% le sont par sa vision de la politique économique. Plus d’un tiers a également été convaincu lorsque le chef de l’Etat a évoqué la politique sociale. *Enquête réalisée en ligne le 15 octobre 2017, à l'issue de l'interview d'Emmanuel Macron sur TF1 et LCI, auprès d'un échantillon de 856 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.
  2. Dimanche, dans un grand entretien accordé sur TF1 et LCI, Emmanuel Macron a abordé bien des questions : économie, société, sécurité. Au-delà de ses réponses, nombreux sont ceux qui ont été interpellés par le décor de l'interview. Derrière le chef de l’Etat, se trouvait notamment un grand tableau sur lequel on peut llire la devise Française : "Liberté, Egalité, Fraternité", peint par un artiste américain, Shepard Fairey. Ce denier, un street artiste, est plus connu sous le nom de "Obey". Placée entre deux fenêtres dans le bureau du chef de l’Etat, l’œuvre représente une Marianne du 21ème siècle avec les couleurs de la France : bleu, blanc, rouge. A côté, placée sur la cheminée, une deuxième oeuvre issue du street art, réalisée par le peintre belge Pierre Alechinsky. Il s'agit, cette fois-ci de l'oeuvre originale de l'artiste, comparée à Marianne, qui est elle, une copie, indique LCI. Un artiste connu des politiques Le tableau de Marianne a d'abord été peint sur les mrus du 13ème arrondissement de Paris, au lendemain des attentats du 13 novembre, sur le mur d’un immeuble HLM, rapporte Le Parisien. Mehdi Ben Cheikh, un galeriste franco-tunisien, a eu l’idée de faire venir plusieurs artistes, dont "Obey", de San Francisco, afin de lui confier quelques murs pour s’exprimer. C’est à ce moment que le street artiste a peint Marianne, comme il l'explique sur son compte Instagram. Shepard Fairey est devenu populaire à la suite de son œuvre "Hope", utilisée par Barack Obama durant sa campagne présidentielle en 2008.
  3. Ses oeuvres sont devenues des classiques de la chanson française. Barbara, chanteuse à contre-courant des modes, est toujours adulée des années après sa disparition. A l'âge de 19 ans, encore inscrite au conservatoire, Barbara tente sa chance dans des cabarets de Bruxelles. Elle y rencontrera la pianiste Ethery Rouchadze qui l'aidera à perfectionner ses gammes de piano. 2 / « L'aigle noir », son succès discographique Cette chanson a été reprise par une quarantaine d'artistes dont Patrick Bruel, Florent Pagny, Patricia Kaas, Michel Sardou...... Par ailleurs, beaucoup de professionnels ont interprété les paroles de ce succès, tel que le psychanalyste Philippe Grimbert, dans « Psychanalyse de la chanson » paru aux éditions Plurielles . Il parle d'un rêve dans lequel la chanteuse est endormie au bord d'un lac, jusqu'à l'irruption d'un aigle noir. Ce dernier représentant le père incestueux de la chanteuse. 3 / Monique devient Barbara En 1964, la chanteuse, Monique Cerf de son vrai nom prend celui de Barbara Brodi comme nom de scène. Elle s'inspira de celui de sa grand-mère Varvara Brodsky. La dame en noir chante alors Edith Piaf, Juliette Gréco, Jacques Brel. 4/ Elle chante pour le président de la République Celle qui ne s'est jamais ouvertement confiée sur ses idées politiques, chante devant François Mitterrand le 10 mai 1981, soir de l'élection présidentielle, la chanson « Regarde », qui parle d'un homme, une rose à la main. 5 / Elle s'inspire de sa vie personnelle pour écrire ses chansons La majorité de ses textes se rapporte à ses désillusions amoureuses, à son enfance, et à sa vision de l'après-guerre. Des thématiques sombres et empreintes de tristesse. Par exemple, « Il pleut sur Terre », la plus connue, suite de métaphores d'épisodes vécus dans son enfance. L'entrée est gratuite pour toute personne dont le premier prénom est Barbara sous justificatif d'identité
  4. Préparation : 10 à 20 min Cuisson : 40 min Ingrédients pour 4 personnes : 400 g de panais, 400 g de patate douce, 2 gousses d'ail, 100 g de truite fumée, 1 œuf, 25 cl de lait demi écrémé, 2 cuil. à soupe de crème fraîche, 1 cuil. à soupe d'huile d'olive, 80 g de gruyère râpé. Préchauffer le four à 200°C. Eplucher les panais et les patates douces. Les laver et les couper en fines rondelles (plus elles seront fines, moins la cuisson sera longue). Eplucher l'ail et l'émincer en fines lamelles. Graisser un plat à gratin à l'huile d'olive et répartir l'ail sur le fond du plat. Placer une première couche de rondelles de patate douce puis une autre de rondelles de panais, intercaler les tranches de truite fumée et placer une seconde couche de panais puis une autre de patate douce. Dans un saladier, casser l'œuf. Ajouter le lait et la crème et bien mélanger (inutile de saler la préparation car la truite fumée et le gruyère vont s'en charger). Verser cet appareil sur les légumes et parsemer de gruyère râpé. Couvrir d'un papier sulfurisé pour éviter que le gruyère ne brunisse trop vite. Enlever le papier sulfurisé 10 min avant la fin de la cuisson pour qu'il dore bien. Enfourner à 200°C pendant 45 min. Servir à la sortie du four accompagné d'une salade bien croquante (salade iceberg, batavia, chou chinois, etc.) assaisonnée d'une vinaigrette à l'huile de sésame (ou autre selon le goût).
