Aller au contenu
  1. Quoi de neuf dans ce club
  2. Google teste actuellement un nouveau design pour l’application Téléphone d’Android. Celle-ci s’adapte un peu plus aux grands écrans et se rapproche (beaucoup) de l’interface d’iOS. Le dialer de Google s’offre une nouvelle refonte sur les Nexus et Pixel. Comme noté par XDA, la version 17 de l’application, encore indisponible, repense en partie la navigation au sein des différentes sections. La navigation change de place Si la barre de recherche reste toujours au sommet de l’écran, les trois onglets qui se trouvaient entre celle-ci et la liste de contacts ont été déplacés et se trouvent désormais sur le bas de l’écran. On retrouve donc les contacts favoris, l’historique des appels, son répertoire, mais aussi un accès rapide à sa boite vocale visuelle. Cette dernière option est une nouveauté. Ce changement de position est fait notamment pour s’adapter à l’élargissement des écrans (les formats XL), mais aussi aux nouveaux écrans 18:9, toujours plus étirés vers le haut. Situer les boutons de navigation au bas de l’écran facilite ainsi l’utilisation à une main. Google préconise d’ailleurs aux développeurs d’adopter ce genre de boutons. Comme un air de déjà-vu En plus de modifier le positionnement des boutons, Google a également rajouté des légendes afin de faciliter leur compréhension pour ceux qui auraient du mal avec les icônes. Cela a pour conséquence de faire énormément penser à l’interface d’iOS. Pour le moment, cette mise à jour de l’application n’est pas encore déployée, mais les utilisateurs ayant les droits root sur leur téléphone en modifiant le fichier dialer_phenotype_flags.xml de préférences de l’application pour activer le flag « nui ». Une manipulation à réserver aux connaisseurs.
  3. C'est moi qui l'ai crée pour Lara. Androîd, on croise les doigts En fait désolé, je constate que tu connaissais Greg, super. Tiens, je t'envoie Lara, c'est du Lara 1 que j'ai dénommé ainsi pour nous, mais Lara a de très beaux émoticones que j'ai un p'tit peu amélioré, tu me diras s'il faut le renommer en autre chose.... Tu as aussi les 70 packs ? Sinon, voici le .gep de Lara1. A bientôt. J13. Pack_lara1.gep
  4. salut james, pour greg son appli çà fait déjà longtemps que je m en sers. par contre ton pack lara on le trouve où ? merci. pour appli android durée de vie tres limitée comme souvent, on croise les doigts.
  5. Salut @gringoman, merci pour ton post , même si je ne suis qu'en Pc sur ces chaînes, aussi merci pour greg dans ta signature pour des milliers de smileys A bientôt. J13.
  6. salut je viens de tester çà tourne du moins pour les chaines de sport(sfr,bein, c""" etc ). profitez tant que c'est ok. ne zappez pas trop çà sature vite fait du moins sur ma x96. solution, rafraichir et redemarrer l appli. REGARDER CANAL+, BEIN SPORT, SFR SPORT, EUROSPORT...etc SUR ANDROID GRATUITEMENT REGARDER CANAL+, BEIN SPORT, SFR SPORT, EUROSPORT...etc SUR ANDROID GRATUITEMENT REGARDER CANAL+, BEIN SPORT, SFR SPORT, EUROSPORT...etc SUR ANDROID GRATUITEMENT : Tous les amateurs de sport préfèrent regarder tous les matchs de football et des ligues internationales, mais il y a un problème avec cela est que les chaînes que les chaînes jeux les plus diffusés sont souvent chiffrés, et les cryptées sont le sport bein, il demande un abonnement mensuel de tous ses utilisateurs, où il est difficile pour la plupart des gens regardent des tournois et des jeux Mais la solution à ce moment est d'utiliser des applications qui vous aident à regarder les chaînes cryptées mais la plupart des applications cessent de fonctionner après une certaine période, c'est pourquoi nous vous fournirons dans cet article une application distincte à travers laquelle vous pourrez regarder tous les canaux de cryptage grande vitesse Jana. L'application est mamcom.tv une nouvelle application à travers laquelle vous pouvez regarder des matchs de football et après mon expérience de cette application, je l'ai trouvé vraiment spécial, et l'application est facile à utiliser et dispose d'une interface facile.Application sur votre téléphone, puis ouvrez-le et ouvrir l'application automatiquement sur les chaînes de télévision. TELECHARGER MAMCOM TV
