Aller au contenu
Infos
  • Larashare 4.2 est enfin la !

nourelfi

Membres
  • Compteur de contenus

    303
  • Inscription

  • Dernière visite

My Favorite Songs

Réputation sur la communauté

132 Excellent

À propos de nourelfi

  • Rang
    Recrue
  • Date de naissance 01/02/1976

Profile Information

  • Pays
  • Genre
    Homme
  • Centre d'Intérêts
    satellite - Informatique
  1. S’il est souvent difficile de faire son choix dans l’univers de l’entrée de gamme, l’offre étant particulièrement large et les smartphones similaires. Réserver un budget un peu plus important à son téléphone n’est pas pour autant chose aisée. Quel smartphone choisir entre 300 et 400 euros ? À ce tarif, vous trouverez d’excellents téléphones qui n’auront pas grand-chose à envier aux très haut de gamme du moment. Dossier mis à jour en juillet 2017. Honor 9 Honor 9 Le Honor 9 est un très bon téléphone si on considère le prix auquel il est vendu. Il dispose en effet d’un design bien soigné aux belles finitions. Il est équipé d’un bon écran de 5,15 pouces avec une définition Full HD. À l’intérieur, il profite d’un Kirin 960 de HiSilicon couplé à 4 Go de RAM. Il dispose par ailleurs d’une autonomie correcte et d’une qualité photo agréable — sans être exceptionnelle — grâce à son double capteur. Notons aussi que son lecteur d’empreintes est très réactif. En savoir plus : Test du Honor 9 : une belle évolution du Honor 8 Le prix conseillé du Honor 9 est de 429 euros, il ne devrait donc pas être mentionné dans ce guide. Que nenni ! Il bénéficie d’une ODR de 30 euros qui ramène son tarif à 399 euros. Le smartphone de Honor propose ainsi un excellent rapport qualité – prix. 8 Honor 9 Acheter à 399€ Fiche produit Lire le test Darty Voir 399€ Samsung Galaxy A5 (2017) Samsung Galaxy A5 (2017) Si vous êtes à la recherche d’une très grosse autonomie pour votre smartphone, sachez que le Samsung Galaxy A5 (2017) et sa batterie de 3000 mAh atteignent des records d’endurance. Par ailleurs, ce petit terminal (5,2 pouces Full HD) dispose d’un design agréable en main, d’un Exynos 7880 efficace — même s’il n’atteint pas des sommets de puissance — couplé à 3 Go de RAM. En savoir plus : Test du Samsung Galaxy A5 2017 : encore un monstre d'autonomie Comme pour la plupart de ses produits, Samsung a lancé le Galaxy A5 (2017) à un prix un tantinet trop élevé. Ce smartphone est ainsi arrivé sur le marché en coûtant 429 euros. Heureusement, ce tarif n’a pas tardé à baisser et on le trouve très facilement pour moins de 350 euros. 7 Samsung Galaxy A5 (2017) Acheter à 318€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 318€ Priceminister Voir 314€ Fnac Voir 315€ Lenovo Moto Z Play Lenovo Moto Z Play Si vous lisez notre test du Lenovo Moto Z Play, vous saurez tout de suite que nous n’avons pas apprécié son design, car nous l’avons trouvé peu confortable en main. Néanmoins, si vous souhaitez tout de même vous faire votre propre avis ou que vous n’avez pas peur des smartphones un peu épais, ce terminal peut être un très bon choix dans sa gamme de prix. Pourquoi ? Car il s’agit de l’un des smartphones les plus autonomes sur le marché. Sa batterie de 3 510 mAh permet au Moto Z Play de profiter d’une endurance de dingue. Par ailleurs, son écran de 5,5 pouces en Full HD propose une très bonne qualité d’affichage. En savoir plus : Test du Lenovo Moto Z Play : Autonome et modulable mais... Pour les performances, vous pouvez compter sur Snapdragon 625 couplé à 3 Go de RAM et sur un capteur de 16 mégapixels pour les photos. Il profite aussi d’un connecteur USB Type-C. Enfin, en les achetant séparément, vous pouvez profiter des Moto Mods pour personnaliser votre téléphone et le transformer par exemple en projecteur ou en enceinte audio. Le Lenovo Moto Z Play a baissé de prix et se trouve facilement pour un tarif abordable. 8 Lenovo Moto Z Play Acheter à 349€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 349€ Fnac Voir 339€ Priceminister Voir 415€ Huawei P9 Huawei P9 Le Huawei P9, sorti en 2016, est un joli concentré d’élégance et de bonnes performances. En plus d’être fin, il profite d’une esthétique tout en aluminium très agréable en main. Dommage qu’il soit un tantinet trop glissant. Il dispose d’un écran Full HD de 5,2 pouces à la bonne qualité d’image. Il est, par ailleurs, le premier smartphone à proposer un double capteur photo — tendance aujourd’hui à la mode. L’appareil photo a ainsi deux capteurs de 12 mégapixels, l’un en RVB et l’autre en monochrome. Grâce à cela, on obtient de jolis clichés. En savoir plus : Test du Huawei P9, le smartphone de l'artiste Le smartphone a été mis à jour sous Android 7.0 Nougat combiné à EMUI 5.1. Il profite d’un Kirin 955 couplé à 3 Go de RAM. Notons tout de même un petit bémol : sa batterie de 3 000 mAh est un peu faiblarde au niveau de l’autonomie. Flagship en 2016, le smartphone est aujourd’hui descendu sous la barre des 400 euros auprès d’un bon nombre de revendeurs. 