nino42

Co-Admins
  • Compteur de contenus

    4 420
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    136
  • Notes sur le contenu

    983 / 27 / 4

Tout ce qui a été posté par nino42

  1. slt Tuto pour tuer les bloqueurs d'adblock killer ou simple piqûre de rappel pour certain: Lorsque vous utilisez des bloqueurs de pub il peut arriver que vous rencontriez ce message "Merci de désactiver Adblock" ou d'autres du même style avec parfois et surtout pour les sites de Streaming sportif une image qui gêne la visualisation ,donc vous êtes obligé de désactiver votre bloqueur et là c'est l'invasion de pubs .Pour l'utilisateur non expérimenté cela peut s’avérer dangereux dans le sens ou des addons et programmes malveillant peuvent être téléchargés et installés ,avec ce tuto nous allons essayer d'y remédier. Tout d'abord je pars du principe que vous avez installé un bloqueur personnellement j'ai une préférence pour uBlock Origin il y en a d'autres qu'on trouve facilement. Pour savoir si vous êtes concerné c'est simple rendez-vous sur:antiblock.org et si au bout de quelques seconde ceci apparaît: vous devez suivre ce Formidable tuto Commençons maintenant l’installation: Nous allons installer Greasemonkey si vous êtes sur Firefox et Tampermonkey si vous êtes sous Chrome et ou Comodo Dragon (pensée à @nerron ) ici pour Opéra Maintenant installons le script Anti-Adblock Killer qui va se combiner à Greasemonkey ou Tampermonkey .il faudra cliquer sur le bouton Installer qui apparaît quelque part sur la page ,suivant le navigateur sa position est variable pour moi en haut à gauche. Voila c'est tout si tout c'est bien passé que les différentes installations ont réussis vous pouvez retourner sur antiblock.org et là vous constatez que vous n'avez plus ce satané message. Merci de votre attention.
  2. New in version 4.11 Divers modifications apportées New in version 4.10 1 - Improvement of the update of the channels, by internet. 2 - Elimination and/or exclusion of circular polarization channels (C Band - Left, Right) 3 - Rectification of the standardization of contiguous transponders. *** 4 - Improvement the option "Remove duplicate channels". 5 - Double pass on the option of verification and optimisation. *** 6 - Minor modification of the IDE *** 7 - Addes custom skins *** 7 - Others minor bugs fixed. New in version 4.09 1 - Improvement of the update of the channels, by internet. 2 - Elimination and/or exclusion of circular polarization channels (C Band - Left, Right) 3 - Rectification of the standardization of contiguous transponders. 4 - Duplicate channels removed improvements. 5 - Others minor bugs fixed. Merci à LittleCoyote KYNG KACE v4.09.rar KYNG KACE v4.10.rar KYNG KACE HD v4.11.zip
  3. slt provenant du forum king PS: Mis en fichier joint également 200_B28_FIX.kuf
  4. Avec plus de 50% de part de marché, Google Chrome est aujourd'hui le navigateur Web le plus utilisé. Cela n'en fait pas pour autant le meilleur de sa catégorie aux yeux de tous et il existe bien d'autres alternatives méritant qu'on s'y intéresse de plus près.Introduit le 2 septembre 2008, le navigateur Chrome a bousculé le marché des navigateurs jusqu'alors dominé par Internet Explorer et Mozilla Firefox. Au fil des années les éditeurs ont peaufiné à tour de rôle les performances de leurs moteurs Javascript pour un surf plus rapide mais également implémenté les derniers standard du Web régis par le W3C pour faire usage d'applications en ligne toujours plus richesL'heure est venue à l'optimisation et chacun nettoie au maximum son code pour alléger le navigateur mais également pour offrir une autonomie toujours plus importante sur les ordinateurs portables, tablettes et smartphones. Google a su promouvoir Chrome, notamment en plaçant directement des publicités sur la page d'accueil de son très populaire moteur de recherche mais également avec sa présence par défaut au sein du système Android Mais Google Chrome n'est pas parfait. Certains estiment qu'il s'est un peu trop alourdi au fil des années, d'autres ne souhaitent plus voir leur historique de navigation être passée au crible par Google, d'autres enfin recherchent des fonctionnalités bien spécifiques.Parmi les alternatives à Google Chrome on discerne deux grands groupes : les navigateurs basés sur Chromium, la version open source de Google Chrome et ceux ayant opté pour Gecko, le moteur de Mozilla Firefox. Les navigateurs basés sur Firefox Mozilla Firefox On ne présente plus Firefox, le navigateur de la fondation Mozilla. Ce dernier s'est imposé comme le premier concurrent sérieux à Internet Explorer au début des années 2000. Son point fort ? Il est open source et maintient son indépendance en n'étant rattaché à aucune société. Avec Firefox, Mozilla promeut un Web ouvert, sécurisé et reposant sur des standards. Il fut le premier à introduire les extensions pour un surf véritablement personnalisé. Les ingénieurs ont récemment redoublé d'efforts pour nettoyer au maximum le navigateur afin de mieux le positionner face à Google Chrome.De toute évidence, et malgré un ralentissement de sa part