Aller au contenu

À propos de ce club

Événements actuels intéressant , Se tenir au courant de l'actualité

  1. Quoi de neuf dans ce club
  2. En ce qui concerne la confidentialité des smartphones, les données de localisation figurent généralement en haut de la liste. Le problème, c’est que tant d’applications vous demandent votre position maintenant que nous ne nous arrêtons jamais de nous demander pourquoi. Le New York Times a récemment publié un rapport détaillé qui décrit le volume de données de localisation que les applications ont sur vous (c'est plus que vous ne le pensez) et la manière dont elles utilisent ces données pour tirer des revenus de publicités ciblées. Ce concept n’a rien de nouveau et est déjà largement connu, mais le rapport est beaucoup plus détaillé que ce que nous avons vu auparavant. Mais avant de vous lancer dans les paramètres de votre téléphone et de désactiver les données de localisation pour chaque application, vous devez savoir quelles applications nécessitent les services de localisation activés et lesquelles ne le sont pas. Et plus important encore, vous devez savoir pourquoi certaines applications en ont besoin en premier lieu. Selon l'application, il y a toutes sortes de raisons pour lesquelles ils vous demandent votre emplacement. Certaines applications ont besoin de votre emplacement pour fonctionner correctement, certaines l'améliorent de manière pratique, et d'autres n'ont pas besoin de votre emplacement. Plutôt que de passer en revue toutes les applications existantes et de vous expliquer pourquoi elles pourraient vouloir votre emplacement, voici une ventilation générale des différentes catégories d'applications, en commençant par les plus évidentes: Météo: avec votre position géographique, les applications météo peuvent vous donner avec précision les prévisions pour votre région, en particulier les applications météo «hyperlocales». Cartes et voyages: les applications de navigation requièrent votre emplacement pour vous guider, et la plupart des applications de voyage utilisent votre emplacement pour vous aider à trouver des endroits sympas à proximité. De plus, les applications de covoiturage (comme Uber et Lyft) utilisent votre position, de sorte que les conducteurs sachent où ils vont vous chercher. Santé et remise en forme: les applications de course à pied et autres applications d'exercice utilisent votre position pour suivre vos courses, y compris la distance et le temps. Social: les applications de médias sociaux vous demandent votre emplacement si vous souhaitez vous «enregistrer» ou vous taguer à un endroit cool. Smarthome: votre emplacement est utilisé pour la géofencing afin que les appareils de votre maison s'allument et s'éteignent automatiquement lorsque vous quittez ou rentrez chez vous. Shopping: de nombreuses applications de magasins vous demanderont votre emplacement pour des choses simples, comme trouver facilement un emplacement près de chez vous. Appareil photo: il est intéressant de noter que les applications pour appareil photo peuvent également utiliser vos données de position, principalement pour insérer la position dans les données EXIF des photos . Jeux: très peu de jeux nécessiteront votre emplacement, mais certains (comme Pokemon Go ) en dépendent fortement. Streaming: la plupart des applications de télévision en streaming en direct ont besoin de votre position pour confirmer les coupures de courant régionales et certaines fonctionnalités, en particulier pour les applications de streaming sportives. Quelles applications ont besoin de votre emplacement et lesquelles n'en ont pas besoin? Alors, maintenant que vous savez surtout pourquoi les applications vous demandent votre emplacement, il est temps de vous interroger et de vous demander quelles applications ont besoin de vos emplacements. Techniquement, très peu d'applications ont besoin de votre emplacement. La plupart du temps, il ne s'agit que d'une commodité supplémentaire, et il contourne une étape manuelle que vous auriez à faire autrement. Par exemple, vous pouvez entrer manuellement votre code postal pour de nombreuses applications utilisant normalement le GPS de votre téléphone (comme les applications météo et les applications de shopping). Bien sûr, c'est un peu plus gênant, mais vous ne donneriez pas votre emplacement exact à chaque fois. Mais la plupart du temps, il est plus facile et plus rapide de faire en sorte que l'application détermine notre emplacement, et c'est bien. Certaines applications, cependant, sont totalement inutiles sans l'activation de services de localisation, les applications de navigation étant les plus importantes. Sans connaître votre emplacement exact, Google Maps n'aurait aucune idée du moment pour vous dire de tourner à gauche dans cette rue à 300 m. Les applications en cours d'exécution et cyclistes sont un autre exemple. Techniquement, vous n'avez pas besoin d'indiquer votre emplacement pour ces applications, mais sans cela, vous ne pourriez pas suivre vos courses en extérieur. À ce stade, l'application serait un peu inutile. Pour les applications pour lesquelles vous ne pouvez pas désactiver complètement les services de localisation, vous pouvez au moins ajuster les paramètres ( comme indiqué ici ) afin que l'application ne collecte vos données de localisation que lorsque l'application est ouverte et en cours d'exécution. Cela limitera au moins quelque peu la quantité de données de localisation collectées à partir de ces applications. Même avec les services de localisation désactivés, vous n'êtes pas complètement "libre". Malheureusement, ce n'est pas parce que votre emplacement est désactivé dans bon nombre de vos applications qu'il n'existe aucun autre moyen d'obtenir votre emplacement. Pour commencer, le simple fait d'être connecté à Internet peut révéler votre emplacement approximatif. Les services peuvent utiliser votre adresse IP pour obtenir votre emplacement avec votre code postal. Ce n'est pas aussi précis que le GPS sur votre téléphone, bien sûr, mais c'est quelque chose. Et comme mentionné ci-dessus, même si les services de localisation ne sont pas activés dans votre application météo, vous devez toujours entrer une ville ou un code postal pour obtenir les prévisions. Ainsi, même si les applications ne savent pas nécessairement où vous vous trouvez, elles ont au moins une bonne idée de la ville dans laquelle vous vivez et des zones que vous pourrez visiter régulièrement. De plus, il n'est pas rare que des applications et des services continuent à vous suivre, même après avoir désactivé les paramètres de suivi de localisation .
  3. Bonsoir à tous, @prince7891 je n'ai pas réussi à ouvrir ton lien....
  4. moi je telecharge les films et les sieres de ce site https://film-uptobox.com
  5. Téléchargement : les dix meilleurs logiciels et applications de la semaine sélection hebdomadaire de nouveaux logiciels, applications et mises à jour. Au programme de l'édition du 14 décembre 2018 : Firefox 64, Vivaldi, Père Noël Magique, Brawl Stars... 1. Firefox 64 Mozilla dévoile cette semaine la version 64 de son navigateur web. Au programme, Firefox 64 inaugure un nouveau système de gestion des onglets. En maintenant la touche majuscule enfoncée, il est maintenant possible d’en sélectionner plusieurs pour les réorganiser. Vous pouvez ainsi fermer, bookmarker, ou encore épingler plusieurs onglets en même temps. Le gestionnaire des tâches intégré au navigateur, accessible en saisissant about:performance dans la barre d’adresses, a par ailleurs été amélioré et affiche désormais la quantité d’énergie consommée par chaque onglet ouvert et vous permet de fermer les plus gourmands pour préserver l’autonomie de votre machine. Firefox 64 apporte également plusieurs modifications dans son utilisation. Cette mouture signe en effet la fin de la prise en charge native des flux RSS et des marque-pages dynamiques. Ceux qui souhaiteraient continuer d’en profiter devront passer par l’installation d’une extension tierce. Par ailleurs, les utilisateurs sur macOS devront abandonner le raccourci ⌘[cmd]+entrer au profit de ctrl+entrer pour ajouter www et .com à une URL. Enfin, sur iOS, Firefox prend désormais en charge les raccourcis Siri et permet dorénavant de supprimer des données de navigation spécifiques. Télécharger Firefox 64 – 32 bits pour Windows (Gratuit) Télécharger Firefox 64 – 64 bits pour Windows (Gratuit) Télécharger Firefox 64 pour Mac (Gratuit) Télécharger Firefox 64 pour Linux (Gratuit) Télécharger Firefox pour Android (Gratuit) Télécharger Firefox pour iPhone / iPad (Gratuit) 2. Vivaldi Vivaldi, le navigateur web développé par des anciens d’Opera et qui a construit sa réputation sur sa personnalisation extrême inaugure la version 2.2. Avec cette mise à jour, Vivaldi continue son travail d’amélioration dans la gestion des onglets. Les utilisateurs ont maintenant la possibilité de sélectionner plusieurs onglets pour créer une nouvelle session sauvegardée. La navigation au sein des onglets ouverts profite, elle aussi, de cette mise à jour pour s’améliorer. Avec ce rafraîchissement, Vivaldi inaugure les Access Key, des raccourcis spécifiques à certains sites web et qui permettent de naviguer plus rapidement ou de réaliser actions définies. Pour y accéder, il faut d’abord ouvrir la fenêtre des commandes rapides (F2 sur Windows et ⌘+E sur macOS) et saisir « Afficher les raccourcis Access Key de la page ». La barre d’adresses de Vivaldi propose également de vous