Aller au contenu
  1. Quoi de neuf dans ce club
  2. Salut à tous un lien simple pour éditer , renommer et organiser favoris chaines sur les télévision Samsung support les Séries ; K-J-H-F-E-D ---------> lien
  3. Microsoft agrandit la liste des applications intégrées de Windows 10 qui peuvent être désinstallées, dans la build 18262. Il sera bientôt possible de supprimer davantage d'applications intégrées livrées avec Windows 10. Actuellement, quelques applications préinstallées peuvent être supprimées, notamment OneNote, Skype, Print3D, Microsoft Solitaire Collection, My Office, Tips et Weather, mais la plupart des autres applications intégrées ne peuvent pas être désinstallées. Toutefois, la dernière Préversion Windows 10, la build 18262, permet la suppression d'applications telles que Mail, Agenda, Films et séries télévisées, Voice Recorder, Sticky Notes, Calculator et l'application Groove Music. La possibilité de supprimer ces applications ne signifie pas grand-chose en termes d'espace disque ou de commodité, aucune d'entre elles n'étant très volumineuse. Mais cette décision peut être plus intéressant pour les déploiements en entreprise; une organisation qui a normalisé Outlook, par exemple, peut vouloir supprimer les applications de messagerie et de calendrier pour réduire la confusion des utilisateurs. Gestionnaire de tâche. Microsoft a ajouté une nouvelle colonne facultative à l'onglet Détails du Gestionnaire des tâches pour vous permettre de connaître la sensibilité DPI par processus. Voici à quoi elle ressemble. Pour afficher la colonne, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'un des en-têtes de colonne de l'onglet Détails, cliquez sur « Sélectionner des colonnes », puis ajoutez « DPI Awareness » à la liste. Utilitaire de résolution de problèmes. Microsoft envisage également, mais ne l'a pas encore activé, une nouveau paramètre pour son utilitaire de résolution de problème Windows. Celui là va alors examiner les données de diagnostic et va effectuer automatiquement les correctifs et les reconfigurations qui semblent nécessaires. Windows embarque déjà des utilitaires de résolution de problème, mais vous devez trouver celui qui convient à votre problème, puis suivre les étapes qu’il vous indique. La nouvelle approche devrait rendre ce processus beaucoup plus simple. « Dans les versions précédentes, si vous remarquiez que votre PC rencontrait un problème, vous deviez trouver le bon utilitaire de résolution de problèmes, puis suivre manuellement les différentes étapes pour le résoudre. Vos réactions nous ont appris que le temps qu’il faut pour le faire peut être frustrant - pourquoi ne pas simplement résoudre automatiquement les problèmes que vous savez comment réparer et comment détecter ? Nous sommes d'accord ! Si un problème survient, nous souhaitons vous permettre de reprendre vos activités le plus rapidement possible. Ainsi, avec la Build 18262, vous trouverez un nouveau paramètre de dépannage recommandé sous Paramètres> Mettre à jour et sécurité> Résoudre les problèmes dans Build 18262. Cette fonctionnalité utilise les données de diagnostic que vous envoyez. pour fournir un ensemble personnalisé de correctifs correspondant aux problèmes que nous détectons sur votre appareil et les appliquera automatiquement à votre PC ». Source : Microsoft
  4. @imtiaz_2007 Hi, What do you need exactly? You want download an iso image of windows 7? Do you have a key? Tell us more if you want get help. Here is a link you can try. You can easily select your language.