de marché, Firefox a de beaux jours devant lui. Tor Browser Basé sur le code source de Firefox, le navigateur de Tor est strictement centré sur la sécurité de la vie privée. Il embarque alors plusieurs extensions et notamment le Tor Launcher permettant d'établir d'emblée une connexion sécurisée au réseau Tor. Le Tor Button propose de gérer rapidement les données privées de l'internaute. Il sera par exemple possible de créer directement une nouvelle session, d'analyser les cookies ou de configurer les paramètres d'un proxy. Tor force les connexions HTTPS en appliquant le chiffrement SSL sur le protocole HTTP lorsque le serveur le permet. Notons également la présence de NoScript pour restreindre l'exécution de JavaScript et de Java à une liste de sites de confiance.Toujours dans l'optique de protéger la vie privée, à la fin de la session de surf, l'historique de navigation ainsi que le cache seront automatiquement supprimés. Les favoris, eux, seront conservés. Waterfox Waterfox se base également sur le code de Firefox et propose quelques modifications par rapport aux travaux de la fondation Mozilla. Waterfox n'embarque pas le gestionnaire de DRM d'Adobe, ni n'intègre le service Pocket. Waterfox explique que contrairement à Firefox, aucune donnée n'est retournée pour analyser le comportement de l'internaute et décider quelle fonctionnalité devra être ajoutée ou retirée par la suite.Waterfox est disponible en version 64-bit pour les machines disposant toujours de Windows XP et peut exécuter toutes les extensions, même celles n'ayant pas été signées par Mozilla. En ce sens, Waterfox cible donc plutôt les développeurs. Les navigateurs basés sur Chromium Opera Opera Software a troqué ses moteurs de rendu et d'exécution Javascript développé en interne pour adopter le projet Chromium. Mais loin d'être un simple clone de Google Chrome, Opera embarque plusieurs fonctionnalités bien spécifiques. D'une part le navigateur est léger et rapide, d'autre part, il intègre nativement un VPN, un bloqueur de publicités ainsi qu'un dispositif permettant d'optimiser la bande passante. Par ailleurs, Opera a enrichit le SpeedDial d'un lecteur d'actualités et flux RSS personnalisés.Opera peut en outre accueillir les extensions de Google Chrome. Le navigateur est disponible sur smartphone et tablette et propose en plus un mécanisme de synchronisation de données. Difficile de croire qu'Opera n'est pas plus populaire. Brave Relativement récent, le navigateur Brave a été fondé par Brendan Eich, anciennement directeur technique et PDG de Mozilla mais surtout inventeur du langage Javascript. Brave promet un surf sécurisé et rapide. A cet effet, la société embarque directement un bloqueur de publicités ôtant d'emblée tout type de traqueur ainsi que tous les éléments les plus lourds d'une page Web.Mais Brave propose aux internautes d'effectuer des micropaiements pour rémunérer les éditeurs. Il s'agit alors de trouver une formule satisfaisant un maximum de gens et les revenus seront partagés en fonction du nombre de visites effectuées sur chacun de ces sites Internet et le temps de consultation. Vivaldi Avec Vivaldi, l'ancien PDG d'Opera Software souhaitait faire renaître de ses cendres la version classique du navigateur Opera avant que la société ne choisisse d'opter pour le moteur open source Chromium. Il en résulte une application relativement moderne et bourrée d'options. On y retrouve un moteur particulièrement intéressant au sein duquel il sera possible de saisir une requête ou une commande ainsi qu'une barre latérale positionnée sur la gauche et permettant de gérer des panneaux de contenus. Par défaut, nous retrouvons les favoris, les téléchargements ainsi qu'un bloc-note. Mais il est possible aussi d'en ajouter d'autres en configurant l'URL d'une application Web qui sera affichée en version mobile.Navigation gestuelle, empilage des onglets, Speed Dial, gestionnaire de thèmes et prise en charge des extensions de Chrome... Vivaldi est fait pour ceux qui veulent tout, tout de suite. Dommage que le navigateur affiche quelques lenteurs. Yandex Yandex nous vient de Russie, un pays au sein duquel la société est menacée par l'omniprésence de Google. Yandex a donc souhaité mettre en place sa propre alternative à Google Chrome. Yandex se distingue par sa rapidité quand même bien il intègre nativement plusieurs extensions afin d'enrichir ses fonctionnalités. On y retrouve ainsi par exemple Lightshot pour faciliter les captures d'écran, Turn off the Lights pour optimiser la lecture des vidéos, ou encore un mode Turbo, qui compresse les pages Web et optimise la bande passante.D'autres modules sont également présents et désactivés par défaut comme Evernote Web Clipper, LastPass, Pocket, Web of Trust, Adguard. Torch Browser Si vous êtes adeptes de multimédia alors vous vous laisserez peut-être tentés par Torch Browser. Basé sur Chrome, le navigateur est strictement pensé pour la lecture des médias. Torch se dote tout d'abord d'un Media Grabber permettant d'enregistrer à la volée les vidéos ou les chansons en streaming intégrées dans les pages Web. Le navigateur embarque en outre un client torrent mais également un lecteur vidéo permettant bien sûr de lire directement un média téléchargé.Torch inclut aussi un lecteur de musique capable de récupérer les morceaux sur YouTube et de les présenter sous la forme d'une interface similaire à Spotify avec même des suggestions. Notons aussi une section au sein de laquelle les internautes retrouveront des jeux de type casual.Enfin, Torch Browser a revu le concept GreaseMonkey/Stylish avec Facelift. Concrètement, la société propose de personnaliser son compte Facebook en choisissant un papier peint, des polices et des couleurs pour une meilleure intégration au sein du navigateur. Source