  7. La fin de la semaine sera bien chargée pour les aficionados de Samsung : c'est ce dimanche 25 février que le constructeur coréen dévoilera ses nouveaux smartphones haut de gamme, le Galaxy S9 et sa déclinaison grand format, le S9+. Cette présentation en amont du salon MWC de Barcelone permettra de lever toutes les inconnues sur des appareils qui, il faut bien le dire, ne recèlent plus vraiment de secrets après les innombrables bruits de couloir de ces dernières semaines et le gros paquet d'infos dévoilé aujourd'hui par le site WinFuture. La fiche technique est désormais bien connue : les Galaxy S9 et S9+ proposeront respectivement un écran Super AMOLED de 5,8 et 6,2 pouces (1 440 x 2 960), de 4 à 6 Go de RAM, et une batterie d'une capacité de 3 000 mAh et 3 500 mAh. Comme pour ses modèles précédents, Samsung utilise soit un SoC Exynos 9810 (pour l'Europe), soit un Snapdragon 845 partout ailleurs. Les points communs sont les 64 Go de stockage, un port USB-C, un scanner de l'iris, la reconnaissance faciale, un lecteur d'empreintes digitales, des haut-parleurs stéréo, et Android 8.0. Samsung devrait mettre le paquet sur les capacités photographiques de ses deux appareils. Le S9+ embarquera ainsi deux appareils photo manufacturés à la verticale, de 12 mégapixels chacun : le premier ouvre à ƒ/2.4, le second aurait la particularité d'ouvrir à ƒ/1.5 ou ƒ/2.4 selon les besoins. Le S9 intégrerait lui un seul appareil photo, celui de 12 mégapixels à double ouverture. Image Evan Blass. La photo, c'est bien. Les selfies, c'est mieux bien sûr et de ce côté on ne devrait pas être déçu avec un capteur photo de 8 mégapixels (ƒ/1.7) à l'avant. Une fois n'est pas coutume, Samsung devrait s'inspirer d'Apple et en particulier des Animojis. Le constructeur devrait en effet permettre de transformer l'utilisateur en "émoji" 3D : l'appareil serait en mesure de créer une sorte d'avatar au complet (pas seulement le visage), que l'on pourrait ensuite modifier comme on le souhaite en en modifiant les traits, la couleur des cheveux, etc. L'avatar pourra ensuite s'animer et être partagé avec ses amis et proches. Il ne reste finalement plus que le prix à dévoiler (et la date de disponibilité). On sera mis au parfum ce week-end.
  8. Hello J'ai pu de faire la mise à jour avant qu'elle soit stopée et de mon côté rien à signaler. Par contre, petite correction : la taille de la mise à jour annoncée est erronée. Voici une capture issue de mon tel : Bon dimanche
  9. Après une petite période de bêta, ça y est : la mise à jour Android 8.0 Oreo finale est en cours de déploiement sur les Samsung Galaxy S8 et S8+ ! Mise à jour du 15/02 : Samsung a confirmé l’arrêt du déploiement de la mise à jour. Il nous explique pourquoi. Mise à jour 14/02 : nos confrères de SamMobile nous indiquent que le déploiement du firmware G950/G955-FXXU1CRAP a été subitement arrêté par Samsung, et la mise à jour supprimée de ses serveurs. Son déploiement est donc de fait mis en pause pour le moment, en attendant probablement une version supérieure. Pourquoi cet arrêt ? Les utilisateurs ayant pu la télécharger et l’installer n’ont pas remonté de problème la concernant. Nous avons contacté Samsung France pour éclaircir la situation, et vous tiendrons informés. Naturellement, le nouvel an lunaire coréen rend la communication avec le siège un peu plus compliquée sur ces derniers jours. Mise à jour 09/02 : les premiers retours de la disponibilité de la mise à jour en France nous parviennent. Merci Mathieu et @BBQinstead ! Article original : Les mises à jour Android 8.0 Oreo pleuvent ces derniers temps. Les bêtas ferment les unes après les autres en prévision des sorties finales désormais. La bêta Oreo des Galaxy S8 a fait partie de ce même mouvement. Aujourd’hui, nous apprenons par le biais de nos confrères de SamMobile que la mise à jour Android 8.0 Oreo finale est enfin en cours de déploiement à travers le monde. La mise à jour Oreo débarque sur les Galaxy S8 et S8+ Portant le numéro G955XXU1CRAP, nous savons qu’elle pèse 487 Mo pour le Galaxy S8+. Le poids de celle-ci devrait toutefois sensiblement être le même pour le Galaxy S8. Elle intègre également l’interface Samsung Experience en version 9.0. Si le déploiement commence, rien ne dit que vous verrez apparaître la mise à jour dès aujourd’hui sur votre téléphone bien sûr. Comme toujours, il se fait par vagues. Bonne nouvelle toutefois : elle a été repérée sur un téléphone allemand, confirmant que l’Europe est bien concernée. Ne reste plus qu’à être patient ! Quant aux autres appareils de la marque, ils ne devraient pas non plus tarder à y goûter.