  5. Cortana: Follow Me L’assistant virtuel de Windows aura la capacité d’accompagner verbalement les utilisateurs lors de la navigation au sein du système d’exploitation de Microsoft grâce à la nouvelle option « Follow me » de Cortana. « Follow me » (Suivez-moi) permet à l’assistant virtuel de Windows 10 de guider verbalement l’utilisateur à travers les différents processus de configuration des paramètres Windows ou lors d’une installation de logiciels sur le système. Une vidéo d’une minute publiée mardi dernier par WalkingCat sur Twitter dévoile la nouvelle fonctionnalité de Cortana, assistée par des indications à l’écran. L’installation d’un connecteur Bluetooth peut par exemple être indiquée par un cercle bleu situé sur l’option appropriée. Un simple appui sur la touche Echap permettrait par ailleurs à l’utilisateur de quitter le service à tout instant. Aucune date n’a été communiquée quant à la disponibilité de cette nouvelle fonctionnalité. La mise à jour Windows Fall qui arrivera probablement dans les prochains jours devrait toutefois apporter plus de précisions.
  6. Amazon préparerait sa propre ligne de vêtements de sport. Le géant du e-commerce serait déjà en train de travailler avec des compagnies taiwanaises spécialisées dans le textile. Amazon qui a commencé par la vente de livres en ligne a su se diversifier ces dernières années et devenir une des entreprises technologiques les plus dominantes du secteur. La compagnie souhaite se lancer dans un nouveau marché, celui de la mode. D’après Bloomberg, Amazon aurait déjà commencé à travailler avec des fournisseurs et des usines basées à Taiwan. Amazon aurait en effet contacté la compagnie Makalot Industrial Co qui fabrique des vêtements pour des marques telles que Uniqlo, Kohl’s et Gap. Pour l’instant, aucun contrat n’aurait été signé sur le long terme. Amazon n’aurait passé que de petites commandes afin d’effectuer un premier test. D’après les rumeurs, le géant du e-commerce aurait été livré en août dernier. Amazon ferait également appel à la société taiwanaise Eclat Textile Co. qui produit déjà des vêtements de sport pour Nike, Under Armour et Lululemon. Ce n’est pas la première fois qu’Amazon touche au secteur du textile. La compagnie avait déjà lancé une ligne pour femmes et des chemises sous les marques Paris Sunday et Goodthreads.
  7. RCSA-OM

    Ce n’ est pas mon pronostic mais celui de Momo notre ami
  8. L’initiative est venue de Sandra Muller, journaliste de La Lettre de l’audiovisuel et très active sur les réseaux sociaux. Vendredi, alors que l’affaire Harvey Weinstein n’en finit plus de faire parler, elle appelle les femmes à dénoncer leurs agresseurs sexuels. "Et si nous aussi on donnait les noms des prédateurs sexuels qui nous ont manqué de respect verbalement et/ou tenté des tripotages ? ", demande-t-elle sur Twitter, assorti d’un hashtag pour le moins évocateur : #BalanceTonPorc. "Un jour, je vais te baiser, que tu le veuilles ou non" Rapidement, de nombreuses journalistes et anonymes ont raconté leur expérience sans citer nommément leur agresseur présumé. Depuis vendredi soir, Twitter est inondé de ces témoignages, plus de 27 000 messages ont été recensés pour le moment. Certaines femmes racontent comment elles ont été harcelées, en général par leur supérieur, sur leur lieu de travail. Les déclarations sont chocs et particulièrement brutales. "Un red chef, grande radio, petit couloir, m'attrapant par la gorge : ‘un jour, je vais te baiser, que tu le veuilles ou non’ ", ou "Grande radio, grand chef qui qq années avant avait tenté de me violer, me dit ‘J'ai pourtant toujours été sympa avec toi’", peut-on lire. Certaines personnalités ont également raconté ce qu’elles ont vécu. La militante Caroline de Haas a par exemple dénoncé un ancien professeur de la faculté qui lui envoyait des photos de son sexe. De son côté, la députée Aurore Bergé parle d’un patron d’agence particulièrement "collant", qui n’hésitait pas à l’appeler en pleine nuit. D’autres femmes témoignent d’agressions sexuelles qu’elles peuvent vivre au quotidien avec les attouchements dans le métro ou les regards dans la rue.
  9. Énigme poissonnière

    voici donc la réponse sans surprise
×