faire voyager dans le temps. Un clic long sur le bouton Précédent vous permet d’afficher l’historique des pages précédemment consultées pour vous permettre de les ouvrir rapidement dans un nouvel onglet. Enfin, les vidéos utilisant le codec HTML5 peuvent maintenant être affichées au sein d’une fenêtre flottante pour vous permettre de continuer votre navigation. Télécharger Vivaldi pour Windows (Gratuit) Télécharger Vivaldi pour Mac (Gratuit) Télécharger Vivaldi pour Linux (Gratuit) 3. Tor Browser Tor Browser, le navigateur web qui assure votre anonymat lorsque vous naviguez sur la toile, vient d’être mis à jour et passe en version 8.0.4. Cette nouvelle mouture intègre d’importants correctifs de sécurité apportés à Firefox. Tor Browser 8.0.4 s’appuie désormais sur la version 60.4 ESR de Firefox et intègre la mise à jour 0.3.4.9 de Tor. Le navigateur profite désormais d’OpenSSL dans sa version 1.0.2q et inaugure la version 2.0.9 de Torbutton. L’extension HTTPSEverywhere, qui permet de profiter du protocole HTTPS sur n’importe quel site, a été mise à jour en version 2018.10.31 tandis que NoScript passe à la version 10.2.0. Télécharger Tor Browser pour Windows (Gratuit) Télécharger Tor Browser pour Mac (Gratuit) Télécharger Tor Browser pour Linux (Gratuit) Télécharger Tor Browser pour Android (Gratuit) Télécharger Orbot Proxy par Tor pour Android (Gratuit) 4. Tails Le système d’exploitation live Tails, qui permet de démarrer sur n’importe quel ordinateur depuis une clé USB sans laisser de traces, profite d’une mise à jour estampillée 3.11. Pour rappel, Tails est un OS basé sur Debian et permet de profiter d’un environnement entièrement sécurisé pouvant être exécuté sur n’importe quelle machine. Sa particularité réside dans le fait qu’aucune trace de votre utilisation n’est laissée sur l’ordinateur utilisé, garantissant ainsi un anonymat complet. Cette nouvelle mouture de Tails affiche désormais une fenêtre de confirmation entre le moment où le système télécharge une mise à jour et le moment où il l’applique. Ce rafraîchissement permet au système d’exploitation d’embarquer des versions à jour de Tor Browser (8.0.4) et de Thunderbird (60.3.0). Télécharger Tails (Gratuit) 5. Microsoft Teams Microsoft Teams n’en finit plus de séduire les professionnels. Passé officiellement devant Slack, le logiciel de discussion destiné aux entreprises a vu son utilisation exploser depuis que Microsoft a décidé d’intégrer une version gratuite de son logiciel au sein d’Office 365. Et pour cause, au-delà des outils de conversation qui permettent de chatter ou de réaliser des appels audio et vidéo, Microsoft Teams offre la possibilité de collaborer à plusieurs sur un même document grâce à son intégration dans les applications Office 365. Télécharger Microsoft Teams pour Android (Gratuit) Télécharger Microsoft Teams pour iPhone (Gratuit) 6. Glary Utilities L’utilitaire de nettoyage et d’optimisation pour Windows, Glary Utilities, passe en version 5.111. Au menu, le logiciel voit ses modules de nettoyage de disque et de suppression des traces optimisés par l’ajout du support d’Opera Developer et de SnagIt 7. L’algorithme de détection du module de nettoyage des traces a été revu et corrigé, le bug qui touchait Firefox ayant été résolu. Pour le reste, quelques améliorations ont été apportées à l’interface du logiciel. Télécharger Glary Utilities pour Windows (Gratuit) 7. Père Noël Magique Quel est le meilleur moyen de garder sa progéniture calme en attendant que le Père Noël dépose ses cadeaux au pied du sapin ? Leur montrer une vidéo du vieux monsieur s’adressant directement à eux ! Père Noël Magique est un service en ligne proposant de créer de toute pièce, une vidéo personnalisée du Père Noël et de ses lutins s’adressant à vos enfants. Vous pouvez choisir le message que vous souhaitez faire passer à vos petits, ajouter leur nom et leur âge, mais aussi et surtout intégrer leur photo. Le résultat final est garanti, les tous petits voient le Père Noël et ses lutins s’adresser directement à eux en leur montrant leur portrait et en faisant référence à des événements qu’ils ont pu vivre dans l’année. Créer une vidéo avec le Père Noël (Gratuit) 8. Fast & Furious Takedown La célèbre franchise cinématographique débarque, pied au plancher, sur smartphone. Fast & Furious Takedown vous propose de prendre le volant de puissants bolides dans un jeu d’arcade plein d’action où vous devrez esquiver les collisions et enrichir votre garage de nouvelles voitures. Proposant un affichage en mode portrait, Fast & Furious Takedown se pilote d’une main. Du bout de votre pouce, vous dirigez votre véhicule pour éviter les obstacles et esquiver les collisions, activez un boost d’accélération, ou réalisez un drift avant de vous remettre dans le droit chemin. Devenez un pilote émérite et tentez des cascades épiques en utilisant les tremplins mis à votre disposition. Au total, Fast & Furious Takedown met à votre disposition une soixantaine de voitures sous licence que vous devrez collectionner et customiser pour bâtir un garage à faire pâlir de jalousie vos adversaires. Télécharger Fast & Furious Takedown pour Android (Gratuit) Télécharger Fast & Furious Takedown pour iPhone (Gratuit) 9. Pokémon Go Pokémon Go profite d’une importante mise à jour qui devrait ravir les joueurs de la première heure. En effet, les dresseurs ont désormais la possibilité d’affronter d’autres joueurs à proximité dans les Combats de dresseurs, en scannant simplement le Code Combat. Par ailleurs, vous pouvez dorénavant défier vos amis dans des combats à distance, mais aussi affronter les Chefs d’équipe dans des Combats de dresseurs. Les Combats de dresseurs ont lieu dans l’une des trois Ligues de Combats de Dresseurs et vous devrez posséder une équipe d’au moins trois Pokémon pour espérer prendre part à chaque combat. Télécharger Pokémon Go pour Android (Gratuit) Télécharger Pokémon Go pour iPhone (Gratuit) 10. Brawl Stars Après plus d’un an d’attente, SuperCell, auteur des célèbres Clash of Clans, Clash Royale et Boom Beach dévoile cette semaine son premier jeu de combat multijoueur en arène. Brawl Stars, c’est son nom, vous propose de prendre part à des combats de trois minutes, dans lesquels vous officierez avec vos amis ou en solo. Les combattants, appelés brawlers, peuvent être débloqués et améliorés au fur et à mesure de vos succès. Entrez dans l’arène, prenez part à des combats en 3c3 contre des joueurs du monde entier, et offrez des pouvoirs uniques à vos brawlers pour terrasser vos adversaires. Faites monter vos combattants en niveau et gravissez dans les classements de Brawl Stars pour montrer que vous êtes le plus grand brawler. Télécharger Brawl Stars pour Android (Gratuit) Télécharger Brawl Stars pour iPhone (Gratuit)
  6. Défense, nucléaire, télécoms... ces pirates s'attaquent aux infrastructures critiques de 31 pays Une campagne de cyberespionnage a ciblé plus de 87 organisations de secteurs stratégiques comme le nucléaire, la défense, l’énergie ou la finance. Il y a également des victimes en France. Les chercheurs en sécurité de McAfee viennent de détecter des actions de cyberespionnage au niveau mondial ciblant des entreprises de secteurs stratégiques comme le nucléaire, la défense, l’énergie ou la finance. Baptisée « Opération Sharpshooter », cette campagne a visé au moins 87 entreprises dans 31 pays. Les victimes sont principalement situées aux Etats-Unis, mais il y en a également en Europe, et notamment en France. « La plupart des organisations ciblées sont anglophones ou disposent d’une filiale anglophone », précise McAfee dans une note de blog. McAfee - Ces attaques utilisent un vecteur assez classique, à savoir un document Word hébergé sur Dropbox et dotée d’une macro VBscript malveillante. Le document est écrit en langue anglaise et présente une offre d’emploi. Une fois exécutée, la macro va télécharger un second malware que McAfee a baptisé « Rising Sun » et qui va ausculter l’ordinateur. Il va récolter un certain nombre d’informations : carte réseau, nom de l’ordinateur, nom de l’utilisateur, adresse IP, nom et version du système d’exploitation. Ces données sont ensuite chiffrées avec l’algorithme RC4, puis exfiltrées vers des serveurs externes. McAfee - Des indices linguistiques peu concluants Plusieurs indices techniques pointent ostensiblement vers la Corée du nord. Ainsi, les chercheurs de McAfee ont trouvé des éléments de langage coréens dans les métadonnées du document Word, ce qui laisse supposer qu’il a été créé par une version coréenne de Word. Par ailleurs, le code du logiciel espion Rising Sun présente des similarités avec la porte dérobée Duuzer que les pirates du groupe Lazarus ont utilisé en 2015 pour cibler des organisations en Corée du sud et au Japon. Or, les opérations de Lazarus sont généralement attribuées au régime de Pyongyang. Toutefois, les chercheurs de McAfee restent prudents. Ils estiment que ces indices sont « trop évidents » pour être vrais. Les auteurs de ce malware cherchent peut-être à induire volontairement les analystes en erreur pour faire porter le chapeau à la Corée du nord. Pour l’instant, il est donc trop tôt pour savoir qui se cache réellement derrière cette opération. Hasard de calendrier ou non, un responsable de la NSA vient d’expliquer que les Etats-Unis étaient actuellement la cible de hackers chinois ciblant, justement, des secteurs d’infrastructures critiques comme « l’énergie, la finance, le transport ou la santé ».
