Aller au contenu
  1. Quoi de neuf dans ce club
  2. 🤔 pas de spécialistes en la matière ???? J'ai beau essayé diverses applications et toujours dans le noir avec un smartphone rooté.
  3. Bonjour, je donne raison pour les commentaires ci-dessus. J'ai fait un post gratos pour nous , il se peut qu'il ne soit plus à jour, mais ça va raffraîchir je pense. Toujours faire une sauvegarde avant. Sinon, essaye celui-là, en mettant la dll dans le dossier et tu auras Driver Easy pro il n'est pas à jour depuis quelques jours, mais je m'en sers encore, le temps d'avoir le dernier : https://e-nautia.com/share/76882-q34280ok
  4. pas avec le numéro de série mais par le numéro de modèle et le nom du modèle. J'essaierai mais je suis sceptique.
  5. Bonsoir, As tu fait une recherche sur le site Packard Bell avec ton numéro de série ??
  6. Salut, je te conseil le site Drivers Cloud, si tu as internet sur ce PC portable (pilote wifi ou ethernet) tu vas directement ici: https://www.driverscloud.com/fr/demarrer tu clics sur "installer" et ensuite tu te laisse guider, ca va telecharger tout tes pilotes. Si tu as Windows 7/8/8.1/10 tu peux aussi cocher le fait que WIndows recherche automatique les pilotes pour toi, dans Windows Update.
  7. Bonjour, je suis à la recherche des drivers pour un pc portable packard bell Yamit Gp (ou easynote hp85). Ce modèle est ancien et les drivers ne sont pas disponible sur le site de l'éditeur (ça me met hors de moi). Quelqu'un les aurait-il ou sait où je peux les trouver? merci.
  8. Bonsoir, comme l'indique le titre je recherche un prog gratuit pour créer des signature ou des logos animé en 3d merci pour votre aide
  9. Bonjour Si ça peut aider, ça marche aujourd’hui Bonne journée Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  10. Microsoft est en train de développer une nouvelle fonctionnalité « Sandbox jetable » appelée « InPrivate Desktop ». Celle-ci pourrait être exclusive aux versions Entreprise de Windows 10 et va permettre aux administrateurs de lancer des exécutables non fiables dans un sandbox sécurisé sans crainte d'apporter des modifications au système d'exploitation ou aux fichiers du système. On peut comparer ce mode à une machine virtuelle sur laquelle votre application sera exécutée, préservant ainsi la santé de votre système d’exploitation en cas de risque potentiel. Ainsi, si l’application contient un malware, ce dernier ne se répandrait pas au système mais resterait localisé dans la machine virtuelle temporaire. Il serait totalement détruit une fois la session de l’application fermée. « InPrivate Desktop (Preview) fournit aux administrateurs un moyen de lancer un sandbox jetable pour une exécution sécurisée et ponctuelle de logiciels non fiables. Il s’agit d’une VM intégrée à la boîte qui est recyclée lorsque vous fermez l’application », peut-on lire sur le descriptif ci-dessous. En dehors d'une description de base, Microsoft a également répertorié les conditions préalables à l'exécution de la fonctionnalité, indiquant qu'elle est destinée à Windows 10 Enterprise à partir de la version 17718. La fonctionnalité nécessitera également au moins 4 Go de RAM, au moins 5 Go d'espace disque libre et au moins deux cœurs de processeur. Cette nouvelle fonctionnalité pourrait recevoir le nom de code « Madrid », selon les informations présentes dans le document. Windows Defender Advanced Thread Protection était connu sous le nom de code « Seville », tandis que Windows Defender Application Guard avait de son côté eu droit au nom de code « Barcelona. » InPrivate Desktop semble similaire à ce que propose Windows Defender Application Guard (WDAG). WDAG isole les malware potentiels et autres exploits téléchargés depuis le navigateur afin d’isoler et de contenir la menace. WDAG utilise des processus de sécurité basés sur la virtualisation, en isolant le code potentiellement malveillant au sein d’un container afin d’éviter la propagation de celui-ci sur le réseau d’entreprise. Microsoft devrait donc introduire cette fonctionnalité dans Windows 10 Enterprise, probablement Windows 10 19H1 dont la sortie est prévue pour l’année prochaine au printemps. Actuellement, en dehors de la petite note issue du Feedback Hub de Microsoft Insider, il n'y a pas de détails sur la fonctionnalité. Microsoft a déjà lancé la première build de Windows 10 19H1 dans le cadre de Skip Ahead Insiders il y a quelques semaines. Source : BC
  11. Ma contribution 🤬🙃 Nordvpn est devenu de la merde depuis quelques jours parce qu'ils ont abandonné les protocoles Pptp et l2Tp, Pptp est (craqué par la NSA) la vitesse de téléchargement est à pleurer, Openvpn est un protocole sûr mais il ralentit énormément la vitesse de connexion , ma solution , installer le protocole de Windows IKEv2/IPSec sur mon ordi et ma box android , je récupère de la vitesse mais ce n'est pas pratique comme quand le VPN est monté sur mon routeur Asus et c'est plus lent qu'avec l2Tp . Quand a leur application elle est très mal faite .