  5. slt nouvelles version 4.11 (fichier langage changé suite au soucis dans la 1ere version de cette release) voir 1er post
  6. Google vient de lancer une toute nouvelle version de son service Google Earth qui offre un impressionnant moyen de découvrir et de faire découvrir la planète. Un outil pédagogique qui permet de nombreux usages pour un enseignant et ses élèves. On peut penser tout ce que l’on veut de Google, le géant californien a dans tous les outils et services qu’il propose quelques pépites absolument formidables, par exemple Google Arts et Culture dont j’ai déjà parlé ici même. Google Earth fait partie de ces ressources qui méritent que l’on s’y intéresse. La société américaine vient d’annoncer une nouvelle version Google Earth pour le web et les dispositifs Android ( iOS devrait suivre) qui est réellement épatante. Google Earth propose depuis un moment une belle planète qui s’affiche plein écran sur votre ordinateur. On la manipule du bout de la souris, on peut zoomer, on peut rechercher et afficher un pays, une ville ou un lieu facilement. Google vient d’y apporter la possibilité de réaliser une plongée encore plus réaliste avec de nombreux endroits et villes proposés en trois dimensions. Un nouveau bouton 3D est apparu dans l’interface de Google Earth. Il va vous permettre de visualiser chaque endroit en relief et en changeant d’angle ou de perspective. Les châteaux de la Loire, Paris ou les Alpes comme vos élèves ne les ont jamais vus. Vous aurez par ailleurs la possibilité d’obtenir un lien unique de n’importe quel point du globe et de pouvoir partager simplement le lieu, mais aussi la perspective. Pratique. Google Earth propose aussi des informations supplémentaires sur des millions d’endroits à travers des liens interactifs vers les contenus proposés par l’encyclopédie Wikipédia s’affichant sur la carte sous forme de fiches. Vous pouvez, c’est nouveau, rechercher un endroit et l’afficher en utilisant toute la puissance du moteur de recherche Google. Il est ainsi possible d’écrire: « capitale de la France » au lieu de Paris. Autre nouveauté, Google Earth a regroupé de nombreuses visites guidées interactives thématiques mises au point avec des scientifiques ou des institutions culturelles à travers le monde. Un exemple parmi des dizaines d’autres This is Home une plongée dans les habitats traditionnels de différentes cultures à travers le monde. J’ai bien aimé aussi l’intégration de la fonction « Au hasard » qui apparaît sous la forme d’une petite icône représentant des dès à jouer. À chaque clic, Google Earth vous proposera un endroit de la planète au hasard. Ludique et addictif. Au final une nouvelle version enrichie de Google Earth qui vaut le détour et que l’on peut mettre entre toutes les mains et sous tous les yeux. Lien: Google Earth
  7. Malgré de multiples relances pour se faire payer par Canal+, Eutelsat va mettre un terme à la fourniture de ses services à la Réunion dès jeudi rapporte le quotidien économique Les Echos. Difficile de dire si ce sont d'ultimes menaces ou une décision ferme de la part de l'opérateur de satellites, aujourd'hui dirigée par l'ancien Directeur Général de Canal+. Cette annonce tombe également la veille de l'Assemblée Générale du groupe Vivendi qui annonce de bonnes nouvelles, dont la fin de l'hémorragie des abonnés à Canal+. Source
  8. Le groupe France Télévisions et les chaînes France 2, 3, 4, 5 et Ô vont adopter un nouveau nom, mais ce changement sera assez discret. En effet, selon Satellifax qui dévoile cette information, France Télévisions sera rebaptisé "france.tv" et les chaînes ajouteront toutes un point à leur nom et passeront en minuscule. Ainsi, par exemple, France 2 s'appellera "france.2". Une façon de moderniser subtilement le nom des chaînes du groupe audiovisuel public français à la sauce "franceinfo". C'est d'ailleurs l'agence Movement qui a effectué l'habillage de la chaîne franceinfo qui serait en charge, avec une autre agence, de la refonte des marques. France Télévisions devrait officialiser ces changements le 9 mai prochain. Source
  9. Touche Menu puis sélectionner Recherche de chaînes Choisir: Recherches des transpondeurs
  10. slt la team king ne communique pas à ce sujet et je doute qu'elle le fasse ,certain membre de différent forum donne leur avis sur le sujet mais ce qu'il faut retenir c'est qu'il n'y a rien d'officiel sur la question des king.
