serdam

Animateurs
  • Compteur de contenus

    5 071
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    80
  • Notes sur le contenu

    645 / 24 / 4
My Favorite Songs

serdam a gagné pour la dernière fois le 21 janvier

serdam a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

9 607 Excellent

À propos de serdam

Profile Information

  • Pays
  • Ville
    VIC-FEZENSAC
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    Larashare

Visiteurs récents du profil

4 889 visualisations du profil
  1. Tandis que Dimitri Payet ne compterait plus porter les couleurs de West Ham cette saison, un nouvel acteur risque de perturber les plans de l'OM en vue de récupérer son ancien joueur. En effet, il s'agirait du meilleur ennemi des sudistes, le PSG. Reste à connaitre la position du joueur, souhaitant à tout prix retrouver le sud de la France. Selon le Sunday Express, le club parisien se chercherait toujours un meneur de jeu, lassé par la condition physique de Javier Pastore, l'empêchant de s'installer durablement dans le groupe depuis plus d'un an et demi. D'autant plus que le PSG est davantage en mesure de répondre aux exigeances financières des Hammers. Ces derniers réclament 40 millions d’euros : somme dans les cordes du club francilien, alors que l’OM ne propose que 30 millions d'euros. Dès lors, son entraîneur à West Ham, Slaven Bilic, espère une issue finale rapide à ce dossier qui empoisonne le vestiaire londonien : "Il n’y a rien de nouveau, la seule chose bien c’est que nous sommes le 21 janvier, donc tout ça va se terminer dans 10 jours. Je ne vais rien dire de nouveau ».« Il y a deux possibilités : qu’il reste ou qu’il nous quitte. Marseille ou un autre club ? C’est un grand joueur, il a une certaine valeur et s’il part, on ne demande pas des sommes folles. On demande même moins d’argent que ce qu’il vaut vraiment."
  2. Soupe paysanne à la gourgane Ingrédients 1 tasse de pancetta, ou de jambonneau coupé en dés 1/2 oignon espagnol, ciselé 2 gousses ail, pelées et écrasées 1 tasse de céleri, en dés 1 l de bouillon de boeuf 1 feuille laurier 1 pincée origan frais 1 tasse de gourganes, ou substitution 1/2 tasse d'orge perlé, cuit (2 c. à soupe non-cuit) 1 tomate fraîche, épépinée, coupée en petits dés Huile d'olive Herbes fraîches Préparation Dans une grande casserole, faire revenir la pancetta jusqu'à ce qu'elle soit croustillante. Ajouter les oignons, l'ail et le céleri et poursuivre la cuisson jusqu'à une légère coloration. Mouiller avec le bouillon de boeuf. Ajouter les herbes. Porter à ébullition. Faire cuire de 15 à 20 minutes. Incorporer les gourganes et l'orge et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Au moment de servir, mélanger les dés de tomate, les herbes fraîches et l'huile; arroser chaque portion de cette garniture.
  3. Valérie Damidot a participé à l’émission Fort Boyard dans laquelle une énigme lui était proposée par le Père Fouras. Pendant que des insectes lui tombaient sur la tête, l’animatrice de D&Co a tenté de résoudre ce « qui suis-je ». Très souvent policière, C’est un jeu de l’esprit, Tel le mystère de la vie, Qu’honore un bien vieux père. Qui est-elle ?
  4. En 2016, les Français ont acheté moins de surgelés, de glaces, de produits d'hygiène ou encore de sodas et de jus de fruit. Une première depuis 2008 qui ne s'explique pas que par le pouvoir d'achat. La consommation est-elle en train de lâcher à son tour? Alors que jusqu'à présent les Français continuaient à consommer malgré la crise, il semblerait que 2016 ait marqué une rupture. La consommation aurait baissé en volume l'année dernière. Autrement dit, les Français auraient globalement acheté moins de produits l'année dernière qu'en 2015. Selon les données de Kantar Worldpanel, la baisse était de l'ordre de 0,2% à fin novembre 2016. Un phénomène rarissime. Il faut remonter à 2008, explique-t-on chez Kantar, pour trouver