Aller au contenu

mk78

V.I.P
  • Compteur de contenus

    3 006
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

2 930 Excellent

1 abonné

À propos de mk78

  • Rang
    mk78
  • Date de naissance 14/06/1968

Profile Information

  • Pays
  • Ville
    terre
  • Genre
    Homme

Visiteurs récents du profil

4 018 visualisations du profil
  1. Téléchargement : les dix meilleurs logiciels et applications de la semaine sélection hebdomadaire de nouveaux logiciels, applications et mises à jour. Au programme de l'édition du 22 juin 2018 : Avast, YouTube Music, IGTV, Westworld, ROTA... 1. Avast Avast vient de procéder à la mise à jour de l’ensemble de ses outils de protection antivirus. Estampillée 18.5.2342, cette nouvelle mouture d’Avast inaugure l’ajout d’un petit point bleu dans le tiroir d’icônes de Windows dès lors qu’une nouvelle notification est reçue. Les développeurs en ont également profité pour simplifier la restauration des fichiers placés en quarantaine par le logiciel. Désormais, il est possible de restaurer n'importe quel élément mis au ban vers le répertoire de votre choix en choisissant l’option « Restaurer en tant que ». Pour le reste, les principaux changements réalisés se concentrent sur la correction de bogues et l’amélioration de certaines fonctionnalités du programme. Le processus d’installation et de mises à jour du logiciel a été amélioré tandis que le statut du pare-feu est désormais affiché dans le Centre de Sécurité Windows. Enfin, les boucliers désactivés sont dorénavant clairement indiqués dans la zone de notifications de la barre des tâches. Télécharger Avast Antivirus Gratuit pour Windows (Gratuit) Télécharger Avast Pro Antivirus pour Windows (Démonstration) Télécharger Avast Internet Security pour Windows (Démonstration) Télécharger Avast Premier pour Windows (Démonstration) 2. Android Messages Les possesseurs de smartphones Android peuvent désormais envoyer des SMS directement depuis leur ordinateur. Google vient de mettre à jour l’application Android Messages sur Android, et a déployé son service Android Messages for Web accessible depuis n’importe quel navigateur Internet. Le service en ligne, une fois synchronisé avec l’application SMS du smartphone, permet de lire et d’envoyer des SMS depuis un ordinateur. La procédure permettant de synchroniser l’appli SMS du smartphone avec le navigateur web est triviale. Elle consiste à scanner un QR Code affiché dans le navigateur du PC depuis l’application Android Messages installée sur le smartphone, un mode de fonctionnement qui n’est pas sans rappeler celui de WhatsApp qui propose une solution similaire. Une fois les messages synchronisés avec Android Messages for Web, les utilisateurs peuvent recevoir, ouvrir, et envoyer des SMS depuis leur ordinateur comme ils le font habituellement depuis leur smartphone. Télécharger Android Messages pour Android (Gratuit) Envoyer des SMS avec votre PC avec Android Messages for Web (Gratuit) 3. YouTube Music YouTube inaugure cette semaine son service d'écoute de musique en streaming YouTube Music qui arrive sur un terrain déjà bien occupé par Spotify, Deezer ou encore Apple Music. Basé sur les morceaux hébergés sur la plateforme vidéo, YouTube Music fonctionne de manière indépendante, comme n’importe quelle application de lecture musicale. Elle vous permet d’écouter la musique de votre choix avec ou sans vidéo et offre la possibilité de découvrir de nouveaux artistes grâce à des listes de lecture et radios thématiques. Dans sa version gratuite, l’écoute est entrecoupée de publicités. YouTube Music propose également un abonnement payant, facturé une dizaine d’euros par mois, qui permet de supprimer la publicité, d’écouter la musique en arrière-plan (en verrouillant l’écran de son smartphone notamment) et de télécharger les morceaux localement pour en profiter hors ligne. Télécharger YouTube Music pour Android (Gratuit) Télécharger YouTube Music pour iPhone (Gratuit) Ecouter de la musique sur YouTube Music (Gratuit) 4. IGTV En lançant IGTV, Instagram vient clairement concurrencer des services comme Snapchat, et YouTube. L'application se présente comme une plateforme de diffusion vidéo sur laquelle sont proposés des formats longs adoptant un affichage vertical pour s'adapter parfaitement à une consommation sur mobile. A la différence des vidéos et des stories publiées sur Instagram, celles publiées sur IGTV ne sont pas limitées à une minute et restent disponibles après 24 heures. L’application se charge en priorité de diffuser les contenus publiés par les comptes que vous suivez sur Instagram, mais vous permet également d’explorer d’autres contenus pendant que vous visionnez une vidéo. Comme sur Instagram, IGTV vous permet de commenter et de liker les publications des comptes auxquels vous êtes abonné. Télécharger IGTV pour Android (Gratuit) Télécharger IGTV pour iPhone (Gratuit) 5. Google Podcasts Après plus d’un mois de rumeurs, Google vient d’officialiser le lancement de Google Podcasts sur Android. Avec un catalogue comptant plus de 2 millions de podcasts, Google Podcasts permet, comme n’importe quelle application du genre, de s’abonner à des émissions, d’être notifié dès qu’un nouvel épisode est disponible et de télécharger les émissions localement pour en profiter hors connexion. Google Podcasts synchronise vos sessions d’écoute sur tous vos appareils de sorte que vous puissiez continuer la lecture à l’endroit où vous l’avez laissée, notamment grâce à Google Assistant. En fonction de votre historique d’écoutes, l’application propose des recommandations pour vous permettre de découvrir de nouveaux programmes susceptibles de vous intéresser. Télécharger Google Podcasts pour Android (Gratuit) 6. Measure Les bricoleurs du dimanche sont heureux d’apprendre qu’il est aujourd’hui facile de mesurer des objets et des surfaces sans s’encombrer d’un mètre, d’une équerre et d’un niveau grâce à Measure. L’application officiellement développée par Google se sert de l’ARCore pour analyser l’espace autour de vous, estimant profondeurs et perspectives. Le terrain scanné et assimilé par l’appli se couvre de points, repères visuels pratiques pour vos futures mesures. Measure est capable de déterminer hauteur et largeur d’objets ou de surfaces en réalité augmentée. Vous agrandissez ou rétrécissez le mètre virtuel pour l’adapter aux dimensions réelles de l’élément mesuré. Vous pouvez en calculer les diagonales en déplaçant et en ajustant les extrémités du segment. La précision relative de Measure ne doit pas vous faire oublier qu’il s’agit d’estimations. L’application fonctionne parfaitement pour obtenir une idée générale des dimensions d’un objet ou d’une surface. Pour les travaux importants, il est évidemment conseillé de se servir d’un mètre traditionnel. Télécharger Measure pour Android (Gratuit) Télécharger ARCore pour Android (Gratuit) 7. PopCity Nacarat et Tributile s’associent pour fonder PopCity, plateforme de financement participatif