8 Huawei P9 Acheter à 384€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 384€ Priceminister Voir 335€ Fnac Voir 378€ Bonus : Samsung Galaxy S7 Samsung Galaxy S7 Nous dérogeons légèrement à la règle de ce guide de proposer des smartphones à moins de 400 euros puisque le Samsung Galaxy S7 a été lancé à un prix bien plus élevé il y a un an. Le smartphone haut de gamme de Samsung est l’un des meilleurs téléphones du marché et il fut l’un de nos coups de cœur en 2016. Un an après son lancement, son prix a baissé et on peut le trouver régulièrement en promotion à moins de 400 euros, c’est pour cette raison que nous l’ajoutons en bonus à ce guide. En savoir plus : Où trouver le Samsung Galaxy S7 au meilleur prix en 2017 ? Le Galaxy S7 est un smartphone haut de gamme équipé d’un écran de 5,1 pouces QHD (2560 x 1440 pixels) Super AMOLED. Il intègre un processeur Exynos 8890, 4 Go de RAM, 32 Go de stockage (avec lecteur de carte SD jusqu’à 256 Go) et un excellent appareil photo de 12 mégapixels avec un objectif f/1,7 et une stabilisation optique. La batterie est de 3 000 mAh. Le smartphone est de plus résistant à l’eau et la poussière avec une certification IP68. 9 Samsung Galaxy S7 Acheter à 369€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 560€ Priceminister Voir 369€ Fnac Voir 434€ Amazon Voir 440€
  2. La TNT HD s’est généralisée en France le 5 avril 2016, ce qui a eu de fâcheuses conséquences pour les utilisateurs qui regardaient la TNT depuis leur smartphone ou tablette avec un récepteur dédié. Voici donc une sélection d’applications permettant de regarder la TNT (HD) directement depuis un téléphone ou une tablette. Mise à jour d’avril 2017 : ajout de MyCanal Comme l’a très bien expliqué Pierre Dandumont sur son blog, le passage à la TNT HD (H.264) en France le 5 avril dernier n’a pas eu que des effets positifs pour les téléspectateurs. Si le passage au tout HD a permis de libérer la bande 700 MHz pour la 4G des opérateurs mobiles, deux conséquences majeures en ont découlé. La première, c’est l’obligation d’acheter un décodeur dédié pour les télévisions non compatible avec la TNT HD qui utilise le codec vidéo H.264 en lieu et place du vieillissant MPEG2. L’autre conséquence, c’est l’impossibilité d’utiliser les décodeurs (tuners) microUSB (ou Lightning chez Apple) qui venaient se brancher sur les smartphones et tablettes pour recevoir la TNT sur les appareils mobiles. Un manque de puissance, ou de volonté ? La cause, selon Elgato, principal acteur du domaine, qui a depuis revendu sa branche dédiée à Geniatech, le manque de puissance des appareils mobiles pour décoder une image en HD avec un codec H.264. La lecture de la fiche technique du AndroiDTV de PCTV System, le concurrent d’Elgato, mène à la conclusion identique : le produit est compatible avec les chaînes SD en H.264, mais pas avec les chaînes HD. Dans les faits, les appareils mobiles les plus récents sont capables de décoder ce type de flux de manière logicielle, mais il semble que les deux constructeurs n’ont pas l’intention, du moins dans l’immédiat, de proposer ce support. Pour faire court, il est désormais impossible, en France, de recevoir la TNT HD sur mobile avec un récepteur dédié. Heureusement, il existe des solutions alternatives. Les applications des chaînes La solution la plus simple est de passer par les applications proposées sur le Play Store ou l’App Store directement par les chaînes. Bien souvent, celles-ci permettent aux téléspectateurs de regarder les programmes en direct depuis leurs terminaux mobiles et proposent même parfois des fonctionnalités intéressantes, comme des informations sur les programmes en cours ou à venir, mais aussi des fonctionnalités de rattrapage à la demande. On peut ainsi citer francetv pluzz qui permet de profiter des chaînes du groupe France Télévision en direct (1ère, France 2, France 3, France 4, France 5 etFrance Ô). Il y a également MYTF1 pour accéder en direct aux quatre chaînes du groupe : TF1, TMC, NT1 et HD1. L’autre grand acteur du secteur, M6, propose l’application 6play avec les chaînes M6, W9 et 6ter en direct. Pour rester dans les grands groupes, on trouve les applications des chaînes D8 et D17 du groupe