trace d'un recul de la consommation en volume en France. Cette année-là elle avait été plus importante (-1,2%) mais "c'était exceptionnel, explique Gaëlle Le Floch, directrice stratégie chez Kantar Worldpanel. C'était lié au contexte de la crise des subprimes et à de très fortes inflations dues à la hausse de certaines matières premières alimentaires." Les Français zappent le brossage de dents... Mais rien de tel en 2016. La conjoncture était meilleure qu'en 2008 et l'inflation a même été négative sur les produits de grande consommation, de l'ordre de -1,1% selon IRI dans les hypers et supermarchés. Evidemment pas tous les produits ont été concernés par cette tendance à la déconsommation. Ainsi selon Les Echos, les ventes de bière (+4,2%) et de produits frais non laitiers comme les fruits et légumes (+1,3%) ont bien tiré leur épingle du jeu. En revanche ils sont nombreux à avoir été boudés par les Français: ce sont ainsi les surgelés et les glaces qui ont le plus reculé (-3,2%) selon les données IRI recueillies par Les Echos. Cela peut s'expliquer par un effet météo négatif. "L'été a été trop tardif ce qui n'est pas bon pour les ventes de produits comme les glaces ou les boissons", explique Gaelle Le Floch. D'ailleurs les jus de fruits, eaux et sodas accusent eux aussi une baisse de 0,3% en volume. Plus étonnant en revanche, ce sont les produits d'entretien et d'hygiène qui accusent respectivement un recul de 0,1 et 0,8% en 2016. Les Français se sont-ils moins lavés l'année dernière? Il semblerait que... oui! "C'est vrai qu'on observe dans nos enquêtes que certains gestes d'hygiène ont tendance à être zappés, relève Galle Le Floch. Il n'y aura pas de brossage de dent systématique matin et soir, idem pour le démaquillage qui a tendance à être zappé. Et il y a la mode du naturel avec des femmes qui ont les cheveux plus longs et les lavent moins souvent ou encore la tendance hipster chez les millenials avec des garçons qui se rasent moins..." Bref mises bout à bout ces nouvelles habitudes conduisent à une baisse significative de l'achat de produits d'hygiène. Le food bashing du lait et de la viande rouge Difficile d'imaginer des tendances similaires dans l'alimentaire. Et pourtant certains rayons importants comme l'épicerie salée (-0,3%) ou la crèmerie (-06%) ont eux aussi décroché l'an passé. Les Français zappent-ils certains repas comme ils le font du brossage de dents? L'explication pour l'alimentaire est différente. Selon Gaelle Le Floch, l'électrochoc de 2008 continue de produire ses effets aujourd'hui. "C'est à partir de là que les gens se sont mis à rechercher des produits de qualité pour leur alimentation. Un phénomène qui se vérifie encore avec les bio, le made in France, les circuits courts... Les consommateurs achètent moins mais achètent mieux."D'ailleurs un des rares rayons qui s'en est le mieux sorti en 2016 est le frais non laitier (+1,3%) qui comprend notamment les fruits et légumes. Un dernier élément qui joue en défaveur de l'alimentaire est la mauvaise image de la viande auprès des consommateurs. "Certains marchés subissent un food bashing perpétuel comme le lait ou la viande rouge, explique Gaelle Le Floch. Les consommateurs réduisent ainsi leur quantité de protéines animales et les marchés dits carnés reculent." Selon Kantar Worldpanel, les fléxitariens (des végétariens qui s'autorisent à manger de la viande) représenteraient tout de même déjà près de 25% de la population.
  5. Bonjour à tous mon pronostic est le suivant' OL 2 OM 1
  6. Oui c'est effectivement la bonne réponse @Cacaze32 @SAM81000 Le téléphone est un smartphone avec une coque qui imite le motif du tapis. Pour le repérer, regardez à côté du pied droit de la table, dans la bande noire.
  7. Sisi il est bien camouflé lol
  8. Non non ce n'est pas la bonne solution cherchrz bien vous allez le trouver
  9. MERCATO :West Ham prêt à vendre Payet au rabais