dédiée aux projets urbains durables. L’objectif du service vise à intégrer les citoyens au cœur de projets citadins en phase avec l’environnement, l'équilibre et la solidarité. L’espace urbain n’appartient plus aux institutions et aux conseils qui l’organisent, mais à ceux qui l’habitent. PopCity propose trois systèmes de financement, s’adaptant aux moyens de chacun : le don classique à partir de 5 euros, la prévente offrant une contrepartie à votre investissement, et le prêt dont le remboursement est échelonné une fois les fonds transférés. Dans tous les cas, les versements sont effectifs si le projet soutenu atteint 100% de son objectif. Les entrepreneurs peuvent soumettre leurs dossiers à la plateforme via le formulaire dédié. Après validation par les équipes de PopCity, vous pouvez mener campagne durant 30 à 45 jours pour collecter les fonds nécessaires au lancement de votre projet. Financer des projets durables pour votre ville sur PopCity (Gratuit) 8. Démineur Il n’est pas trop tard pour tenter de comprendre comment fonctionne le Démineur. Disponible sur Android dans une version adaptée aux supports tactiles, le jeu qui a fait bisquer toute une génération offre une seconde chance aux plus persévérants. On y trouve trois plateaux à difficulté croissante suivant le nombre de cases qui les composent. Le but consiste à apprivoiser les mécanismes du jeu progressivement. Les joueurs les plus audacieux modifient les paramètres de jeu, augmentant le nombre de rangées, de colonnes et de mines. Quel que soit le mode choisi, vous retrouvez vos statistiques détaillées et triées par niveau de difficulté. Télécharger Démineur pour Android (Gratuit) 9. Westworld Avec un peu d’avance, Westworld débarque officiellement sur les stores mobiles Android et iOS. On y retrouve l’univers de la série TV éponyme rythmé par de nombreuses missions que vous devez remplir pour agrandir votre parc. Dans Westworld, vous incarnez un stagiaire et obtenez un accès au simulateur d’entraînement du parc Delos. Grâce à ce privilège, vous observez les mécanismes sur lesquels repose le bon fonctionnement du parc et tentez de comprendre les enjeux stratégiques de son développement. C’est l’occasion de créer et développer votre propre simulation et d’assurer la pérennité de votre projet. Faites preuve de stratégie pour entreprendre une simulation parfaite. Au cours de votre entraînement pratique, vous construisez de nouveaux bâtiments, codez des hôtes, rédigez des scénarios inédits, attirez plus de touristes et trouvez un modèle économique idéal pour faire prospérer votre parc. Télécharger Westworld pour Android (Gratuit) Télécharger Westworld pour iPhone / iPad (Gratuit) 10. ROTA ROTA est un jeu de réflexion indépendant dans lequel vous résolvez des puzzles en tenant compte de votre propre gravité et de celle des structures qui vous entourent. Simples d’apparence, les puzzles de ROTA se métamorphosent parfois en casse-têtes démoniaques. Coincé sur une plateforme isolée, vous devez trouver un moyen d’atteindre la sortie de chaque niveau sans tomber dans le vide et en évitant les pièges. Vous devez pour cela peser de tout votre poids sur le bord d’éléments et faire basculer votre environnement. Actuellement en cours de développement, ROTA propose une démo jouable sur Windows. Vous pouvez également participer à la campagne de financement menée par son créateur sur Kickstarter. Télécharger ROTA pour Windows (Démonstration)
  2. La TNT est-elle condamnée ? Concurrencée par les box et les services OTT, la TNT n’est plus le moyen principal d’accéder à la télévision en France. Ses fréquences pourraient être récupérées par les opérateurs, comme le suggère le gendarme des télécoms. C'est un tabou qui vient d'être levé. Le président de l'Arcep, Sébastien Soriano, a clairement posé la possibilité de tirer un trait sur la TNT dans les colonnes des Echos. « Le modèle de la TNT est à bout de souffle », a-t-il déclaré. Il a même glissé, plus loin : « il est inéluctable que les fréquences TNT basculent du côté des télécoms ». Des déclarations qui font suite à un communiqué de presse publié la veille et où l’Autorité préconise de mettre fin à la régulation de la télévision numérique terrestre parce qu'il n'y a plus qu’un seul acteur dominant, TDF, à pouvoir diffuser des chaînes sur tout le territoire. La TNT est utilisée par une minorité de Français Il est vrai que la TNT suscite une désaffection croissante de la part des téléspectateurs. L'Arcep a d'ailleurs pris soin de publier à l'appui de son argumentation un petit graphique éloquent. En bleue, la courbe descendante de la TNT. En rouge, la croissance des box. Les deux se croisent. Arcep - Des chiffres tirés de l'Observatoire du CSA et qui montrent que si la TNT conserve un taux de pénétration de 55%, cette technologie n'est plus utilisée que par 24% des foyers comme mode de réception unique. Les constats tirés par Médiamétrie sont analogues. Selon l'institut, la proportion des foyers utilisant la TNT est passée de 59,6% en 2012 à 51% en 2017. Aujourd'hui, les box atteignent les 60% et le satellite 23,4%. Médiamétrie - Par ailleurs, les services OTT sont en constante augmentation. 11% des foyers -soit 2,9 millions- affirmaient posséder un boîtier OTT (Apple TV, clef Chromecats, etc..), et 21% des internautes s'étaient déjà abonnés à une offre de SVoD en 2017. La conclusion de Sébastien Soriano paraît donc logique : plutôt que de maintenir une plate-forme qui coûte de l'argent pour une minorité de gens, autant transférer les fréquences aux opérateurs télécoms qui voient le trafic mobile exploser et font face à une raréfaction du spectre. Ces derniers ne se feraient en effet pas prier pour récupérer des fréquences de la TNT et les mettre à profit dans le déploiement de la 5G. La suppression de la TNT pose problème Mais les choses ne sont pas si simples, ce dont convient d'ailleurs le président de l'Arcep. Tant que la couverture numérique du territoire n'est pas achevée, il demeure indispensable de maintenir la TNT qui est reçue, elle, par 97% de la population. Rappelons que l'objectif du gouvernement reste que tous les foyers français soient éligibles à du « bon haut débit » (au moins 8 Mbit/s) d'ici 2020 et du très haut débit d'ici 2022 (au moins 30 Mbit/s). Nous en sommes encore loin. Aujourd'hui, le THD ne représente que 26 % des abonnements en France. Enfin, la disparition du modèle de la TNT ferait émerger de nouveaux problèmes. En échange de leurs fréquences gratuites, les chaînes sont soumises à des obligations de couverture mais aussi de financement de la création audiovisuelle. Qui remplira ce rôle à leur place ? Autre sujet délicat, le prix à payer pour les simples utilisateurs. Rappelons en effet que la TNT ne nécessite la plupart du temps que d'acheter un téléviseur pour y avoir accès. Si l'on se repose à l'avenir sur les opérateurs pour diffuser les chaînes, il faudra y ajouter le coût d'une box et d'un abonnement fixe...