Canal+. La liste n’est pas exhaustive et la grande majorité des chaînes de la TNT disposent d’une application mobile dédiée, y compris BFM TV et iTele. Les applications des fournisseurs d’accès Internet Si vous disposez d’un abonnement Internet à votre domicile, il est possible que celui-ci intègre une option permettant de visionner la télévision en direct sur votre appareil mobile. Ainsi, on trouve l’application SFR TV chez SFR, La Box TV chez Numericable ou encore B.tv pour Bouygues Telecom. Chez Free, il faudra passer par une application tierce, comme Box’n TV. Enfin, chez Orange, c’est l’application TV d’Orange qui permet de regarder la télévision en direct. Toutes les applications ne fonctionnent pas de la même manière. Certaines nécessitent d’être reliées au réseau Wi-Fi domestique alors que d’autres permettent de regarder les chaînes de la télévision en direct depuis n’importe quelle connexion, y compris 3G ou 4G. De plus, il convient de se renseigner auprès de son FAI (ou parfois auprès de son opérateur mobile) pour savoir si vous disposez de l’option, souvent intitulée multiposte ou multiécrans. L’application Molotov Il est également possible de profiter de la télévision en direct (et en rattrapage) avec l’application Molotov disponible sous Android et iOS. L’application, développée par une entreprise française, devrait révolutionner l’usage de la TV en France, en permettant d’accéder à n’importe quelle chaîne sur n’importe quel réseau Internet (mobile, fixe), quel que soit l’opérateur réseau. Une grande première ! À lire sur FrAndroid : Molotov enfin disponible en version finale sur le Play Store L’application MyCanal MyCanal est un service qui permet d’accéder à l’ensemble des contenus Canal, ainsi que les chaînes TNT en live. Sous forme d’applications sur divers écrans, MyCanal propose de découvrir ces programmes en direct, à la demande (catch-up), mais aussi « hors-ligne ». Cette dernière fonctionnalité, pour smartphones et tablettes, permet de stocker sur l’espace de stockage du contenu pour le visionner sans connexion. L’application fonctionne sur Android TV, et Chromecast. À lire sur FrAndroid : myCanal et Canal : tout ce que vous devez savoir sur les apps et les offres Les flux IPTV Vous vous sentez l’âme d’un bricoleur ? Sachez qu’il est possible de recevoir les flux IPTV des FAI (à l’exception de Numericable) directement depuis Android ou iOS, avec quelques manipulations. Il faut alors installer VLC sur le terminal puis chercher la liste des adresses des flux IPTV sur les forums spécialisés, souvent sous forme de playlists. VLC se chargera ensuite de la lecture de ces fichiers, et vous aurez alors accès à la liste des chaînes de la TNT. À moins de configurer un serveur domestique, cette solution est uniquement possible depuis une ligne Internet fixe du FAI concerné. Si vous êtes intéressés, un petit tour sur notre forum devrait vous aider. L’avantage est de disposer d’une qualité d’image supérieure aux applications, puisque le flux est ici le même que celui fourni pour les box TV des FAI. Si vous voulez allez encore plus loin, il est possible d’installer un tuner TNT sur son ordinateur (ou via un Raspberry Pi) et de créer un serveur qui fera le lien avec le smartphone ou la tablette pour afficher les flux TNT natifs, c’est-à-dire non diffusés via Internet en IPTV, avec donc une qualité d’image supérieure. Une offre hétérogène À la lecture de ce dossier, un constat saute aux yeux : les chaînes de télévision proposent des applications plutôt convaincantes, même si elles disposent d’inconvénients majeurs pour certaines comme l’impossibilité d’utiliser la fonctionnalité Google Cast afin d’afficher l’image sur une TV. Les FAI ont également saisi le problème, avec des options et des applications très pratiques, à l’image de La Box TV de Numericable qui permet d’accéder aux chaînes de la TNT depuis une connexion cellulaire. Il manque tout de même une catégorie de produit à l’appel : les récepteurs TNT, à l’image des produits EyeTV de Geniatech (anciennement Elgato) ou AndroiDTV de PCTV System qui sont désormais incompatibles avec la TNT HD. Ces produits étaient extrêmement utiles, puisqu’ils permettaient de recevoir, depuis n’importe où, l’ensemble des chaînes de la TNT dans une qualité optimale. On imagine toutefois que ce type de produits représente désormais un marché de niche, menacé de plus en plus par les applications, certes pratiques, mais de moins bonne qualité.
  3. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 88/100 Mon temps 181 secondes  
  4. Tunner Azbox minime

