Tonta

Animateurs
  • Compteur de contenus

    2 935
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    28
  • Notes sur le contenu

    747 / 12 / 4
My Favorite Songs

Tonta a gagné pour la dernière fois le 23 janvier

Tonta a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

8 145 Excellent

À propos de Tonta

  • Rang
    Membre de Legende
  • Date de naissance 04/02/1972

Profile Information

  • Pays
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    Le partage

Visiteurs récents du profil

4 021 visualisations du profil
  1. Bonsoir Cacaze32 Moi je dirais pas ça Merci a toi et a tout ceux qui participe au quiz .
  2. Voir ce quiz: Quel est le non de groupe dans les années 80 ? Quel est le non de groupe dans les années 80 ? Envoyé Tonta Temps 7 minutes Type Mode gradué Soumis 28/03/2017 Catégorie Musique
    • Mode gradué
    • 7 minutes
    • 24 Questions
    • 5 Players
    Quel est le non du groupe des années 80 ?
  3. Voir ce quiz: Connaissez vous le système solaire ? Connaissez vous le système solaire ? Envoyé Tonta Temps 6 minutes Type Mode gradué Soumis 28/03/2017 Catégorie Culture Generale  
    • Mode gradué
    • 6 minutes
    • 18 Questions
    • 2 Players
    Connaissez vous le système solaire ?
  4. Les bouteilles ont une fâcheuse tendance à goutter. Pour y remédier, on peut opter pour un système stop-goutte. Un physicien américain a imaginé une autre solution : une bouteille de vin qui ne goutte pas ! Il suffit, démontre-t-il, d'une gouttière autour du goulot. À découvrir en vidéo... À chaque fois c'est pareil. Vous servez un verre de vin et une goutte vient ruisseler le long de la bouteille... pour finir par tacher la belle nappe blanche. Certes, des parades existent. Le petit mouvement de poignet qui va bien. Vous pouvez aussi entourer le col de votre bouteille avec une serviette. Mais c'est alors la serviette que vous salissez. Ou bien vous pouvez investir dans un système stop-goutte... Après avoir passé trois ans à étudier l'écoulement du vin à la sortie d'une bouteille, Daniel Perlman propose aujourd'hui une autre solution. Daniel Perlman ? Un biophysicien de l'université Brandeis (États-Unis), amateur de vin et inventeur frénétique. Il ne compte pas moins de 100 brevets à son nom, parmi lesquels celui d'un détecteur de radons miniature. Une rainure qui fait toute la différence Lassé des taches de vin sur ses nappes, Daniel Perlman a étudié des vidéos ralenties de vin que l'on verse. Il a d'abord noté que plus la bouteille est pleine, plus elle a tendance à goutter. Il a également remarqué que le vin a tendance à perler vers l'arrière à la sortie de la bague, car le verre de la bouteille... est hydrophile. Il attire donc l'eau à lui et encourage le ruissellement de gouttes. Pour créer sa bouteille qui ne goutte pas, Daniel Perlman a simplement creusé une rainure circulaire tout autour et à la base de la bague. Une rainure de quelque 2 millimètres de large et de seulement 1 millimètre de profondeur. Les éventuelles gouttes de vin qui s'échapperaient sont arrêtées par cette gouttière et, plutôt que de couler le long du col, tombent dans le verre
  5. Voir ce quiz: Quel cinéaste la réalisé ? Quel cinéaste la réalisé ? Envoyé Tonta Temps 7 minutes Type Mode gradué Soumis 27/03/2017 Catégorie Cinema  
  6. Quel cinéaste la réalisé ?

    • Mode gradué
    • 7 minutes
    • 19 Questions
    • 13 Players
    Quel cinéaste la réalisé ?
  7. Voir ce quiz: Les Héros des films comiques Connaissez vous Héros des films comiques Envoyé Tonta Temps 7 minutes Type Mode gradué Soumis 27/03/2017 Catégorie Cinema  
  8. Les Héros des films comiques