    L'avenir de Dimitri Payet est toujours aussi flou. Restera-t-il à Londres où il est en conflit ouvert avec sa direction et les fans ou rentrera-t-il à Marseille ? Tout et son contraire est dit par la presse à son sujet, sans que le joueur lui-même n'intervienne directement. Les dernières informations du Daily Mirror déclaraient que l'international français aurait décidé de s’envoler vers Marseille au cours du week-end, n’ayant aucune intention de revenir à Londres. Les dirigeants des Hammers sont également aux bords de la crise de nerfs, notamment Karren Brady, vice-présidente du club londonien, qui s'est payée les dirigeants olympiens dans une colonne publiée dans le Sun : "Si Marseille veut faire une bonne affaire, ils devraient essayer d’aller tenter leur chance au Roman Road Market (un marché de Londres, ndlr). Ils devraient savoir que Dimitri Payet, qui est assez bon pour jouer aussi bien à West Ham qu’au Real Madrid, ne partira pas à un prix bon marché. Nous décidons s’il peut partir ou non. Chelsea est dans le même bateau et nous restons fermes. Mes présidents et le manager ne cessent de répéter qu’ils veulent garder Payet. Je peux vous assurer qu’ils ne seront pas intimidés par tout ce qui ne sera pas dans l’intérêt de West Ham." Il paraît toutefois peu probable que l'ancien stéphanois porte de nouveau le maillot des Hammers, après avoir été mis au ban par ses coéquipiers. En ce sens, Slaven Bilic, entraîneur de West Ham, a tenu à clarifier la position du club sur ce dossier, et serait prêt à le vendre moins cher que sa valeur réelle : "Il n’y a rien de nouveau, la seule chose bien c’est que nous sommes le 21 janvier, donc tout ça va se terminer dans 10 jours. Je ne vais rien dire de nouveau. Il y a deux possibilités : qu’il reste ou qu’il nous quitte. Marseille ou un autre club ? C’est un grand joueur, il a une certaine valeur et s’il part, on ne demande pas des sommes folles. On demande même moins d’argent que ce qu’il vaut vraiment."
  10. 1. Comment découper les frites ? Il faut découper des frites d'environ un centimètre d'épaisseur.Il existe des coupe-frites, qui vous permettent de couper les pommes de terres rapidement et facilement ! Si vous souhaitez des frites plus originales que les frites allumettes' traditionnelles, vous pouvez également les découper en quartiers, à la façon potatoes'. 2. Avant la cuisson Une fois les frites découpées, il faut les mouiller les avant de les cuire afin d'enlever l'excès d'amidon.Pour cela, il faut les laisser tremper dans l'eau froide pendant une dizaine de minutes ou dans l'eau bouillante pendant une à deux minutes. Il faut ensuite les essuyer avec un torchon ou un essuie-tout afin d'éviter les éclaboussures de graisse (ce qui peut-être le cas s'il reste de l'eau sur les frites !). Cette étape facilite la cuisson car l'amidon agit comme une barrière pour l'huile. 3. Pour des frites plus légères Afin d'obtenir des frites plus légères, vous pouvez choisir de les faire tremper dans du lait pendant dix minutes (en prenant soin de bien les essuyer ensuite). Le lait empêchera les frites de trop absorber la graisse car il enlève moins d'amidon que l'eau. L'amidon est utile pour empêcher les frites de trop absorber la graisse. 4. Quelle quantité de frites ? Il est préférable de ne pas faire cuire trop de frites en même temps, il faut leur laisser la place de remonter à la surface lorsqu'elles sont cuites 5. Quelle matière grasse utiliser pour les frites ? A l'origine, les frites étaient préparées avec de la graisse animale (graisse de bœuf ou saindoux) : elle donne une saveur unique aux frites mais est déconseillée pour la santé, notamment en cas de cholestérol. Aujourd'hui, on utilise de l'huile d'arachide dont la composition supporte les températures élevées, ou de l'huile végétale spécialement conçue pour la friture. 6. Les frites à l'huile d'olive Il est également possible de réaliser des frites à l'huile d'olive pour obtenir des frites plus légères. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de les faire frire en deux fois. Il convient de les plonger dans l'huile froide jusqu'à la fin de cuisson, pendant environ une demi-heure. 7. Le mode de cuisson des frites : en friteuse Le meilleur mode de cuisson pour faire des frites savoureuses (et le plus connu) est la friteuse. Faire cuire les frites une première fois dans de l'huile bouillante à 150 °C pendant une dizaine de minutes.Bien égoutter et laisser refroidir. Elles deviennent jaune pâle et sont assez molles mais sont cuites à l'intérieur. Puis, juste avant de servir, il faut replonger les frites dans l'huile à 180 °C pendant cinq minutes afin de les faire dorer. Grâce à cette cuisson en deux temps, les frites sont plus croustillantes ! 