  12. version d'essaie https://www.hidemyass.com/fr-fr/installation-files clé d'activation : HMA VPN , Free Keys For all NPZBC7-YWHZB2-4746B6 Q5UNG4-VFEDR2-5FL59E PYVTBJ-BHZQ42-5FL5DS CJCQVK-TVX9C2-5SL5ZA ACHVGB-BLR8Y2-5QC5VA M5AGPD-Y37Q42-4RC6TW
  13. NordVPN : que vaut le service pour surfer anonymement ? Si nous avons récemment consacré un article à l'installation d'un VPN, il nous fallait également vous en dire un peu plus sur les services pris en exemple dans ce même dossier. Nous avons donc testé plus en avant l'un d'entre eux, lequel est aussi l'un des plus populaires chez les amateurs de surf anonyme. Alors que vaut NordVPN, le service avec double VPN et mode spécial P2P ? Mérite-t-il les quelque 10 euros/mois qu'il faut débourser pour faire appel à ses services et est-il aussi rapide et complet que ses concurrents ? NordVPN : on a testé le VPN basé au Panama NordVPN est facile à configurer et à utiliser. Abordable, il permet d’accéder à plus de 3600 serveurs VPN dans le monde. Discret, est-il suffisamment performant pour être conseillé ? ACTUS TESTS GUIDES & COMPARATIFS BONS PLANS TUTOS FORUM TÉLÉCHARGEMENT CONNEXION SÉCURITÉ ACTUALITÉ NORD VPN dans Quelle est la meilleure alarme connectée ? ON AIME L’assistant de connexion L’essai gratuit de trois jours Le double VPN pour un encryptage renforcé ON N'AIME PAS Quelques pertes de connexion Difficile de savoir qui est aux commandes de l’entreprise VERDICT Ni bon ni mauvais, NordVPN n’est ni donné ni vraiment cher. On apprécie l’idée du double VPN sans pourtant être vraiment sûr de sa nécessité. On aurait aussi aimé que l’entreprise fasse preuve de plus de transparence quant à ses propriétaires. Quoi qu’il en soit Private Internet Access est plus rapide et moins cher. Oui et non, pour les tarifs et les logiciels clients NordVPN est facturé 11,95$ par mois ou 69$ par an. Le règlement peut se faire par carte de paiement, Bitcoin, Ethereum, PayPal ou d’autres services de paiement en ligne. Un engagement de deux ans coûte environ 79 $ ou 3,29 $ par mois. Dans tous les cas, il est possible d’essayer le service gratuitement pendant trois jours et « l’abonnement 2 ans […] reste entièrement remboursable pendant 30 jours. » NordVPN propose des logiciels clients pour les PC sous Windows, pour les Mac, et pour les terminaux iOS et Android. Les Chromebooks, les box sous Linux et les routeurs peuvent être configurés manuellement pour utiliser les services de NordVPN, et le site Web de ce dernier propose des tutoriels. Un client Open VPN open source est également disponible pour les plateformes compatibles, y compris les NAS et Raspberry Pi. Oui, pour les fonctionnalités et l’interface L’interface de NordVPN est agréable avec son style qui rappelle une bande dessinée que l’on retrouve sur toutes les plateformes, qu’il s’agisse d’un ordinateur de bureau ou d’un appareil nomade. Plutôt que d’afficher une liste de serveurs, NordVPN propose une carte du monde avec des icônes qui indiquent tous les pays dans lesquels des serveurs sont disponibles. Il suffit de cliquer pour être automatiquement connecté au serveur le plus rapide. À date (avril 2018), le service propose 3 600 serveurs répartis dans 61 pays. Un assistant de connexion est également prévu pour faciliter la configuration, tout comme des tutoriels en ligne. NordVPN peut démarrer automatiquement avec le système et il n’y a aucune limitation sur la bande passante ou l’enveloppe de données. NordVPN propose une fonctionnalité phare appelée « Double VPN ». Une fois connecté à un serveur NordVPN, tout le trafic transite par un second VPN avant d’accéder à Internet. En clair les données sont encryptées à deux reprises. Difficile toutefois de savoir si un tel système est plus efficace qu’un simple VPN, d’autant que NordVPN utilise un système AES-256 qui est déjà particulièrement