  7. Microsoft préparerait un abonnement grand public qui donnerait accès à tous ses services... et à Windows Après l'abonnement pour la suite Office, le géant de Redmond préparerait un autre abonnement qui permettrait d'accéder à tous ses services, ainsi qu'à Windows, pourtant gratuit. Vous connaissez sans doute Office 365, l'offre de Microsoft qui permet d'accéder à tous les outils de la suite bureautique du géant de Redmond et de bénéficier d'espace de stockage dans le Cloud. Un abonnement mensuel ou annuel qui transforme un achat unique en un service, garantissant de toujours profiter des dernières versions en date. Tout Microsoft sur abonnement... Il semblerait que Microsoft soit sur le point d'offrir une formule équivalente pour le grand public qui irait plus loin. C'est en tout cas ce que laisseraient entendre plusieurs fiches de postes publiées par la firme américaine. Baptisée Microsoft 365 Consumer (dans sa version américaine), elle serait le pendant de l'offre Microsoft 365 destinée aux professionnels. Et Windows aussi ? Selon Mary Jo Foley, journaliste américaine spécialiste de l'actualité de Microsoft, l'offre inclurait évidemment l'accès à Office 365, aux différentes applications et services du géant de Redmond ainsi qu'à différentes versions de Windows 10. Un ajout surprenant si on considère que ce système d'exploitation est désormais gratuit... Faut-il envisager que les craintes répétées de voir Microsoft faire payer un abonnement pour accéder à Windows soient fondées ? Difficile à dire, même si cela semble peu probable. Disons que tout est possible. En l'occurrence, ce serait une étape de plus pour faire de Windows un service parmi d'autres au sein de l'offre de Microsoft. Un abonnement et du matériel ? Quoi qu'il en soit, la journaliste va même jusqu'à imaginer - sans avoir de confirmation de la part de ses sources habituelles - que cet abonnement pourrait s'accompagner de la location (avec option d'achat) d'un ordinateur ou d'une tablette Surface. Il pourrait également être proposé avec l'achat d'un de ces produits. Un moyen de pousser un peu son offre matérielle qui peine toujours à prendre sa place sur le marché ? A voir. En l'occurrence, on ne serait pas très loin de ce que propose le Xbox All Access. Mais, une chose est sûre, si on en vient à imaginer ce genre de package, on se prendrait volontiers à voir Microsoft faire de cet abonnement la porte d'entrée à tous ses services payants. Pourquoi ne pas envisager alors que soit mis dans le pot commun un accès au Xbox Live Gold et au Xbox Game Pass ? Après tout le jeu fait aussi partie de notre quotidien. Source : ZDnet US
  8. Bonsoir Pas mal de changements ces derniers jours pour la delta : suppression des frais d'activation de 99€ (avec également la suppression du disque dur de 1 To destiné au nas du server et du pack sécurité), l'ancienneté passe de 8 à 5 ans (y compris des déménagements) et une offre sans le player serait à l'étude. Par contre, mauvaise nouvelle pour ceux qui comptaient sur la 4g avec ce boîtier : faire use de 250 Go...
  9. Mozilla a annoncé hier que la nouvelle version 64 de son célèbre navigateur Firefox est maintenant disponible. La nouvelle version serait beaucoup plus rapide et apporte de nouvelles fonctionnalités comme la gestion désormais plus facile des onglets ouverts, la gestion des performances simplifiée etc… Mozilla a déjà lancé trois versions de son navigateur cette année. Il s’agit des versions 61, 62 et 63 toutes basées sur Firefox Quantum. La version 61 apportait des gains de performances qui proviennent en partie des améliorations du nouveau moteur CSS (Quantum CSS), lesquelles permettent un rendu de page plus rapide. Il est aussi, selon Mozilla, plus rapide de basculer entre différents onglets sous Windows et Linux. Firefox 62 apportait une amélioration de la synchronisation et une multitude d’options de personnalisation. Avec Firefox 63, Mozilla avait inauguré une nouvelle fonctionnalité baptisée Enhanced Tracking Protection (ETP - protection améliorée contre le suivi) dont l’objectif est d'améliorer la confidentialité et d'empêcher le suivi de votre activité sur le Web. Les cookies de suivi stockent une sorte d'identifiant unique qui représente votre navigateur. Le cookie est lié à un domaine tiers, le domaine de la société de suivi plutôt que du site que vous visitez. Chaque site que vous visitez qui inclut le cookie de suivi permet à la société de suivi de voir les sites que vous visitez et, à l'aide de cet identifiant unique, de référencer différentes visites sur différents sites pour créer une image de votre comportement en ligne. Cette version-ci apporte non seulement des fonctionnalités nouvelles mais aussi des correctifs de sécurité par la fixation de certains bugs. Pour les développeurs, Firefox 64 prend en charge également la nouvelle spécification CSS scrollbar et apporte WebVR sur MacOs. Les outils de développement de Firefox 64 permettent aussi de superposer plusieurs grilles CSS dans l’inspecteur de grille CSS et la ligne de commande de la console web met désormais en évidence la syntaxe JavaScript. Pour gérer les extensions et les onglets ouverts ou déterminer leur impact énergétique, Firefox 64 dispose désormais d’un outil pour cela. Il suffit juste d’entrer dans la barre d’url about:performance. Voici ci-dessous quelques nouveautés disponibles dans Firefox 64 : de meilleures recommandations : Firefox vous fera des suggestions de nouveaux services et extensions pertinents se basant sur la façon dont vous utilisez le navigateur sur internet. Par contre, cette fonctionnalité n’est disponible actuellement que pour les utilisateurs américains. YouTube peut vous proposer par exemple d’installer l’extension ‘’Enhancer for YouTube’’ par exemple ; la gestion des onglets : comme souligné un peu plus haut, vous pouvez maintenant manipuler vos onglets d’une manière très facile. Avec cette fonctionnalité, vous avez la possibilité d’agir sur plusieurs onglets en même temps en maintenant la touche CTRL sur Windows, CMD sur Mac et utiliser la souris pour les sélectionner. Après la sélection, appliquez l’action que vous désirez (fermer, déplacer, marquer ou épingler) ; la gestion des performances : en tapant about:performance dans la barre d’adresse, vous avez accès aux informations sur l’énergie consommer par chaque onglet actif et vous pouvez les fermer pour économiser de l’énergie ; un partage plus transparent sous Windows : grâce à un menu ‘’Action des pages’’ disponible dans Firefox 64, vous pouvez partager des pages Web ; une amélioration des performances pour les utilisateurs Mac et Linux : Firefox 64 active pour ces derniers l’optimisation du temps de liaison (Clang LTO). Cette fonctionnalité est déjà disponible sous Windows depuis la version 63 du navigateur. A tout ceci, s’ajoute une mise à jour du moteur de politique sous Mac. Ceci permettra aux utilisateurs de Firefox d’utiliser des profils de configuration personnalisés pour les déploiements en entreprise. La version 64 ne propose plus également les certificats TLS émis par Symantec et la fonctionnalité about:crash est modifiée pour indiquer clairement quand un crash est soumis à Mozilla, ainsi que le fait de supprimer les crash localement ne les supprime pas de crash.satats.mozilla.com. Concernant les mises à jour de sécurité, Firefox 64 a corrigé des bogues. Aussi, il est important de noter que dans cette version de Firefox, l’accès aux flux RSS et les signets en direct a été retiré. Désormais, l’aperçu des flux RSS n’est disponible que via des plugins ou add-ons. Pour les internautes, certains déclarent aimer la sensualité de Quantum mais préfèrent qualifier ses mises à jour de Firefox de « petites choses ». Pour ceux qui sont développeurs, ils invitent Mozilla à prendre exemple sur la façon dont Chrome leur permet de développer plus facilement avec des outils plus pertinents. Les fans de Firefox par contre pensent que ces mises à jour de taille feront de leur navigateur le meilleur sur le marché. Ils soutiennent que Firefox est d’abord devenu plus rapide que Chrome et invite la communauté internet à rejoindre la grande famille des mozilliens. Ils estiment aussi que Google ne se soucie de rien sauf des annonces et ne fait que de la publicité la plupart du temps : « Chrome vous connecte automatiquement à Google pour qu'ils puissent continuer à vous suivre sur le Web afin de vous diffuser des publicités ». Pour eux donc, Google, au lieu de chercher à offrir une meilleure expérience de navigation, il est plutôt attiré par le profit en tout temps. Source : Note de version, Developpez.com.
  10. Des hackers chinois seraient derrière le vol des données de 500 millions de comptes des hôtels Marriott Selon The New York Times, ce piratage spectaculaire aurait été commandité par les services secrets chinois qui ont ainsi pu récupérer une masse de données fort utile pour leurs futures opérations d’espionnage et de contre-espionnage. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Selon The New York Times (NYT), les données des 500 millions de comptes, qui ont été siphonnés dans les bases de données de la filiale Starwood du groupe Marriott, n’auraient pas été récupérées par des cybercriminels. Ouf. Ce serait le ministère de la Sécurité de l’Etat, l’un des services de renseignement de la Chine. Ah... Le risque de fraude bancaire s'en trouve limité pour les personnes concernées. Pour le gouvernement américain, en revanche, c’est un nouveau coup dur. Le groupe Marriott est l’un des principaux prestataires hôteliers pour les fonctionnaires des organisations gouvernementales et militaires américaines. Les données personnelles récupérées par les Chinois seront donc probablement utilisées pour des opérations d’espionnage et de contre-espionnage. Par exemple pour identifier les espions américains ou les personnes qui discutent avec eux. « Ces données seront intégrées dans un lac de données [une méthode de stockage utilisée dans le Big Data, ndlr] qui pourra servir pour le contre-espionnage, le recrutement de nouvelles sources, les campagnes contre la corruption ou le ciblage de personnes ou d’organisations », estime Dmitri Alperovitch, directeur technique de CrowdStrike, dans les colonnes du NYT. Des vols de données qui remontent à 2014 Ce n’est pas la première fois que les hackers chinois volent de manière massive les données personnelles de citoyens américains. En 2014, ils avaient déjà réussi à pirater les bases de données RH de l’administration fédérale dans lesquelles étaient recensés les informations personnelles de tous les fonctionnaires, y compris ceux qui étaient habilités au secret défense. Soit, au total, plus de 4 millions de personnes. Et en 2015, les hackers chinois ont réussi à subtiliser les données de près de 80 millions personnes dans les bases du groupe d’assurance Anthem. Bref, l’opération Marriott ferait partie d’une campagne d’espionnage beaucoup plus vaste dont le but serait d’identifier et de cataloguer un maximum de citoyens américains. Le gouvernement américain est d’ailleurs parfaitement conscient de ce risque de fuite de données. Avant d’être la propriété du groupe Marriott en 2016, les hôtels Starwood ont failli être repris par le groupe chinois Anbang Insurance Group. Mais cette transaction a finalement été bloquée par l’administration Obama, par crainte que les données des clients tombent dans l’escarcelle du gouvernement chinois. Finalement, celui-ci aurait quand même réussi à mettre la main dessus, en empruntant les voies du piratage. Le torchon brûle entre la Chine et les Etats-Unis Cette histoire risque d’empoisonner un peu plus les relations diplomatiques et économiques entre la Chine et les Etats-Unis. Alors que Donald Trump cherche à négocier un nouvel accord commercial avec l’Empire du Milieu, celui-ci intensifierait les actions de piratage outre-Atlantique. Selon un responsable de la NSA, les hackers chinois commenceraient même à cibler les infrastructures critiques dans les secteurs de l’énergie, de la finance, du transport et de la santé. Selon le NYT, le gouvernement américain serait en passe d’accuser publiquement un certain nombre de hackers chinois en guise de représailles, comme il l’avait déjà fait en 2014. A l’époque, ces accusations avaient incité le président Xi Jinping à finalement nouer avec Barack Obama un pacte de non-agression dans le cyberespace. Mais celui-ci ne couvrait que l’espionnage à but économique (vol de secrets commerciaux ou de fabrication), pas l’espionnage classique.