8. Les frites au four Pour des frites plus légères, vous pouvez choisir de les cuire au four.Pour cela, il suffit d'enduire les frites d'huile avant de les déposer sur une plaque de cuisson. Les mettre au four pendant environ une demi-heure à 220 degrés jusqu'à ce qu'elle deviennent dorées et croustillantes à l'extérieur. 9. Cuire les frites au wok Il est possible de cuire les frites au wok ! - Mettre 100 ml d'huile (pour environ 500 grammes de pommes de terre) dans le wok puis faire chauffer.- Ajouter les frites et les laisser cuire pendant environ cinq minutes, jusqu'à ce qu'elles prennent une couleur dorée.- Réduire le thermostat du wok et laisser cuire encore cinq minutes afin d'obtenir des frites croustillantes. - Egoutter sur du papier absorbant puis servir. 10. Cuire les frites au micro-onde Faire des frites maison au micro-ondes c'est possible si votre four a l'option crisp' destinée à rendre les aliments croustillants ! Il faut alors mettre les frites dans un plat en prenant soin de les espacer et de les huiler.Faire chauffer sur la fonction crisp' pendant environ un quart d'heure en prenant soin de les retourner toutes les cinq minutes. 11. Aromatiser les frites Pour leur donner plus de goût, il est possible d'aromatiser les frites. Cette étape est plus facile à réaliser avec les frites au four. Vous pouvez par exemple badigeonner les frites de beurre à l'ail, d'herbes de Provence ou de paprika avant de les mettre au four 12. Bien saler les frites Une fois les frites cuites, saler une première fois les frites avec du sel fin pour saler en profondeur puis une seconde fois avec du gros sel pour leur donner plus de goût ! 13. Quelles pommes de terre utiliser ? Pour faire des frites, un choix primordial s'impose : celui de la pomme de terre. Il en existe des milliers de variétés qui ne conviennent pas toutes à la cuisson des frites ! Voici celles qui vous donneront les frites les plus réussies :- La bintje - L'agria - L'estima - La manon - La charlotte 14. La bintje Les meilleurs pommes de terre pour faire des frites sont des grosses pommes de terres à chair farineuse. La variété la plus utilisée pour faire des frites est la Bintje. C'est la plus cultivée en France et en Belgique. Elle est jaune à chair farineuse. 15. L'agria Pour faire de bonnes frites, il est également possible d'utiliser l'agria, de couleur jaune pâle à chair ferme à farineuse, qui convient à tous les modes de cuisson. 16. L'estima Cette variété de pomme de terre à chair non farineuse convient pour les salades, les ragoûts mais également pour les frites. C'est une espèce créée au début des années 80. 17. La manon Riche en amidon, la pomme de terre manon permet d'obtenir des frites moins chargées en matières grasses car l'amidon empêche les frites de trop absorber la graisse. De plus, sa forme régulière facilite l'épluchage et la découpe des frites ! 18. La charlotte Fondante et sucrée, la pomme de terre charlotte est habituellement conseillée pour faire les gratins mais elle donne également de savoureuses frites ! 19. La vitelotte pour des frites originales Si vous souhaitez cuisiner des frites originales, vous pouvez choisir la vitelotte, à la couleur violette. Elle est riche en amidon et a la chair très ferme. 20. Faire des frites sans pommes de terre ? Les pommes de terre n'ont pas le monopole de la frite ! Il est également possible de faire des frites originales en utilisant des patates douces, des panais et même des carottes ! Elles auront une saveur et une couleur différentes mais la cuisson reste la même que pour des frites traditionnelles.
  11. Oui Bravo @Minusk c'est la bonne solution La solution est l’expression « le jeu en vaut la chandelle ». Explication : « le » « je » en « vo », « lâche » en « delle »
  12. Bonjour @Minusk non ce n'est pas la bonne réponse
  13. Bonjour @mohawear j'espère bien que non Payet est un joueur précieux et talentueux mais non adulé (ce n'est pas mon cas bien évidemment je suis fan !)
  14. Mercato -Monaco s'intéresse à Rachid Ghezzal

    À 6 mois de la fin de son contrat à l’Olympique Lyonnais, Rachid Ghezzal est courtisé, notamment en France… . L’Olympique Lyonnais qui vient d’enregistrer l’arrivée de Memphis Depay (22 ans, Manchester United), pourrait également perdre Rachid Ghezzal. Actuellement à la CAN avec la sélection algérienne, le joueur de 24 n’a toujours pas prolongé son contrat à l’OL, qui expire en juin prochain. Selon L’Equipe, l’AS Monaco se serait positionné sur le gaucher des Gones. Ghezzal plait énormément à Leonardo Jardim. De plus, l’entraîneur portugais s’attend à des offres conséquentes pour Thomas Lemar et Bernardo Silva cet été et souhaiterait recruter l’Algérien pour compenser un éventuel départ de l’un de ses milieux offensifs. Pour l’instant aucune offre de contrat n’a été transmise à l’entourage du joueur, mais la prise de contact existe. Faire signer Ghezzal, gratuitement, représenterait un gros coup pour le club du Rocher.