Aller au contenu

Blogs

Nos blogs communautaires

  1. Salut les artistes,

    Airport-Cleaning-Robot-02-AH.jpg?resize=

    Des robots de levage sont déjà présents dans 8% des maisons de retraite au Japon, mais le gouvernement du pays veut prendre l'initiative et augmenter de façon exponentielle ce nombre au cours des deux prochaines années. En fait, la dernière mise à jour de la stratégie de robotique du pays vise à ce que quatre personnes sur cinq reçoivent ces services et encore plus de services de robots d'ici 2020. Compte tenu de la pénurie de professionnels médicaux – le pays d'ici 2025 – les nouvelles ne sont probablement pas une surprise. Cependant, le gouvernement veut aller au-delà du simple fait d'aider les personnes âgées à sortir du lit.

    Pour atteindre l'objectif nouvellement fixé, les développeurs dans le pays ont déplacé l'accent afin de concentrer les efforts sur la robotique des usines et des vitrines à des technologies qui peuvent aider à aider ceux qui ont besoin d'assistance pour traverser leur vie quotidienne. Cela signifie, bien sûr, des robots qui peuvent aider à accomplir des tâches impliquant la mobilité, comme se déplacer dans la maison ou dans une maison de retraite ou prendre un bain. À cette fin, un centre de recherche de l'Institut national japonais des sciences et technologies industrielles avancées collabore avec 98 fabricants différents pour tester les robots axés sur les soins infirmiers pendant environ cinq ans.

    En attendant, que cela puisse (ou non) être accompli, cela dépendra de plusieurs facteurs. Le logiciel, comme le montrent d'autres implémentations de robotique dans le monde, est certainement parmi les principaux défis qui doivent encore être surmontés. Au-delà du simple travail, les robots assistants devront être programmés de manière à leur permettre d'apprendre à lire les personnes de façon individuelle. Selon M. Hirohisa Hirukawa, directeur de la recherche sur l'innovation robotique à l'institut susmentionné, les défis sont essentiellement psychologiques. Les robots et autres technologies intelligentes peuvent aider à résoudre de nombreux problèmes auxquels l'industrie est confrontée, même si elle ne peut pas tous les résoudre à l'heure actuelle. Bien que le pays se classe assez haut en termes d'acceptation des technologies pilotées par l'IA, les patients devront apprendre à faire confiance à leurs assistants robotiques.

    @u pl@isir

  2. A trois semaines de la saison 2 de "Westworld" sur HBO, le mystérieux monde de Shogun, inspiré du Japon féodal, se dévoile en quelques lignes intrigantes sur le site viral de Delos..

    2697002.png

    Westworld n'était que le début.

    En effet, ainsi que le laissaient présager les dernières séquences de la saison 1, de nombreux autres univers attendent les visiteurs de Delos. Alors que la série fera son grand retour sur HBO le 22 avril (en simultané avec les US en France sur OCS), le monde de Shogun, inspiré du Japon féodal, a été dévoilé en quelques lignes sur le site viral dédié au parc d'attractions. Une description intrigante, et qui laisse présager de sanglants affrontements au sabre dans cette deuxième saison :

    "Pour ceux qui ne se contentent pas de Westworld, les vrais amateurs de gore pourront satisfaire leurs fantasmes avec la lame d'un katana. Conçu d'après l'époque d'Edo au Japon, le monde de Shogun offre à ses visiteurs la possibilité de rencontrer leur guerrier intérieur, dans un paysage de grande beauté et de sombre horreur. Laissez votre véritable être intérieur prendre forme dans un monde où la découverte de soi est un art."

    En attendant de pouvoir revêtir votre armure de samouraï et plonger dans le monde de Shogun dès le 22 avril, (re)découvrez la bande-annonce de la saison 2 de Westworld...

    A lire sur allociné

  3. salut,

    https://goo.gl/hnle1b

    Content security outfit NAGRA has long been involved in the anti-piracy business. More recently the company has become involved in tackling the online streaming phenomenon, with a focus on piracy carried out via augmented Kodi setups and illicit IPTV. TorrentFreak caught up with the company to find out more.

    iptv.jpgNagravision or NAGRA is one of the best known companies operating in the digital cable and satellite television content security space. Due to successes spanning several decades, the company has often proven unpopular with pirates.

    In particular, Nagravision encryption systems have regularly been a hot topic for discussion on cable and satellite hacking forums, frustrating those looking to receive pay TV services without paying the high prices associated with them. However, the rise of the Internet is now presenting new challenges.

    NAGRA still protects traditional cable and satellite pay TV services in 2017; Virgin Media in the UK is a long-standing customer, for example. But the rise of Internet streaming means that pirate content can now be delivered to the home with ease, completely bypassing the entire pay TV provider infrastructure. And, by extension, NAGRA’s encryption.