    lorsque je veux configuré le tuner il ne s'affiche pas a la section configuration d'antenne
  5. Tunner Azbox minime

    bonjour, j'ai flaché mon récepteur azbox minime par openatv 5.3 et mon tuner n'est plus détecté.
  6. config oscam

    est ce que vous pouvez me présenté les fichier de config pour canal et TNT merci
  7. Configuration OSCAM CSAT

  8. La famille de smartphone Galaxy de Samsung est l’une des plus complexes du marché avec des Galaxy A, J et S. Le coréen a longtemps eu la mauvaise habitude de multiplier les références avant de rationaliser sa stratégie il y a deux ans, mais encore aujourd’hui il est parfois difficile de se repérer dans son catalogue. Quels sont les smartphones de Samsung que l’on peut aujourd’hui recommander ? C’est la question auquel nous allons répondre dans ce guide d’achat. Est-ce que le Samsung Galaxy J5 est meilleur que le Samsung Galaxy A3 ? De but en blanc, difficile de répondre à cette question, car les noms de produits chez Samsung ne sont pas vraiment significatifs de leur puissance ou de leur qualité. Des Galaxy J aux Galaxy S en passant par le Galaxy Note et les Galaxy A, nous allons analyser le catalogue du fabricant coréen, et indiquer les pièges à éviter. Ses produits ne sont pas toujours les meilleurs face à la concurrence très rude du marché. De 100 à 249 euros : série Galaxy J Dans le catalogue actuel de Samsung, qui exclut les téléphones sortis il y a plus d’un an que l’on retrouve parfois en reconditionnés dans certaines boutiques, le téléphone le moins cher est le Galaxy J1, disponible pour seulement 119 euros. Il est équipé d’un écran 4,3 pouces 800 x 480 pixels, de 4 Go de stockage, d’1 Go de RAM et tourne sous Android 4.4 KitKat. Des caractéristiques honnêtes si ce téléphone était sorti en 2014, mais voilà, en 2017 il devient difficile de le conseiller même à 100 euros. À ce prix-là, nous préférerons plutôt conseiller le Wiko Tommy : écran 5 pouces HD, 8 Go de stockage, Android 6.0 Marshmallow, connexion 4G et un meilleur processeur, pour seulement 129 euros. La gamme Galaxy J est à éviter, préférez les concurrents spécialisés sur ce marché comme Wiko ou Honor Plus haut dans cette gamme se trouve le Galaxy J5 (2016) avec des caractéristiques bien plus sérieuses comme un écran Super AMOLED HD de 5 pouces, un processeur Snapdragon 410, 16 go de stockage et une bonne batterie de 3100 mAh. Son autonomie fait d’ailleurs parti des points forts du mobile, aidés par Android 6.0 Marshmallow et la fonction doze, que nous avons relevés lors du test. Vendu autour des 200 euros, le Galaxy J5 (2016) doit tout de même faire face à une forte concurrence sur ce segment avec notamment le très bon Honor 5X, dont l’écran un peu grand de 5,5 pouces pourrait toutefois rebuter. 5 Samsung Galaxy J5 (2016) Acheter à 169€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 169€ Priceminister Voir 178€ Fnac Voir 178€ TopAchat.com Voir 197€ De 249 à 349 euros : série Galaxy A Avec la famille des Galaxy A, on rentre enfin dans le vif du sujet puisque, depuis l’itération 2016, ces téléphones sont très recommandables et peuvent même convenir davantage que le célèbre Galaxy S pour bien moins cher. Samsung a renouvelé cette gamme dès le début de l’année au CES. Le Galaxy A3 (2017) est très agréable à prendre en main et propose des finitions premium. Son écran HD AMOLED est proche de la perfection et l’Exynos 7870 épaulé par 2 Go de RAM font également des merveilles. Son autonomie est parmi les meilleures du marché, et enfin, nous rentrons dans la catégorie des smartphones capables de prendre des photos plus que correctes, dans la moyenne. Cette génération intègre pour la première fois un lecteur d’empreinte à l’avant. 8 Samsung Galaxy A3 (2017) Acheter à 312€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 312€ TopAchat.com Voir 316€ Priceminister Voir 319€ Fnac Voir 328€ Materiel.net Voir 329€ Si le budget permet d’investir dans un smartphone autour des 400 euros, alors nous rentrons dans le territoire du Galaxy A5 (2017). Il intègre un écran un plus grand, 5,2 pouces, et mieux défini, 1920 x 1080 pixels. Samsung est également plus généreux avec le stockage qui monte à 32 Go, et la mémoire vive qui monte à 3 Go. Si l’appareil photo nous a moins convaincus que l’an dernier, à cause du manque de stabilisation optique, on note un réel effort de Samsung pour monter en gamme, tout en conservant une excellente autonomie. L’USB Type-C et la résistance à l’eau et la poussière sont d’autres bons points de ce smartphone. 