  11. Google pourrait bientôt intégrer un bloqueur de publicités sur son navigateur, Google Chrome. Cet adblocker signé Google serait activé par défaut, sur la version desktop et la version mobile du navigateur. Selon le Wall Street Journal, Alphabet pourrait dévoiler cette nouvelle fonctionnalité dans les prochaines semaines. L’adblocker de Google Chrome ne bloquerait pas toutes les publicités repérées : seules les publicités jugées trop intrusives seraient concernées. Sans surprise, Google se baserait sur l’étude publiée récemment par Coalition for Better Ads, dont la firme de Mountain View fait partie. Si Google suit les recommandations de Coalition for Better Ads, les publicités bloquées sur mobile seraient : les pop-up, les interstitiels à visionner avant d’accéder au contenu, les publicités affichées sur plus de 30 % de l’écran, celles qui clignotent, les vidéos en autoplay avec le son activé, les publicités avec compte à rebours, celles en plein écran affichées lors du scroll et les sticky ads trop hautes. Sur desktop, il s’agirait des pop-up, des vidéos en autoplay avec le son, des publicités avec compte-à-rebours et des sticky ads trop grandes. Toujours selon le Wall Street Journal, Google pourrait également choisir de bloquer toutes les publicités des sites web qui proposent ce type de publicité. Nous saurons dans les prochaines semaines la stratégie adoptée par Alphabet. Rappelons qu’à l’heure actuelle, Google Chrome est utilisé par plus d’un internaute sur deux.
  12. slt retour des beIN Sports France 1 ,2 et 3 sur astra
  13. Slt MAJ v4.10 voir 1er post
  14. slt oui c'est out de puis hier sur astra pour tous le monde
  15. Le digital évolue vite, très vite. La preuve, cela fait déjà 10 ans que l’on vous propose des conseils, actualités, outils et décryptages sur le Blog du Modérateur ! Et en 10 ans, il s’est passé énormément de choses sur le web. Vous en voulez la preuve ? Nous avons compilé pour vous 100 dates marquantes depuis 2007. De quoi vous mettre un coup de vieux… Fermetures, sorties, levées de fonds, chiffres clés… La décennie a été riche. 17 janvier 2007 : sortie officielle de la version Française de MySpace 30 janvier 2007 : sortie de Windows Vista. Mars 2007 : sortie de Photoshop CS3 Mars 2007 : le W3C relance le développement de HTML, pour ce qui sera quelques années plus tard le HTML5. 19 juin 2007 : lancement de la version Française de Youtube 29 juin 2007 : début de la commercialisation de l’iPhone Août 2007 : Viaduc devient Viadéo Août 2007 : BlogMusik devient Deezer 23 novembre 2007 : sortie du Rapport Olivennes, du nom de Denis Olivennes, patron de la FNAC, sur la modalité de réponse graduée à apporter en lien avec la loi DADVSI. Il s’agit du préambule à la future loi Hadopi. 10 mars 2008 : Facebook lance sa version Française Mars 2008 : Twitter atteint un million d’utilisateurs Mai 2008 : Steve Ballmer annonce après 3 mois de négociations que Microsoft ne rachètera pas Yahoo!, malgré une offre de 47,5 milliards de dollars 23 juillet 2008 : lancement de Facebook Connect Septembre 2008 : lancement officiel de Dropbox. 7 octobre 2008 : lancement auprès du grand public de Spotify. Octobre 2008 : sortie de Photoshop CS4 25 novembre 2008 : LinkedIn lance sa version Française Décembre 2008 : sortie de la première version stable de Google Chrome Décembre 2008 : selon Comscore, on passe la barre du milliard d’internautes actifs sur le mois. 12 juin 2009 : promulgation de la loi Hadopi, « favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet ». 