    • Mode gradué
    • 7 minutes
    • 21 Questions
    • 13 Players
    Connaissez vous Héros des films comiques
  9. Une eau propre et accessible à tous, c'est l'un des objectifs du développement durable fixés par les Nations Unies. Or, filtrer l'eau très simplement, à travers une membrane et sans procédé chimique, c'est possible avec du graphène... mais c'est très cher. Obtenir du graphène pur est en effet difficile. Mais il y a près d'un an, des chercheurs démontraient qu'il est possible de faire la même chose avec une forme oxydée du graphène, imparfaite mais bien plus facile à produire. Explications. Le graphène est régulièrement présenté comme un matériau miracle, notamment dans le secteur de l'industrie électronique. Hélas, les propriétés exceptionnelles que lui ont déjà découvertes les chercheurs sont bien compliquées et coûteuses à mettre en œuvre. C'est pour contourner la question du prix que des chercheurs américains du MIT (Massachusetts Institute of Technology) et de l'université de Harvard se sont intéressés à l'oxyde de graphène. Les nanorouleaux qu'ils sont ainsi parvenus à produire pourraient servir à fabriquer, entre autres, des systèmes de filtration de l'eau à la fois efficaces et ciblés. Ses propriétés physiques et chimiques exceptionnelles, le graphène les tient de sa structure très particulière, hexagonale et régulière. Elle a donné aux chercheurs l'idée d'utiliser ce matériau pour la conception de membranes de purification de l’eau. Plus question ici d'éliminer chimiquement les polluants mais plutôt de les extraire physiquement. Et ce à l'aide de milliards de nanorouleaux de graphène empilés en couches et capables de capturer les polluants sélectivement. De quoi produire de l'eau très pure, sans goût désagréable ni mauvaise odeur. Le hic, c'est qu'il coûte très cher de maintenir la pureté du graphène et de le mettre en œuvre au niveau industriel. Exposé à l'air, le graphène s'oxyde rapidement. Des chercheurs du MIT et de l'université de Harvard ont donc décidé d'exploiter cette forme oxydée, imparfaite puisque souillée d'atomes d'oxygène et d'hydrogène, mais meilleur marché que le matériau pur. À partir d'oxyde de graphène et en utilisant des techniques à ultrasons, ils ont produit des nanorouleaux de dimensions contrôlables. Des nanorouleaux aux propriétés mécaniques similaires à celles du graphène pour seulement une fraction de son coût. Cette image en microscopie électronique montre quelques nanorouleaux d’oxyde de graphène. Le zoom sur la droite révèle la forme conique de ces minuscules rouleaux. Des techniques à ultrasons pour fabriquer des nanorouleaux L'idée d'utiliser des nanorouleaux de graphène n'est pas nouvelle mais, comme on l'a dit, la technique est trop chère pour être exploitée industriellement. Des chercheurs avaient également déjà tenté de produire des nanorouleaux d'oxyde de graphène. Sans succès. Le résultat ressemblait plus à du papier - de graphène - froissé. Les chercheurs américains ont d'abord mis en œuvre un procédé chimique dit de la méthode de Hummer pour produire des feuilles d'oxyde de graphène à partir de morceaux de graphite. Mis en solution, ces feuillets d’oxyde de graphène ont ensuite été stimulés à l'aide de deux procédés à ultrasons différents pour un même résultat : la formation spontanée de nanorouleaux. Les chercheurs du MIT et de l'université de Harvard ont utilisé des sondes piézoélectriques qui, une fois alimentées et placées dans une solution, créent des ondes sonores soit à une fréquence de quelque 20 Hz, soit à une fréquence d'environ 390 Hz. Des ondes qui agitent le milieu et y font naître des bulles. Lorsque ces bulles explosent, elles libèrent une énergie suffisante pour initier la formation de nanorouleaux de forme conique à partir de feuillets d'oxyde de graphène. Et les résultats des chercheurs américains montrent qu'une fréquence plus élevée et un traitement plus court permettent de produire des nanorouleaux plus grands et inversement. Pour l'heure, seulement 10 % des feuillets ont pu être convertis en nanorouleaux. Les chercheurs du MIT et de l'université de Harvard assurent toutefois que leur technique peut être améliorée pour obtenir de meilleurs rendements. Elle pourra alors être incluse à des procédés industriels existants, pour la production de membranes de filtration d'eau, bien sûr, mais aussi de capteurs chimiques ultralégers ou de vecteurs de médicaments.
  10. Justice League