7 Samsung Galaxy A5 (2017) Acheter à 369€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 369€ Priceminister Voir 356€ Fnac Voir 379€ TopAchat.com Voir 411€ Materiel.net Voir 429€ Petit bémol en revanche sur la parti logiciel de ces deux nouveaux smartphones. Ils ont été annoncés en début d’année et sont sortis en février, mais sont équipés d’Android 6.0 Marshmallow, alors même qu’Android 7.0 Nougat est disponible depuis de nombreux mois. C’est vraiment dommage, d’autant que Samsung n’est pas réputé pour la vitesse de déploiement des mises à jour. À lire sur FrAndroid : Android 7.0 Nougat : la liste des terminaux mis à jour De 450 à 749 euros : série Galaxy S Chaque année, l’événement le plus important pour Samsung est l’annonce de son nouveau Galaxy S, le téléphone haut de gamme qui pousse les caractéristiques vers le haut. En 2016, Samsung a présenté deux Galaxy S, le Galaxy S7 de 5 pouces et le Galaxy S7 Edge de 5,5 pouces avec un bel écran incurvé. Les terminaux utilisent la même base avec un écran super AMOLED QHD, un Exynos 8890 épaulé par 4 Go de RAM, 32 Go de stockage UFS 2.0, une coque résistante à l’eau et un très bon appareil photo de 12 MP avec une optique stabilisée. Depuis son annonce en février, le téléphone a vu son prix baisser continuellement et on le trouve maintenant à 449 euros en bon plan. 9 Samsung Galaxy S7 Acheter à 447€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 560€ Priceminister Voir 447€ Amazon Voir 472€ Fnac Voir 479€ Le magnifique écran incurvé du Galaxy S7 Edge. En dehors de son écran incurvé, le Galaxy S7 Edge se différencie de son petit frère par une plus grosse batterie qui améliore nettement l’autonomie du smartphone. Si vous n’avez pas peur des écrans 5,5 pouces, nous vous conseillons donc plutôt ce dernier modèle. 9 Samsung Galaxy S7 Edge Acheter à 549€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 549€ Priceminister Voir 535€ Fnac Voir 550€ TopAchat.com Voir 629€ Comme nous l’avons dit, le Galaxy S7 a été annoncé en février, il y a un an maintenant. Si vous recherchez le top du top du fabricant coréen, alors il vous faudra peut-être attendre l’annonce du Galaxy S8, dont l’officialisation est attendue pour le 29 mars prochain. Il devrait faire la part belle aux écrans sans bordures, intégrer un tout nouveau processeur gravé en 10 nm et beaucoup d’autres nouveautés. Samsung Galaxy Note La gamme Galaxy Note représente les phablettes de Samsung. Malheureusement, le tout nouveau Galaxy Note 7 n’est plus produit ni vendu par Samsung à cause du fâcheux épisode des smartphones explosifs. Il faudra alors, au choix, se tourner vers le Galaxy Note 4 — vieux de deux ans — à 560 euros sur Amazon ou même jeter un oeil à notre dossier aux six alternatives au Galaxy Note 7. Les plus patients pourront attendre la fin de l’année où devrait sortir la prochaine génération. Samsung a en effet confirmé que la gamme n’était pas abandonnée et travaille sur le Galaxy Note 8. 8 Samsung Galaxy Note 4 Acheter à 479€ Fiche produit Lire le test forum Amazon Voir 479€ Priceminister Voir 313€ Fnac Voir 399€
  9. Après de la vidéo à la demande short-form et de la vidéo en direct, Facebook proposera de la vidéo long-form et des séries, notamment par le biais d’une application dédiée pour appareils Android TV, Apple TV, etc. Mise à jour du 01/03/2017 : L’application Facebook Video est disponible sur Apple TV. Rendez-vous dans l’App Store, où elle est à la une, pour l’installer. Mise à jour du 02/02/2017 : Facebook a profité d’une intervention de son vice-président des partenariats à la conférence Code Media 2017 pour officialiser l’arrivée prochaine d’une application TV. Elle sera lancée « bientôt » sur Apple TV, Amazon Fire TV et téléviseurs connectés Samsung, puis sur d’autres plateformes, on espère sur Android TV, dans un second temps. Lors de la présentation cette nuit des derniers résultats financiers, Mark Zuckerberg a annoncé que Facebook envisage en substance de concurrencer YouTube, Netflix et consorts. Zuckerberg souhaite effectivement que les gens pensent à Facebook lorsqu’ils veulent regarder des vidéos. Il rejoint ainsi Spotify, qui diffuse des programmes télévisés depuis un an, et produit des programmes exclusifs. À ce stade il n’a évoqué que des contenus épisodiques, destinés à fidéliser les internautes. Mais selon le Wall Street Journal, qui avait révélé l’information la veille, Facebook serait d’ores et déjà en discussion avec des producteurs et distributeurs pour acquérir des programmes type série télévisée, ainsi que des programmes longs produits spécifiquement pour le service. Facebook arriverait sur Apple TV et Android TV D’après plusieurs sources « proches du dossier », il lancerait en outre une application pour téléviseurs servant à diffuser ces programmes long-format dits « premium ». Cette application dédiée