  5. Avec Windows 10, la stratégie de Microsoft avec les applications a considérablement changé. La société a non seulement modifié la manière dont elle facture les utilisateurs pour les mises à jour Windows, mais elle a également réorganisé la façon dont elle génère des revenus avec Windows 10. Parmi les avantages proposés, citons la promotion d'applications et de jeux tiers via le menu Démarrer, notamment la préinstallation. Stupides jeux Candy Crush avec votre nouvel appareil. La société travaille actuellement à la résolution de certains de ces «problèmes» dans Windows 10, à commencer par certaines de ses propres applications. Bien que vous puissiez déjà désinstaller des applications et des jeux tiers préinstallés tels que Candy Crush, certaines applications de Microsoft, telles que 3D Viewer, Groove Music, n'ont pas pu être désinstallées. C'est vraiment énervant, car la plupart des utilisateurs de Windows 10 n'utilisent probablement même pas 3D Viewer, et Groove Music n'est désormais qu'un lecteur de musique dès lors que Microsoft ne dispose pas d'un service de diffusion de musique en continu. La même chose peut être dite à propos d'autres applications comme Paint 3D. Cela change bientôt avec la prochaine mise à jour majeure de Windows 10, nommée 19H1. Microsoft a publié le 17 octobre la version 18262 de Windows 10 19H1 pour les initiés du "Fast Ring" , avec la possibilité de désinstaller davantage d'applications préinstallées dans Windows 10, notamment la Visionneuse 3D, la Calculatrice, l'Agenda, Groove, la messagerie, les films et la télévision, Paint 3D, Snip & Sketch, Post-it Notes et Dictaphone. Si vous n'utilisez aucune de ces applications sur votre ordinateur, la possibilité de les désinstaller vous aidera maintenant à nettoyer votre menu Démarrer. La nouvelle version de Windows 10 permet également aux utilisateurs d'identifier les applications en cours qui utilisent DPI, via le gestionnaire de tâches, et apporte des améliorations au dépanneur intégré dans Windows 10 et à Narrator.
  6. hello pour des offres intéressante c'est ici: h**ps://www.dealabs.com/groupe/vpn
  7. Bonjour, Perso j utilise Expressvpn, qui a les critères que tu recherches. Par contre le prix n est pas donné, mais le service est là.
  8. Hello, https://www.ibvpn.com tu as 24 heures de test gratuit sans carte à saisir. ++
  9. Bonjour à tous les membres, Je souhaite franchir le pas vers un serveur Vpn qui permet de faire l'installation sur un routeur netgear avec firmware DD-WRT. Je débute ma recherche et j'ai retenu nordvpn et expressvpn. Avez-vous d'autre serveur comme conseil ? Je recherche un serveur qui permet une bonne vitesse de connection et ping Merci
  10. Depuis la mise à jour d’octobre 2018 de Windows 10, Microsoft propose de mieux synchroniser un smartphone Android avec son PC. Voici comment connecter les deux appareils, et ainsi lire, recevoir et envoyer ses SMS sur PC. L’une des nouveautés importantes de la mise à jour d’octobre 2018 pour Windows 10 est l’arrivée de la synchronisation native entre Windows et Android. Elle permet notamment de retrouver ses SMS et ses photos directement sur son PC, et d’envoyer des messages avec le confort d’un clavier physique complet. Si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à suivre ce guide pour télécharger et installer la dernière version de Windows 10. Voici comment configurer cette synchronisation. En bref: Avant le guide détaillé de chaque étape, voici en quelques mots les étapes à suivre pour activer la synchronisation. Sur Windows : lancer « Votre téléphone » connecter son compte Microsoft indiquer son numéro de téléphone mobile Sur Android : télécharger et installer « Votre Assistant Mobile » sur Android lancer l’application et lui donner les autorisations demandées se connecter à son compte