  11. La version 5.2 d'OnlyOffice est disponible. Pour ceux qui n'y sont pas familiers, OnlyOffice est une suite bureautique en ligne multifonctionnelle, disponible à la fois sous licence commerciale et sous licence libre et gratuite. OnlyOffice, ce sont avant tout les éditeurs en ligne qui peuvent être utilisés : intégrés dans une solution de gestion de documents dans cloud personelle gratuite ; intégrés avec la plateforme de collaboration (qui propose différents modules, y compris un module CRM, un module de gestion de projets, un agrégateur de mails) sur site ou cloud ; sur site à intégrer dans d'autres solutions (Nextcloud, ownCloud, Pydio, eXo Platform, XWiki, etc.) ; sur site à intégrer dans votre propre solution. Dans la version 5.2 publiée début octobre, les éditeurs en ligne d'OnlyOffice s'enrichissent de petites fonctionnalités très demandées et certaines améliorations de l’ergonomie, le tout pour offrir une meilleure expérience utilisateur, en particulier pour l'éditeur de texte. Ergonomie Les améliorations pour l'ergonomie incluent une fenêtre pour les modifications suggérées et les commentaires : quand vous travaillez en mode Révision, quand vous modifiez et commentez un même mot/texte, vos commentaires ainsi que les modifications suggérées seront désormais affichés dans la même fenêtre. Dans OnlyOffice 5.2 également, lorsque vous travaillez à plusieurs sur un document, une couleur différente sera attribuée à chaque coauteur. Cette couleur est appliquée à toutes les actions effectuées par l’utilisateur dans un document, afin que vous puissiez facilement identifier qui a apporté ou suggéré ces modifications, laissé des commentaires ou des messages dans le tchat. Traitement de texte Pour le traitement de texte, on note entre autres l'arrivée des signets. Lorsque vous travaillez avec des documents longs et complexes, vous pouvez utiliser les signets pour les structurer et les parcourir facilement. Vous pouvez ensuite utiliser la liste des signets pour accéder rapidement à une position au lieu de faire défiler plusieurs paragraphes ou pages. De plus, vous pouvez désormais insérer des hyperliens internes pour aider les autres (et vous-même) à accéder à des parties du document. Comme autres nouveautés pour le traitement de texte, on peut citer la numérotation automatique. Lorsque vous tapez un chiffre (ou une lettre) suivi d’un point et d’un espace ou d’une tabulation au début d’un paragraphe, et que vous appuyez sur Entrée, le chiffre (ou la lettre) suivant est automatiquement inséré pour créer une liste numérotée. Si nécessaire, vous pouvez facilement modifier la valeur de numérotation à l’aide de l’option correspondante du menu contextuel. Notons également qu'avec cette nouvelle version, vous pouvez non seulement insérer un contrôle dans votre document, mais également personnaliser son apparence. Rappelons que les contrôles du contenu sont un excellent moyen de créer un formulaire ou un modèle. Édition de feuilles de calcul La nouvelle version d'OnlyOffice introduit un nouvel onglet Disposition dans le tableur. Alors maintenant, pour définir les marges, l’orientation et la taille de la page, ainsi que pour manipuler des objets, il vous suffit d’ouvrir l’onglet Disposition et choisir le bouton approprié. En outre, tous les paramètres de cellule ont été regroupés et placés sur le panneau de droite afin que vous puissiez y accéder rapidement pour modifier le style et la couleur de la bordure, ainsi que la couleur d’arrière-plan. Aussi, lorsque vous téléchargez votre feuille de calcul au format PDF, le programme vous demande de définir les options PDF : feuille actuelle ou toutes les feuilles, taille et orientation de la page, mise à l’échelle et marges. Il y a encore bien d'autres nouveautés introduites dans cette version pour l'ensemble des éditeurs d'OnlyOffice. La suite est disponible en ligne dans le cloud ou sous forme de suite logicielle gratuite et libre pour Windows, macOS et Linux. Il faut toutefois noter que toutes ces nouvelles fonctionnalités sont disponibles dans les versions en ligne. La version cloud personelle gratuite est ici. Pour en savoir plus.
  12. Ce problème a déjà été corrigé sur Chrome et le navigateur de Microsoft. Il ne s’agit pas d’un problème très original en soi, étant donné que le Web regorge de sites malveillants. La particularité ici est que des acteurs malveillants ont exploité un bogue de Firefox que les ingénieurs de Mozilla ne semblent pas avoir corrigé dans les 11 années qui ont suivi les premiers signalements en avril 2007. À l’époque, le problème avait été découvert au sein des principaux navigateurs et il a déjà été corrigé sur Internet Explorer (qui est désormais Microsoft Edge) ainsi que Chrome. L'exploit du navigateur tire parti de l'intégration d'un iframe dans le code source de sites Web malveillants. L'iframe malveillant utilise des demandes d'authentification HTTP sur d'autres domaines et présente les sites Web malveillants comme « authentiques », ce qui rend difficile la différenciation entre les sites Web réels et les sites Web factices. Les acteurs malveillants se servent de cette faille pour des escroqueries liées au support technique, des fermes de publicité qui rechargent la page en boucle avec de nouvelles annonces, des pages qui poussent les utilisateurs à acheter de fausses cartes-cadeaux ou encore des sites proposant des mises à jour malveillantes de logiciels. Chaque fois que les utilisateurs tentent de partir, une invite d’authentification est déclenchée dans une boucle. Chaque fois que l'utilisateur annule, une nouvelle requête est émise et une nouvelle invite apparaît, le gardant ainsi captif jusqu'à ce qu'il ferme complètement le navigateur et qu'il soit obligé de démarrer une nouvelle session de navigation. Microsoft a réussi à atténuer ce problème en permettant un délai important entre les invites d'authentification; les utilisateurs disposent de suffisamment de temps pour fermer les onglets malveillants. De son côté, Google a rendu les invites d'authentification exclusives à chaque onglet. Cela signifie que les boîtes de dialogue persistantes d'authentification se contentent de bloquer l'onglet et non le navigateur en entier. Cela permet ainsi à l'utilisateur de fermer facilement l'onglet abusif. Mozilla, pour sa part, a essayé plusieurs solutions, mais aucune d’entre elles n’a été particulièrement efficace. Résultat ? Un utilisateur a signalé le même problème samedi dernier. Celui ci a atterri sur l'un de ces sites louches qui a tenté de le forcer à installer une extension suspecte de Firefox. Utilisateur Firefox: "Lorsque je naviguais sur un site, une fenêtre de publicité s’est affichée, l’adresse de la page commençait par http://mainlink.cool/ Au début, je pensais qu’il s’agissait juste d’un site de publicité ennuyeux. Aussi, j’ai voulu le fermer, cependant je n’ai pas réussi. La page s’est ouverte en mode plein écran. Avec certaines fausses boîtes de dialogues Windows (j'utilise Linux, donc je sais qu’elles sont fausses). Elle a essayé de [me forcer] à installer ses extensions. J’ai donc appuyer sur ESC pour quitter le mode plein écran. J’ai cliqué sur le bouton de fermeture de l'onglet ou de la fenêtre, mais cela n’a pas fonctionné car elle contenait cette boîte de dialogue de connexion. J’ai cliqué sur le bouton de fermeture de la boîte de dialogue de connexion ou sur le bouton d'annulation. La boîte de dialogue est apparue à nouveau. Encore une fois, j’ai cliqué sur le bouton Ne pas autoriser sur la boîte de dialogue proposant de télécharger l’extension, mais cela n’a pas semblé fonctionner. J'ai donc décidé de mettre fin au processus Firefox, c’était la seule solution pour moi." D’après les réponses sur BugZilla, Mozilla va publier très prochainement un correctif. Cependant, la Fondation n’a pas précisé si elle allait se servir de la solution optée par Microsoft, celle que Google a préféré ou alors créer quelque chose de nouveau pour Firefox. Source : BugZilla
  13. Doom va fêter ses 25 ans avec... 18 nouveaux niveaux En 1993, le premier épisode de la série Doom voyait le jour. Son vingt-cinquième anniversaire est l’occasion pour John Romero d’annoncer du contenu additionnel à venir en février prochain et, surtout, pour Bethesda d'annoncer que 2019 sera « The Year of DOOM ». Tremblez ! Doom, l'un des piliers fondateurs du très populaire genre des jeux de tir à la première personne - les FPS - fête ses 25 ans en cette fin d'année 2018. Ce héraut du vidéoludisme moderne, logée sur des disquettes 3,5 pouces à sa sortie, a contribué à la torture de nombreux claviers et souris au fil des années. Pour fêter dignement l’événement, John Romero - co-créateur du jeu à qui l'on doit aussi Wolfenstein 3D ou encore Quake - a décidé de développer neuf nouvelles missions solo et neuf cartes multijoueurs pour le titre original, Doom, sorti en 1993. Un MegaWAD en somme, comme on dit dans le jargon. Le pack, baptisé Sigil, sortira en février 2019... et sera gratuit. Il vous faudra toutefois posséder une licence ou copie du titre original pour en profiter. De quoi se payer quelques bons moments de nostalgie voire de fraguer quelques collègues à la pause déjeuner. Si vous êtes un fan inconditionnel, sachez en outre que deux éditions payantes garnies de goodies (clé USB en forme de disquette) et autres objets spéciaux (artwork, CD, autocollants, une statue de la tête de John Romero - toujours aussi mégalo, etc.) sont respectivement mises en précommande à 40 et 166 dollars jusqu'au 24 décembre sur le site de Limited Run. Rappelons également que Doom Eternal, le prochain épisode de la série sera de sortie dans le courant de l'année 2019, édité, lui, par Bethesda. Source : Romero Games