    This means that NAGRA has been required to spread its wings.

    As reported in April, NAGRA is establishing a lab to monitor and detect unauthorized consumption of content via set-top boxes, websites and other streaming platforms. That covers the now omnipresent Kodi phenomenon, alongside premium illicit IPTV services. TorrentFreak caught up with the company this week to find out more.

    “NAGRA has an automated monitoring platform that scans all live channels and VOD assets available on Kodi,” NAGRA’s Ivan Schnider informs TF.

    “The service we offer to our customers automatically finds illegal distribution of their content on Kodi and removes infringing streams.”

    In the first instance, NAGRA sends standard takedown notices to hosting services to terminate illicit streams. The company says that while some companies are very cooperative, others are less so. When meeting resistance, NAGRA switches to more coercive methods, described here by Christopher Schouten, NAGRA Senior Director Product Marketing.

    “Takedowns are generally sent to streaming platforms and hosting servers. When those don’t work, Advanced Takedowns allow us to use both technical and legal means to get results,” Schouten says.

    “Numerous stories in recent days show how for instance popular Kodi plug-ins have been removed by their authors because of the mere threat of legal actions like this.”

    At the center of operations is NAGRA’s Piracy Intelligence Portal, which offers customers a real-time view of worldwide online piracy trends, information on the infrastructure behind illegal services, as well as statistics and status of takedown requests.

    “We measure takedown compliance very carefully using our Piracy Intelligence Portal, so we can usually predict the results we will get. We work on a daily basis to improve relationships and interfaces with those who are less compliant,” Schouten says.

     

    The Piracy Intelligence Portalnagra-intel.png

     

    While persuasion is probably the best solution, some hosts inevitably refuse to cooperate. However, NAGRA also offers the NexGuard system, which is able to determine the original source of the content.

    “Using forensic watermarking to trace the source of the leak, we will be able to completely shut down the ‘leak’ at the source, independently and within minutes of detection,” Schouten says.

    Whatever route is taken, NAGRA says that the aim is to take down streams as quickly as possible, something which hopefully undermines confidence in pirate services and encourages users to re-enter the legal market. Interestingly, the company also says it uses “technical means” to degrade pirate services to the point that consumers lose faith in them.

    But while augmented Kodi setups and illicit IPTV are certainly considered a major threat in 2017, they are not the only problem faced by content companies.

    While the Apple platform is quite tight, the open nature of Android means that there are a rising number of apps that can be sideloaded from the web. These allow pirate content to be consumed quickly and conveniently within a glossy interface.

    Apps like Showbox, MovieHD and Terrarium TV have the movie and TV show sector wrapped up, while the popular Mobdro achieves the same with live TV, including premium sports. Schnider says NAGRA can handle apps like these and other emerging threats in a variety of ways.

    “In addition to Kodi-related anti-piracy activities, NAGRA offers a service that automatically finds illegal distribution of content on Android applications, fully loaded STBs, M3U playlist and other platforms that provide plug-and-play solutions for the big TV screen; this service also includes the removal of infringing streams,” he explains.

    M3U playlist piracy doesn’t get a lot of press. An M3U file is a text file that specifies locations where content (such as streams) can be found online.

    In its basic ‘free’ form, it’s simply a case of finding an M3U file on an indexing site or blog and loading it into VLC. It’s not as flashy as any of the above apps, and unless one knows where to get the free M3Us quickly, many channels may already be offline. Premium M3U files are widely available, however, and tend to be pretty reliable.

    But while attacking sources of infringing content is clearly a big part of NAGRA’s mission, the company also deploys softer strategies for dealing with pirates.

    “Beyond disrupting pirate streams, raising awareness amongst users that these services are illegal and helping service providers deliver competing legitimate services, are also key areas in the fight against premium IPTV piracy where NAGRA can help,” Schnider says.

    “Converting users of such services to legitimate paying subscribers represents a significant opportunity for content owners and distributors.”

    For this to succeed, Schouten says there needs to be an understanding of the different motivators that lead an individual to commit piracy.

    “Is it price? Is it availability? Is it functionality?” he asks.

    Interestingly, he also reveals that lots of people are spending large sums of money on IPTV services they believe are legal but are not. Rather than the high prices putting them off, they actually add to their air of legitimacy.

    “These consumers can relatively easily be converted into paying subscribers if they can be convinced that pay-TV services offer superior quality, reliability, and convenience because let’s face it, most IPTV services are still a little dodgy to use,” he says.

    “Education is also important; done through working with service providers to inform consumers through social media platforms of the risks linked to the use of illegitimate streaming devices / IPTV devices, e.g. purchasing boxes that may no longer work after a short period of time.”

    And so the battle over content continues.