  10. Hello, petit lien pour certains...notamment @Dici93 https://m.aptoide.com/installer-aptoide-tv?lang=fr bon week à tous
  11. A un peu plus d'une semaine de sa présentation officielle (le dimanche 25), Samsung orchestre une opération de teasing autour du Galaxy S9, histoire de ne pas relâcher la pression médiatique. Le numéro un mondial a en effet publié trois petites vidéos officielles concernant son prochain flagship. Ces (très) courtes vidéos ne donnent pas l'occasion de voir le smartphone mais plutôt ses innovations dans la photo, son argument central ("the camera reinvented"). La première vidéo met en scène le mode slow-motion, la deuxième s'attache à démontrer l'efficacité du module photo dans l’obscurité, la dernière se penche sur les émojis 3D du Galaxy S9 très inspirés de ceux de l'iPhone X mais évidemment bien meilleurs... Il est un peu triste d'en être réduit à ce genre d'argument... Rappelons que les deux modèles devraient être dotés d'écrans de 5,8 et 6,2 pouces au format 18:9 (2960 x 1440 pixels). Seuls les composants changent, le processeur évidemment (Snapdragon 845 de Qualcomm aux Etats-Unis, Exynos 9810 en France), et surtout le capteur photo placé verticalement au dos (double capteur pour le S9+, simple capteur pour le modèle classique). Sont évoqués une nouvelle technologie baptisée Tetracell qui améliore la sensibilité à la lumière dans des conditions de faible luminosité ou encore la fonction « Smart WDR » (Wide dynamic Range) qui permet de prendre en compte plusieurs expositions en une seule prise de vue afin d’améliorer les détails dans les zones sombres ou trop claires. Le système de mise au point ultra rapide « PDAF » (Phase Detecting Auto Focus) déjà présent sur le Galaxy S8 serait amélioré avec une nouvelle technologie baptisée « Super PD ». Le dit capteur serait également capable de réaliser des vidéos en Full HD à 480 images par seconde. La conférence de presse de présentation aura lieu le 25 février.
  12. S’il existe déjà un smartphone Android à écran pliable et un autre avec une entaille façon iPhone X, Google voudrait maintenant optimiser son système d’exploitation pour ces nouveaux formats. Le nom de dessert d’Android P n’est pas encore connu. Mais de nombreuses rumeurs sur les nouveautés de cette version du système d’exploitation circulent déjà sur la toile. Et l’une de celles-ci concerne le design de l’interface graphique, que Google aurait l’intention réviser, d’après Bloomberg. Plus exactement, la firme de Mountain View souhaiterait adapter le système d’exploitation aux smartphones sans bordures qui ont une entaille pour la caméra, comme l’iPhone X ou le premier smartphone d’Essential. En améliorant son système d’exploitation au niveau du design, Google espérerait attirer des utilisateurs d’iOS. Et en plus des entailles, la société préparerait également son système d’exploitation aux smartphones à deux écrans ou à écrans pliables. En effet, il s’agirait de la prochaine tendance de l’industrie des smartphones après l’écran sans bordure. En 2017, ZTE a lancé l’Axon M, un mobile doté de deux écrans reliés par une charnière. Et si ce design ne semble pas avoir attiré beaucoup de monde, le mobile à écran pliable de Samsung a de fortes chances de faire un tabac. Celui-ci pourrait bien sortir cette année. Et toujours selon les sources de Bloomberg, Android P permettrait aussi aux développeurs d’intégrer Google Assistant sur leurs applications. Mais bien entendu, tout ceci n’est pas encore officiel. Et il est possible qu’on doive attendre jusqu’au mois de mai pour que ces rumeurs soient confirmées. En effet, c’est durant ce mois que Google organisera sa grande messe pour les développeurs.