  3. Polymega, la console d'émulation retrogaming ultime Basée sur une émulation hybride, 50% logicielle et 50% matérielle, la Polymega est une console modulaire qui promet de faire revivre les cartouches et CD des plus célèbres consoles du temps jadis. Plus qu’une mode, le retrogaming est une lame de fond et il ne se passe pas un mois sans un projet de console. Mais la Polymega n’est pas n’importe quel projet : sur le papier il s’agit là d’un graal du retrogamer. Quand la plupart des projets s’arrêtent à la lecture de cartouches NES, SNES, Megadrive et tous les classiques Nintendo, la Polymega peut émuler bien plus de systèmes. Comment ? Tout simplement par son design : comme l’espace est limité sur une console, les équipes de Playmaji qui ont développé le produit ont conçu la Polymega autour d’un design modulaire où l’on enfiche des modules physiques sur une base. Mieux encore : cette base est équipée d’un lecteur CD ce qui étend le champ des possibles de la Polymega à des consoles rarement voire jamais émulées de manière propre : la première Playstation (PS1) de Sony, le Sega CD, la NEC TurboGrafx CD ou la Neo Geo CD. Système modulaire, émulation hybride Le mauvais côté de l’aspect modulaire, c’est qu’aux 300$ du prix de la base (qui intègre le lecteur CD/DVD, produit par Hitachi LG Data Storage), il faut ajouter au moins 60$ par module d’émulation... au minimum. Car dans sa FAQ, Playmaji précise que les modules futurs pourront être plus chers. Ça c’était pour les défauts. Cette conception modulaire, certes un peu coûteuse, a en effet de très nombreux avantages. Le premier étant son mode de fonctionnement : au lieu de se cantonner à de l’émulation logicielle pure, Polymega inaugure une émulation « hybride », moitié logicielle, moitié matérielle. Puisque chaque module est spécifique à une ou plusieurs consoles, Playmaji a pu intégrer des composants spécifiques facilitant l’émulation de cartouches réputées impossibles à émuler – certaines cartouches de jeu intégraient en effet des puces uniques dont le comportement est difficile à reproduire de manière logicielle. Du coup, le système intégré dans la base – et dont le logiciel peut être mis à jour – peut compter sur une partie matérielle solide pour réaliser une belle émulation en 1080p. Et on peut jouer avec ses propres manettes d’époque puisque chaque module est équipé des prises spécifiques à chaque console. L’autre avantage, c’est bien sûr l’évolutivité : quand la Retron 5 est limitée à quelques consoles, votre machine fétiche (qui se souvient de la Jaguar ?) pourrait éventuellement être émulée dans le futur via un module dédié. Alors que la NES sera prise en charge avec le module EM01 NES (US/UE) disponible au lancement, les équipes de Playmaji ont d’ores et déjà annoncé le développement d’un module dédié à la Famicom, la version japonaise de la NES, physiquement incompatible avec elle. Tout n’est cependant pas acquis : en ce qui concerne les Playstation 2, Gamecube et la Wii, aucun plan de développement de module n’est en cours et le module N64 ne sera développé que si l’équipe trouve « un moyen légal de le faire ». Sur le forum, l’équipe de Playmaji ne s’engage pas fermement sur les systèmes que la communauté demande, mais juge que certains d'entre-eux sont « largement faisables » si « l’intérêt » et donc le potentiel de vente est là. Citons par exemple l’Amiga 32, la Sega Saturn, la 3D0, la Sega 32X, la Neo Geo CD, le CDI, etc. Préserver les jeux tout en évitant le piratage Côté technique, si l’équipe de développement n’a pas encore donné de détails quant au processeur, la mémoire vive ou la gestion de la mémoire de stockage, elle s’est tout de même fendue d’une vidéo montrant la production d’une carte mère, écartant ainsi les procès de projet fantasque. Et sa présence sur les stands de l’E3 de Los Angeles début juin sont là pour témoigner du sérieux de l’entreprise, comme le pedigree de son équipe de développement. On ne sait donc pas grand-chose quant à la capacité de stockage de l’appareil – on aperçoit un emplacement SD sur quelques visuels – mais on sait que la Polymega pourra enregistrer vos jeux afin d’éviter l’usure d’usage des cartouches et des CD et ce, afin de « préserver votre patrimoine ». Et aussi d’accélérer la vitesse de chargement des jeux ! Mais conscient de marcher sur des œufs quant à la légalité, Playmaji affirme que si cette sauvegarde de jeux physiques sera disponible, il sera en revanche impossible de charger des ROMS piratées directement dans l’appareil. Difficile de dire s’il s’agit d’une affirmation pour se couvrir, mais en tous les cas la capacité de sauvegarde des jeux satisfera les gamers qui ont pris la peine de conserver leurs jeux pendant de nombreuses années et qui redoute d'abîmer leurs précieuses antiquités. L’interface logicielle présentée sur le site semble vraiment réussie et les éditeurs de jeux seraient bien inspirés de passer des partenariats avec Polymega pour proposer des magasins en lignes de ROMS ! Projet léché et déjà financé Nous n’avons pas vu la console en vrai et pourtant de nombreux indices nous laissent à penser qu’il s’agit d’un projet sérieux. Primo, il ne s’agit pas d’un énième projet en financement participatif, l’équipe précisant même dans sa FAQ que le recours à Kickstarter/Indiegogo n’a pas été réalisé car ils « ont levé assez d’argent de la part d’investisseurs privés et d’entreprises pour ne pas avoir à dépendre d’un financement participatif pour le développement ». Ensuite, la présence d’un prototype à l’E3, les différentes vidéos – production de PCB, comparaison de vitesse d’émulation, etc. – et la qualité de la réalisation du site et des visuels plaident en faveur d'un projet sérieux. Finalement, en fouillant dans le profil LinkedIn du responsable technique Eric Christensen, on découvre un vrai vétéran de l’industrie du jeu vidéo. Pas de quoi garantir la sortie de l’appareil – les échecs existent à tous les niveaux – mais un sérieux gage quant à la réalisation des promesses si la Polymega arrive un jour sur le marché. Rendez-vous en 2019 pour le début de la commercialisation de la console et de ses premiers modules.