robuste. Toutefois ce double encryptage peut avoir un impact sur les performances et ralentir la vitesse des échanges de données. En juillet 2017, NordVPN a ajouté une fonctionnalité baptisée « CyberSec » qui bloque les publicités et les sites web susceptibles d’installer des malwares. Pour ce faire, NordVPN consulte une liste publique des URL corrompues à l’instar de certains navigateurs. Depuis octobre 2017, NordVPN propose une extension pour Chrome afin de rediriger tout le trafic du navigateur vers un proxy encrypté. Ce n’est pas un VPN à proprement parler, mais c’est un moyen rapide et facile pour faire fi des services qui bloquent l’accès en fonction de votre pays. Il est par exemple possible de se connecter au site de la BBC pour regarder Doctor Who en ligne. Oui, pour la protection des données Si vous payez votre abonnement en Bitcoin, vous n’aurez pas à donner votre nom au moment de vous inscrire à NordVPN, une simple adresse mail suffit. La société indique qu’elle ne garde aucun enregistrement de l’activité de ses utilisateurs. NordVPN dispose d’un Kill Switch qui va automatiquement couper la connexion à Internet si le serveur VPN est déconnecté. Lors de notre test en juin 2017, il fallait configurer cette fonctionnalité pour chaque application. Désormais, il est possible de couper purement et simplement la connexion pour toutes les applications qui accèdent à Internet. NordVPN est enregistré au Panama et détenu par une holding nommée Tefincom S.A.. De quoi garantir une bonne protection légale en cas d’enquête, mais nous n’avons pas été en mesure de trouver grand-chose sur les équipes de NordVPN. Tout juste sait-on que l’entreprise a été fondée en 2012 par « quatre amis d’enfance ». Les offres d’emploi disponibles sur le site ne précisent pas où sont situés les bureaux et les cadres de Tefincom qui sont référencés publiquement appartiennent également à une bonne centaine de sociétés-écrans basées au Panama. Nous avons demandé plus d’information aux représentants de l’entreprise. Le site d’inscription de NordVPN est caché derrière un service de proxy basé au Luxembourg. Au-delà du jargon légal très américain des règles d’utilisation, il n’existe aucune information sur le pays qui régit les droits. Performance Oui et non, pour les performances Lors de nos tests, les performances de NordVPN étaient bonnes sans être impressionnantes pour autant. Le service se place dans la moyenne des neuf services que nous avons évalués. En téléchargement, le taux de transfert de 34,7 Mbit/s et inférieur de 36% à une connexion sans VPN de 54,1 Mbit/s. Il en va de même pour l’envoi de données (upload) à 16,8 Mbit/s soit 36% plus lent. La latence est de 26,9 millisecondes soit 149% de plus que sans VPN. Toutes ces mesures sont dans la moyenne des six services que nous avons testés. Il a fallu 11 minutes et 15 secondes pour télécharger un fichier vidéo de 428 Mo, soit 250% moins vite que sans VPN. NordVPN se positionne ici en quatrième position, mais loin derrière Private Internet Access avec ses quatre minutes et 25 secondes. NordVPN s’est déconnecté à deux reprises pendant un mois de test, soit là aussi comme la moyenne. Oui et non, pour la configuration et le service client L’installation du logiciel NordVPN sur un PC ne demande pas plus de cinq minutes et le service autorise six connexions simultanées. Idéal pour assurer la protection d’un smartphone, d’une tablette et d’un ordinateur pendant les déplacements. En revanche, la connexion au même serveur VPN à partir de différents appareils depuis le même emplacement nécessite d’utiliser des protocoles VPN différents. Le service client est accessible par chat et par email. NordVPN promet une réponse aux demandes par email dans les 48 heures. Toutefois, certains clients se sont plaints en ligne de difficultés pour fermer leur compte.