29 juillet 2009 : Microsoft et Yahoo! concluent un partenariat destiné à concurrencer Google dans le domaine de la recherche sur le web. 22 octobre 2009 : sortie de Windows Vista. 31 décembre 2009 : promulgation de la loi Hadopi 2, « relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet », en complément de la loi Hadopi. 5 janvier 2010 : Google présente son smartphone, produit par HTC. Mars 2010 : lancement de la version beta de Pinterest. Avril 2010 : sortie de Photoshop CS5 18 mai 2010 : ouverture de Google Wave aux titulaires d’un compte Gmail. 28 mai 2010 : sortie de liPad en France 17 juin 2010 : sortie de WordPress 3.0. 27 juillet 2010 : sortie du Magic Trackpad d’Apple. 19 octobre 2011 : Eric Besson publie par erreur un tweet intime. Un des fails les plus célèbres du service de micro-blogging en France. 6 décembre 2010 : sortie d’Android Gingerbread. Février 2011 : pour la première fois, les internautes américains passent plus de temps sur les réseaux sociaux que sur leur boite mail, selon une étude Comscore. Février 2011 : première version de l’algorithme Google Panda. Mai 2011 : le W3C clôt les ajouts de fonctionnalité à HTML5 et encourage les développeurs web à l’utiliser. 25 mai 2011 : Twitter rachète Tweetdeck pour 40 millions de dollars. Juin 2011 : MySpace est vendu par Rupert Murdoch à Specific Media et Justin Timberlake pour 35 millions de dollars. Ce dernier annoncera vouloir lui donner un nouvel élan en septembre 2012. On attend. 28 juin 2011 : lancement en version beta de Google+, sur invitation. 20 septembre 2011 : ouverture de Google+ à tous. Septembre 2011 : création de Trello. Septembre 2011 : lancement de Snapchat sur l’Appstore. 19 octobre 2011 : sortie d’Android Ice Cream Sandwich. 10 janvier 2012 : Xavier Niel annonce un forfait mobile sans engagement à 2 euros par mois. 19 janvier 2012 : fermeture du site MegaUpload par la justice américaine. Avril 2012 : sortie de Photoshop CS6 24 avril 2012 : annonce de Google Penguin. 24 avril 2012 : lancement de Google Drive, qui remplace Google docs. 30 avril 2012 : fermeture de Google Wave. 16 mai 2012 : Fleur Pellerin devient ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique. 18 mai 2012 : Facebook entre en bourse, pour une valorisation de 112 milliards de dollars, et c’est un échec. Le titre est stable la première journée, mais perd près de la moitié de sa valeur en quelques mois. Juin 2012 : d’après Statcounter, Google Chrome devient le navigateur le plus utilisé au monde. 30 juin 2012 : fin du Minitel. 17 juillet 2012 : Marissa Meyer, ancienne de chez Google, est nommée CEO de Yahoo! 26 octobre 2012 : sortie de Windows 8. 21 décembre 2012 : Gangnam style est la première vidéo à dépasser le milliard de vues sur Youtube. 8 avril 2013 : fermeture définitive de MSN Messenger. 29 avril 2013 : covoiturage.fr devient BlaBlaCar. Juin 2013 : sortie de Photoshop CC. 4 juillet 2013 : lancement de la version définitive du moteur de recherche Français Qwant. 21 octobre 2013 : sortie d’Android KitKat. 31 octobre 2013 : Twitter entre en bourse, valorisé à 14 milliards de dollars 20 mai 2013 : Marissa Meyer officialise le rachat de Tumblr par Yahoo! pour 1,1 milliard de dollars, soit 300 millions de dollars de plus que sa valorisation. 