Microsoft accepter dans les notifications la demande de connexion. Le pas-à-pas: La configuration sur Windows Avec un ordinateur sous Windows 10 1809 minimum (la mise à jour d’octobre 2018), lancez l’application Votre téléphone. Normalement, cette application est préinstallée sur votre machine, sinon vous pouvez la télécharger et l’installer depuis le Microsoft Store. Pour la trouver, le plus simple est de lancer une recherche (touche Windows) et taper « votre téléphone ». Il suffit ensuite de suivre les étapes de configuration proposée par l’application. Elle vous demandera notamment de vous connecter à un compte Microsoft, et d’indiquer votre numéro de téléphone portable. Notez que ces étapes sont nécessaires pour l’appairage des deux appareils, mais que la synchronisation effective des SMS et des photos se fait sans passer par le cloud, uniquement en Wi-Fi. La configuration sur Android: Pour qu’Android puisse synchroniser des informations avec Windows, il faut installer une application Microsoft qui servira de relais. En toute logique, le smartphone devrait avoir reçu un SMS de Microsoft avec un lien vers l’application Votre Assistant Mobile, lors de l’étape où vous avez indiqué votre numéro de téléphone mobile. Sinon vous pouvez suivre ce lien pour télécharger l’application. La configuration est une fois de plus assez simple. L’application vous guide en vous demandant les autorisations nécessaires (l’accès au SMS, l’accès aux photos, etc.) et en vous demandant de vous connecter à votre compte Microsoft. Vous allez par la suite recevoir une notification sur votre smartphone, vous demandant une autorisation pour que l’appareil se connecte, en Wi-Fi local cette fois, à votre PC sous Windows 10. Une fois l’autorisation donnée, vos deux appareils sont connectés ensemble et peuvent se synchroniser. Synchronisation des SMS et des photos Après ces étapes de configuration, l’application est prête à être utilisée sur Windows 10. Elle propose deux options : l’accès aux photos de votre smartphone et l’accès à vos messages. Un simple clic sur l’une des photos, ou un glisser-déposer dans l’explorateur de fichier, permet de la transférer vers votre PC. Pour les SMS, il suffit d’accéder à la rubrique Messages pour lire ses dernières correspondances et envoyer des messages à ses contacts grâce au clavier de l’ordinateur. Il n’est pas possible d’envoyer des MMS ou des pièces jointes avec ses messages.
  11. Bonjour, Merci à vous tous de m'avoir répondu. Passez une bonne après midi
  12. Bonjour, Effectivement, ce détail m'avait échappé! Si la liste m3u est un "lien" vers une plateforme distante c'est mort à mon avis car c'est le propriétaire du serveur qui à la main. Par contre quand tu télécharges un album en mp3 la jaquette est avec. Peut-être une piste? En tout cas sous Kodi j'ai vu ici que tu pouvais faire pas mal de chose.
  13. Salut je ne pense pas que cela soit possible ! car c'est une liste m3u avec serveur distant . si tu avais les fichiers sur ton propre disque ou serveur je pense que oui (avec plex ,kodi ..etc ) peut être je me trompe , avec l'informatique tout est possible parfois 🙃
  14. Bonjour, Tu veux que ton fichier .avi de ta liste m3u inclue la jaquette du film et le synopsis ou simplement que ton .avi n'ait pas l'icone de VLC par exemple mais la jaquette du film? Si c'est le 1er que tu cherches à faire, tu peux déjà regarder ce petit tuto, c'est pas récent mais bon... ou ici. Par contre dans le second cas, les .avi seront automatiquement convertis en .mkv, qu'il faudra reconvertir en .avi. L'usine à gaz sans résultat garanti. Pour les synopsis je ne sais pas. Si j'ai pu un peu faire avancer les choses, mais peut-être que des "pros" de la vidéo ont la solution? Car il doit y avoir une solution par le biais d'un montage vidéo... Bon courage!