  4. Un fournisseur confirme l'arrivée d'une nouvelle génération de cartes Nvidia à la rentrée Power Logic, un industriel en charge de la fabrication de solution de refroidissement pour carte graphique, a (presque) vendu la mèche... Dans une interview accordée au site DigiTimes, Hsu Wen-Fang - patron de Power Logic - affirme que sa société, spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de refroidissement, va connaître un gros pic d'activité (et donc de fortes ventes) dès la rentrée. Cette activité serait causée par l'arrivée des nouvelles cartes graphiques de Nvidia, toujours selon M. Fang. Power Logic est l'un des plus gros fabricants de solutions de ventilation, pour composants et PC notamment. Bien que l'entreprise taïwanaise soit assez discrète sur l'identité de ses clients, il semble qu'EVGA en fasse partie. M. Wen-Fang s'est en effet fait prendre en photo avec l'une des cartes graphiques de la marque entre les mains. Gamescom ou Hot Chips 30 ? Pour le moment, Nvidia n'a toujours pas indiqué quand il comptait lancer officiellement ses nouvelles GeForce. Le concepteur est très discret sur le sujet et aucune fuite "solide" n'a encore eu lieu. Certaines rumeurs évoquent toutefois un lancement lors de la Gamescom 2018 qui se tient fin août (21 au 25) à Cologne (Allemagne) ; d'autres, à l'occasion de la Hot Chips 30 qui se tiendra aux Etats-Unis quelques jours avant (19-21 août). Un événement au cours duquel une conférence intitulée Nvidia's Next Generation Mainstream GPU devait avoir lieu... mais il a disparu de l'emploi du temps depuis. Sources : DigiTimes via Wccftech
  5. PlayStation Now : un mode hors ligne disponible d'ici la fin de l'année? Le PlayStation Now, le service de streaming de jeux de Sony, pourrait bientôt proposer le téléchargement des titres en local ainsi qu'un mode hors ligne d'ici la fin de l'année sur PS4. Ce qui n'était qu'une rumeur pourrait bien devenir une réalité. Selon une source fiable de la rédaction anglaise du site Kotaku, Sony songerait à proposer une option de jeu hors ligne sur le PlayStation Now. Ainsi, les joueurs auraient la possibilité de télécharger les titres sur leurs consoles et ne seraient plus obligés d'y jouer distance. Car, pour rappel, le PS Now est un service qui propose, contre la souscription d'un abonnement mensuel ou annuel, l'accès à tout un catalogue de titres PS3 et PS4 installés sur des serveurs, dans le nuage, et à déguster sans modération tant sur PS4 que PC. Le mode offline dès la rentrée pour les PS4 ? Cette nouvelle fonction pourrait bien être disponible aux alentours du mois de septembre et serait, dans un premier temps, limitée aux utilisateurs de la console dernière génération du constructeur nippon. Les abonnés PC devront sans doute attendre quelques semaines ou mois pour en profiter. Si cette rumeur s'avère exacte, le PS Now pourrait donc attirer encore plus de joueurs. La possibilité de télécharger les titres et d'y jouer hors ligne constituerait une aubaine pour tout ceux dont la connexion Internet poussive ne permet de jouer correctement en streaming. Rien de mieux que le local ! Rappelons que Microsoft propose déjà un service similaire au sein de son offre Game Pass. Pas de streaming ici mais un accès à un large catalogue de titres à télécharger en local. Il est ainsi possible aux joueurs Xbox de profiter d'un jeu pendant 30 jours en mode hors ligne, avant d'avoir à reconnecter pour que Microsoft s'assure que leur abonnement est toujours valide. Pas un mot à l'E3 Tout comme Kotaku UK le souligne, il est étrange que Sony n'ait pas fait d'annonce sur ce service lors de l'E3 de Los Angeles, la semaine dernière. Toutefois, la Gamescom de Cologne a lieu dans quelques semaines (21 au 25 août), et la Paris Games Week 2018 arrive, elle-aussi, à grand pas. Et, historiquement, cet événement parisien a souvent donné lieu à des conférences Sony riches en annonces. Nous avons sollicité les portes-paroles de Sony à ce sujet et ne manquerons pas de mettre à jour cet article en cas de réponse de leur part. Source : Kotaku UK
  6. Les Etats-Unis envisagent des cyberfrappes préventives contre leurs ennemis L’armée américaine veut aller systématiquement « au plus proche de l’activité de l’ennemi » pour neutraliser dans l’œuf leurs capacités et leurs stratégies. Le message que veulent faire passer les Américains est clair : dans le cyberespace, la fête est bientôt finie. D’après The New York Times (NYT), le gouvernement des Etats-Unis veut passer à l’offensive et envisage désormais des cyber-frappes préventives dans les réseaux d’états étrangers pour contrer les cyber-combattants ennemis. Cette nouvelle stratégie serait mise en œuvre par l’US Cyber Command, une force de combat interarmées qui est adossée à la NSA et qui, en mai dernier, a obtenu le statut de « commandement unifié ». Ce qui lui confère autant d’autonomie militaire que l’US Special Operations Command, l’un des piliers dans la guerre américaine contre le terrorisme. Ce changement de doctrine est substantiel. Jusqu’à présent, l’US Cyber Command avait plutôt une posture défensive, en essayant de contrer les attaquants lorsqu’ils pénètraient dans les réseaux américains. D’après un document stratégique révélé par NYT, il s’agit désormais d’aller systématiquement « au plus proche de l’origine de l’activité de l’ennemi » afin « d’identifier les faiblesses des adversaires, de connaître leurs intentions et leurs capacités, et de contre-attaquer ». L’objectif de ces frappes préventives permanentes est de forcer l’ennemi dans une posture défensive et, ainsi, de réduire ses capacités d’attaque. Autrement dit, l’US Cyber Command estime désormais que la meilleure défense, c’est l’attaque. Risque d’escalade Ces cyber-frappes pourraient viser des infrastructures purement cyber – les serveurs de commande et contrôle, les réseaux de proxies, etc. – mais aussi des installations militaires classiques. Ainsi, les cyber-combattants américains pourraient être chargés de neutraliser les armes nucléaires d’un ennemi par le biais d’une cyberattaque. C’est d’ailleurs ce qu’ils essayent de faire avec la Corée du nord, d’après les révélations de The Daily Beast de mai dernier. Une stratégie similaire a été déployée il y a quelques années en Iran, avec l’opération Nitro Zeus. Celle-ci consistait à pirater les systèmes de défenses, de communication et d’énergie, afin de pouvoir les neutraliser en cas de conflit armé. Une approche qui avait perdu son sens avec l’accord sur le nucléaire iranien… mais qui pourrait revenir au premier plan avec la sortie unilatérale des Etats-Unis de cet accord. Mais cette nouvelle stratégie américaine n’est pas sans risque. Elle pourrait facilement provoquer une escalade dans les cyberattaques, dégradant par contrecoup la sécurité globale d’Internet.