3 septembre 2013 : Microsoft rachète Nokia. Novembre 2013 : Snapchat refuse une offre de rachat de 3 milliards de dollars de Facebook. 27 novembre 2013 : Fleur Pellerin annonce la création de la French Tech. Février 2014 : lancement officiel de Slack. Mars 2014 : Facebook rachète Oculus VR, spécialiste de la réalité virtuelle. Mars 2014 : publication du tweet le plus partagé de l’histoire par Ellen DeGeneres aux Oscars. 9 avril 2014 : Axelle Lemaire est nommée secrétaire d’État chargée du numérique. 28 avril 2014 : Facebook oblige désormais ses utilisateurs à installer l’appli dédiée pour utiliser Messenger. 4 septembre 2014 : sortie de WordPress 4.0. 18 septembre 2014 : Netflix se lance en France. Septembre 2014 : selon Internet Live Stats, la barre symbolique du milliard de sites web en ligne serait franchie. 16 octobre 2014 : sortie de OS X Yosemite, la première version de OS X à ne pas porter le nom d’un animal. 28 octobre 2014 : finalisation de HTML5. 3 novembre 2014 : sortie d’Android Lollipop. 12 novembre 2014 : annonce des 9 premières métropoles françaises labellisées French Tech. 27 janvier 2015 : annonce de Snapchat Discover, service de diffusion réservé aux médias. 28 janvier 2015 : Youtube passe au HTML5 par défaut. 16 mars 2015 : Pinterest lève 367 millions de dollars pour une valorisation de 11 milliards de dollars. 24 juin 2015 : annonce de 9 territoires supplémentaires labellisés French Tech, mais aussi de New York, première ville labellisée hors de France. 29 juillet 2015 : sortie de Windows 10. Août 2015 : Google devient une filiale du groupe Alphabet. Septembre 2015 : Blackberry sort son premier téléphone sous Android. Un vrai constat d’échec pour celui qui fut un jour le leader des téléphones intelligents… 5 octobre 2015 : sortie d’Android Marshmallow. 21 octobre 2015 : lancement de l’offre d’abonnement vidéo payante Youtube Red. 30 novembre 2015 : Adobe annonce officiellement la fin de Flash. Janvier 2016 : lancement de 5 nouveaux boutons de réaction sur Facebook : « J’adore », « Haha », « Wouah », « Triste » et « Grrr ». 28 avril 2016 : la fin d’Hadopi est votée pour 2022, dans l’indifférence générale. 13 juin 2016 : rachat de LinkedIn par Microsoft pour 26,2 milliards de dollars Juillet 2016 : Verizon acquiert l’activité Internet de Yahoo! pour 4,8 milliards de dollars, montant baissé de 350 millions de dollars 6 mois plus tard suite à un piratage de la messagerie du géant américain. Juillet 2016 : Tim Cook annonce qu’un milliard d’iPhones ont été vendus depuis sa création. 13 août 2016 : l’hébergeur Français OVH lève 250 millions d’euros et passe la barre du milliard d’euros de valorisation. 22 août 2016 : sortie d’Android Nougat. Octobre 2016 : lancement de Workplace, qui prend la suite de Facebook at work sur le marché des réseaux sociaux d’entreprise 18 novembre 2016 : SigFox, start-up Française spécialisée dans les réseaux dédiés aux objets connectés, annonce une levée de fonds de 150 millions d’euros. 1er décembre 2016 : TF1 acquiert MinuteBuzz. 23 décembre 2016 : rachat de Viadéo par Le Figaro pour 1,5 million d’euros Février 2017 : Youtube annonce avoir dépassé le milliard d’heures de vidéos vues chaque jour sur sa plateforme Printemps 2017 : ouverture de Station F, le plus grand incubateur de start-ups au monde, à la Halle Freyssinet à Paris.