  13. Bonjour a tous selon Korben StaCoAn – Un outil pour trouver les secrets enfouis au cœur des applications Android Si chercher des secrets dans le cœur des applications Android vous intéresse, voici StaCoAn (Static Code Analyzer), un script Python (cross plateforme donc…) qui va vous permettre de parser vos APK à la recherche d'identifiants codés en durs, de clés API, d'URL d'API, de clés de déchiffrement et autres petites et grosses boulettes de dev. StaCoAn fonctionne en ligne de commande, mais offre aussi une interface web via un conteneur Docker, qui va rendre son utilisation quotidienne très pratique aussi bien sur mobile que sur desktop. Le fonctionnement de cet outil est assez simple, puisqu'il vous suffit de glisser et déposer l'APK sur l'application StaCoAn pour que celle-ci génère un rapport visuel que vous pouvez bien sûr personnaliser avec le look et les listes de mots clés de votre choix. Pour réaliser son analyse, StaCoAn par fouiller dans tous les fichiers de code (java, .js, .html, .xml…etc) qu'il peut trouver et repère les trucs intéressants à l'aide des listes de mots clés par défaut ou que vous avez définies. Une fonctionnalité "loot" pour permettra aussi de bookmarker vos trouvailles, pour ensuite tout retrouver d'un seul coup d'oeil. Un super outil qui aidera les développeurs à corriger leurs boulettes et aux experts en sécurité de décrocher quelques Bug Bounty ;-). https://github.com/vincentcox/StaCoAn A+
  14. La nouvelle version d’Android devrait bientôt être présentée. Elle proposerait une nouvelle interface pensée pour les smartphones avec un écran coupé similaire à l’iPhone X. En 2018, les fabricants de smartphones Android devraient proposer des appareils avec un design inspiré d’Apple et son iPhone X. La marque à la pomme a marqué les esprits avec son écran bord à bord, coupé en façade par les capteurs responsables de Face ID, formant ainsi des « cornes ». Les récentes fuites concernant le Huawei P20 Plus illustrent très bien cette nouvelle donne. Bien conscient de cette réalité, Google travaillerait à une nouvelle interface pour Android, adaptée à ces écrans. C’est ce que rapporte le très sérieux Bloomberg Technologies, sans plus d’informations sur l’apparence de cette nouvelle interface. Le but serait également d’attirer les clients d’Apple à basculer vers Android, notamment sur le haut de gamme. On imagine qu’il sera question de retravailler la barre de notification, l’un des éléments les plus importants d’Android qui a toujours permis au système de Google de se démarquer. Essential propose déjà une adaptation d’Android pour l’Essential Phone. Android P devrait également apporter une intégration plus profonde de Google Assistant et optimiser une nouvelle fois le système pour proposer une meilleure autonomie. La nouvelle version devrait être présentée au plus tard à Google I/O en mai 2018, mais la marque a pris l’habitude de présenter ses travaux en amont (en mars 2017 pour Android 8.0 Oreo, et en mars 2016 pour Android 7.0 Nougat).