  14. Elle apporte des améliorations de l'expérience utilisateur pour les smartphones Android et iOS. L’information émane d’un billet de blog de la firme de Redmond publié il y a peu. Les testeurs inscrits au programme Insiders ont désormais accès à une nouvelle build de la Redstone 5 – la prochaine mise à jour de Windows 10 attendue pour cette fin d’année. La nouvelle préversion numérotée 17730 est diffusée sur l’anneau rapide, ce, quelques jours après la build 17728. Avec la build 17730, Microsoft introduit des améliorations de l’expérience utilisateur des possesseurs de smartphones Android et iOS. En effet, cette nouvelle préversion étend les possibilités de synchronisation entre PC Windows 10 et smartphones Android (et iOS). Dans sa note d’information, l’éditeur fait également état de l’adoption de HTTP/2 pour Microsoft Edge. En sus, la build 17730 se veut être la porte d’accès à un Internet plus rapide ; à ce propos, l’éditeur annonce l’introduction du protocole HTTP/2 et de Cubic – une implémentation du protocole TCP destinée à réduire les temps de latence. Lors de sa conférence build 2018 pour les développeurs, Microsoft a annoncé la disponibilité d’une application qui permet de synchroniser PC Windows 10 et smartphones Android (et iOS). La firme de Redmond a entamé le déploiement et les tests de « Your Phone App » à partir de la build 17723. L’application permet de transférer des photos d’un téléphone Android vers son PC ; elle permet également de se servir de son ordinateur pour continuer la consultation d’un contenu web entamé sur son smartphone Apple, ce, sans perdre le fil. Dans l’univers Android, l’utilisation de l’application passe par l’installation de l’appli « Microsoft Apps. » L’introduction du protocole HTTP/2 est censée augmenter la vitesse de surf. « Les principaux objectifs de HTTP/2 sont de réduire la latence en permettant le multiplexage complet des requêtes et des réponses, de minimiser la surcharge du protocole grâce à une compression efficace des champs d'en-tête HTTP et d'ajouter la prise en charge de la priorisation des requêtes », écrit Google dans une note explicative. Microsoft avait déjà annoncé Cubic comme gestionnaire de congestion TCP par défaut pour Windows Server 2019. « Cubic est particulièrement bien adapté aux liaisons à large bande passante et à latence élevée ou le TCP standard a tendance à ne pas être performant. Si vous êtes un administrateur et que vous avez besoin d'envoyer une quantité importante de données sur une bande passante élevée via un lien à latence élevée (longue distance), vous saurez apprécier les avantages que Cubic apporte », écrivait alors Microsoft. Avec l’introduction de cette technologie à Windows 10, la firme de Redmond poursuit sur sa lancée tout Cubic pour la couche TCP au sein de toutes les versions de son système d’exploitation. Il est loin de s’agir de la liste exhaustive de changements introduits avec cette nouvelle préversion, mais il s’agit des détails les plus saillants. La note d’information du géant technologique saura rendre satisfaction aux lecteurs à la recherche d’informations additionnelles. Source : Microsoft
  15. salut, https://goo.gl/qdzrRx Vous souhaitez vous connecter à un serveur VPN à distance gratuitement ? Voici comment faire sur Windows 10, sans l’aide d’un logiciel, en seulement quelques minutes. Généralement, pour se connecter à un serveur VPN, il faut utiliser un logiciel externe et parfois même payer. Il existe cependant une méthode pour sécuriser votre connexion sans passer par le moindre programme, en utilisant une configuration interne à Windows 10. Pour commencer, récupérez un serveur VPN. Windows 10 n’intègre pas encore de serveurs VPN gratuits, ce sera peut-être un jour le cas, mais il faudra faire avec un site externe pour l’instant. Par exemple, avec le site www.justfreevpn.co Des serveurs VPN gratuits de différents pays sont disponibles : États-Unis, Angleterre, Canada, etc. Gardez-la page ouverte le temps de configurer votre VPN. Il vous faut maintenant vous rendre dans les paramètres du PC pour entamer la configuration. Allez dans