  15. Bonjour, Personne n'a une idée pour la procédure à suivre. Merci
  16. Bonsoir, J'ai une liste m3u contenant des films avi, je souhaite insérer une jaquette et un synopsis à chaque films. Mais je ne sais pas comment faire. Est-ce possible? Merci de bien vouloir m'éclairé. Bonne soirée à tous
  17. Suite, Windows 10 cesse d'interrompre l'installation de Chrome et Firefox chez les Insiders. Microsoft explique qu'il s'agissait juste d'un test. Avec l’approche de la prochaine mise à jour de Windows 10 estampillée Windows 10 October 2018 Update, des bêta-testeurs ont rapporté l’apparition d’un message d’erreur lorsque l’utilisateur cherche à installer Chrome ou Firefox. Si vous lancez Edge et vous cherchez Chrome ou Firefox en utilisant Bing, l’utilisateur voit apparaître une énorme bannière informant que « Microsoft Edge est plus rapide, plus sûr sur Windows 10 et déjà installé sur votre PC ». Au-dessous, quatre cases donnent plus de détails sur comment Edge permet de naviguer plus de temps, rapidement, tout en offrant une protection et assistance intégrées. Dans Windows 10 Insider build 17744, le même message apparait cette fois lorsque l’utilisateur cherche à installer un autre navigateur. « Vous avez déjà Microsoft Edge – le navigateur le plus sûr et le plus rapide sous Windows 10 ». L’utilisateur peut alors cliquer sur un gros bouton bleu pour « Ouvrir Microsoft Edge », un autre bouton plus petit et gris affiche « installer quand même ». Enfin, un simple lien permet d’ouvrir les paramètres pour désactiver ce type de messages les prochaines fois. Ceci dit, ces messages s’affichent par défaut. Cette stratégie pour promouvoir son propre navigateur lorsque les utilisateurs essayent d’en télécharger un autre en a irrité plus d’un. Microsoft a alors expliqué qu’il s’agissait juste d’un test, qui est désormais abandonné. En effet, si vous tentez de télécharger et d'installer Firefox ou Chrome sur une version Insider, vous ne verrez plus le message ci-dessous apparaître et le logiciel va simplement s’installer comme prévu. Pour ceux qui ont fait des spéculations, pensant que Microsoft allait déployer cette stratégie dans la mise à jour Windows 10 d’octobre qui va sortir le mois prochain, un porte-parole de Microsoft a expliqué que cela n’est pas au programme : « Nous avons testé cette fonctionnalité uniquement avec Insiders - Le programme Windows Insider permet à Microsoft de tester différentes fonctionnalités et de recueillir des commentaires avant de les déployer à grande échelle. Les clients restent au contrôle et peuvent se tourner vers le navigateur de leur choix ». Source : Microsoft
  18. Avec l’approche de la prochaine mise à jour de Windows 10 estampillée Windows 10 October 2018 Update, des bêta-testeurs (ou les Insiders comme Microsoft aime les appeler) ont rapporté l’apparition d’un message d’erreur lorsque l’utilisateur cherche à installer Chrome ou Firefox. Si vous lancez Edge et vous cherchez Chrome ou Firefox en utilisant Bing, l’utilisateur voit apparaître une énorme bannière informant que « Microsoft Edge est plus rapide, plus sûr sur Windows 10 et déjà installé sur votre PC ». Au-dessous, quatre cases donnent plus de détails sur comment Edge permet de naviguer plus de temps, rapidement, tout en offrant une protection et assistance intégrées. Dans Windows 10 Insider build 17744, le même message apparait cette fois lorsque l’utilisateur cherche à installer un autre navigateur. « Vous avez déjà Microsoft Edge – le navigateur le plus sûr et le plus rapide sous Windows 10 ». L’utilisateur peut alors cliquer sur un gros bouton bleu pour « Ouvrir Microsoft Edge », un autre bouton plus petit et gris affiche « installer quand même ». Enfin, un simple lien permet d’ouvrir les paramètres pour désactiver ce type de messages les prochaines fois. Ceci dit, ces messages s’affichent par défaut. Actuellement, ce message s’affiche dans une version build Insider de Windows 10, et il n’est pas clair s’il va faire passage dans Windows 10 1809, la prochaine mise à jour majeure de Windows 