pour lecteurs multimédias (boîtiers Android TV, Apple TV…) ne permettrait pas de consulter les photos et les autres partages du fil d’actualité, contrairement à celle proposée sur Roku, elle servirait exclusivement à ces nouvelles vidéos. En revanche, Facebook a déjà commencé à améliorer la visibilité des vidéos de plus de 90 secondes dans le fil d’actualité. Ces contenus ne seront pas réservés aux téléviseurs. Du mid-roll pour renouer avec une forte croissance C’est qu’après être devenu « mobile-first », Facebook ambitionnerait désormais de devenir « video-first ». Certains de ses salariés évoquent même une future plateforme de « TV mobile ». Il s’agit pour l’entreprise de renouer avec une croissance forte. Facebook a effectivement prévenu au mois de novembre qu’il arrivait à un palier, faute de place pour davantage de publicité dans le fil d’actualité. La publicité vidéo constitue dans ce contexte un bon vecteur de croissance. Le réseau social continue toutefois à renoncer au pre-roll, ces publicités diffusées avant une vidéo, pour privilégier le mid-roll. Les spectateurs verraient ainsi 15 secondes de publicité après au moins 20 secondes de vidéo, et jusqu’à deux pauses de 30 secondes pour les programmes les plus longs.
  10. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 0/100 Mon temps 12 secondes  
  11. Il y a quelques temps, je vous avais partagé ma méthode pour transformer votre appareil Android en moniteur PC. Très pratique. Voici une nouvel usage de son appareil Android : le transformer en PC, en adaptant son interface. Nous avons testé quelques solutions, et nous en avons retenu quatre. Quelle est la différence entre un appareil Android et Windows 10 ? Finalement, d’un point ergonomique, assez peu de choses. Windows 10 a été conçu pour être utilisé avec une souris et un clavier, Android a été conçu pour des écrans tactiles. Le premier tente de faire évoluer son interface pour être utilisé plus facilement depuis un écran tactile. Le second accepte les souris et les claviers, mais son interface n’a pas été prévue pour un usage PC. Evidemment, il manque quelques éléments d’interfaces à Android : une barre de tâches (taskbar) pour afficher l’ensemble des fenêtres et programmes ouverts, du multi-fenêtres redimensionnables, le double clic de la souris ou encore le clic droit. Certaines applications doivent également être repensées, les menus conçus pour le tactile ne sont toujours pas simples à utiliser à la souris. Heureusement, il existe des alternatives et des solutions pour adapter Android à un usage PC. Voici les solutions que nous avons testé. Pour quels usages ? Effectivement, avant de se lancer : autant savoir pourquoi se lancer. Android n’a pas encore été conçu pour être utilisé comme un PC. Dans certains cas, cela peut néanmoins être pratique. Vous pouvez vous servir de votre smartphone comme PC d’appoint, en déplacement ou pour remplacer votre ordinateur portable. Vous pouvez également utiliser votre smartphone pour de simples tâches de bureautique, comme de la consultation de pages Web ou du traitement de texte. Nos smartphones sont désormais suffisamment puissants pour réaliser des tâches avancées, d’ailleurs le Snapdragon 835 sera capable de faire tourner Windows 10. Vous pouvez également utiliser des anciens smartphones mais également des tablettes Android en les transformant en véritables machines de bureau. Chez les autres Avant de vous présenter les solutions Android, place à une mini bibliographie. Transformer son smartphone en PC, ou son PC en smartphone, ce n’est pas nouveau : Motorola avait déjà conçu l’Atrix avec son Lapdock. Plus récemment, Windows de son côté a mis en avant un mode pré-intégré : le mode Continuum permet d’utiliser son Windows 10 Mobile comme un PC. Canonical, également, pousse les développeurs à proposer des applications unifiées, capables de tourner aussi bien sur smartphone que sur PC avec les mêmes fonctionnalités. Pendant le CES, nous avons découvert le Mirabook. Les Français de l’entreprise Miraxess ont présenté au CES le Mirabook, un dock ressemblant à s’y méprendre à un ordinateur portable avec son écran Full HD de 13,3 pouces. Mais dans les faits, le Mirabook n’intègre aucune intelligence. Il suffit en fait de brancher son smartphone grâce au port USB Type-C pour déporter l’affichage (et donc la puissance) du smartphone vers le Mirabook. Lien Youtube Chaine Youtube FrAndroid Andromium OS C’est la solution la plus simple et efficace, mais… elle est loin d’être finalisée pour le moment. Pour le coup, quand vous la lancez actuellement sur votre smartphone, il ne faut pas manquer de puissance et de mémoire vive. C’est une application qui demande