  15. Après une petite période de bêta, ça y est : la mise à jour Android 8.0 Oreo finale est en cours de déploiement sur les Samsung Galaxy S8 et S8+. Mise à jour 09/02 : les premiers retours de la disponibilité de la mise à jour en France nous parviennent. Merci Mathieu et @BBQinstead ! Article original : Les mises à jour Android 8.0 Oreo pleuvent ces derniers temps. Les bêtas ferment les unes après les autres en prévision des sorties finales désormais. La bêta Oreo des Galaxy S8 a fait partie de ce même mouvement. Aujourd’hui, nous apprenons par le biais de nos confrères de SamMobile que la mise à jour Android 8.0 Oreo finale est enfin en cours de déploiement à travers le monde. La mise à jour Oreo débarque sur les Galaxy S8 et S8+ Portant le numéro G955XXU1CRAP, nous savons qu’elle pèse 487 Mo pour le Galaxy S8+. Le poids de celle-ci devrait toutefois sensiblement être le même pour le Galaxy S8. Elle intègre également l’interface Samsung Experience en version 9.0. Si le déploiement commence, rien ne dit que vous verrez apparaître la mise à jour dès aujourd’hui sur votre téléphone bien sûr. Comme toujours, il se fait par vagues. Bonne nouvelle toutefois : elle a été repérée sur un téléphone allemand, confirmant que l’Europe est bien concernée. Ne reste plus qu’à être patient ! Quant aux autres appareils de la marque, ils ne devraient pas non plus tarder à y goûter.
  16. salut il y en a trop mais le mobdro reste la meilleur apk
  17. salut, s'il vous plait qu'elle est la meilleur application IPTV pour android TV box?
  18. Hello, superbe tuto :-) . Quand je voyage, je fais gaffe effectivement à l'itinérance et à ces dépassements . Là, tout est expliqué avec brio.
  19. Frandroid nous explique comment. Certains forfaits mobiles facturent la consommation de data en hors-forfait, une fois le quota initial dépassé. C’est le cas de Bouygues Telecom qui facture par défaut en hors forfait une fois le quota mensuel de données dépassé. C’est également le cas de certaines options, comme l’itinérance à l’étranger de Free Mobile ou encore son forfait à 2 euros en France. Pour éviter les mauvaises surprises, Android embarque une fonctionnalité capable de bloquer la consommation des données mobiles après avoir défini un plafond. Découvrons comment mettre en place cette fonctionnalité. Vous vous souvenez sûrement de ces dizaines d’histoires lues un peu partout sur la Toile : un mobinaute se déplaçait dans un pays étranger en oubliant de couper les fonctions d’itinérance de son réseau mobile et se retrouvait alors avec une facture de hors forfait de plusieurs milliers d’euros. Ce type d’actualité se voit de plus en plus rarement puisque le roaming est désormais intégré dans de nombreux forfaits mobiles avec, la plupart du temps, un blocage ou un débit réduit une fois que le quota est dépassé. Mais certains forfaits utilisent encore la méthode du hors forfait lorsque l’utilisateur dépasse la consommation permise par son enveloppe mensuelle. Le seuil et le plafond d’Android Depuis Android 4.0 Ice Cream Sandwich sorti en 2011, il est possible de définir un plafond de consommation des données mobiles. Il suffit alors de se rendre dans les paramètres du téléphone, dans la partie Consommation des données puis de Définir la limite des données mobiles. Si elle est réglée sur 5 Go, le terminal bloquera les connexions cellulaires pour ne pas dépasser ce seuil. Il est également possible de régler une limite qui déclenche une alerte sur le téléphone si elle est dépassée. Ces deux fonctions sont très pratiques puisqu’il est possible de fixer une limite minimale de 10 Mo. Pratique pour les tout petits forfaits comme celui à 2 euros de Free Mobile qui dispose d’uniquement 50 Mo de données. Le seuil et le plafond sont indépendants l’un de l’autre puisqu’il est possible de fixer une limite qui déclenche une alerte sans activer le blocage. Régler le cycle de consommation Si vous utilisez les fonctionnalités de plafond et de seuil, n’oubliez pas de régler correctement la date de réinitialisation du cycle de consommation. Celui-ci doit être identique au cycle de facturation de l’opérateur. Ainsi, si les factures débutent chaque 1er du mois, il faudra alors le spécifier sous Android. Dans le cas contraire, il existera un décalage entre