10 qui sera disponible à partir du mois prochain. Ce n’est pas la première fois que Microsoft a recours à une telle pratique. Auparavant, l’éditeur de Windows avait envoyé des notifications aux utilisateurs de Chrome pour les persuader d’utiliser Edge. Microsoft a également forcé les utilisateurs de Courrier d’utiliser Edge pour ouvrir tous les liens contenus dans les emails, une décision controversée qui a provoqué un tollé chez les utilisateurs, ce qui a poussé l’éditeur à faire marche arrière. Cette pratique de Microsoft rappelle celle de Google qui a pendant des années fait une promotion agressive de Chrome, en affichant des popups sur ses sites incontournables informant que les services du géant de la recherche fonctionnent mieux avec Chrome. Une stratégie qui a bien fonctionné puisque Chrome contrôle aujourd’hui 67,64 % de part de marché des navigateurs contre 4,24 % seulement pour Edge (selon Statcounter). Microsoft à travers ce nouveau message risque d’aliéner les utilisateurs plutôt que de les persuader d’utiliser Edge. La pratique ne s’arrête pas là puisque si vous voulez utiliser un autre navigateur que Edge par défaut, un autre message essaie de vous en dissuader. Pensez-vous que les utilisateurs seront convaincus d’utiliser le navigateur de Microsoft avec ce genre de messages ? Source : Windows 10 version 1809 Insider builds
  19. Au total 17 vulnérabilités critiques sont colmatées. Les mises à jour mensuelles de sécurité de Microsoft, connues sous le nom de Patch Tuesday, ont été publiées il y a quelques heures. Ce mois-ci, l’éditeur du système d’exploitation Windows a corrigé 62 failles de sécurité, dont une vulnérabilité zero-day qui était déjà exploitée par des hackers. Des correctifs ont été mis à disposition pour des produits tels que Microsoft Windows, Microsoft Edge, Internet Explorer, ASP.NET, .NET Framework, le composant ChakraCore d'Edge, Adobe Flash Player, Microsoft.Data.OData, Microsoft Office et Microsoft Office Services et Web Apps. Parmi les bogues corrigés, 17 ont été classé dans la catégorie « critique » de Microsoft, ce qui signifie que des logiciels malveillants pourraient les utiliser pour pénétrer dans des ordinateurs Windows avec peu ou pas d’intervention de la part des utilisateurs. Ces vulnérabilités sont les plus dangereuses car si elles étaient exploitées, elles pourraient permettre à un attaquant distant d’exécuter des commandes sur un ordinateur vulnérable et d’en prendre le contrôle total. De tous les 62 correctifs, le plus important était celui répertorié comme étant CVE-2018-8440 (la faille zero-day). Cette vulnérabilité permet aux logiciels malveillants ou à un attaquant déjà présent sur un système d’accéder au système en exploitant une faille dans la fonction ALPC (Advanced Local Procedure Call) du Planificateur de tâches Windows. Les détails concernant cette vulnérabilité, y compris le code d’exploitation de PoC, ont été divulgués fin août sur Twitter et la vulnérabilité a ensuite été intégrée dans une campagne de distribution active de malwares par un groupe de cybercriminels appelé PowerPool qui se sont servi du code de PoC. Alors qu'un correctif temporaire a été créé par un tiers pour cette vulnérabilité, il est toujours recommandé d'utiliser à la place les correctifs publiés par Microsoft. Liste des vulnérabilités critiques: CVE-2018-0965 - vulnérabilité d'exécution de code à distance Windows Hyper-V : il s’agit d’une vulnérabilité d'exécution de code à distance dans Windows Hyper-V qui permettrait à un attaquant de créer une application malveillante pouvant échapper à la machine virtuelle invitée et exécuter des commandes sur la machine hôte . CVE-2018-8465 - vulnérabilité de corruption de la mémoire de Chakra Scripting Engine : une vulnérabilité du moteur de script Chakra dans Microsoft Edge qui pourrait permettre aux sites Web malveillants d'exploiter la vulnérabilité et d'exécuter du code sous le niveau de sécurité de l'utilisateur connecté. CVE-2018-8420 - vulnérabilité d'exécution de code à distance dans MS XML : une vulnérabilité dans Microsoft XML Core Services qui pourrait permettre à une attaque d'exécuter du code à distance. CVE-2018-8461 - vulnérabilité de corruption de mémoire dans Internet Explorer : une vulnérabilité dans Internet Explorer 11 qui permettrait à un site Web malveillant d'exécuter du code à distance. CVE-2018-8475 - vulnérabilité d'exécution de code à distance de Windows : elle affecte toutes les versions de Windows et Windows Server. Il existe une vulnérabilité d’exécution de code à distance lorsque Windows ne traite pas correctement les fichiers image spécialement conçus. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait exécuter du code arbitraire. Pour exploiter cette vulnérabilité, un attaquant devrait convaincre un utilisateur de télécharger un fichier image. CVE-2018-8332 - exécution de code à distance Win32k Graphics : la vulnérabilité affecte toutes les versions de Windows et Windows Server, ce qui pourrait permettre à un attaquant de créer une police malveillante qui, une fois affichée, pourrait provoquer l'exécution de code à distance. CVE-2018-8391 - corruption de la mémoire de moteur de script : une vulnérabilité du moteur de script Chakra dans Microsoft Edge qui pourrait permettre à un site Web malveillant d'exécuter du code à distance. CVE-2018-8421 - vulnérabilité d'exécution de code à distance dans .NET Framework : il existe une vulnérabilité d’exécution de code à distance lorsque Microsoft .NET Framework traite des entrées non approuvées. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité dans un logiciel à l’aide de .NET Framework pourrait prendre le contrôle d’un système concerné. L’attaquant pourrait alors installer des programmes, afficher, modifier ou supprimer des données, ou créer des comptes dotés de tous les privilèges. Les utilisateurs dont les comptes sont configurés avec moins de droits sur le système pourraient être moins touchés que ceux qui disposent de privilèges d’administrateur. Pour exploiter cette vulnérabilité, un attaquant devrait d’abord convaincre l’utilisateur d’ouvrir un document ou une application malveillante. CVE-2018-8439 - exécution de code à distance Windows Hyper-V : une vulnérabilité d'exécution de code à distance dans Windows Hyper-V qui pourrait permettre à un attaquant de créer une application malveillante susceptible d'échapper à la machine virtuelle invitée. CVE-2018-8456 - vulnérabilité de corruption de la mémoire du moteur de script : qui permet aux attaquants d'exécuter du code à distance dans le contexte de sécurité de l'utilisateur connecté. CVE-2018-8457 - vulnérabilité de corruption de la mémoire du moteur de script : qui permet aux attaquants d'exécuter du code à distance dans le contexte de sécurité de l'utilisateur connecté. CVE-2018-8459 - vulnérabilité de corruption de la mémoire du moteur de script : qui permet à des hackers d'exécuter du code à distance dans le contexte de sécurité de l'utilisateur connecté. CVE-2018-8464 - exécution de code à distance dans Microsoft Edge PDF : vulnérabilité dans Microsoft Edge qui pourrait permettre à un fichier PDF illicite d'exécuter du code sur l'ordinateur vulnérable. CVE-2018-8465 - vulnérabilité de corruption de la mémoire de Chakra Scripting Engine : vulnérabilité du moteur de script Chakra dans Microsoft Edge qui pourrait permettre à un site Web malveillant d'exécuter du code à distance. CVE-2018-8466 - vulnérabilité de corruption de la mémoire de Chakra Scripting Engine : vulnérabilité du moteur de script Chakra dans Microsoft Edge qui pourrait permettre à un site Web malveillant d'exécuter du code à distance. CVE-2018-8467 - vulnérabilité de corruption de la mémoire de Chakra Scripting Engine : une vulnérabilité du moteur de script Chakra dans Microsoft Edge qui pourrait permettre à un site Web malveillant d'exécuter du code à distance. Les mises à jour de Flash Player ont été fournies via l'avis de sécurité ADV180023, également inclus dans le correctif de septembre 2018 mardi. Ce mois-ci, Adobe n'a corrigé qu'un seul bogue de sécurité de Flash Player, un problème de divulgation d'informations sous la forme de CVE-2018-15967. Source : Microsoft