beaucoup de ressources. Ce projet est né en 2014 après une campagne de financement participative ratée, il s’agit d’un launcher assez spécial. La partie la plus intéressante de cette solution est sa capacité à s’installer sur n’importe quel appareil, sans avoir à bidouiller son système. Elle ne nécessite aucun accès root, et s’exécute sans broncher. L’équipe derrière ce projet a réalisé un travail remarquable, avec la conception d’apps sur-mesure. Malheureusement, les applications Android traditionnelles ne sont pas encapsulées dans des fenêtres ce qui limite l’intérêt de ce système. Nous pouvons néanmoins souligner la présence d’un navigateur dédié, d’un explorateur de fichiers et même d’un jeu démineur. Ces fenêtres peuvent être minimisées et déplacées, comme sur un PC. Enfin, quelques réglages sont accessibles en bas à droite de l’écran, comme l’autonomie restante ou la gestion de la connectivité. Ce qui reste dommage, c’est la lenteur générale de l’application qui manque cruellement d’optimisations. Les développeurs se focalisent pour le moment sur le déploiement des nouvelles fonctionnalités, le système ne sera pas prêt avant plusieurs mois. Il reste néanmoins utilisable, nous l’avons donc tout de même sélectionné. Vous pouvez modifier la densité de l’interface, mais cela nécessite de redémarrer votre smartphone, et vous pouvez l’utiliser facilement avec un Chromecast sur un écran de PC ou de TV. Andromium OS (Beta) Andromium Inc. Gratuit La campagne SuperBook L’équipe derrière Andromium s’est lancée dans la conception d’un ordinateur portable équipé d’un écran 11,6 pouces, le SuperBook. C’est un réceptacle pour votre smartphone vendu à 100 euros. Pour l’utiliser, rien de plus simple : il suffit d’installer l’application Andromium OS sur votre téléphone puis de le connecter au port USB du Superbook, et le PC prend le relais tout en rechargeant votre téléphone. Sachant qu’il vous faudra un téléphone compatible USB OTG, ce qui est le cas de la plupart des smartphones de nos jours. Pour vérifier la compatibilité du vôtre, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’USB OTG. Les français de Miraxess prévoient de réaliser la même chose avec le Mirabook, la solution pour transformer un smartphone en PC portable. Leena Desktop Leena Desktop est comme Andromium, je trouve que l’application est un peu plus aboutie. Elle nécessite beaucoup moins de ressources que notre première solution, avec une interface épurée et efficace. Elle reprend, globalement, l’interface de macOS avec une barre de tâche et de raccourcis en bas, et une barre de statuts (comme Android). Le navigateur Android pré-intégré est plutôt efficace, ainsi que l’explorateur de fichiers. Vous pouvez modifier à la volée la densité des éléments de l’interface, en fonction de la définition et de la taille de votre écran, mais aussi de la distance entre vos yeux et l’écran. Enfin, certaines options permettent d’affiner l’interface, on retrouve un thème sombre et la position de désactiver les animations, par exemple. Une application gratuite sous la forme d’un launcher qui mérite d’être essayée (et adoptée). MaruOS Ce système nécessite un peu plus d’installation que les deux solutions précédentes. C’est une ROM Android qui intègre du Debian Linux. Sur l’écran du smartphone, MaruOS affiche du CyanogenMod, lorsque le smartphone est branché à un écran, c’est Debian Linux qui prend le relais. Effectivement, ce double système nécessite un minimum de ressources, le projet est limité aux derniers Nexus pour le moment. Par défaut, on retrouve donc quelques programmes Linux, comme Gimp, Firefox ou encore LibreOffice. ais une fois que le téléphone est relié à un écran, Debian se lance automatiquement en moins de 5 secondes et s’affiche sur le grand écran, laissant Android tourner sur la dalle du smartphone pour pouvoir utiliser les deux en même temps. Remix OS et Phoenix OS Dans l’option : j’utilise un vieux PC, un vieux smartphone ou une vieille tablette pour les transformer en machine de bureau, voici deux solutions intéressantes. Intéressons-nous à la première, étant donné que la seconde est basée sur la première. Remix OS est un système Android modifié. Très simple d’installation sur une clé USB, Remix OS est un système nomade prévu pour être lancé sur à peu près n’importe quel appareil. À ce titre, il est léger, polyvalent, facile d’accès et surtout… transportable. Vous trouverez une barre des tâches et un bureau. Les éléments Android ont tout simplement été déportés, comme les notifications en bas à droite, et les application en bas à gauche. Cela ressemble beaucoup à une distribution Linux classique, à l’exception près que c’est de l’Android. Vous