    Tagged in:

    iptv, Kodi, Nagra, Nagravision

    https://goo.gl/hnle1b

     

    passé au traducteur :

    Équipement de sécurité de contenu NAGRA est depuis longtemps impliqué dans l'activité anti-piratage. Plus récemment, la société s'est engagée à s'attaquer au phénomène du streaming en ligne, en mettant l'accent sur le piratage effectué par des configurations augmentées de Kodi et des IPTV illicites. TorrentFreak a attiré l'entreprise pour en savoir plus.

    Nagravision ou NAGRA est l'une des entreprises les plus connues qui opèrent dans l'espace de sécurité du contenu du câble numérique et de la télévision par satellite. En raison de succès sur plusieurs décennies, l'entreprise s'est souvent révélée impopulaire avec les pirates.

    En particulier, les systèmes de cryptage Nagravision ont régulièrement été un sujet de discussion sur les forums de piratage par câble et par satellite, frustrant ceux qui cherchent à recevoir des services de télévision payante sans payer les prix élevés qui leur sont associés. Cependant, la montée de l'Internet présente maintenant de nouveaux défis.

    NAGRA protège toujours les services traditionnels de télévision par câble et par satellite en 2017; Virgin Media au Royaume-Uni est un client de longue date, par exemple. Mais la montée de la diffusion sur Internet signifie que le contenu des pirates peut maintenant être livré à la maison avec facilité, contournant complètement toute l'infrastructure du fournisseur de télévision payante. Et, par extension, le cryptage de NAGRA.

    Cela signifie que NAGRA a été obligé de répartir ses ailes.

    Comme indiqué en avril, NAGRA établit un laboratoire pour surveiller et détecter la consommation non autorisée de contenus via des décodeurs, des sites Web et d'autres plates-formes de diffusion. Cela couvre le phénomène Kodi maintenant omniprésent, aux côtés des services IPTV illicites de première qualité. TorrentFreak a rattrapé l'entreprise cette semaine pour en savoir plus.

    "NAGRA dispose d'une plate-forme de surveillance automatisée qui scanne tous les canaux en direct et les actifs VOD disponibles sur Kodi", Ivan Schnider de NAGRA informe TF.

    «Le service que nous offrons à nos clients trouve automatiquement une distribution illégale de leur contenu sur Kodi et supprime les flux de contrefaçon».

    En première instance, NAGRA envoie des avis de suppression standard aux services d'hébergement pour mettre fin aux flux illicites. La société affirme que même si certaines entreprises sont très coopératives, d'autres l'ont moins. Lors de la rencontre de la résistance, NAGRA passe à des méthodes plus coercitives, décrit ici par Christopher Schouten, NAGRA Senior Director Product Marketing.

    Les «Takedowns» sont généralement envoyés aux plates-formes de diffusion et aux serveurs d'hébergement. Lorsque ceux-ci ne fonctionnent pas, Advanced Takedowns nous permet d'utiliser à la fois les moyens techniques et juridiques pour obtenir des résultats ", explique Schouten.

    "De nombreuses histoires au cours des derniers jours montrent comment, par exemple, les plug-ins populaires de Kodi ont été enlevés par leurs auteurs en raison de la simple menace de poursuites judiciaires comme celle-ci".

    Au centre des opérations, le portail de renseignement de piratage de NAGRA, qui offre aux clients une vision en temps réel des tendances mondiales du piratage en ligne, des informations sur l'infrastructure derrière les services illégaux, ainsi que des statistiques et le statut des demandes de retrait.

    «Nous mesurons la conformité aux prélèvements très prudemment à l'aide de notre Portail du renseignement de piratage, nous pouvons donc prédire les résultats que nous obtiendrons. Nous travaillons quotidiennement pour améliorer les relations et les interfaces avec ceux qui sont moins conformes », explique Schouten.

    Bien que la persuasion soit probablement la meilleure solution, certains hôtes refusent inévitablement de coopérer. Cependant, NAGRA offre également le système NexGuard, qui est capable de déterminer la source originale du contenu.

    "En utilisant le filigrane forensique pour retracer la source de la fuite, nous pourrons fermer complètement la« fuite »à la source, indépendamment et en quelques minutes de la détection», explique Schouten.

    Quel que soit l'itinéraire pris, NAGRA affirme que l'objectif est de supprimer les flux le plus rapidement possible, ce qui risque d'ébranler la confiance dans les services pirates et encourage les utilisateurs à rentrer dans le marché légal. Fait intéressant, la société affirme également qu'elle utilise des «moyens techniques» pour dégrader les services pirates au point que les consommateurs perdent confiance en eux.

    Mais alors que les configurations augmentées de Kodi et les IPTV illicites sont certainement considérées comme une menace majeure en 2017, elles ne sont pas le seul problème rencontré par les entreprises de contenu.