la rubrique “Réseau et Internet“, rendez-vous dans la rubrique “Réseau privé virtuel” et cliquez ensuite sur “Ajouter une connexion VPN“ Une nouvelle fenêtre apparaît, dans le menu déroulant “Fournisseur VPN“, sélectionnez “Windows (intégré)“. Choisissez un nom pour votre connexion et indiquez juste en-dessous le nom d’un des serveurs disponibles sur Just Free VPN. Enfin, entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe correspondants au bas de la fenêtre, vous voilà prêt à utiliser le VPN. En plus d’être simple et rapide, cette technique vous permet de changer directement de serveurs de connexion depuis l’icône Wi-Fi de Windows, où une nouvelle rubrique fait son apparition en haut de la liste, avec les connexions VPN que vous aurez préalablement configurées. Vous pouvez donc ainsi répéter l’opération pour chaque serveur du site Just Free VPN et passer d’un serveur à l’autre en un clin d’oeil. https://goo.gl/qdzrRx
  16. Microsoft publie enfin les ISO pour Windows 10 Redstone 5. La société en a presque terminé avec le développement de la mise à jour de Redstone 5, mais en est encore aux derniers stades du développement principalement axés sur la correction des bogues et l'amélioration de la mise à jour avant un communiqué public. À ce jour, Microsoft n'a pas publié d'ISOs officielles pour Redstone 5. Cela fait des mois que Redstone 5 est en cours de développement, Microsoft ayant publié pléthore de nouvelles versions. La société a même commencé à tester la mise à jour avec Windows Insiders dans le Slow Ring, mais n'a pas publié d'ISOs officielles pour la Build jusqu'à aujourd'hui. Changement aujourd'hui avec la sortie des ISOs pour build 17713 , que les Insiders peuvent télécharger sur le site de Microsoft ici. Vous pouvez utiliser ces ISOs pour effectuer une installation propre de Windows 10, ou simplement vérifier l'état de Redstone 5 sur une machine virtuelle. Ce dernier est probablement le meilleur moyen de la tester.
  17. Microsoft lance une nouvelle version de Windows 10 Redstone 5 destinée aux Insiders dans le Fast Ring. La société lance une nouvelle fonctionnalité majeure avec la dernière version de Windows 10, apportant la nouvelle application Your Phone. L'expérience est répertoriée en tant que nouvelle fonctionnalité dans la dernière version, bien que le blog de Microsoft indique qu'elle est "à venir". La nouvelle expérience multi-plateforme, d'abord annoncée à la version 2018, permet aux utilisateurs d'accéder au contenu de leur téléphone sur leur PC. L'expérience est supposée faciliter l'échange entre votre téléphone et votre ordinateur, éliminant ainsi le besoin de transférer le contenu manuellement. Avec la première version de Your Phone, Microsoft permet la synchronisation des photos entre votre appareil Android et votre ordinateur. Une fois votre téléphone configuré dans Windows 10, il vous sera demandé d'installer une application sur votre téléphone Android, qui activera probablement les fonctions de synchronisation. Après cela, vous serez en mesure d'accéder à toutes les photos prises sur votre appareil Android à partir de votre PC. Vous pouvez même glisser-déposer ces images de l'application Your Phone dans d'autres applications telles que Word, PowerPoint, Twitter, etc. Pour les utilisateurs d'iOS, il n'y a vraiment rien inintéressant. C'est une version trop inaboutie de Your Phone, donc l'expérience est vraiment limitée pour l'instant. Et sur iOS, "l'application vous aide à lier votre téléphone" à votre PC, via Edge pour iOS. Microsoft souhaite ajouter des fonctionnalités beaucoup plus avancées à l'application, y compris la prise en charge de la synchronisation de vos messages et de vos notifications. On nen n'est pas encore là, et si vous êtes sur iOS, vous ne verrez probablement pas beaucoup de fonctionnalités avancées en raison de la nature limitée du système d'exploitation d'Apple. Si vous souhaitez essayer Your Phone, vous pouvez obtenir la nouvelle version à partir de Windows Update. La Build comprend également d'autres améliorations mineures, alors assurez-vous de vérifier le changelog complet ici.