  14. L’entreprise Samsung, leader dans la fabrication de smartphones dans le monde avec environ 20 % de parts de marché au dernier trimestre selon le cabinet d’études Canalys, ne cesse de faire parler d’elle et dans certains cas, ce n’est pas en bien. Désormais, la résolution de l’appareil photo fait partie des critères fondamentaux lors de l’achat d’un smartphone et ces dernières années, les fabricants ont mis le paquet afin que les smartphones soient en mesure de prendre des photos d’une qualité proche de celles prises avec des appareils utilisés par des photographes professionnels. C’est ainsi que certaines entreprises se permettent d’utiliser dans leurs publicités, ces photos prises par des photographes professionnels. La photographe nommée Dunja Djudjic a déclaré dans un de ses articles avoir découvert que Samsung se serait servi d’une image d’elle prise avec un appareil photographique numérique (en anglais digital single-lens reflex, DSLR) pour simuler le mode portrait de l'appareil photo de son téléphone. Pour ceux qui ne le savent pas, un DSLR est un appareil photographique numérique de type reflex mono-objectif utilisant un capteur numérique de grande taille, ayant une visée reflex et permettant de changer d'objectif. Selon la photographe, Samsung se serait donc procuré cette photo sur la plate-forme dédiée aux photographies nommée EyeEm. Elle déclare avoir ajouté sur la plate-forme, plusieurs de ses photos et lorsque certaines d’entre elles avaient été sélectionnées pour être vendues, elle en a été informée par email. Poussée par la curiosité, elle décida d’effectuer une recherche d’image inversée quelques jours plus tard et grande a été sa surprise de constater qu’il n'y avait qu'un tas de résultats de recherche liés au téléphone Galaxy A8 Star. En suivant le premier lien qui menait sur le site web de Samsung Malaysia, elle est tombée sur une photo d’elle qu’elle trouve avoir été retouchée au niveau de son visage et ses cheveux. Tous les vaisseaux sanguins de ses yeux qui apparaissaient dans l’image d’origine ont été supprimés et les cheveux ont légèrement viré au rouge. Après ce constat, la photographe indique avoir contacté la plate-forme EyeEm histoire de s’assurer que Samsung avait bien payé pour cette image et il lui a été rapporté que la vente n'avait pas encore été enregistrée sur EyeEm. Cependant, on lui a expliqué que parfois les acheteurs ont des abonnements avec Getty Images (partenaire d’EyeEm), ce qui signifie qu'ils seront facturés plus tard pour leurs photos. Les photos peuvent être utilisées des mois avant que la plate-forme n’obtienne des données sur les ventes. Elle dit avoir également essayé d’entrer en contact avec Samsung en vain qui ne lui répondait que par un ensemble de messages génériques lui apprenant à utiliser les smartphones Samsung. C'est loin d'être la première fois qu'un fabricant de smartphones se fait prendre pour avoir échangé une photo prise avec un cliché numérique dans une publicité pour les capacités photo de son téléphone et cela se révèle être trompeur, donnant aux acheteurs potentiels une fausse idée de ce dont un produit est capable. Il est donc important d’appeler à la vigilance de tous les consommateurs afin d’éviter de se faire manipuler. Sources : diyphotography
  15. Suivant l'exemple des États-Unis, l'Union européenne a publié sa toute première "Liste de surveillance des contrefaçons et du piratage". Le rapport de la Commission européenne cible un large éventail de sites "pirates" présumés dans les espaces BitTorrent, cyberlocker, stream-ripping, en encourageant les services répressifs et les acteurs des réseaux à entraver leurs activités. Ces dernières années, le bureau du représentant du commerce des États-Unis (USTR) a publié plusieurs rapports détaillant les «marchés notoires» qui contribuent à de grands volumes de violation du droit d'auteur dans le monde. Les rapports annuels visent à orienter la position du gouvernement des États-Unis vis-à-vis des pays étrangers où ces sites et services sont situés. Avec une focalisation à l'étranger, les plateformes basées aux États-Unis ne sont pas incluses. Plus tôt cette année, l’UE a annoncé qu’elle suivrait l’exemple des États-Unis en produisant son propre rapport. «La liste identifiera et décrira les marchés les plus problématiques - en mettant l’accent sur les marchés en ligne - afin d’encourager leurs exploitants et leurs propriétaires, ainsi que les autorités locales responsables et les gouvernements à prendre les mesures et mesures nécessaires pour réduire le nombre de violations des droits de propriété intellectuelle. des biens ou des services », a noté l'UE en janvier. Près de onze mois plus tard, l'Union européenne a publié sa première "Liste de surveillance des contrefaçons et du piratage", basée sur des consultations avec les parties prenantes, des décisions rendues contre des sites par des tribunaux nationaux, la liste de sites Web contrefaits de la Cellule de la propriété intellectuelle de la police britannique, le rapport sur la transparence de Google, ainsi que divers rapports Europol. évaluations. Comme promis, il répertorie les sites, les services et les autres acteurs qui auraient participé à la contrefaçon et au piratage ou en auraient profité, dans le but de faire pression sur les plateformes elles-mêmes et au pouvoir. Pour être inclus dans le rapport, il faut croire que le propriétaire de plates-formes présumées contrevenantes réside hors de l'UE, que les plates-formes elles-mêmes aient ou non des connexions internes, par exemple à cause d'enregistrements de domaine ou d'hébergement Web. Peut-être sans surprise, la majorité des 70 réponses reçues au cours de la phase de consultation ont mentionné des cyberlockers et des sites BitTorrent, suivis des sites d'extraction de flux, de liens et de sites de paiement au téléchargement sans licence. Les fournisseurs d'hébergement, les registres de domaine et les bureaux d'enregistrement, ainsi que les réseaux publicitaires générant des bénéfices à partir de sites "pirates", sont également à l'honneur. Cyberlockers: Un cyberlocker est un service en ligne tiers qui fournit des services de stockage et de partage de fichiers pour différents types de fichiers multimédias et de données. Compte tenu de son apparition dans plusieurs documents précédents de la "liste de surveillance" des États-Unis, l'inclusion de Rapidgator dans le tout nouveau rapport de l'UE était peut-être une réalité. Soi-disant hébergée en Suisse mais exploitée depuis la Russie, la plate-forme est accusée d’héberger un large éventail de contenus illicites tout en encourageant les utilisateurs à télécharger des récompenses monétaires et des programmes d’affiliation. «Le nombre total de visites de rapidgrator.net entre avril 2017 et mars 2018 était d'environ 635,7 millions. Le classement moyen des sites Web dans le monde entier était de 1184 pour cette période. 34% des visites provenaient de l'UE et 66% de pays non membres de l'UE », indique le rapport. Uploaded.net, un site qui a perdu des procès en Allemagne au cours des deux dernières années, fait également son apparition. Apparemment exploité depuis la Suisse (un pays situé géographiquement en Europe mais hors de l'UE), Uploaded est également accusé d'inciter les utilisateurs à télécharger du contenu populaire en payant des récompenses en argent. «Le nombre total de visites de Uploaded.net entre avril 2017 et mars 2018 a été d'environ 856 millions. Le classement moyen des sites Web dans le monde entier était de 1140 pour cette période. 39% des visites provenaient de l'UE et 61% de pays tiers. Des tribunaux allemands, indiens et italiens ont rendu des ordonnances de blocage à l'encontre du site », ajoute le rapport. Comme indiqué plus tôt l’année dernière, Uploaded a mis en œuvre une stratégie de violation répétée, mais cela ne semble pas avoir calmé les titulaires de droits. Openload, un site d’hébergement de fichiers dont il a été récemment révélé qu’il générait plus de trafic que Hulu ou HBO Go, est également accusé d’héberger de grandes quantités de trafic illicite tout en récompensant les utilisateurs. Le rapport ne tente pas de révéler le lieu où son opérateur est basé mais indique que son fournisseur d'hébergement «n'est pas révélé par un fournisseur de services enregistré aux États-Unis», ce qui pourrait être une référence à Cloudflare. Après son apparition dans « marchés notoires » de l'USTR rapport plus tôt cette année, 4shared est maintenant aussi dans la FEATURING variante de l'UE. Accusé d'accueillir du contenu "pirate" et de récompenser les utilisateurs, le rapport de l'UE note que 4shared a plus de visiteurs uniques que toute autre plateforme similaire. Il est intéressant de noter que ce site serait hébergé aux États-Unis, ce qui soulève la question de savoir pourquoi le gouvernement américain n'a rien fait à ce sujet au lieu de simplement l'ajouter à une liste 'non fiable'. «Le nombre total de visites de 4shared.com entre avril 2017 et mars 2018 a été d' environ 721 millions. Le rang moyen dans le monde entier était de 639 pour cette période. 