pouvez donc (plus facilement) lancer des applications Android, et vous retrouvez les Google Play Services (dont le Play Store). Comment installer Remix OS sur son PC Découvrez Remix OS 2.0 Phoenix OS est basé sur Remix OS, cela reste néanmoins une alternative intéressante utilisée par Alcatel (sur la tablette Xess), mais aussi Lenovo (qui reprend des bouts de code sur la Yoga Book). Comment installer Phoenix OS sur son PC Lien Youtube Chaine Youtube FrAndroid Un autre projet a été conçu dans une solution 100 % Android, à travers une ROM dédiée. Le projet se nomme OXI, contrairement aux deux autres projets (cités plus haut), le tout tourne sur smartphone. Chrome OS Chrome OS a adopté le Play Store et les apps Android, cela reste un OS très intéressant. Certes, il ne répond pas à la problématique du dossier, mais c’est un OS à surveiller de près. Google est en train de réaliser un travail très intéressant, les Chromebooks vont devenir des machines très polyvalentes avec un bon prix. En espérant qu’il soit possible, plus tard, d’intégrer Chrome OS dans un smartphone. Google démontre sa capacité à encapsuler proprement les applications Android, sans que cela nécessite un travail supplémentaire pour les développeurs. D’ailleurs, dans les premières versions de Nougat, nous pouvions découvrir un mode fenêtré baptisé Freeform Windows. Ce mode permettait de redimensionner les fenêtres des applications et de les déplacer librement à l’instar d’un OS de bureau. Encore buguée, cette fonctionnalité n’est finalement pas présente dans la dernière version d’Android, elle reste cantonnée pour le moment au stade de projet et peut être débloquée en passant par des lignes de commandes et l’installation d’un recovery alternatif. Cloud computing Enfin, il est possible d’accéder à un environnement PC depuis un smartphone grâce au cloud computing. Nous avons ainsi essayé Shadow, qui donne accès à Windows 10 (l’équivalent d’un Core i7, 12 Go de RAM et une NVIDIA GeForce GTX 1070) à distance. La start-up française promet aucune latence, néanmoins il faut être équipé d’une connexion Très Haut Débit pour en profiter. Nous avons justement essayé l’application Android sur cet article. À lire sur FrAndroid : Nous avons testé Shadow sur Android, la puissance d’une GeForce 1070 sur mon smartphone Comment connecter votre Android à un écran ? Une fois le système prêt, il faut être capable de brancher son smartphone à un écran, comme une TV ou un moniteur PC. Pour le coup, plusieurs possibilités sont disponibles : la première consiste à connecter son smartphone grâce à un câble. Cette méthode n’est pas disponible pour tous les appareils, vous devez vous assurer que votre appareil est compatible MHL. Il faut ensuite vous munir d’un adaptateur, microUSB ou USB Type-C. Attention, peu de smartphones USB-C sont compatibles MHL, ce n’est pas le cas des derniers Nexus (par exemple). Vous pouvez également utiliser un Google Chromecast sur votre écran, ce dernier sera capable de retransmettre l’interface de votre Android. Cette solution n’est pas idéale pour consulter des vidéos, le framerate est trop faible. Par contre, c’est largement suffisant pour de la bureautique. Google Chromecast Acheter à 39 € 9 Google Chromecast 2 Acheter à 27 € 8 Google Chromecast Ultra Non disponible Vous pouvez également transmettre votre écran à travers un service de type VNC, mais cet usage me semble assez superflu : cela nécessite un PC. Comment connecter une souris ou un clavier à Android ? Vous aurez ensuite besoin d’une souris et d’un clavier, vous avez… ils existent depuis au moins 30 ans et permettent de contrôler une interface. Deux possibilités s’offrent à vous. La première consiste à utiliser un adaptateur OTG, vous pourrez ainsi brancher votre souris ou votre clavier filaire directement à votre smartphone. Vous pouvez également utiliser des accessoires Bluetooth, la très grande majorité fonctionneront nativement avec Android. Personnellement, j’utilise un clavier Logitech compatible PC, Mac, iOS et Android. C’est du très bon matériel. Enfin, il y a également des claviers qui intègrent un touchpad, idéal si vous vous retrouvez devant la télévision.
  12. [Quiz] Les gardiens de but

    Je viens de terminer ce quiz. Mon score 84/100 Mon temps 159 secondes  
  13. [Quiz]Quel est ce pays ?

    Je viens de terminer ce quiz. Mon score 76/100 Mon temps 175 secondes  
  14. [Quiz]Connaissez-vous le maroc ?

    Je viens de terminer ce quiz. Mon score 90/100 Mon temps 150 secondes  
  15. bonjour, Lire la suite sur le site directement http://www.frandroid.com/produits-android/smartphone/406989_les-pieges-a-eviter-lors-de-lachat-dun-smartphone-doccasion#le-prix
×