  18. Salut Salut , si tu prends un VPN tu n'a pas besoin d'une seedbox , si un fournisseur iptv refuse les VPN fait comme moi dis lui d'aller se faire mettre , c'est pas lui qui va payer a ta place si tu te fais prendre ...
  19. Bonsoir Si je comprends bien , j'utilise un seedbox pour mes téléchargent torrent ,depuis que j'ai reçu (il y a trés longtemps) une lettre hadopi. Maintenant je peut prendre un VPN et c'est tous ? Ce qui me reviendrait moins cher que le seedbox. Par contre j'ai vue que certain fournisseur iptv ne veulent pas de VPN, dans ce cas la , il est possible de désactivé ou de passer son chemin .... Merci
  20. Salut, Il n’aura pas échappé aux observateurs les plus aguerris que Windows est beaucoup moins présent dans notre vie depuis qu’une armée d’utilisateurs ne sachant quoi faire de ses 10 doigts à décider d’en mobiliser 5 pour tenir un Smartphone. Alors la question se pose : que va devenir le pauvre petit Microsoft ? Rassurons d’emblée les plus inquiets, la firme de Redmond va bien. Même si les analystes financiers hésitent toujours entre GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) et GAFAM (le même mais avec Microsoft) lorsqu’ils évoquent les géants du numérique, être le petit dernier d’une nébuleuse rapportant des centaines de milliards de dollars ne permet pas de dire d’une société qu’elle est en mauvaise posture. Ce n’est pas pour autant la fête à la maison. Le succès grandissant des Smartphones a au départ fait entrer une petite brise sur le marché des appareils connecté au web, mais ce vent frais s’est transformé en bourrasque face à l’insuccès de la version mobile de Windows 10. Microsoft a donc décidé de claquer la porte au nez de son OS mobile et de rentrer par la fenêtre (oui la blague fonctionne mieux en anglais). De l’appli à tout va Les stores Android et iOS débordent d’applications Microsoft. Vous trouvez tout le pack office, très pratique pour consulter ses documents grâce à OneDrive et les modifier aussi simplement que sur PC si votre tablette ou votre smartphone est relié en Bluetooth à un clavier du type Logitech K480. Edge est de la partie avec la possibilité de facilement continuer sa navigation web d’un support à l’autre. Jusque là rien de surprenant si ce n’est les notes quasi parfaites de toutes ces applications (plus de 4,5 sur 5 en moyenne). On eut aimé que Microsoft montrât autant d’assiduité et d’efficience lors du développement de Windows 08, Vista ou autres incidents industriels… Maintenant, allez jeter un œil à Google Play et, si vous êtes sur Android, installez le Microsoft Launcher. En quelques secondes votre appareil nomade prend les atours de Windows 10. Les applications de l’ami Crosoft s’invitent dans l’environnement ainsi que l’agenda, les contacts… en somme, toutes les données importantes de votre session. La prochaine version ajoute la synchronisation de la Timeline, cette frise chronologique de votre activité présente depuis la dernière mise à jour de Windows. Une surcouche made in Redmond qui pourrait faire oublier qu’Android se cache là-dessous. Un environnement en mutation Le ver est dans le fruit du côté des stores, mais Microsoft ne s’arrête pas là. Fouinez dans la dernière version de l’OS et vous trouverez d’ores et déjà des ponts entre l’ordinateur et le mobile. Une section Téléphone s’invite dans les Paramètres et va largement s’étoffer. D’ici la fin d’année, l’application Your Phone affichera les notifications de votre mobile, enverra des SMS et donnera accès aux photos depuis votre PC. Cortana doit toujours faire intelligence commune avec Alexa, et si vous ajoutez à cela le développement en cours des HoloLens, vous constatez que Microsoft s’étend sur le marché tant prisé des objets connectés. Notez enfin dans les Paramètres, section Système, la version simplifiée du bureau à distance. Passez sur Activé puis téléchargez l’application Bureau à distance de Microsoft et, ô magie, votre tablette affiche Windows 10 comme nous le montrons sur la capture