10% des visites provenaient de l'UE et 90% de pays non membres de l'UE », indique le rapport. Dans la même section, Sci-Hub est considéré comme «l'un des acteurs en ligne les plus problématiques pour les éditeurs de livres et d'érudits selon le secteur de l'édition en Europe». Le rapport affirme que le fameux "Pirate Bay of Science" obtient son contenu en utilisant des "informations d'identification utilisateur compromises obtenues via des tentatives de phishing", ce que l'opérateur du site nie. On prétend que le site d'hébergement de fichiers Libgen.io tire l'essentiel de son contenu de Sci-Hub. Stream-ripping: Le stream ripping est donc en fait la version moderne de l'enregistrement sur une cassette d'une chanson entendue à la radio. Ou de l'enregistrement d'un film ou d'une série sur une VHS qu'on lit dans un magnétoscospe. Des pratiques très populaires dans les années 1990. Cet usage échappe donc aux revendications des ayant-droits, car il est privé et le consommateur s'est déjà, en théorie, acquitté de son droit d'accès au contenu. Récemment qualifiée de menace numéro un pour l'industrie de la musique, les plates-formes d'extraction de flux apparaissent de manière prédominante dans le rapport de l'UE. H2converter.com serait hébergé aux États-Unis et exploité depuis le Vietnam, générant environ 312 millions de visites par an. Encore une fois, une présence américaine ne semble pas constituer un risque immédiat pour la plate-forme. Downvids.net serait hébergé en France alors que son opérateur est "présumé" hors de l’UE. Ce site compterait environ 107 millions de visites par an, ce qui en fait «l'un des services d'extraction de flux les plus populaires au monde». Liens et sites Web de référence Selon le rapport de l'UE, ces sites «regroupent, catégorisent, organisent et indexent des liens vers des contenus multimédias stockés sur des sites Web hébergeurs, des cyberlockers ou d'autres types de sites supposés contenir des contenus piratés». Fullhdfilmizlesene.org, hébergé en Turquie, serait l’un des plus populaires, avec environ 451 millions de visites par an. Seasonvar.ru, hébergé en Russie, figure également sur la liste, avec un nombre de visites estimé à 1,1 milliard de personnes par an. Dwatchseries.to, 1channel.ch et la plate-forme musicale RnbXclusive.review complètent la liste. Sites de torrent Classés auparavant parmi les principales cibles des titulaires de droits et des autorités répressives, les sites de torrents apparaissent plus bas dans le rapport de l'UE que l'on pourrait s'y attendre. Cependant, il n'est pas surprenant que The Pirate Bay, une super-résiliente, soit présentée comme la menace numéro un avec environ 3,1 milliards de visites entre avril 2017 et mars 2018. La plate-forme torrent populaire RARBG est la suivante. Hébergé hors de l'UE en Bosnie-et-Herzégovine, le RARBG aurait répondu aux avis de retrait, mais son contenu réapparaîtrait rapidement peu de temps après. «Le nombre total de visites de Rarbg.to entre avril 2017 et mars 2018 a été d'environ 1,371 milliard de dollars. Le classement moyen dans le monde entier était de 304. 31% des visites provenaient de l'UE et 69% de pays non membres de l'UE », indique le rapport. «Rarbg.to aurait généré des revenus grâce à des publicités et à un modèle de distribution payant par installation pour les logiciels malveillants potentiels. Le site Web et ses variantes ont fait l’objet d’ordonnances de blocage en Australie, au Danemark, en Finlande, en Irlande, en Italie, au Portugal et au Royaume-Uni. ” Trois autres géants du torrent complètent la liste. Avec 968,1 millions de visiteurs par an, le Russe RuTracker est considéré comme le plus gros du trio. 1337x.to occupe la deuxième place avec près de 958 millions de visites, un site supposé hébergé aux États-Unis, bien que l'USTR indique qu'il s'agit d'un acteur étranger. Le méta-moteur de recherche Torrentz2, avec près de 712 millions de visites par an, complète la gamme. Fournisseurs d'hébergement Comme dans le rapport de l'USTR, la variante de l'UE appelle différents fournisseurs et services d'hébergement qui "ne feraient apparemment pas preuve de la diligence requise lors de l'ouverture de comptes pour des sites Web afin d'empêcher les sites illégaux d'utiliser leurs services et ne coopèrent pas avec les détenteurs des droits d'auteur pour supprimer ou bloquer l'accès pirater du contenu. " La société américaine Cloudflare est accusée d’offrir des services à environ 40% des sites pirates du monde, contribuant à anonymiser leurs opérateurs et à masquer les véritables hôtes des sites. «La coopération de [C] loudFlare avec les titulaires de droits, y compris la réactivité de CloudFlare aux notifications d'infraction, devrait être améliorée (c.-à-d. En désactivant l'accès à ses services et en mettant fin à des comptes). Les parties prenantes demandent également à CloudFlare de faire preuve de diligence raisonnable lors de l'ouverture de comptes pour des sites Web afin d'empêcher les sites illégaux d'utiliser ses services et de renforcer sa politique en matière de récidive, "note le rapport. Bien que Cloudflare ait évité d'être appelé dans le rapport de l'USTR, les États-Unis et l'UE sont tous deux d'accord sur le fait que la couche privée basée en Suisse est un problème grave. «Private Layer fournit l'anonymat aux propriétaires et aux opérateurs des sites Web qui utilisent ses services, ce qui les rend également très attractifs pour les sites pirates. Les industries de la création signalent que Private Layer héberge de nombreux sites Web portant atteinte à la propriété intellectuelle et ne dispose pas d'une politique efficace en matière de gestion des atteintes à la propriété intellectuelle », a déclaré l'UE. La liste de surveillance complète de la contrefaçon et du piratage peut être téléchargée ici ( pdf )
  16. "Venom" est en tête du classement cette semaine, suivi de "Smallfoot". "The Predator" complète le trio de tête. Cette semaine, nous avons deux nouveaux arrivants dans notre tableau. Venom est le film le plus téléchargé. Les données de notre tableau de téléchargement hebdomadaire sont estimées par TorrentFreak, et sont données à titre indicatif uniquement. Tous les films de la liste sont Web-DL / Webrip / HDRip / BDrip / DVDrip, sauf indication contraire. LES FILMS LES PLUS TÉLÉCHARGÉS DE CETTE SEMAINE SONT: Classement du film Classement la semaine dernière Nom du film Note IMDb / Trailer 1 (1) Venom 7.0 / trailer 2 (7) Smallfoot 6.7 / trailer 3 (2) The Predator 5.6 / trailer 4 (…) Mowgli: Legend of the Jungle 6.8 / trailer 5 (4) The Nun 5.5 / trailer 6 (3) The House with a Clock in Its Walls 6.1 / trailer 7 (5) Mission: Impossible – Fallout 8.0 / trailer 8 (6) Peppermint 6.5 / trailer 9 (8) The Equalizer 2 6.9 / trailer 10 (…) 2.0 7.5 / trailer
  17. Suite: Oui, le nouveau Microsoft Edge prendra en charge les extensions Chrome. L'annonce curieusement vague de Microsoft sur le transfert du navigateur Web Edge vers Chromium a déclenché un torrent de questions sur l'avenir. Eh bien, voici la réponse à l'une des plus grandes questions. Oui, le nouveau Microsoft Edge basé sur Chrome prendra en charge la bibliothèque d’extensions de navigateur beaucoup plus volumineuse et plus performante de Google Chrome. Au moins c'est l'intention. "Nous avons l'intention de prendre en charge les extensions Chrome existantes", a expliqué Kyle Alden, de Microsoft, à Reddit . C'est donc une bonne nouvelle. Alden a également parlé du calendrier de migration des versions Edge et Windows 10 vers Chromium. Comme indiqué, le navigateur Web se produira en premier. Mais basculer sur le système d'exploitation (rappelez-vous, les applications Web UWP (Universal Windows Platform) et le moteur PWA (Progressive web app) de Windows 10 utilisent aujourd'hui EdgeHTML): Chromium aurait un impact négatif. Microsoft proposera donc les deux systèmes côte à côte afin que les développeurs puissent passer à Chromium selon leurs propres calendriers. «Les applications UWP existantes (y compris les PWA dans le magasin) continueront à utiliser EdgeHTML / Chakra sans interruption», explique-t-il. «Nous n’avons pas l’intention de comparer ceux qui ont un moteur différent. Nous nous attendons à offrir une nouvelle WebView que les applications peuvent choisir d'utiliser en fonction du nouveau moteur de rendu. ” Il explique également si le nouvel Edge basé sur Chromium autorisera les utilisateurs à installer des PWA à partir du navigateur, comme le fait Chrome. «Nous prévoyons de prendre en charge l'installation des PWA directement à partir du navigateur (un peu comme avec Chrome), en plus de l'approche actuelle du magasin», a-t-il déclaré, bien que l'équipe de Edge ait déjà planifié cette fonctionnalité sur l'ancien navigateur. aussi. "Nous ne sommes pas encore prêts à entrer dans tous les détails, mais les PWA qui se comportent comme des applications natives sont toujours un principe important pour nous. Nous allons donc nous pencher sur les intégrations système adéquates pour les obtenir." Et oui, le nouvel Edge arrive sur Xbox One. «Nous en sommes aux débuts de notre voyage, mais nous avons l’intention d’intégrer la prochaine version de Microsoft Edge à tous les appareils Microsoft», a-t-il écrit.