  7. Les contrôles de police pourraient ponctuellement disparaître de Waze et Coyote Les forces de l’ordre vont obliger Waze et Coyote à filtrer certaines alertes émises en temps réel par leurs applications communautaires respectives. Mais tout n’est pas encore très clair. Avis aux utilisateurs de Waze et de Coyote, certaines des alertes de ces applications mobiles, mais aussi des boîtiers physiques de Coyote, pourraient devenir invisibles dès cet été. C’est ce que rapportent nos confrères du Parisien, qui évoquent la mise en place d’un décret sur mesure baptisé “Harry Potter”. Faisant référence à la cape d'invisibilité du personnage des comptes fantaisie de J. K. Rowling, il est ici question de museler une partie des services de Waze et Coyote à la demande des forces de l'ordre. Un service ponctuellement bridé Une partie seulement, car avec Harry Potter, les autorités ont pour objectif d’interrompre les alertes lors de contrôles anticriminalité, d’alcoolémie et de drogue. En clair, sur une demande du ministère de l’Intérieur, Waze et Coyote se verront contraints du cacher les signalements émis par leurs communautés respectives, mais seulement sur une zone et durant une période donnée. L’objectif est clair : éviter les parties de cache-cache entre les forces de l'ordre et les automobilistes sous l'empire de la drogue ou de l’alcool. Comme nous l’indique au téléphone la délégation à la sécurité routière, ce projet de décret n’est pas nouveau, il est à l’étude depuis 2015. Lors des attentats de Charlie Hebdo, Waze et Coyote avaient en effet rapidement interrompu leurs services pour éviter que les terroristes puissent contourner les zones de contrôles. L’idée d’être en mesure de couper certaines des alertes en temps réel avait alors été mise sur la table des discussions entre le Ministère et les fournisseurs de services connectés. Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière précise au Parisien que « les automobilistes pourront toujours signaler la présence des forces de l’ordre sur leur avertisseur, mais l’information ne sera pas répercutée aux autres automobilistes ». On peut en déduire que les alertes de zones de danger, d’accident, d’embouteillage ou encore les alertes météo ne seront pas concernées par ces futures zones blanches temporaires. Tout n’est pas clair D'après ce qu'évoque Le Parisien, ce filtrage d’alerte sera mis en service dès la mi-juillet. Mais selon les industriels concernés, c’est loin d’être aussi simple. « En tant qu'entreprise citoyenne, nous sommes à l'origine de cette proposition et respecterons ce qui sera décidé. Maintenant, Il reste encore de nombreuses étapes techniques et juridiques avant que ce décret ne soit publié et appliqué» nous indique Coyote. Comprenez que la mise en place d’un tel système de filtrage est tout à fait possible, à condition de définir un processus technique clair, ce qui n’a visiblement pas encore été fait. Il se pourrait donc finalement que tout ceci ne soit pas encore mis en place d’ici les grands départs en vacances... Source : Le Parisien
  8. AMD propose d'échanger (certains) Core i7 contre ses Threadrippers Dans l'industrie de la high tech, il n'est pas rare que des concurrents se moquent (gentiment) les uns des autres. Aujourd'hui, c'est AMD qui s'attaque à Intel avec une campagne baptisée "Trade your prize". Grande première, AMD lance une campagne d'échange de processeurs. Une puce Intel contre l'une des siennes. Sous conditions, bien entendu. En effet, suite aux annonces de son concurrent bleu au Computex, notamment à propos de son processeur Anniversaire, le concepteur rouge a décidé de lancer une opération de communication qui à de quoi faire sourire. Ton Anniversary Edition contre mon Threadripper à 16 coeurs Ainsi, AMD propose à quarante heureux américains qui ont gagné le fameux Core i7-8086K Anniversary Limited Edition au grand concours organisé par Intel de le leur échanger contre un Ryzen Threadripper 1950X. Le fleuron à 16 coeurs/32 threads de sa gamme actuelle. Et AMD accompagne cette opération d'un petit texte ô combien teinté d'humour. "Notre concurrent a récemment organisé un concours pour fêter les 40 ans du processeur x86 en offrant pas moins de 8086 éditions limitées d'un de ses processeurs. Nous apprécions à leur juste valeur toutes les avancées dont il est à l'origine dans le monde de l'architecture x86. Mais, nous allons maintenant prendre le relai. C'est pour cela que nous offrons à 40 utilisateurs accrocs à la puissance et à la technologie l'opportunité de célébrer le début des 40 prochaines années d'innovation dans le calcul processeur en échangeant leur puce commémorative contre l'une des nôtres, permettant de créer, jouer et travailler avec bien plus de puissance." Pour les autres gagnants et résidents dans un autre pays que les Etats-Unis, l'offre d'échange n'est pas à l'ordre du jour. Désolé. AMD a décidé de ne pas trop se compliquer la tâche, préférant se soumettre aux contraintes des seules lois américaines.
  9. Android Messages de Google débarque sur PC et Mac La célèbre application qui sert à envoyer des messages textes ou vocaux, stickers et autres images intégrés à Android débarque dans tous les ordinateurs. Google propose désormais aux utilisateurs de smartphones Android de pouvoir synchroniser leur compte Messages avec leur PC ou leur Mac. Voire tout autre appareil pourvu d'un navigateur web. Le but ? Pouvoir envoyer et recevoir des messages, des images, etc. sans avoir à sortir son smartphone de sa poche. Une fonction que propose déjà Apple aux utilisateurs de macOS et d’iPhone/iPad avec une appli dédiée (Messages) et qui est, reconnaissons-le, très pratique. Synchronisation enfantine Pour associer l'appli Messages d'un smartphone Android à son homologue Web, rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur la page Web de Messages et d’y scanner le QR code présent avec l’appareil photo de son mobile, après avoir ouvert l'application Messages. Si cette dernière ne vous propose pas encore la possibilité de sélectionner «Messages pour le Web » sur la page, patience. Le déploiement est en cours et Google s'est engagé à ce que la fonction soit accessible à tous très rapidement. Le RCS, toujours en ligne de mire Cette initiative s’inscrit pleinement dans les plans de Google pour imposer le format RCS (Rich Communication Service) - au travers de sa plate-forme Chat - qui doit venir remplacer l’antédiluvien SMS et challenger iMessage, WhatsApp et consorts. Pour rappel, les seuls « soucis » majeurs empêchant le RCS de s’imposer rapidement sont d'une part l’absence de cryptage complet des messages, de l’envoi à la réception et d'autre part, le fait que l'adoption par les opérateurs télécoms tarde. Pour eux, le SMS continue de constituer une source de revenus importante dans certains pays et embrasser le RCS les obligerait à faire évoluer leurs infrastructures. Ce qui a un coût. Reste que 55 opérateurs se sont engagés à adopter le RCS (Orange demeure le seul à ce jour en France) et que 11 constructeurs de smartphones (Samsung, LG, Asus, etc.) sont aussi intéressés par ce dernier. Les autres nouveautés de Messages Cette annonce permet à Google de remettre en avant quelques-unes des dernières fonctionnalités implantées dans Messages sur Android. A commencer par la recherche et l'envoi de GIF, accessibles en pressant le petit « + » en bas à gauche de la barre de saisie de texte. Google revient aussi sur la « réponse intelligente » (Smart Reply), disponible uniquement sur les versions anglaises et américaines (et bientôt dans d'autres langues nous promet-on), qui soumet à l'utilisateur des petits textes courts ou des émojis à envoyer rapidement, suivant la teneur de la conversation. Le géant évoque aussi l'affichage sous forme de vignettes de tous les liens internet, ou encore la possibilité de copier-coller rapidement les codes à usage unique envoyés par une banque, par exemple, afin de valider une transaction.
  10. Bon plan : la Freebox Revolution à petit prix sur Vente privée Une nouvelle fois, Free passe par un site de ventes événementielles pour proposer une promotion sur un de ses forfaits. Quatre jours après avoir proposé un forfait mobile à prix cassé, Free revient sur Vente privée pour une nouvelle offre promotionnelle. Cette fois, l’opérateur vous met sa Freebox Revolution à 9,99 euros par mois pendant un an. Elle passera ensuite à 39,99 euros par mois. L’offre est destinée aux membres du site de ventes événementielles situés en zone dégroupée, éligible au service de télévision, disposant d’une ligne téléphonique et non abonnés Free ou Alice dans les 30 jours précédant la souscription. Rappelons que le forfait Freebox Révolution avec TV by Canal donne accès à : Internet ADSL2+, VDSL 2 ou Fibre selon éligibilité Appels vers les fixes de plus de 110 destinations Appels vers les mobiles en France métropolitaine Plus de 270 chaînes TV dont Freebox TV et les chaînes TV by CANAL Panorama Accès à la Vidéo à la demande Enregistrement et contrôle du direct NAS de 250 Go inclus Lecteur Blu-ray, deux Freeplugs. Bon à savoir, pour accéder à cet abonnement il faudra débourser 49 euros de frais de mise en service. Mais si vous quittez un autre opérateur, vos frais de résiliation seront pris en charge à hauteur de 100 euros. Cette offre est valable jusqu’au 22 juin 2018 six heures. Retrouvez ici l’offre de Free.