la consommation calculée par l’opérateur et celle mesurée par Android. Bloquer certaines applications La page de Consommation des données permet également de jeter un œil sur les applications les plus gourmandes en données chaque mois. Un simple appui sur l’une d’entre elles permet alors de limiter les données en arrière-plan de l’application. Cela signifie que l’application aura accès aux données mobiles lorsqu’elle sera utilisée, mais dès qu’elle sera en arrière-plan (en appuyant sur le bouton Home ou Retour, par exemple), l’accès au réseau cellulaire sera coupé pour cette application. Les applications des opérateurs Pour éviter les mauvaises surprises, les opérateurs proposent sur leur espace client un suivi de la consommation de données. Il est alors possible de consulter facilement et rapidement cette information avec l’application mobile de son opérateur. Bien souvent, les opérateurs envoient un SMS si le quota est bientôt dépassé, ou lorsque l’enveloppe est épuisée. Si ce n’est pas le cas ou si vous désirez mettre en place une solution plus transparente, Android dispose d’une fonctionnalité dédiée. Un poids, deux mesures Google met en garde l’utilisateur contre la mesure effectuée par le téléphone. En effet, il est possible qu’Android ne calcule pas exactement de la même manière que l’opérateur la consommation des données. Google recommande alors de définir un seuil plus bas que le quota autorisé par l’opérateur. D’après nos expériences, la mesure de l’opérateur semble assez proche de celle d’Android, mais il vaut mieux se montrer prudent. Les applications tierces Le Play Store regorge d’applications permettant d’analyser en détail sa consommation de données cellulaires. C’est le cas de My Data Manager en français, Glass Wire en anglais et Data Wiz qui permet de visualiser les endroits où vous consommez le plus de données.
  20. Android O est déjà disponible sur certains appareils de Google et les constructeurs commencent à annoncer quels terminaux seront mis à jour. Voici donc une liste des smartphones et tablettes qui sont ou seront compatibles avec Android O. Officialisée en mars 2017, la version Android 8.0 Oreo est disponible depuis le premier jour en Developer Preview. Cette mise à jour apporte des nouveautés esthétiques ainsi que quelques fonctionnalités comme le picture-in-picture, ou la gestion des codes reçus par SMS. Le 21 août 2017, Google a officialisé le nom, cela sera : Android 8.0 Oreo. La mise à jour finale est disponible, AOSP est à jour, les constructeurs ont commencé à annoncer les appareils qui seront mis à jour. En voici la liste ! Notez cependant que ne sont mentionnés ici que les terminaux confirmés par les constructeurs. Cela ne veut pas dire que ceux qui n’apparaissent pas dans ce tableau ne seront pas mis à jour, juste que le constructeur en question n’a pas encore communiqué dessus. Tous les appareils:
  21. Android propose une nouvelle application permettant d’afficher sa position en temps réel sur son fond d’écran. Grâce à l’application Skyline, il est possible d’afficher sa position dans le monde comme fond d’écran. En temps réel, les fonds d’écran deviennent mouvants pour proposer une vue aérienne à l’utilisateur du mobile Android. À chaque fois que vous bougerez votre téléphone, le fond d’écran se décalera légèrement. Grâce à l’utilisation des données en 3D fournies par Mapbox, l’application Skyline permet aussi de déplacer légèrement le fond d’écran lord du swipe ou du déblocage de l’écran, tout en offrant un effet de parallaxe. Outre sa propre position, il est également possible de définir n’importe quel lieu sur la planète pour le voir s’afficher. De cette façon, l’on peut se promener dans les parcs ou les montagnes et changer de destination virtuelle tous les jours. Concernant les options, il est possible de régler les différents effets de profondeur ainsi que l’adaptation de la taille de l’image par rapport à l’écran. Néanmoins, l’application n’est pas gratuite puisqu’elle est proposée à 1, 99 dollar sur le Google Play Store. Si Skyline ne va pas changer le monde, sa vocation reste plutôt de proposer une alternative esthétique et créative aux fonds d’écran, disons, plus classiques. Après tout, qui supporte encore le fond d’écran Windows XP proposé sur desktop ? Source : The Next Web