  18. Cela fait un bout de temps déjà que l’impression 3D s’est inscrite de manière concrète dans le paysage de l’innovation. Jusqu’ici cette technologie bien que très utilisée, peinait à prendre un réel envol à cause de la durée dans le procédé de fabrication, mais désormais ce problème relèvera du passé. Jusqu’à présent la fabrication d’un tout petit objet pouvait prendre environ une heure, mais désormais grâce à une nouvelle imprimante 3D mise au point par des chercheurs du MIT et dotée d’une vitesse de fabrication 10 fois supérieure à celle des autres imprimantes, ce temps sera réduit à quelques minutes seulement. L’élément important sur lequel se sont appliqués les chercheurs pour accroître la vitesse de fabrication est la tête d’impression compacte de l’imprimante qui intègre 2 nouveaux composants : un mécanisme à vis qui alimente le matériau polymère à travers une buse avec une force élevée et un laser intégré à la tête d'impression qui chauffe et fait rapidement fondre le matériau, lui permettant de s'écouler plus rapidement à travers la buse. Anastasios John Hart, professeur agrégé d'ingénierie mécanique au MIT, explique que la nouvelle imprimante démontre le potentiel de l'impression 3D pour devenir une technique de production plus viable. Jamison Go, un ancien chercheur diplômé du laboratoire de Hart avait travaillé avec ce dernier dans le but d'identifier les causes sous-jacentes limitant la vitesse des imprimantes 3D de bureau les plus courantes. Ensemble ils avaient alors déterminé que les imprimantes commerciales 3D à extrusion de bureau imprimaient en moyenne environ 20 centimètres cubes, soit plusieurs structures de briques Lego par heure. Ils ont estimé que ces résultats étaient trop lents et insatisfaisants. L'équipe a également identifié 3 facteurs limitant la vitesse d'une imprimante : la rapidité avec laquelle une tête d'impression peut être déplacée, la force qu'une tête d'impression peut appliquer à un matériau pour le faire passer à travers la buse et la vitesse à laquelle la tête d'impression peut transférer de la chaleur pour faire fondre un matériau et le faire couler. En tenant compte de ces facteurs qui limitent la vitesse d’impression, ils se sont mis à la recherche d’un moyen pour pallier ce problème et ceci s’est obtenu après plusieurs modifications apportées aux imprimantes actuelles parmi lesquelles on peut citer : la suppression de la conception à roue à fourche et son remplacement par un mécanisme à vis qui tourne dans la tête d’impression ; l’insertion d’un filament de plastique texturé sur la vis qui lorsqu’elle a tourné, s’est agrippée à la surface texturée du filament et a pu faire avancer le filament dans la buse à des forces et à des vitesses plus élevées ; l’ajout d’un laser en aval du mécanisme de la vis, qui chauffe et fait fondre le filament avant qu'il ne passe à travers la buse. De cette manière, le plastique fond plus rapidement et mieux que les imprimantes 3D classiques, qui utilisent la conduction pour chauffer les parois de la buse afin de faire fondre le plastique extrudé. L'équipe a présenté son nouveau design en imprimant divers objets comme de petites montures de lunettes, un engrenage conique et une réplique miniature du dôme MIT, chacun en quelques minutes, du début à la fin. Hart et Go ont découvert qu'en ajustant la puissance du laser et en l'allumant et l’éteignant rapidement, ils pouvaient contrôler la quantité de chaleur transmise au plastique. Ils ont intégré le mécanisme laser et le mécanisme à vis dans une tête d'impression compacte et personnalisée de la taille d'une souris d'ordinateur. En attendant que ce nouveau type d’imprimantes soit commercialisé, on peut déjà imaginer les avantages qu’elles pourront apporter à tous les domaines d’utilisation dans lesquels les imprimantes 3D classiques sont déjà implantées. Peut-être enfin elles connaîtront cet envol fulgurant tant attendu. Sources : MIT
  19. Que ne feront pas certains acteurs sur Internet pour de l’argent ? Toute fois, ceci répond aussi au besoin d’autres acteurs dominants qui pour avoir bonne presse ou plutôt effacer la mauvaise presse, sont capables d’influencer la réalité par tous les moyens. C’est ce fait qui est au centre d’une affaire qui a été rendue publique en mai 2017 par Baum Hedlund Law, une importante société plaignante qui traite des poursuites pour blessures graves et la mort injustifiée aux Etats-Unis, et qui a été partagée hier sur le site web communautaire d’actualités sociales Reddit, suscitant beaucoup de commentaires. En effet, selon Baum Hedlund Law, des documents judiciaires publiés en 2017 avaient apporté la preuve que Monsanto, une entreprise américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles, avait été accusé d'avoir utilisé des tiers pour engager une armée de trolls sur Internet afin de publier des commentaires positifs sur des sites Web et des médias sociaux au sujet de Monsanto, ses produits chimiques et ses OGM, et ceci, au mépris des risques potentiels sur la sécurité des utilisateurs de son populaire glyphosate herbicide. Les documents non scellés, publiés par US Right to Know, organisation à but non lucratif œuvrant pour la transparence et la responsabilité dans le système alimentaire des Etats-Unis, provenaient des poursuites engagée par des centaines de personnes de la Californie et des États-Unis qui alléguaient que l'exposition à l'herbicide Roundup avait causé chez eux ou leurs proches le développement d'un cancer, le lymphome non hodgkinien. Roundup est l’un des produits herbicides de la société agrochimique. Selon Baum Hedlund Law, des dizaines de plaintes avaient été réunies devant le tribunal de la Californie et bien d’autres devant d’autres tribunaux aux Etats-Unis. Les poursuites avait été engagées suite à la publication d’un rapport du CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) selon lequel l’un des ingrédients clés, le glyphosate, utilisé par Monsanto dans la composition du Roundup est un « cancérigène probable pour l'homme » et les cancers lié à l’exposition au glyphosate sont le lymphome non hodgkinien et d'autres cancers hématopoïétiques. Selon le centre, l’exposition peut aussi causer des dommages à l'ADN et aux chromosomes dans les cellules humaines, ainsi que des effets génotoxiques, hormonaux et enzymatiques chez les mammifères. Par ailleurs, selon un article de Le Monde datant d’août 2018, la firme de l’agrochimie avait été condamnée à verser 289 millions de dollars à Dewayne Johnson, un jardinier américain malade d’un cancer du système lymphatique, qu’il attribue à son exposition à des herbicides – Ranger Pro et Roundup Pro – contenant du glyphosate et commercialisés par la firme agrochimique. Selon le journal, à la même période, Monsanto était confronté, aux Etats-Unis, à plus de 4 000 procédures semblables, devant des juridictions d’Etat ou des cours fédérales. Selon les documents publiés par U.S. Right to Know et relayé par Baum Hedlund Law en mai 2017, Monsanto, pour nettoyer le net de tout ce qui était préjudiciable à lui et à ses produits (Herbicides et OGM), y compris les articles et même les commentaires sur les réseaux sociaux, afin de se faire une bonne presse, la société n’a pas lésiné sur les moyens. Monsanto avait lancé une campagne nommée « Let Nothing Go » (« Ne rien laisser aller »), dans laquelle la firme spécialisée dans les biotechnologies agricoles aurait eu recours à des tiers pour engager une armée de trolls sur Internet afin de diffuser des commentaires positifs sur des sites Web et des médias sociaux au sujet de Monsanto, ses produits chimiques et ses OGM. « Par le biais d'une série de tiers, il emploie des personnes qui semblent n'avoir aucun lien avec l'industrie, qui à leur tour publient des commentaires positifs sur des articles de presse et des publications sur Facebook, défendant Monsanto, ses produits chimiques et ses OGM », selon une motion du Roundup MDL. Selon les documents, payer les trolls pour s’opposer aux commentaires négatifs réels contre la société sur Internet, ne représentait que la partie visible de l’iceberg dans l’affaire du cancer de Monsanto. Source : Baum Hedlund Law, Bloomberg
  20. bonjour à tous c'est bien pour ça , mon intervention , car j'ai avira pro qui me montre ce que certains ' mal protégés ', ne voient pas ! autre exemple : "Deezer" proposé içi mais contenant un trojan…………….( virus : Labeled as: Trojan.DL.Tovkater Link Twitter E-Mail ... General. The analysis extracted a file that was identified as malicious. details: 44/68 Antivirus … ) enjoy
  21. Salut,essayer de vous proteger avec des plugins
  22. Salut à tous, Bon ben je retire ce que j'ai dis sur annuaire-telechargement. Finalement,c'est une grosse merde où tu récupère que des merdes!!! Désolé
  23. Free Mobile lance une promotion sur Vente Privé portant sur un forfait 4G de 50 Go par mois. Celui-ci descend à 8,99 euros par mois à vie sur Vente Privée. Série Spéciale Free VP 8,99€ / mois, SIM : 10€ Conditions de l’offre vente-privee : Offre soumise à conditions, réservée aux membres vente-privee.com, à l'exclusion des membres ayant déjà bénéficié d'une offre promotionnelle mobile Free vente-privee au cours des 13 derniers mois et ayant résilié leur ligne dans les 30 jours précédents la souscription à l’offre promotionnelle. Valable du 7 décembre 2018 19h00 au 12 décembre 2018 6h00, pour une nouvelle souscription avec ou sans portabilité du numéro (voir les conditions de la portabilité dans l’onglet suivant), exclusivement sur vente-privee.com. La portabilité entrante du numéro après la souscription n’est pas accessible dans le cadre de cette offre promotionnelle. Offre limitée à un forfait par abonné. Durée d’engagement : sans engagement Détails du forfait Depuis la France métropolitaine : • Appels illimités vers les mobiles et fixes de France métropolitaine et DOM (hors Mayotte) • SMS illimités en France métropolitaine et vers DOM • MMS illimités en France métropolitaine • Free WiFi illimité en France métropolitaine • Internet 50 Go (débit réduit au-delà) en 4G+/4G en France métropolitaine Depuis Europe (1) et DOM (2) : • Appels, SMS, MMS illimités depuis Europe et DOM vers les fixes et mobiles d’Europe, des DOM et de France métropolitaine • Internet 3 Go/mois depuis Europe et DOM en 3G (au-delà : 0,0072€/Mo depuis Europe et DOM) Détail des tarifs des communications hors forfait applicables dans la fiche d’information standardisée Série spéciale Free VP. Communications depuis la France métropolitaine vers l’international et communications depuis l'étranger et l’Outre-Mer (hors Europe et DOM) disponibles uniquement avec les options Internationale et Voyage (3). Appels, SMS/MMS illimités hors n° courts, spéciaux, surtaxés et SMS/MMS surtaxés. Internet 50 Go valable avec un mobile 4G+/4G. 3 Go (débit réduit au-delà) avec un mobile 3G. Offre soumise à conditions, valable en France métropolitaine selon couverture réseau et avec un mobile compatible. Offre réservée aux abonnés résidant en France métropolitaine ou justifiant d’un lien stable avec la France métropolitaine, SIM : 10€. Communications hors n° courts, spéciaux, surtaxés et SMS/MMS surtaxés. Illimité à usage privé entre deux individus. 4G/4G+ : Réseau 4G/4G+ en cours de déploiement. Free WiFi : Internet en WiFi via les hotspots FreeWiFi en France métropolitaine et avec mobile compatible EAP-SIM. Communications depuis Europe et DOM, sous réserve d’une utilisation raisonnable des services. Dans la limite des zones couvertes par le réseau des opérateurs partenaires de roaming et avec mobile compatible. (1) DOM : Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Mayotte et Réunion. (2) Europe : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Gibraltar, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède + Saint-Pierre et Miquelon (St Pierre et Miquelon : Internet non disponible). (3) Option Internationale : permet de passer des communications (Appels et SMS) depuis la France métropolitaine vers les fixes et mobiles à l’international et Outre-Mer. Option Voyage : permet de passer des communications (Appels, SMS) depuis l’étranger et l’Outre-Mer (hors Europe et DOM). Activation préalable des options dans l’espace abonné et paiement d’une avance sur consommation de 10€ par carte bancaire lors de la 1ère activation d’une des deux options. Pour les MMS et l’internet depuis l’étranger et l’Outre-Mer, activation nécessaire de l’option Data (option activée par défaut). Communications décomptées de l’avance puis, après épuisement, facturées aux tarifs en vigueur applicables à la Série Spéciale Forfait Free VP (voir fiche d’information standardisée Série spéciale Free VP).