  11. BeIN SPORTS va diffuser la Coupe du monde de football en 4K En plus des 28 matchs de TF1, BeIN SPORTS diffusera lui aussi 56 matchs de la Coupe du monde en 4K. Le groupe qatari a signé un partenariat avec Canal+ et Orange pour le lancement d’une nouvelle chaîne. Alors que la compétition débute, BeIN SPORTS annonce le lancement d’une nouvelle chaîne 4K pour la Coupe du monde. Propriétaire des droits de l’ensemble de la compétition, le groupe qatari avait jusque-là décidé de se contenter d’un flux Full HD, au bonheur de TF1 qui comptait diffuser 28 matchs en 4K en exclusivité. Bonne nouvelle pour les amateurs de foot : « BeIN SPORTS 1 4K », chaîne évènementielle, est disponible dès aujourd’hui chez deux opérateurs et diffusera 56 des 64 matchs de la Coupe du monde 2018. Orange, Canal ou Apple TV En vue de l’annonce tardive de ce lancement, il est fort probable que la diffusion 4K n’ait été décidée qu'il y a très peu de temps par BeIN. Contacté par 01net.com début mai, le groupe nous affirmait ne pas avoir prévu de diffuser en 4K la Coupe du monde, préférant se contenter de Full HD. C’était d’autant plus dommage qu’au Moyen-Orient et en Afrique, BeIN SPORTS prévoyait bien de diffuser la compétition en 4K. Finalement, BeIN a réussi à sceller des partenariats à temps pour satisfaire ses abonnés. Les clients Fibre Orange équipés du décodeur TV4 ont dès maintenant accès à la chaîne au canal 48, et les abonnés Canal (avec bouquet Sport) équipés du décodeur 4K Ultra HD peuvent retrouver BeIN SPORTS 4K sur le canal 18. Autre possibilité pour accéder à la chaîne : être équipé d’une Apple TV 4K et s’identifier dans myCanal. Comment regarder BeIn SPORTS 1 4K ? Orange : Qui : les abonnés Fibre avec option BeIN SPORTS Quel matériel : Décodeur TV4 Quelle chaîne : le canal 48 Canal : Qui : tous les abonnés Canal abonnés à BeIN SPORTS Quel matériel : le décodeur 4K Ultra de Canal ou l'Apple TV 4K Quelle chaîne : le canal 18 L’Apple TV, 260 euros de bonheur Abonné de SFR, de Free ou de Bouygues Télécom ? Il y aura toujours TF1 4K et ses 28 matchs pour vous permettre de vivre la compétition. Encore faut-il être équipé d’un décodeur compatible… Ce qui n’est pas toujours le cas. La Freebox Revolution se limite par exemple au Full HD. Pour s’assurer de pouvoir regarder toute la Coupe du monde en 4K quel que soit son opérateur, il y a une possibilité, mais elle a un coût. En achetant une Apple TV 4K (199 euros) et en s’abonnant pendant 1 mois à Canal avec le bouquet sport (59 euros, sans engagement), les fans de foot disposeront de l’offre ultime pour regarder les 56 matchs de la Coupe du monde en qualité optimale, avec des petits bonus comme le Multi-Live ou le mode Expert pour avoir les statistiques d’un match en direct. Seuls 8 matchs ne seront diffusés qu’en Full HD sur BeIn SPORTS 2, mais le groupe précise que les matchs les plus importants et ceux de l’équipe de France font tous partis de la liste 4K. 01net.com - L'offre Sport de myCanal coûte cher, mais est sans engagement sur Apple TV. Entre TF1 4K et BeIN SPORTS 1 4K, l’offre ne manque pas pour pouvoir profiter de la Coupe du monde sur sa nouvelle télévision. Quoi de plus beau que de voir, on l'espère, le futur sacre des Bleus dans une si belle qualité !
  12. Google Maps pourrait s'inspirer de Waze et signaler les radars Une version de l’APK de Google Maps montre que l’application pourrait être en mesure de signaler les accidents et radars sur la route. Une fonctionnalité qui pourrait s’avérer pratique pour certains automobilistes, mais qui n'est pas applicable en France. Nous vous en parlions il y a peu, la nouvelle interface de Google Maps est en train de se déployer sur nos mobiles. Une fonctionnalité repérée il y a peu dans l’APK a particulièrement retenu l'attention : Google Maps pourrait, si cela se vérifie dans une prochaine version, être en mesure de prévenir de certains risques sur la route comme… la localisation de radars. Ce que montre l'APK Tout comme son application soeur Waze, Google Maps pourrait voir arriver quelques fonctionnalités qui devraient faire plaisir aux automobilistes. Dans le fichier APK qui a été analysé par Android Police, la présence de “Crash”, “Speed trap” ou encore “Speed Camera” dans le volet “Ajouter un rapport” met la puce à l’oreille. Les usagers auraient donc la possibilité de prévenir les autres utilisateurs d’un évènement comme un accident sur la route, la présence des forces de l’ordre ou encore de radar. Une incompatibilité avec la loi française Mais en France, cette pratique est totalement interdite par la loi depuis 2011. Vous encourez pour cela jusqu'à 1 500 euros d'amende, un retrait de 6 points sur votre permis de conduire ou encore une suspension du permis pendant 3 ans. Toutes les fonctionnalités permettant de signaler un radar (qu’il soit ponctuel ou permanent) ont depuis été supprimées de leur application ou accessoire hôtes, et remplacées par les zones de danger, notamment dans Waze. Si Maps intègre une telle fonction, l'application aura forcément les mêmes limitations dans notre pays. Une APK reste une APK Rappelons que l’APK correspond à une bibliothèque qui compile tous les fichiers indispensables à l’installation d’une application. Mais attention, ce qui se trouve dans ces lignes de code ne garantit absolument pas que les fonctions seront présentes dans l'application définitive. La version 9.79.2 de l’APK étudiée par Android Police peut-être téléchargée sur APK Mirror.
  13. Word, Excel, Outlook... Microsoft modernise le design de sa suite Office La suite bureautique de Microsoft va adopter une interface plus proche de Windows 10. Le nouveau ruban laissera notamment plus d’espace à l’affichage des documents. Office va évoluer… subtilement. Dans une vidéo publiée sur YouTube, Microsoft montre comment l’interface de sa suite bureautique va adopter le Fluent Design de Windows 10. Aussi bien en version logicielle que web. Le milliard d’utilisateurs revendiqué par Microsoft va très bientôt découvrir le nouveau « ruban », ce menu disposé tout en haut des documents, moins encombrant et plus facile à utiliser. Le changement est tout d’abord esthétique et vise à moderniser le « look and feel » d’Office grâce à l’emploi de couleurs plus douces et d’effets de transition lorsqu’on survole les boutons. Plus d'espace dédié au document Le ruban peut se réduire en hauteur pour moins encombrer l’écran et laisser plus d’espace au document. Cela est notamment très utile pour la version en ligne d’Office dont une partie de l’interface est déjà occupée par le menu du navigateur. Cette déclinaison web sera d’ailleurs plus rapide et réactive que l’actuelle pour se rapprocher encore un peu plus de la version logicielle. Les participants à un même document partagé seront quant à eux mieux identifiés grâce à des avatars et des couleurs distinctives attribuées à chacun d’entre eux. Cela se rapproche clairement de ce que propose déjà Google avec sa suite bureautique en ligne gratuite. Tout le monde en profitera en juillet La fonction de recherche d’Outlook sur le Web va elle aussi être améliorée avec l’affichage des contacts au fur et à mesure de la saisie, ainsi qu’une recherche parmi les évènements et réunions à venir. Microsoft a commencé à tester le ruban simplifié dès ce 13 juin sur la version web de Word, tandis que la version Windows d’Outlook devrait en bénéficier dès le mois de juillet. Les utilisateurs d’Outlook pour Mac devront quant à eux attendre le mois d’août pour voir enfin apparaître les nouveautés.