  22. Mais l'appareil mobile devra être compatible Oreo. Jusqu’ici, les utilisateurs de smartphones Android ont bénéficié d’un unique indicateur en ce qui concerne leur connexion à un réseau Wifi : la puissance du signal. Avec Android Oreo, ou pour ceux qui aiment les chiffres, la version 8.1 du système d’exploitation mobile de Google disponible depuis décembre 2017, la firme de Mountain View a décidé de faire un pas en avant. La dernière mouture de son système d’exploitation mobile permet aux utilisateurs d’être informés de la vitesse d’un réseau Wifi avant de décider de s’y connecter. Ainsi, à côté de la traditionnelle icône à barres dédiée à la force d’un signal Wifi, une indication de vitesse apparaitra sous le nom d’un réseau. Google précise que son système d’exploitation renverra l’information de vitesse seulement pour les réseaux publics ; ceux dont l’accès nécessite de fournir un mot de passe ne sont pas concernés. Google a décidé de séparer les vitesses en quatre catégories et indiqué du même coup les usages possibles : lente : l’utilisateur peut faire usage de la fonctionnalité d'appels Wifi, passer des appels téléphoniques et envoyer des SMS ; correcte : vous pouvez consulter des pages Web, utiliser les médias sociaux et écouter de la musique en streaming ; rapide : vous pouvez regarder la plupart des vidéos en streaming ; très élevée : le visionnage de vidéos de très haute qualité en streaming est possible. Dans un forum réservé au Pixel, un smartphone de la firme de Mountain View, un animateur de communauté fait le détail de ces catégories en termes de chiffres : lente : 0 à 1 mégabit par seconde ; correcte : 1 mégabit par seconde à 5 mégabits par seconde ; rapide : 5 mégabits par seconde à 20 mégabits par seconde ; très élevée : 20 mégabits par seconde au moins. Bonne nouvelle en principe pour les habitués de réseaux Wifi qui devraient pouvoir choisir plus aisément lequel choisir. À noter cependant que seuls les possesseurs de smartphones déjà équipés de la deuxième préversion développeur pourront faire le saut vers la release finale de l’OS doté de cette fonctionnalité au travers une mise à jour Over The Air (OTA). Dans cette catégorie, on compte de facto les utilisateurs de smartphones Pixel et Nexus qui ne subissent pas la fragmentation de l’écosystème Android. Dans la plupart des autres cas, il faudra probablement se munir d’un appareil compatible Oreo. Écosystèmes différents, réalités différentes en principe, mais pas dans tous les cas. En effet, avec l’ajout de cette fonctionnalité à son système d’exploitation mobile, il vient rapidement aux lèvres de l’observateur la question : que se passe-t-il à ce propos du côté du géant de la marque à la pomme ? À date, il semblerait qu’aucune version d’iOS ne renvoie ce type d’information. Par contre, l’application DataMeter, disponible sous cet OS, permet d’afficher la vitesse d’un téléchargement effectué au travers du réseau Wifi ou téléphonique, ce qui permet de se faire une idée. Source: Support Google
  23. Skygofree : un malware Android s'empare du système, espionne et écoute Le spécialiste en sécurité Kaspersky a découvert un logiciel espion qui infecte les téléphones Android avec des capacités étonnantes, il aurait été conçu par une société italienne spécialisée et est capable d'intercepter les conversations. Par Guillaume Bonvoisin @gbonvoisin mercredi 17 janvier 2018 à 11:38 Mis à jour mercredi 17 janvier 2018 à 14:06 Par Guillaume Bonvoisin Article mis à jour à 14h05 L'année 2018 démarre sur les chapeaux de roues pour les experts en sécurité qui vont de révélation en révélation. Après la faille Spectre / Meltdown qui impact les processeurs ou la récente vulnérabilité Intel AMT, cette fois c'est Kaspersky qui a mis la main sur un malware qui peut intercepter les données et contrôler les appareils Android. Sur son site Securelist l'entreprise livre les détails issus de sa trouvaille en expliquant avoir déniché le nouveau malware à la fin de l'année dernière. Ils lui ont donné le nom Skygofree à cause d'un terme utilisé par un des domaines utilisé pour la conception du logiciel espion. Ce dernier n'est pas nouveau. Il a été détecté pour la première fois en 2014 mais s'est considérablement développé depuis.
