Aller au contenu
Infos
  • Jettez un oeil à notre nouvel onglet "Clubs" et inscrivez-vous aux thémes qui vous interesse. Team Lara

Tonta

Animateurs
  • Compteur de contenus

    3 373
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    29
My Favorite Songs

Tonta a gagné pour la dernière fois le 7 mai

Tonta a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

10 178 Excellent

À propos de Tonta

  • Rang
    Membre de Legende
  • Date de naissance 04/02/1972

Profile Information

  • Pays
  • Ville
    Paris
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    Le partage

Visiteurs récents du profil

5 056 visualisations du profil
  1. Jeu des nombres croissants

    Bonjour à tous
  2. Jeu des nombres croissants

    Bonjour à tous
  3. Jeu des nombres croissants

    Bonjour à tous
  4. Jeu des nombres croissants

    Bonsoir à tous
  5. Jeu des nombres croissants

    Bonjour mes amis
  6. Jeu des nombres croissants

    Bonjour à tous
  7. Jeu des nombres croissants

    Bonjour à tous
  8. Joyeux anniversaire satamuse

    Bonjour Satamuse Je te souhaite un joyeux anniversaire
  9. Jeu des nombres croissants

    Bonjour a tous
  10. Mais où est donc passé Marcus Hutchins, alias MalwareTech, le jeune chercheur en sécurité connu pour avoir mis un terme à la propagation du virus WannaCry en mai dernier ? Cette question est restée quelques heures en suspens, hier soir, lorsque ses proches n’ont plus réussi à avoir de nouvelle du jeune homme. Il s’avère qu’il a été arrêté par le FBI à Las Vegas et qu’il est suspecté d’avoir participé à la conception ou la diffusion d’un autre virus, Kronos. Celui qui a mis un terme à Wannacry Marcus Hutchins s’est retrouvé sous le feu des projecteurs il y a quelques semaines de cela puisque c’est notamment grâce à lui que la propagation du virus Wannacry a été stoppée. Ce chercheur en sécurité d’une vingtaine d’années avait en effet trouvé dans le code du virus une url de site web qui, une fois achetée, servait de « kill-switch » au virus. Tant que le site web n’existait pas, le malware continuait de se propager. Il vérifiait alors l’activation ou non de cette url avant de s’installer sur chaque PC. MalwareTech, puisqu’on le connaît surtout sous le nom de son pseudonyme Twitter, avait alors eu droit à quelques récompenses, dont un an de pizza gratuites. Suite à ses actions, il n’était alors pas étonnant de le voir se rendre aux conférences Black Hat et Defcon, la grand-messe des chercheurs en sécurité et des hackers qui se tenaient durant toute la semaine à Las Vegas. Accusé d’avoir conçu un trojan destiné à dérober des informations bancaires Ses proches se sont toutefois inquiétés de ne plus avoir de nouvelle de lui peu avant d’embarquer dans le vol de retour, entre Las Vegas et Londres. Après quelques heures de recherches, sa famille et ses amis ont appris avec surprise que Marcus Hutchins a été arrêté à l’aéroport de Las Vegas par le FBI. Selon les informations de The Verge et de Motherboard, il est aujourd’hui détenu dans les locaux du FBI de Las Vegas et interrogé par les agents de la sécurité intérieure des États-Unis. Selon l’acte public d’inculpation, le FBI le soupçonne, lui et un autre accusé, d’avoir eu un rôle « dans la création et la distribution du malware Kronos ». Cet acte d’accusation précise que Hutchins aurait créé le virus – sans donner plus de preuves – tandis que son complice aurait donné des informations sur la façon d’utiliser le trojan sur YouTube, mais aussi sur différents marchés du Dark Net. Actuellement le seul indice public démontrant un lien entre Marcus Hutchins et le virus Kronos est ce tweet (ci-dessous), publié sur son compte Twitter, dans lequel il demande si quelqu’un pourrait lui fournir une copie de Kronos. Kronos est un trojan qui a été conçu et utilisé entre juillet 2014 et juillet 2015. Son code est basé sur un autre malware, Zeus. Il avait pour but de dérober les informations bancaires de ses victimes en passant l’installation silencieuse d’un malware sur des PC installés sous Windows utilisant Internet Explorer, Firefox ou Chrome. Un malware qui, selon les informations de The Register était vendu 7000 dollars en version complète et 1000 dollars en version d’essai. L’arrestation par le FBI de Marcus Hutchins n’est toutefois pas synonyme de sa culpabilité. Les autorités américaines doivent maintenant prouver que le chercheur a bien été impliqué dans la conception d’un tel malware. Réponse dans les prochains jours.
  11. Jeu des nombres croissants

    Bonsoir les amis
×