  14. Téléchargement : les dix meilleurs logiciels et applications de la semaine sélection hebdomadaire de nouveaux logiciels, applications et mises à jour. Au programme de l'édition du 15 juin 2018 : Coupe du Monde de la FIFA, Rainway, Google Traduction, Les Sims Mobile... 1. Coupe du Monde de la FIFA Alors que le coup d’envoi de la Coupe du monde vient d’être donné, l’application Coupe du Monde de la FIFA propose à ceux qui ne peuvent pas être devant leur télévision de suivre les matchs depuis leur smartphone. Les 64 matchs de la compétition peuvent ainsi être suivis minute par minute sur les Live Blogs alimentés par quelque 32 reporters. Les actions clés des matchs que vous auriez pu manquer sont facilement rattrapables grâce aux vidéos et aux résumés publiés sur l’application juste après le coup de sifflet final. Coupe du Monde de la FIFA vous permet en outre de recevoir automatiquement des notifications en temps réel des buts, cartons, périodes et compositions de votre équipe préférée, mais également d’autres équipes engagées dans la Coupe du monde. Télécharger Coupe du Monde de la FIFA pour Android (Gratuit) Télécharger Coupe du Monde de la FIFA pour iPhone (Gratuit) 2. Tor Browser Tor Browser est un navigateur web basé sur Firefox qui vous permet de surfer de façon anonyme. Le programme s’appuie pour cela sur le réseau décentralisé Tor, qui assure anonymat et permet de se défendre contre l’analyse de votre trafic et autre surveillance du réseau. Le programme profite cette semaine d’une mise à jour estampillé 7.5.5. Au programme des nouveautés, le navigateur s’appuie désormais sur Firefox 52.8.1esr. Télécharger Tor Browser pour Windows (Gratuit) Télécharger Tor Browser pour Mac (Gratuit) Télécharger Tor Browser pour Linux (Gratuit) 3. Krita Krita est un logiciel libre et gratuit de dessin et de peinture numérique. Le programme s’adresse aux artistes concepteurs, aux illustrateurs, ainsi qu’aux spécialistes en matte painting et effets visuels. Reposant sur une interface intuitive, Krita s’adapte parfaitement à vos besoins en vous permettant de déplacer les différents panneaux de travail, mais également en vous proposant de créer des raccourcis personnalisés vers les outils que vous utilisez le plus fréquemment. Parmi les fonctions avancées que propose l’utilitaire, on trouve un module de stabilisation permettant aux mains tremblantes de tracer des traits plus réguliers ou encore la possibilité d’accéder à la palette de couleurs depuis l’espace de travail à l’aide d’un simple clic droit. Les brosses sont personnalisables à l’aide de moteurs de brosses uniques tandis que la création de textures peut être réalisée de façon homogène grâce au mode Wrap-around. Enfin un gestionnaire de ressources vous autorise à importer brosses et textures créées par d’autres artistes pour étendre votre palette d’outils. La dernière mise à jour qui fait passer Krita en version 4.0.4 se concentre essentiellement sur la correction de bogues mineurs et d’instabilités. Télécharger Krita 32 bits pour Windows (Gratuit) Télécharger Krita 64 bits pour Windows (Gratuit) Télécharger Krita 32 bits Portable pour Windows (Gratuit) Télécharger Krita 64 bits Portable pour Windows (Gratuit) Télécharger Krita pour Mac (Gratuit) Télécharger Krita pour Linux (Gratuit) 4. Facebook Gaming Facebook attaque Twitch frontalement avec Facebook Gaming, sa nouvelle plateforme de streaming de jeux vidéo. Le service est lié à votre compte utilisateur et vous permet aussi bien de visionner que de diffuser des contenus sur le réseau social. Facebook Gaming regroupe par catégories des vidéos d’utilisateurs du monde entier. Vous pouvez visionner des contenus en direct comme en différé, vous abonner à vos jeux préférés et retrouver facilement les streams récemment regardés par vos amis. Visionner ou streamer des vidéos sur Facebook Gaming (Gratuit) 5. Google Traduction Si Google Traduction était déjà capable de traduire du texte d’une langue vers une autre sans connexion à Internet, la traduction est désormais bien plus intelligible. Deux ans après avoir implémenté son intelligence artificielle dans Google Traduction en ligne, la firme de Moutnain View annonce la disponibilité de sa technologie dans ses applications iOS et Android en mode hors connexion. Appelée Neural Machine Transmission, la techno de Google est capable de traduire la une phrase dans sa globalité plutôt que mot à mot. En se basant sur un contexte plus large, Google Traduction est maintenant capable de déterminer la traduction la plus intelligible pour une phrase, en arrangeant l’ordre des mots et en respectant la grammaire pour fournir une traduction de meilleure qualité. Pratique si vous êtes amené à voyager à l’étranger loin de toute connexion à Internet, le mode hors ligne de Google Traduction requiert que vous téléchargiez localement avant votre départ des packs de langues. Les utilisateurs ayant déjà utilisé le mode hors ligne devraient voir s’afficher une notification les invitant à mettre à jour les packs de langues déjà téléchargés. Télécharger Google Traduction pour Android (Gratuit) Télécharger Google Traduction pour iPhone (Gratuit) 6. Rainway Rainway entend révolutionner votre expérience vidéoludique avec son service de cloud gaming amélioré. Le programme vous permet de streamer vos jeux vidéo où que vous soyez, à condition de bénéficier d’une connexion Internet. En installant le serveur Rainway sur votre PC, vous accédez à distance à votre collection de jeux installés localement. La partie client vous permet de streamer ces titres depuis n’importe quel appareil disposant d’un navigateur Internet. Ce client est également compatible avec Steam, vous autorisant à profiter de vos jeux dématérialisés n’importe où, n’importe quand. La puissance de Rainway découle tout d’abord de son protocole: le Boring Protocol. Spécialement développé pour le service, il trouve son efficacité dans sa simplicité et sa pleine compatibilité avec le web. Conséquence : le délai de désérialisation a été réduit à 1 milliseconde en moyenne sur les appareils mobiles. En marge de ces performances boostées, Rainway garantit des expériences de jeu streamé en 1080p et 60fps stabilisées et subissant le moins de latence possible, quel que soit l’appareil recevant le stream. Depuis la dernière mise à jour, Rainway intègre le support complet du cloud gaming, permettant de streamer des contenus issus de services de cloud computing comme Azure ou AWS. Utiliser Rainway (client) en ligne (Gratuit) Télécharger Rainway (serveur) pour Windows (Gratuit) 7. Google Maps Android Police/Daniel - L’application de cartographie Google Maps inaugure une nouvelle interface. Pour l’heure encore en cours de déploiement, la nouvelle interface de Google Maps adopte les codes d’une évolution du material design. Les coins des fenêtres sont désormais arrondis, tout