    Alors que la plate-forme Apple est assez étroite, la nature ouverte d'Android signifie qu'il y a un nombre croissant d'applications qui peuvent être transférées sur le Web. Ceux-ci permettent de consommer rapidement et facilement des contenus piratés dans une interface brillante.

    Des applications comme Showbox, MovieHD et Terrarium TV ont terminé le secteur du film et de la télévision, tandis que le populaire Mobdro réalise la même chose avec la télévision en direct, y compris les sports haut de gamme. Schnider dit que NAGRA peut gérer des applications comme celles-ci et d'autres menaces émergentes de diverses façons.

    "En plus des activités anti-piratage liées à Kodi, NAGRA offre un service qui trouve automatiquement une distribution illégale de contenu sur les applications Android, les STB entièrement chargés, la liste de lecture M3U et d'autres plates-formes qui fournissent des solutions plug-and-play pour le grand écran de télévision; Ce service comprend également l'élimination des flux de contrefaçon ", explique-t-il.

    Le piratage de la playlist M3U n'a pas beaucoup de presse. Un fichier M3U est un fichier texte qui spécifie les emplacements où le contenu (comme les flux) peut être trouvé en ligne.

    Dans sa forme «gratuite» de base, il s'agit simplement de trouver un fichier M3U sur un site ou blog d'indexation et de le charger dans VLC. Ce n'est pas aussi flashy que l'une des applications ci-dessus, et à moins que l'on sache où obtenir rapidement les M3U gratuits, de nombreux canaux peuvent déjà être hors ligne. Les fichiers M3U Premium sont largement disponibles, mais ils ont tendance à être assez fiables.

    Mais tout en attaquant les sources de contenu contrefait est clairement une grande partie de la mission de NAGRA, la société déploie également des stratégies plus souples pour traiter avec les pirates.

    "Au-delà de la perturbation des flux de pirates, sensibiliser les utilisateurs que ces services sont illégaux et aider les fournisseurs de services à offrir des services légitimes concurrents, sont également des domaines clés dans la lutte contre le piratage IPTV haut de gamme, où NAGRA peut aider", explique Schnider.

    «La conversion des utilisateurs de ces services en abonnés payants légitimes représente une opportunité importante pour les propriétaires et les distributeurs de contenu».

    Pour que cela réussisse, Schouten dit qu'il doit y avoir une compréhension des différentes motivations qui conduisent un individu à commettre le piratage.

    "Est-ce le prix? Est-ce la disponibilité? Est-ce la fonctionnalité? ", Demande-t-il.

    Fait intéressant, il révèle également que beaucoup de gens dépensent d'importantes sommes d'argent sur les services IPTV qu'ils estiment légaux, mais ne le sont pas. Plutôt que les prix élevés les éliminant, ils ajoutent réellement à leur légitimité.

    «Ces consommateurs peuvent être facilement convertis en abonnés payants s'ils peuvent être convaincus que les services de télévision payante offrent une qualité, une fiabilité et une commodité supérieures car nous allons faire face, la plupart des services IPTV sont encore un peu dodus à utiliser», dit-il.

    «L'éducation est également importante; Fait en travaillant avec les fournisseurs de services pour informer les consommateurs sur les plateformes de réseaux sociaux des risques liés à l'utilisation de dispositifs de diffusion illégitimes / dispositifs IPTV, par ex. Acheter des boîtes qui ne fonctionnent plus après une courte période de temps. "

    De sorte que la bataille sur le contenu continue.

    https://goo.gl/hnle1b

  4. L'épouse d'un fan turc de foot s'est amusée à couper la TV à distance avec son Smartphone à chaque action importante match Turquie - Croatie dimanche 12 juin dernier !!!! Elle en a profité pour filmer la scène !!!! Pas sûr qu'elle s'attendait à la réaction de son époux !! Plusieurs victimes : un salon un ordinateur portable Apple et un écran LCD !! On sait si l'épouse s'en est tirée !! !!!! !!!!

     

     

  5. Djamel

    • 2
      billets
    • 3
      commentaires
    • 666
      vues

    Billets récents

    JAw/8
    Dernier billet

    RDV coupe d Afrique 2017

  6. babasse

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 564
      vues

    Aucun billet pour le moment

  7. Fafaf

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 526
      vues

    Aucun billet pour le moment

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 380
      vues

    Aucun billet pour le moment

  8. momo13600

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 362
      vues

    Aucun billet pour le moment

    • 0
      billet
    • 0
      commentaire
    • 334
      vues

    Aucun billet pour le moment

  9. nab450

    • 1
      billet
    • 0
      commentaire
    • 241
      vues

    Aucun billet pour le moment

×