  20. La prochaine Windows 10 Fall Creators Update devrait faire son apparition le mois prochain. Elle est censée introduire des améliorations concernant notamment la manière dont l’OS phare de Microsoft libère l’espace disque local, nettoie les fichiers temporaires et interagit avec OneDrive, le service de stockage en Cloud de la firme de Redmond. Il faut dire qu’avec la sortie de Windows 10 Fall Creators Update à l’automne dernier, Microsoft avait introduit un certain nombre de nouveautés et d’améliorations qui n’avaient probablement pas encore révélé tout leur potentiel. C’était le cas, par exemple, de la fonctionnalité OneDrive Files On-Demand qui permet à un utilisateur d’accéder, depuis Windows 10, à tous ses fichiers dans le Cloud sans avoir besoin de les télécharger et d’utiliser, par la même occasion, l’espace de stockage de son appareil. Grâce à Onedrive et à la fonctionnalité associée Files On-Demand, tous les fichiers (incluant ceux en ligne) peuvent être consultés dans l’explorateur de fichiers de Windows 10 et accessibles à la demande chaque fois que l’utilisateur en a besoin. Windows 10 October Update 2018 est censée mettre encore plus avant le potentiel de OneDrive par le biais de fonctionnalités qui autorisent une association plus étroite entre le service de stockage en Cloud de Microsoft et son système d’exploitation. Dans cet ordre d’idée, la firme de Redmond a prévu de lancer prochainement « Storage Sense », une nouvelle fonctionnalité qui, à l’instar de Files On-Demand, est liée à OneDrive. Si vous avez consulté ou modifié une grande quantité de fichiers stockés sur OneDrive, vous pouvez vous retrouver dans une situation où ces fichiers sont disponibles localement et où le contenu mis en cache occupe de l’espace disque, alors que vous n’en avez probablement plus besoin. Storage Sense a la capacité de libérer automatiquement l’espace disque local en créant des « fichiers online-only ». Pour ce faire, cet outil sauvegarde sur Onedrive les fichiers locaux anciens et inutilisés, avant de les supprimer localement. Les « fichiers online-only » sont toujours visibles sur l’appareil de l’utilisateur dans des espaces réservés et peuvent être manipulés une fois en ligne comme n’importe quel fichier. La firme de Redmond appelle ce procédé « déshydratation », soulignant qu’il peut être activé ou désactivé dans les paramètres de stockage de Windows 10. Pour résumé, grâce à Storage Sense, Windows pourra supprimer automatiquement les copies locales des fichiers OneDrive (à moins que ces copies locales aient été définies comme devant toujours être disponibles hors connexion). L’OS de la firme de Redmond déterminera les fichiers à supprimer en se basant sur leur dernière date d’ouverture : les fichiers utilisés plus récemment et plus souvent seront conservés localement, et inversement, ceux qui sont moins sollicités seront déplacés vers le Cloud et remplacés par des espaces réservés. Le système d’exploitation procèdera ainsi jusqu’à ce qu’il estime qu’il dispose de suffisamment d’espace libre pour un fonctionnement normal. Storage Sense sera également en mesure de supprimer les fichiers temporaires ou inutiles tels que les journaux système et les vignettes d’image, de même que les fichiers anciens enregistrés dans le répertoire de téléchargement. Le processus de nettoyage des fichiers non indispensables, inutiles ou temporaires était auparavant géré par l’outil de nettoyage de disque sur Windows. Microsoft estime que cet outil est désormais obsolète. Affirmant que Storage Sense a été conçu « comme un assistant silencieux qui travaille pour vous sans qu’il soit nécessaire de le configurer », Microsoft assure que ce dernier dispose de capacités supérieures à celles de son ancien outil de nettoyage de disque. Storage Sense peut effectuer son processus de nettoyage périodiquement (tous les jours, toutes les semaines ou tous les mois), automatiquement (chaque fois que le système manque d’espace disque) ou être instantanément lancé manuellement par l’utilisateur. Source : Blog Microsoft