comme les différents boutons de l’application. Le volet d’exploration principal arbore de nouvelles icônes ainsi qu’un carrousel suggérant des lieux proches de votre position géographique. Google Maps affiche par ailleurs des listes regroupant des restaurants répondant à une thématique ou un style précis ou encore des événements se déroulant dans une zone à proximité. Télécharger Google Maps pour Android (Gratuit) Télécharger Google Maps pour iPhone (Gratuit) 8. Un toit pour les abeilles À son échelle, Un toit pour les abeilles lutte activement contre la disparition des abeilles, pollinisateurs indispensables à l’environnement. La plateforme propose à ses utilisateurs de parrainer des ruches en France en versant chaque mois une participation financière aux apiculteurs partenaires. En contrepartie, vous recevez chez vous des pots de miel des ruches soutenues, à hauteur de votre investissement. Des programmes spécifiques permettent également aux entreprises de parrainer des ruches. En marge des ruches, Un toit pour les abeilles met en place un plan d’action pour semer des champs de fleurs bio fournissant aux butineurs des pollens et nectars sains. Un projet à double objectif : nourrir les abeilles et enrichir la terre en fixant l’azote de l’atmosphère. Un toit pour les abeilles garantit l’origine de son miel alors que la plupart des produits vendus en France sont soit coupés au sirop de sucre, soit des mélanges de miel issus de plusieurs pays de l'UE et hors UE. Parrainer une ruche avec Un toit pour les abeilles (Gratuit) 9. Les Sims Mobile Retrouvez les Sims sur votre smartphone ou votre tablette avec Les Sims Mobile. Dans ce portage fidèle, vous renouez avec quelques souvenirs d’enfance. À l’instar de la version PC, vous personnalisez votre Sim, construisez sa première maison, trouvez du travail, faites des rencontres et devenez un pilier de votre voisinage. Mis à jour cette semaine, Les Sims Mobile introduit quelques nouveautés et améliorations liées au niveau de votre personnage. À partir du niveau 9, vous débloquez les cupcakes et pouvez accélérer les événements. Au niveau 10, quelques choix surprenants pimentent vos réflexions face à un dilemme cornélien. Enfin, les joueurs de niveau 16 découvre le contenu du Coffre de famille gratuit dans la nouvelle section Objets de famille. Télécharger Les Sims Mobile pour Android (Gratuit) Télécharger Les Sims Mobile pour iPhone / iPad (Gratuit) 10. The Librarian Création originale et indépendante, The Librarian vous embarque dans une aventure mystique, courte mais intense. Développé par Octavi Navarro à qui l’ont doit Midnight Scenes, ce jeu de point & click met vos capacités de réflexion à rude épreuve. Vous y incarnez une bibliothécaire sommée de se rendre sur son lieu de travail en plein milieu de la nuit. Et pour cause : la bibliothèque semble en proie à des phénomènes étranges. À vous d’enquêter et de révéler d’anciens secrets. The Librarian vous invite à évoluer dans un univers fantastique et fantasmagorique. Pour progresser, vous devez collecter les bons objets, les associer correctement, résoudre des énigmes et constamment chercher à sortir du cadre imposé par le jeu. Surtout, soyez curieux. Télécharger The Librarian pour Windows (Gratuit) Télécharger The Librarian pour Mac (Gratuit)
  15. Atari VCS, la console qui veut faire revivre la légende Sous son allure de console des années 70, l'Atari VCS cache un processeur d'ordinateur AMD et un système Ubuntu Linux. Si la campagne est d'ores et déjà un succès financier, les équipes d'Atari sauront-elles créer un vrai écosystème ? Tel le phœnix, la légende des consoles Atari renaît de ces cendres : une équipe qui a récupéré le prestigieux nom vient de lancer sa campagne de financement participatif sur IndieGoGo pour lancer la production de l’Atari VCS. Une nouvelle console qui a déjà récolté plus de 2,2 millions de dollars en 24h et qui devrait être livrée au mois de juillet 2019. Vieille console à l’extérieur, PC peu puissant à l’intérieur Atari a fait le choix logique de jouer la carte rétro pour le design de sa console, poussant le vice de proposer, en sus d’une manette moderne, des clones des affreux joysticks de l’époque – vous allez jouer 5 minutes avec avant de les fracasser contre un mur, promis. L’appareil est destiné à être branché à une télévision ou un moniteur et se comporte ainsi comme une console de jeux. Mais puisqu’il fonctionne avec une version modifiée d'Ubuntu Linux, l’Atari VCS est bien un PC à la base, ce d’autant plus qu’il est animé par un Bristol Bride A10, une vieille puce AMD intégrant une partie graphique dont la conception est antérieure à la génération Ryzen actuelle. Premier faux pas : si les tests de la génération actuelle (Raven Ridge) sont plutôt bons, il n’en va pas de même pour la puce choisie ; les performances risquent d’être bien limitées. Pour épauler ce processeur, on retrouve 4 Go de RAM et 32 Go de stockage eMMC (c’est peu, mais on peut étendre la mémoire par le biais d’une carte Micro SD). Et tout l’attirail de connectivité, physiques (USB A, USB C, Ethernet, HDMI 2.2, etc.) comme sans fil (Wi-Fi, Bluetooth). Héritage Atari oblige, la VCS embarque une centaine de vieux jeux, de quoi s’arracher la rétine avec de gros pixels sur votre TV 4K flambant neuve. Mais la machine serait aussi compatible avec le catalogue Steam Linux et Atari affirme dans sa campagne préparer des solutions pour jouer à un catalogue de jeux via téléchargement ou diffusion (stream). Sans donner plus de précisions sur les partenaires avec lesquels elle est en négociation. Seule certitude : un petit nombre de studios indépendants seraient en train de préparer des titres pour la console. L’Atari VCS n’est pas la première console à cartonner en financement participatif : qui se souvient de Ouya, énorme succès Kickstarter des années 2012/2013 qui avait accouché d’une console Android aussi médiocre que mal finie ? Pas grand monde et il est donc bon de rappeler cet échec – la console est morte en 2015. Le problème du marché des consoles est que l’argent se récolte surtout du côté du logiciel (les jeux, les services), le matériel étant souvent vendu à perte ou avec peu de marges afin de proposer un engin puissant... mais pas trop cher. Atari trouvera-t-il la martingale qui lui permette d’aller plus loin que la création d’une console pour nostalgiques ? Et cette Atari VCS saura-t-elle apporter quelque chose de plus par rapport à un Steam Link ou une Nvidia Shield ? La réponse dans (au minimum) une bonne année. Et si vous y croyez, le premier prix sans manette est à 199 $... sans manette, sans TVA, sans frais de port et sans frais de douanes. La version Onyx avec contrôleur d’origine et moderne s’affiche, elle, à 279 $. Si on ajoute tous les frais, ça fait cher la crise de nostalgie. Espérons que les jeux et services soient au niveau.
×