ci-jointe faite sur un iPad Pro. Si ça, ce n’est pas s’incruster en douce ! Microsoft sur un nuage Fin du fin, on peut aisément afficher Windows 10 sur sa tablette, mais n’imaginez pas pouvoir jouer ainsi. En revanche il est facile de travailler, lire des photos et vidéos, paramétrer une machine, etc. Le secteur professionnel, très lucratif, n’a pas été oublié. Windows 10 et Office 365 s’unissent sous la bannière Microsoft 365 afin de proposer l’environnement, une suite logicielle, ainsi que des solutions de sécurité et de cloud. Reste encore une bataille à mener, celle de plaire aux développeurs qui, pour l’instant, ont une fâcheuse tendance à faire confiance à Linux ou Apple. Pour cela, Microsoft enrichit son Visual Studio en le rendant davantage ouvert aux logiciels concurrents de codage, il améliore aussi son système d’apprentissage automatique incluse dans les applications grâce à Windows Machine Learning. Enfin le géant américain promet que 85% à 95% des revenus d’une application de son Store tomberont dans la poche des développeurs. Il tente ainsi de rendre plus attractif ce qui, à ce jour, reste pour les développeurs comme pour les utilisateurs, la plus grosse faiblesse de Windows 10. https://goo.gl/dU74HC
  21. Bonjour à tous Réponse tardive... mais notre ami @onorer a tout expliqué !!! Magique !!
  22. Salut à tous, pour ceux qui ont réussi avec un smartphone rooté, quelle appli avez-vous utiliser ? Je n'ai pas réussi avec VPN hotspot free...merci messieurs.
  23. Bonjour, @jmd, si tu souhaites installer un vpn sur un routeur afin que tout tes appareils y soit, je viens de faire un tutoriel qui certes, au départ a l'air complexe , mais là c'est au top en prenant ton temps surtout.
  24. Une des dernières build de Windows 10, dédiées au Insiders, apporte une fonction qui devrait satisfaire de nombreux utilisateurs. Microsoft teste un nouveau moyen pour appliquer les mises à jour de Windows 10 au bon moment. Depuis le lancement de Windows 10 en 2015, Microsoft a été critiqué pour le déploiement des mises à jour de l’OS qui s’enclenchent automatiquement, toujours au mauvais moment, et qui redémarre le PC – en faisant perdre aux gens le travail qui n’a pas été sauvegardé. Microsoft a indiqué avoir finalement trouvé une solution à ce problème. Du "machine learning" à la rescousse des utilisateurs. Une nouvelle fonctionnalité actuellement disponible dans Windows 10 Insider Preview Build 17723 (RS5) utilise le machine learning (apprentissage automatique) pour prédire le meilleur moment pour un déploiement de mise à jour qui nécessite un redémarrage. Dans un article de blog, la firme de Redmond indique que le système va non seulement vérifier si vous utilisez actuellement votre machine avant de la redémarrer, mais aussi essayer de prédire quand vous allez prendre une pause pour lancer la mise à jour. Le soucis du timing d’application des mises à jour est le même sur tous les OS, y compris Android, iOS et macOS. Il faut laisser le choix à l’utilisateur d’appliquer la mise à jour quand il le souhaite, pour ne pas le frustrer, mais il faut s’assurer que la mise à jour ne soit pas délaissée. Un enjeu, en particulier lorsque les mises à jour intègrent des correctifs de sécurité importants. C’est le cas des mises à jour de sécurité mensuelles sur Android. Microsoft avait déjà tenté de trouver des solutions, comme la fonction Active Hours. Elle permet aux utilisateurs d’interdire le PC d’appliquer des mises à jour sur une période donnée – mais cela ne semble pas suffisant pour la plupart des gens. Sur iOS et Android, il est possible de repousser l’installation automatique de la mise à jour la nuit, lorsque le téléphone n’est pas utilisé. Pour le PC, c’est un peu plus problématique : il est souvent éteint la nuit.
  25. La déconnexion physique du lecteur flash / usb   demande 2 ou 3 clics tout au plus, ça vaut vraiment le coup de perdre des données pour gagner moins de 4 secondes ?
  26.  
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×