  16. Vous n’avez pas Photoshop sur votre ordinateur mais avez besoin de faire des retouches photos ? Que vous soyez amateur en la matière ou expert, voici la liste des 10 meilleurs logiciels de retouches gratuits. Pixlr Editor S’il fallait choisir la meilleure alternative gratuite à Photoshop, ce serait Pixlr Editor. Tout ressemble au logiciel de retouche d’Adobe, sauf que Pixlr Editor est gratuit et online. Pour ceux qui connaissent un petit peu Photoshop, vous retrouverez tous les mêmes outils (le lasso, la baguette magique, la pipette…). Le petit bémol c’est qu’il convient un petit peu moins aux débutants qui n’auraient jamais fait de retouches Photoshop avant, alors pour se faire la main n’hésitez pas à visionner quelques tutos. Fotor Fotor est probablement le logiciel de retouches le plus populaire qui existe. Fotor met à disposition ses retouches de base en version gratuite et propose également un forfait payant (37 dollars/an ou 8 dollars/mois) permettant de profiter de tous les outils de l’application ! Mais vous pouvez déjà faire de belles améliorations en version gratuite. Que ce soit sur des retouches de couleurs, des aspects d’un visage et l’application de filtres. Vous pouvez aussi faire des collages, des montages, écrire du texte sur votre photo ou y ajouter des stickers. Avec Fotor Pro, vous avez accès à du contenu exclusif, avec toutes les fonctions avancées, sans publicité et plein d’autres surprises en plus pour devenir le pro de la retouche photo ! Picmonkey Picmonkey est une application lancée par une start-up qui vous permet de faire de la retouche photo dans tout ce qu’il y a de plus classique : recadrer, améliorer, retoucher la luminosité ou le contraste de votre photo ou encore y ajouter des filtres etc. Picmonkey permet également de faire de superbes montages. Enfin, c’est l’un des seuls logiciels à être relié directement avec vos réseaux sociaux : vous pouvez cropper vos photos à la taille précise des photos des réseaux sociaux (si vous voulez une photo de couverture Facebook ou Twitter, c’est très pratique). Vous retouchez les photos stockées sur votre ordinateur, mais également de Facebook, Flickr ou encore votre cloud (Dropbox, OneDrive). Befunky Befunky permet également de réaliser les modifications classiques mais est particulièrement intéressant pour ses effets et ses filtres. En effet, c’est l’un des logiciels qui proposent les effets les plus arty : cartoon, pointillisme, aquarelle. Le petit bémol, les deux bandeaux de publicité omniprésents qui gênent un petit peu quand on est en pleine retouche. Polarr Polarr, c’est l’application de retouche faite pour les blogeurs ou pour ceux qui ont l’habitude de poster une grande quantité de photos sur leurs réseaux sociaux. En effet, avec Polarr, vous pouvez exporter vos photos en un clic et travailler avec des raccourcis clavier qui facilitent la vie. Le logiciel est également disponible en extension Chrome, ce qui vous permet de modifier vos photos sur Chrome. Editor Vous voulez modifier vos photos en ligne sans prise de tête ou logiciels compliqués ? Alors Editor est fait pour vous. C’est surtout LE site spécialisé pour les montages photo. Plus de 600 montages gratuits en ligne sont disponibles (attention, tous ne sont pas d’un bon goût flagrant). Vous pourrez aussi bien évidemment éditer vos photos et faire quelques retouches basiques sur votre visage comme blanchir vos dents, affiner le grain de peau etc. Le plus : la possibilité de faire des e-cards ou encore des caricatures. Photoshop Express Editor Photoshop possède une version en ligne : Photoshop Express Editior, simplifiée et beaucoup plus facile d’utilisation que son logiciel classique. Sur ce site, vous pourrez effectuer tous les ajustements basiques du style recadrer votre photo, ajuster les niveaux de gris, faire des zoom etc. Quelques effets sont également disponibles. Cette version de Photoshop sert surtout à montrer aux utilisateurs ce qu’il est possible de faire avec Photoshop, et de donner envie d’aller plus loin en achetant par la suite, la suite Adobe. Canva Photo Editor Canva Photo Editor est un très bon outil pour les internautes pressés. C’st surement le logiciel le plus facile d’utilisation pour ajuster votre photo en un clic. Ce que l’on aime le plus, c’est la quantité de filtres disponibles ! Canva nous fait penser à un Instagram dont les filtres auraient été un peu plus recherchés. En revanche, n’attendez pas de faire des retouches plus poussées comme ce que d’autres outils cités précédemment permettent sur les visages notamment. Photophy Photophy vous permet d’importer des images directement de Facebook, Dropbox, Google, Instagram ou votre ordinateur. Outre tous les réglages classiques dont le logiciel dispose, Photophy est essentiellement reconnu pour ses typographies originales. Rien de mieux que ce logiciel pour écrire des phrases et des expressions sur vos plus beaux clichés. Photo Editor SDF Photo Editor SDK est un outil gratuit avec une interface intuitive simple. Cet outil comporte plus de 40 effets filtrants uniques au logiciel, différentes coupes d’images, des réglages de couleurs tels que le contraste, la saturation et la luminosité ainsi que deux effets spéciaux: Radial Blur et Tilt-Shift.