  21. Microsoft publie un tas de nouvelles mises à jour cumulatives pour les versions prises en charge de Windows 10 dans le cadre du Patch Tuesday de ce mois-ci. La société a publié des mises à jour pour Windows 10 version 1803, 1709, 1703, 1607 et la version initiale de Windows 10. Comme il s'agit de mises à jour cumulatives, elles n'incluent que des corrections mineures et une série de correctifs de sécurité. Les mises à jour ne sont pas non plus énormes, probablement parce que Microsoft a publié deux jeux de correctifs le mois dernier. Il s’agit d’une tendance assez récente où Microsoft publie la première série de mises à jour avec Patch Tuesday, suivie de la prochaine série de mises à jour environ deux semaines plus tard. Quoi qu'il en soit, voici le changelog pour la mise à jour de la dernière version de Windows 10 - la version 1803 - qui a reçu la mise à jour KB4457128 : Protection contre une vulnérabilité Spectre Variant 2 ( CVE-2017-5715 ) pour les périphériques ARM64. Résout un problème qui entraîne une utilisation excessive du processeur par le service PCA (Program Compatibility Assistant). Cela se produit lorsque la simultanéité de deux threads de surveillance simultanés d'ajout et de suppression de programmes (ARP) n'est pas gérée correctement. Mises à jour de sécurité pour Internet Explorer, Microsoft Edge, moteur de script Microsoft, composant graphique Microsoft, support Windows, shell Windows, Windows Hyper-V, mise en réseau de centre de données Windows, virtualisation Windows et noyau, Windows Linux, noyau Windows, moteur de base de données Microsoft JET, Windows MSXML et Windows Server. Vous pouvez trouver le journal des modifications pour la version 1709 ici , la version 1703 ici , la version 1607 et la version originale de Windows 10. Toutes les mises à jour sont disponibles via Windows Update.
  22. Bien tard.......... cela viens de m’arrivé, orage et box qui as grillé enfant, en manque d'internet, rentrée des classes , donc achat de se routeur à 20 balles......... et en cherchant sur le net voici la réponse : adresse ip de ton routeur:192.168.2.1 ( disk d'instal serre à rien) direction :
  23. salut La prochaine mise a jour majeure de Windows 10 s’appellera October 2018 update : Microsoft a profité de l’IFA 2018 à Berlin pour officialiser son nom et sa date de sortie. Parmi les nouveautés, on s’attend, entre autres, à l’arrivée du mode sombre dans l’explorateur de ficher, ou encore un nouveau copier-coller dans le cloud. Microsoft a profité de l’IFA 2018 pour dévoiler le nom et la date de la prochaine mise à jour majeure de Windows 10. Après Windows 10 April 2018 Update , la prochaine mise à jour sera poussée en octobre sur les PC compatibles, et s’appellera donc… October 2018 Update. Cette nouvelle mise à jour doit apporter de nombreuses améliorations, et nouveautés, parmi lesquelles le mode sombre, le presse-papier, ou encore Microsoft Edge. Windows 10 : Microsoft officialise la prochaine mise à jour majeure pour « October 2018 » L’explorateur de fichiers aura ainsi enfin droit à un mode sombre, qui fait peu à peu son chemin sur Windows 10. Le presse-papier sera également mis à jour pour fonctionner dans le cloud, de telle sorte à ce que l’on puisse copier quelque chose sur un appareil avant de le coller sur un autre. Cette fonctionnalité était déjà rendue possible par des gestionnaires de presse-papier tiers. On s’attend également à des améliorations de Microsoft Edge, ainsi que du Game Mode et de la Game Bar. Fin septembre, les développeurs auront un premier aperçu de ce que contient la mise à jour, puis les tests des Insiders auront lieu dès le mois suivant avant une mise en ligne chez tous les utilisateurs dans la foulée. Windows 10 October 2018 update aura pour numéro de build 1809. Microsoft serait déjà en train de travailler sur cette version qui a pour nom de code 19H1 en interne.
  24.  
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×