    Le film de Zack Snyder sortira le 15 novembre prochain en France.
  11. Nom: Justice League Categorie: Bandes Annonces Date d'ajout: 2017-03-25 Auteur: Tonta Le film de Zack Snyder sortira le 15 novembre prochain en France. Justice League
  12. Parfois, en se baladant sur les Internet, on tombe sur des grandes questions existentielles. Aujourd'hui, nous vous proposons de répondre à cette question : un pet peut-il contaminer tout un bloc opératoire complètement stérile ? La question a été posée en 2001 par une infirmière au docteur Karl Kruszelnicki. Cette dernière se demandait s'il n'y avait pas un risque pour le patient allongé sur la table d'opération. Face à cette inquiétude, Kruszelnicki a tout fait pour y apporter une réponse. Pour cela, il s'est dirigé vers le microbiologiste Luke Tennent avec qui il a réalisé une expérience. Pour parvenir à répondre à la question posée, le docteur a donc demandé à un de ses collègues de péter dans deux boîtes de Pétri. Pour analyser les résultats, le collègue qui s'est porté volontaire a dû lâcher un pet avec et sans son pantalon. Après avoir laissé les deux boîtes de Pétri pendant une nuit, Kruszelnicki a pu observer que des colonies de bactéries intestinales ainsi que des bactérie de la peau avaient pu se développer dans celle où le pet avait été fait sans pantalon. Dans l'autre boîte, aucune bactérie n'a germé. Pour Kruszelnicki, les vêtements jouent un rôle de filtre. Il explique : Notre déduction est que la zone entérique dans la deuxième boîte de Petri a été causée par le pet lui-même, et l'éclaboussure autour a été causée par la vitesse pure du pet, qui a envoyé les bactéries de la peau des fesses dans la boîte. Par conséquent, si la personne qui pète ne porte pas de vêtement, la flatulence peut donc provoquer une contamination. Mais Karl Kruszelnicki se veut rassurant : ces résultats ne sont pas alarmants car les bactéries observées sont semblables à celles que l'on peut trouver dans les yaourts. Du coup, ne vous inquiétez pas si votre chirurgien se soulage pendant une longue opération, aucun risque de provoquer une infection… à condition qu'il garde son pantalon. En revanche, pour les patients qui sont sur la table d'opération et qui se trouvent nu sous la blouse, ça peut poser problème. Comme cette patiente japonaise qui a eu une flatulence lors d'une opération au Tokyo Medical University en avril 2016. Les chirurgiens s'apprêtaient à diriger un laser près de son col de l'utérus quand le contact entre le pet et le laser a déclenché un incendie. Les draps ont pris feu et la patiente a été brûlée sur une large partie de son corps.
  13. On peut faire pratiquement tout ce que l'on veut avec son smartphone. Désormais, sachez qu'il vous est possible de tester votre sperme grâce à votre téléphone portable intelligent. On vous explique : pour tester la fertilité masculine depuis chez vous, il vous faudra un dispositif optique et une pipette électronique directement branchés à un smartphone et débourser la modique somme de 4 euros. C'est dans une étude publiée dans Science Translational Medicine, que des chercheurs américains à l'origine du concept ont présenté le dispositif baptisé Fertilex. Le système fonctionne à l'aide d'une pipette électronique qui va servir à récolter un échantillon de sperme et d'un dispositif optique à brancher directement sur le smartphone. Couplé à une application, le dispositif va ensuite analyser la semence en seulement cinq secondes en vous indiquant s'il y a ou non une anomalie dans l'échantillon. Les résultats seront transmis à l'application qui enregistrera l'analyse ce qui permettra au patient de les consulter avec son médecin. Fiable, peu coûteux, mais pas encore commercialisé Comme vous pouvez le constater, cela fonctionne comme un test de grossesse. Comme l'explique l'un des auteurs de l'étude, cette solution offre un test de fertilité masculine plus simple et plus abordable. En effet, pour le réaliser, cela ne vous coûtera que 4,45 dollars soit 4,10 €. En plus de ce prix peu élevé, l'ingénieur médical précise que ce test est fiable à 100%. Pour l'instant, Fertilex n'en est qu'au stade du prototype et n'est pas encore prêt à la commercialisation. Les chercheurs ont réalisé 350 tests cliniques avec un taux de réussite de 98%. Cependant, il s'agit ici d'un premier pas vers la facilité de s'auto-diagnostiquer à moindre coût. Il existe plus de 45 millions de couples dans le monde qui doivent faire face à des problèmes de fertilité et on estime que dans 20 à 30% des cas, l'infertilité masculine en est la cause principale. Si le concept peut paraître révolutionnaire, en début d'année, une société avait proposé YO Sperm Test, un test de fertilité à réaliser avec son smartphone qui fonctionnait de la même manière que Fertilex et vous propose de comparer l'activité de vos spermatozoïdes en fonction de la moyenne actuelle. Un peu plus cher, le kit est vendu à 49,95 $ !