  17. Le format PDF a permis de faciliter le partage des documents. La spécificité du PDF est de préserver la mise en forme d’un document (polices de caractère, images, objets graphiques, etc) telle que la voulue son auteur, et cela en se libérant des contraintes du logiciel, du système d’exploitation et de l’ordinateur utilisés pour le visualiser ou l’imprimer. La contre partie ce sont des fichiers difficiles à manipuler dès que l’on sort d’une simple lecture ou impression. PDF Candy va vous offrir tous les outils nécessaires pour jongler avec vos PDF. PDF Candy à plusieurs avantages et parmi d’autres celui de regrouper dans une seule et même page tout le nécessaire pour travailler avec un fichier au format PDF. La plateforme permet de convertir depuis le PDF vers de nombreux formats. En Word tout d’abord, sans doute le plus utile, pour extraire le contenu d’un PDF et ainsi pouvoir le modifier et le réutiliser. Mais vous pouvez aussi le transformer en JPG, PNG, TIFF, BMP… Dans l’autre sens, PDF Candy offre la possibilité de créer des PDF très propres depuis de nombreux formats sans avoir besoin d’ouvrir l’application avec laquelle ils ont été crées. Word, Excel, PowerPoint, mais aussi depuis des formats images ou encore des formats de livres numériques comme l’EPUB ou le MOBI. Enfin PDF Candy permet de réaliser de nombreuses opérations avec vos PDF. Vous pouvez les fusionner, les découper, les compresser, les protéger avec un mot de passe ou encore ajouter un filigrane. L’utilisation de PDF Candy est très simple et ne nécessite pas de s’inscrire sur le site ou d’installer quoi que ce soit sur votre ordinateur. Il suffit de se rendre sur la page d’accueil de PDF Candy et de cliquer sur la fonction qui vous intéresse. Le site va alors vous demander d’uploader le fichier que vous souhaitez voir traité par sa moulinette. Vous pouvez le glisser-déposer sur la page web. PDF Candy sait aussi aller le chercher sur votre compte Google Drive ou DropBox. L’opération de conversion se fait alors en ligne. Elle sera plus ou moins longue en fonction de la taille du fichier. Une fois l’opération achevée, vous pourrez télécharger le nouveau document sur votre ordinateur ou directement là encore sur votre compte Google Drive ou DropBox. Pratique. PDF Candy est une boîte à outils gratuite et sans publicité. Que demander de plus ? Lien: PDF Candy
  18. Le beau printemps européen des clubs français fait le bonheur de beIN SPORTS. Lorsque Cyril Linette, alors directeur des sports de Canal+, se félicitait en 2013 d’avoir obtenu un Lot Premium, s’imaginait-il que la chaine cryptée passerait à côté d’une grande partie des exploits des clubs français ? Le fait est qu’après les huitièmes et quarts de finale du PSG l’an dernier, beIN SPORTS aura diffusé cette année en exclusivité les quarts et demi-finales de l’AS Monaco, phénomène européen de la saison. La faute à la fameuse « Remontada » du FC Barcelone qui a privé en quelques minutes le PSG des quarts de finale. Et avec deux clubs français, la chaine cryptée serait restée dans le coup, avec les premiers choix du mercredi. L’opposition Monaco-Juventus pour beIN SPORTS Mais ce n’est pas le cas, et beIN SPORTS diffusera, 7 ans après Lyon, une demi-finale avec un club français en compétition européenne. Monaco aura fort à faire puisque c’est la Juventus qui se dresse sur la route vers la finale tant attendue à Cardiff, avec un retour à l’extérieur. Le club monégasque retrouvera l’équipe qui l’a éliminé sur le fil en 2015, sous les caméras de beIN SPORTS cette année là. Seule ombre au tableau de beIN SPORTS, le premier match aura lieu le mercredi 3 mai, très certainement face au débat de l’entre deux-tours de l’élection présidentielle française. Canal+ récupère un chaud derby L’autre demi-finale sera un choc d’envergure pour consoler Canal+, avec un derby madrilène Real Madrid – Atlético Madrid. La chaine cryptée se console donc avec l’affiche de la précédente finale entre les hommes de Cristiano Ronaldo et ceux d’Antoine Griezmann. Canal+ et beIN seront, on en est certains, les premiers supporters de l’AS Monaco, puisque les deux groupes ont intérêt à retrouver le club français en finale. beIN SPORTS diffusera la finale, mais elle a rétrocédé les droits de diffusion en clair à C8, propriété de Canal+. Le groupe compte d’ailleurs cette année mettre en place un dispositif proche d’une diffusion sur la chaine cryptée, avec notamment Stéphane Guy aux commentaires. Voici le programme du dernier carré de la compétition :
  19. slt regarde ici ,ça pourra peut etre résoudre ton soucis.
  20. Allez ici ensuite ici Sélectionner n'importe quelle chaîne ici, ajoutée aux favoris de Nilesat par exemple puis sauvegarder Résultat Bien sûr, on peut supprimer la chaîne ajoutée. Merci à abdxy
  21. slt je clos ce post qui date de 1 ans , @haggard3f ouvres un post dans la bonne section si tu as un soucis avec ton atlas ,penses à parcourir cette même section la solution à ton soucis s'y trouve peut être ,bonne continuité sur le forum. Amicalement