  24. Téléchargement : les dix meilleurs logiciels et applications de la semaine La rédaction vous propose sa sélection hebdomadaire de nouveaux logiciels, applications et mises à jour. Au programme de l'édition du 7 décembre 2018 : Chrome, Firefox Lite, StorySign, Command & Conquer : Rivals... 1. Chrome La lutte contre les publicités abusives et les arnaques s’intensifie chez Chrome. Le navigateur de Google passe cette semaine en version 71 et se donne pour mission d’éradiquer les techniques offensives de redirection vers des sites frauduleux. Dans le viseur, on peut citer l’ouverture d’onglets trompeurs, l’affichage intempestif de pop-up, la lecture automatique de vidéos. Autant de méthodes douteuses déployées par des entreprises peu scrupuleuses pour leurrer les utilisateurs. Avec cette nouvelle version de Chrome, Google entend par ailleurs s’attaquer aux tentatives d’escroqueries financières sur Android et iOS. L’application affiche une alerte lorsque l’internaute s’apprête à payer pour un service non sollicité. Une pratique de plus en plus répandue qui consiste à faire souscrire en douce des abonnements sans prévenir clairement les utilisateurs. Télécharger Chrome 71 version 32 bits pour Windows (Gratuit) Télécharger Chrome 71 version 64 bits pour Windows (Gratuit) Télécharger Chrome 71 pour Mac (Gratuit) Télécharger Chrome 71 pour Linux (Gratuit) Télécharger Chrome 71 pour Android (Gratuit) Télécharger Chrome 71 pour iPhone / iPad (Gratuit) 2. Paint.NET Mise à jour importante pour Paint.NET qui passe en version 4.1.5. L’accent est mis sur l’amélioration considérable des performances de l’éditeur qui gagne en fluidité et en rapidité. La rotation des images s’effectue enfin instantanément, le moteur de rendu affiche une compatibilité parfaite avec les instructions SSE2, SSSE3 et AVX2 des processeurs les plus récents, l’intégration des plugins est gérée sans écueil. Le déploiement de cette mise à jour permet également de corriger une série de bugs importants détériorant l’expérience utilisateur. Paint.NET annonce avoir pris en charge les soucis de raccourcis clavier, de DPI, de crashs, de protocole et de sécurité relatifs au chargement de plugins via XAML. Télécharger Paint.NET pour Windows (Gratuit) 3. Sur la piste du Père Noël Et c’est reparti pour un tour. Google aide les enfants à patienter jusqu’à Noël avec son application Sur la piste du Père Noël. On y trouve un calendrier de l’avent virtuel, une série de mini-jeux et une carte interactive sur laquelle suivre les déplacements du Père Noël le jour J. De quoi canaliser l’excitation des plus impatients en attendant le matin du 25 décembre ! Partir Sur la piste du Père Noël en ligne (Gratuit) Télécharger Sur la piste du Père Noël pour Android (Gratuit) 4. Firefox Lite La fondation Mozilla propose une version allégée de son navigateur avec Firefox Lite. Initialement déployée dans les pays souffrant d’une qualité de réseau médiocre, l’application se satisfait des connexions et des ressources système les plus lentes. Si Firefox Lite est en mesure de proposer une expérience de navigation quasi-identique à celle de Firefox, c’est en grande partie grâce à son mode Turbo. L’option permet d’accélérer le chargement des pages en bloquant les trackers ou en empêchant le chargement des images. D’une part vous gagnez en rapidité, d’autre part vous limitez la consommation des données. Télécharger Firefox Lite pour Android (Gratuit) 5. StorySign StorySign porte la lecture aux enfants sourds et malentendants grâce à son intelligence artificielle capable de traduire des histoires en langue des signes. Déployé en partenariat avec l’Union européenne des sourds, le projet StorySign repose sur un algorithme développé par Huawei, capable de traduire à la volée du texte en langue des signes. L’application est pour le moment compatible avec les ouvrages jeunesse de la collection Penguin Random House (Spot, Pierre Lapin). L’idée derrière StorySign consiste à faire du temps de lecture un moment privilégié entre parents et enfants. L’application témoigne aussi d’une volonté d’aider à l’autonomie des enfants en âge d’apprendre à lire qui peuvent associer des mots écrits à des signes, et donc aux notions qu’ils représentent. Télécharger StorySign pour Android (Gratuit) 6. TV Time Refonte massive pour TV Time qui se dévoile dans une version intégralement révisée. L’application de suivi des séries TV déploie sa toute nouvelle interface sur les smartphone Android et iOS, mettant fortement l’accent sur le visuel. Votre progression apparaît beaucoup plus clairement et les recommandations personnalisées gagnent en pertinence, s’inspirant de vos goûts et de ceux de vos contacts. TV Time repose sur une communauté d’utilisateurs très active. L’occasion d’échanger sur vos contenus préférés avec d’autres fans à travers le monde. Télécharger TV Time pour Android (Gratuit) Télécharger TV Time pour iPhone / iPad (Gratuit) 7. Playnite Mis à jour cette semaine, Playnite promet une expérience vidéoludique améliorée. Le gestionnaire de jeux open source permet enfin de désactiver la résolution automatique des affichages, rectifiant les problèmes de rendu rencontrés par certains utilisateurs en mode Plein écran. Playnite profite également d’une série de corrections concernant les soucis de détection des manettes, les échecs de synchronisation GOG et le démarrage de la bibliothèque en fenêtre réduite. Télécharger Playnite pour Windows (Gratuit) Télécharger Playnite portable pour Windows (Gratuit) 8. Fruit Ninja Fight Halbrick Studios surfe sur le succès de Fruit Ninja et dévoile un nouveau titre tiré de son univers vitaminé avec Fruit Ninja Fight. Le jeu repose sur des mécanismes similaires à ceux du titre original qu'il concilie à quelques nouveautés de gameplay originales. Sans surprise, Fruit Ninja Fight teste votre agilité sur la planche à découper. Mais il vous faut cette fois-ci composer avec un adversaire en temps réel. Equipé d’une plume effilée, vous découpez des fruits lorsqu’ils apparaissent à l’écran et qu’ils correspondent aux couleurs de votre équipe. Prenez garde de ne pas trancher ceux de votre challenger au risque de perdre des points. Pour battre votre adversaire, vous devez cumuler un maximum de points. Des boosters vous aident à décupler votre score final en mettant votre concurrent en difficulté ou en vous avantageant temporairement. Télécharger Fruit Ninja pour Android (Gratuit) 9. Command & Conquer : Rivals Le jeu de stratégie en temps réel Command & Conquer : Rivals débarque enfin sur les stores d’applications mobiles français. Edité par Electronic Arts, le titre vous embarque dans une lutte armée sans merci. Il vous faut néanmoins faire preuve de réflexion et d’un sang-froid irréprochable pour déjouer les plans de votre adversaire aussi intelligemment que possible. Command & Conquer : Rivals vous laisse gérer l’organisation des affrontements de A à Z. Vous recrutez le Commandant qui dirigera vos forces en fonction de ses compétences et de ses habitudes tactiques. Une bonne alliance entre votre chef d’équipe et vos techniques de jeu garantit de meilleures chances de réussite. Dynamique, Command & Conquer : Rivals vous oppose à d’autres joueurs du monde entier. Vous affrontez des rivaux au cours de duels 1v1 et progressez dans le classement mondial pour débloquer des récompenses. Télécharger Command & Conquer : Rivals pour Android (Gratuit) Télécharger Command & Conquer : Rivals pour iPhone / iPad (Gratuit) 10. Freja and the False Prophecy C’est à la fois un metroidvania moderne et un conte épique. Freja and the False Prophecy combine des éléments de platformer, d’action, d’aventure et de narration pour vous faire vivre un périple mémorable aux côtés de Freja. Seule rescapée d’une bataille navale meurtrière, Freja échoue sur des rivages inconnus. Rapidement, elle prend conscience qu’un terrible mal ronge ce territoire encore inexploré. Armée de sa hache, elle s’embarque pour une épopée légendaire et compte bien percer le sombre mystère qui pèse sur le monde. Freja and the False Prophecy s’impose comme une invitation au voyage. Il faut cependant faire preuve de bravoure et de témérité pour parcourir les Neuf Royaumes d’Yggdrasil en proie aux tourments et à la corruption. Au cours de votre aventure, vous rencontrez quelques bonnes âmes prêtes à vous aider, mais devez surtout affronter d’obscures forces et de dangereux ennemis. Toujours en cours de développement, Freja and the False Prophecy se découvre dans une démo jouable. Une campagne Kickstarter dédiée vous propose de participer à son financement. Télécharger Freja and the False Prophecy pour Windows (Démonstration)
  25.  
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×