  24. salut Le constructeur OnePlus a la particularité de ne proposer son smartphone que sur son site internet, obligeant les acheteurs à utiliser le service de paiement ad-hoc. Mais depuis quelques jours, certains clients ont observé des mouvements étranges sur leur compte bancaire, et les témoignages affluent. OnePlus a réagi et semble s'intéresser de près au problème (preuve qu'il touche un certain nombre de clients), sans pour autant reconnaitre un souci de sécurité... ce qui est plutôt inquiétant si une faille éventuelle n'a pas encore été identifiée. Bref, si vous avez acheté un téléphone de la marque récemment (et notamment le 5T), vérifiez bien votre compte de temps en temps... https://goo.gl/h7N8pt
  25. Vous avez peut-être déjà été en cours de mémoire sur votre téléphone ou votre tablette sans doute. Cette expérience peut être frustrante car elle nous empêche d’accéder à de nouveaux contenus et ralentit-les performances du téléphone en question. Vous avez alors cherché à supprimer une application que vous n’utilisez pas pour libérer de l’espace. Cette méthode est simple mais souvent quand on installe une application, on veut ensuite la garder. Les seules applications que l’on voudrait bien supprimer ce sont les applications système, où le bouton désinstaller n’existe pas. Voici donc trois méthode pour gagner de l’espace de stockage sur votre téléphone Android. Désactiver les applications système Android C’est très simple mais peu de personnes utilisent cette méthode. Il faut tout d’abord glisser l’icône de l’application en haut de l’écran sur l’écriture « Informations sur l’application ». Ensuite il faudra sur désinstaller les mises à jour. Pour cela, il faudra répondre oui à la question voulez-vous rétablir cette application à la configuration d’usine. Une fois cette application réduite au maximum, vous pourrez la désactiver afin d’empêcher toute mise à jour de celle-ci. Vous ne verrez alors plus l’icône de l’application dans votre page avec toutes les applications. Pour la réactiver, il suffira d’aller dans Paramètres, Applications dans l’onglet désactivées puis de choisir l’application et de la réactiver. Supprimer une application en mode root Si vous souhaitez la supprimez complètement, de nombreuses solutions existent comme le root de vote téléphone. Celui-ci peut s’avérer dangereux car il vous autorise à télécharger toutes les applications et tous les programmes sans l’accord d’Android. Mais le root permet d’avoir un privilège tout entier sur votre téléphone. Vous faites ce que vous voulez sur celui-ci. Une fois le téléphone rooté, il suffira de télécharger l’application Système App Remover qui vous permet depuis son interface e choisir les applications à supprimer. A noter que cette application précise à côté de chaque icône d’application si le bon fonctionnement de votre téléphone nécessite l’application en question. Par exemple, il est très déconseillé de supprimer le Play Store et ses services. En effet, celui-ci permet le fonctionnement complet de vos applications. Supprimer une application Android en mode sans échec Parfois aussi, vous souhaitez désinstaller une application mais celle-ci ne se désinstalle pas. Il est alors conseillé de basculer en mode sans échec en appuyant longtemps sur le bouton démarrer/ éteindre puis en appuyant longtemps sur le menu de fermeture du téléphone. Comme Windows, Android dispose d’un mode sans échec qui permet de démarrer son téléphone proprement, en ne chargeant aucune des applications qui sont normalement lancées automatiquement. Vous pourrez ainsi désinstaller facilement une application malveillante . Pour accéder à l’application malveillante, il faudra aller dans Paramètres, Applications. Et puis appuyez sur supprimer. Ensuite, vous pourrez revenir au mode de fonctionnement normal. Pour cela, redémarrer votre téléphone normalement. A noter que pour vider de la mémoire, vous pouvez aussi vider seulement le cache d’une application. Enlever ce cache permettra de faire revenir l’application comme quand vous l’avez téléchargée, avec toutes les mises à jour mais sans vos données personnelles.
  26.  
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×